Synthèse de presse

Industrie
  • Industrie
    Animawings reçoit son premier A320
    Animawings, nouvelle compagnie charter roumaine créée par un groupe de tourisme, a réceptionné son premier appareil, un Airbus A320. L'appareil, immatriculé YR-AGA, est issu de la flotte d'Olympic puis d'Aegean Airlines (MSN 3162, CFM56). La compagnie aérienne grecque détient un quart du capital de la nouvelle start-up roumaine. Animawings prévoit de desservir 19 destinations touristiques en Grèce, en Turquie, en Espagne, en Égypte et en Tunisie depuis Bucarest.

    Journal de l’Aviation du 17 juin 2020
  • Industrie
    Un quatrième Airbus A330 en service chez Air Hong Kong
    Le quatrième Airbus A330-300P2F livré par EFW à DHL Express fin mai est en service chez Air Hong Kong. L'opérateur cargo opère désormais avec quatre A330P2F, dont un A330-200P2F, en plus de sa flotte d'A300-600F.

    Journal de l’Aviation du 17 juin 2020
  • Industrie
    L’exploit technologique et industriel derrière le dernier tir de missile stratégique français
    « Le tir réussi du missile stratégique M51 (sans charge nucléaire) le 12 juin souligne le savoir-faire des industriels français dans les domaines de la propulsion, des matériaux ultra-résistants et du guidage de précision, soit une filière qui mobilise 7 000 personnes à travers 400 entreprises, avec ArianeGroup comme chef de file », rappelle L’Usine Nouvelle.

    L’Usine Nouvelle du 17 juin 2020
  • Industrie
    Ces aéroports européens transformés en parkings pour avions
    L’Usine Nouvelle consacre un article aux aéroports qui servent principalement à stocker les avions désormais, tels que Orléans, Châteauroux ou Teruel. Plus de 12 700 appareils restent parqués dans le monde, en attente de la reprise d’activité. Près de 200 appareils sont immobilisés dans les deux aéroports parisiens, principalement des appareils d’Air France. Cinq A380 sont par exemple parqués à Roissy (Val-d'Oise), et ne redécolleront plus pour des vols commerciaux, puisque la compagnie aérienne les a mis en retraite anticipée. La compagnie française a aussi stationné des appareils dans sa base de maintenance à Toulouse-Blagnac (Haute-Garonne). De son côté, l’aéroport Marcel-Dassault de Châteauroux (Indre) a été sélectionné en mars pour accueillir les A380 de British Airways. Mettre un avion à l'arrêt est une opération complexe et coûteuse, rappelle L’Usine Nouvelle. La mise en stationnement d'un appareil nécessite 150 heures de travail environ, puis 20 heures de maintenance par semaine d'immobilisation.

    L’Usine Nouvelle du 17 juin 2020
  • Industrie
    Depuis le siège de Rafaut, le président du Medef défend une baisse sensible des impôts de production
    Le président du Medef, Geoffroy Roux de Bézieux, s’est rendu le 17 juin à Villeneuve-la-Garenne chez le sous-traitant Rafaut qui compte 400 salariés en France. Confronté au ralentissement de l’activité dans le secteur aéronautique, Rafaut peut cependant compter sur son deuxième grand client, Dassault Aviation, pour lequel elle fabrique les systèmes d’accrochage capables de porter les bombes ou les réservoirs de carburant sous les ailes des Rafale. Face au risque accru de défaillances d’entreprises à terme, le président du Medef, lors de ce déplacement, a exhorté l’Etat à accélérer la mise en œuvre de son plan de relance qui ne devrait pas attendre selon lui le prochain projet de loi de finances soit le 1er janvier 2021. « Ces six mois risquent de coûter très cher en emploi et en croissance. Il faut que les mesures, qui devraient être annoncées courant juillet, entrent en vigueur rapidement », a déclaré Geoffroy Roux de Bézieux, dont l’institution défend notamment une baisse sensible des impôts de production, qui seraient de 60 milliards d’euros plus élevés en France qu’en Allemagne.

