L’impression 3D mobilisée pour la fabrication d’Ariane 6

L’Usine Nouvelle du 30 novembre
Lors d’une conférence en ligne organisée, le 25 novembre, par l’Institut de Recherche Technologique (IRT) SystemX, le directeur technique d’ArianeGroup, Hervé Gilibert, a souligné l’importance de l’impression 3D dans la fabrication d’Ariane 6. «Nous avons un recours massif à la fabrication additive sur Ariane 6», indique-t-il, affirmant : «nous sommes en mesure de fabriquer des produits qui étaient totalement inaccessibles en termes de technologies de fabrication il y a encore cinq ans». L’impression 3D autorise notamment l’optimisation topologique, un mode de conception numérique qui permet de trouver la forme optimale d’une pièce selon les contraintes qu’elle subit, afin de produire des pièces utilisant un minimum de matière. ArianeGroup introduit aussi la fabrication additive dans la fabrication de ses moteurs Prometheus. En juin, le responsable des moteurs à propulsion liquide du groupe, Philippe Girard, estimait que la technologie permet «de diviser par trois les délais de production», donc de réduire considérablement les coûts.