L’Égypte a commandé 30 Rafale supplémentaires

Ensemble de la presse, 4 mai
Client important de l’industrie française, l’Égypte avait été le premier pays étranger à acheter le Rafale en 24 exemplaires en 2015. Le 4 mai, Le Caire a confirmé avoir passé une nouvelle commande pour 30 unités supplémentaires qui portera à 54 le nombre total de Rafale, faisant ainsi de l’Armée de l’Air Égyptienne la deuxième au monde, après l’Armée de l’Air et de l’Espace Française, à opérer une telle flotte de Rafale. La ministre française des Armées, Florence Parly, s’est réjouie de ce nouveau contrat « crucial pour notre souveraineté et le maintien de 7 000 emplois industriels en France pendant 3 ans » qui témoigne de l’« excellence technologique et opérationnelle » du Rafale. « Cette nouvelle commande est la preuve du lien indéfectible qui unit l’Égypte, premier utilisateur export du Rafale comme elle l’a été pour le Mirage 2000, à Dassault Aviation depuis près de 50 ans. Elle témoigne également de la qualité opérationnelle du Rafale, puisque pour la seconde fois un client export fait le choix de commander des avions supplémentaires. Dassault Aviation et ses partenaires remercient les Autorités Égyptiennes de cette nouvelle marque de confiance et les assurent de leur engagement total à satisfaire une nouvelle fois leurs attentes », a déclaré Eric Trappier, Président-Directeur général de Dassault Aviation. Le montant du contrat n’a pas été dévoilé.