Pour Guillaume Faury, «il est temps de rouvrir les frontières»

Guillaume Faury, CEO d’Airbus, s’exprime dans L’Usine Nouvelle, dans le cadre de la série de tribunes «l’appel des 30 pour sauver l’industrie» initiée par le magazine. M. Faury demande une plus large réouverture des frontières afin de relancer le transport aérien. «J'appelle tous les acteurs français et européens à se mobiliser pour que le monde rouvre ses frontières, que le transport aérien puisse reprendre, que l'économie redémarre et que nous gardions un monde ouvert aux échanges et à la découverte des autres, tout en respectant l'environnement», déclare le dirigeant. La protection des populations contre la Covid doit bien sûr rester une priorité. Mais la sécurité des personnes fait partie de l'ADN de l'aviation. Le traitement d'air de nos cabines utilise les mêmes technologies que les salles d'opération de nos hôpitaux. Avec les autorités de l'aviation civile internationale ainsi que des autorités de santés comme l'ECDC et l'organisation mondiale de la santé, nous avons mis au point les mesures nécessaires pour un redémarrage du transport aérien qui limite au maximum les risques de contagion», insiste-t-il. «Chez Airbus, nous sommes déterminés à jouer un rôle de premier plan pour assurer la transition vers une aviation durable. La neutralité carbone de l'aviation est non seulement possible, mais atteignable pour notre génération, au service de celles à venir. Airbus a l'ambition de développer le premier avion commercial décarboné au monde d'ici à 2035», souligne-t-il également.