Thales Alenia Space fournira des technologies clés pour la mission de défense planétaire Hera

L'Agence Spatiale Européenne (ESA) a signé mardi un contrat avec le constructeur de satellites allemand OHB pour réaliser la sonde spatiale Hera, qui partira en 2024 à destination d'un système constitué de deux astéroïdes (baptisés Didymos et Dimorphos). Maître d'oeuvre de ce programme européen, OHB sera responsable du design et de l'intégration du véhicule spatial, et travaillera en collaboration avec des sociétés de 17 Etats membres, dont Thales Alenia Space, qui fournira le système de communication ainsi que l’unité de conditionnement et de distribution d’énergie (PCDU) d’Hera. La mission vise à déterminer s'il est possible de dévier un astéroïde dangereux de sa trajectoire de collision avec la Terre. Cette mission représente la contribution européenne à la coopération internationale AIDA (Asteroid Impact & Deflection Assessment), la toute première démonstration à grande échelle de la déviation d’un astéroïde pour la défense planétaire.