    L’Usine Nouvelle du 18 juin 2020

Aviation Commerciale
  • Aviation Commerciale
    Le plan de sauvetage de Lufthansa menacé
    Lufthansa a prévenu le 17 juin que son plan de sauvetage de 9 milliards d'euros négocié avec l'Etat allemand pourrait échouer faute de soutien suffisant de ses actionnaires, et notamment du premier d'entre eux, un milliardaire. Il est possible que le plan, qui prévoit notamment le retour de l'Etat allemand au capital de la compagnie à hauteur de 20%, n'obtienne pas la majorité nécessaire. Lufthansa supplie de ce fait les actionnaires de venir voter en nombre car actuellement, compte tenu du faible nombre d'actionnaires ayant l'intention de participer, une majorité de soutien au plan sera, selon la compagnie, difficilement atteinte. L'homme d'affaires allemand Heinz Hermann Thiele, 79 ans, est devenu courant mars le premier actionnaire de Lufthansa, avec 10% des parts acquises. Dans une interview, il a non seulement annoncé les achats supplémentaires d'actions mais aussi critiqué le sauvetage et demandé sa renégociation.

    Journal de l’Aviation du 17 juin 2020 - AGP du 17 juin 2020
  • Aviation Commerciale
    Air France : le plan de transformation se « fera sans souffrances sociales »
    Le plan de transformation d'Air France, qui porte notamment sur la réduction du réseau de vols intérieurs de la compagnie, « se fera sans souffrances sociales, c'est un engagement, et il se fera de façon concertée et transparente », a indiqué sur LCI ce 17 juin le secrétaire d'Etat aux Transports Jean-Baptiste Djebbari, en évoquant « des possibilités de mobilité » et « des plans de départs volontaires quand c'est possible ».

    Journal de l’Aviation du 17 juin 2020 - AFP du 17 juin 2020
  • Aviation Commerciale
    IATA appelle l’Amérique latine à soutenir le transport aérien
    L’Association internationale du transport aérien (IATA) a lancé un appel urgent aux gouvernements d’Amérique latine et des Caraïbes « pour qu’ils prennent des mesures spécifiques pour aider le secteur de l’aviation à survivre à sa pire crise ». Les fermetures de frontières et les restrictions de voyage ont gravement touché l’aviation pendant plus de trois mois, et avec la Covid-19 toujours très présente dans la région, « un redémarrage de l’industrie dans de nombreux pays semble impossible avant des mois » une situation « pas viable » qui risque d’entrainer l’effondrement de l’ensemble du secteur, prévient l’association dans un communiqué. Selon IATA, ces gouvernements latino-américains restent « les moins favorables à l’aviation », une industrie qui avant la crise sanitaire contribuait à hauteur de 167 milliards de dollars à son PIB et soutenait 7,2 millions d’emplois dans la région. Les prévisions font désormais état d’une baisse d’au moins 77 milliards de dollars de la contribution du transport aérien au PIB, avec plus de 3,5 millions d’emplois menacés.

    Air-journal du 17 juin 2020
  • Aviation Commerciale
    Comment la crise va forcer la reconfiguration du secteur aérien
    Grâce aux plans de soutien mis en place aux États-Unis (25 milliards de dollars), en Chine (soutien 100% public) et en Europe où les pays aident leurs compagnies aériennes (7 milliards d’euros pour Air France), le transport aérien « a de quoi tenir jusqu’à fin 2020 », estiment les experts du cabinet Archery Consulting dans une étude publiée hier. La crise va durer au moins jusqu’en 2022 voire jusqu’en 2024, dans le cadre d’un scénario moins optimiste, avant de retrouver son niveau de trafic d’avant la pandémie. Or, sur la seule année 2020, l’impact de la crise du Covid-19 sur les recettes des compagnies devrait se chiffrer à 400 milliards de dollars avec une demande en chute de 55% par rapport à 2019. Pour Archery Consulting, des mesures radicales devront être prises : réduction de 25 à 30% des effectifs, rationalisation des flottes avec la sortie anticipée des avions les plus âgés, reconstruction de leur réseau, de leur politique tarifaire mais aussi recherche de nouvelles alliances destination par destination.

    Le Figaro du 17 juin 2020 - Le Monde du 17 juin 2020

Espace
  • Espace
    La fusée européenne Vega va lancer une multitude de petits et nanosatellites
    Le décollage de la fusée Vega pour le lancement de plusieurs petits satellites, initialement programmé le 18 mars et reporté en raison de la crise du coronavirus, est prévu ce jeudi 18 juin à 22 h 51, heure de Kourou, depuis le Centre spatial guyanais (CSG), précise Arianespace. Il s’agira du premier vol pour le lanceur léger depuis sa défaillance survenue à l’été 2019, qui avait entraîné sa destruction, par précaution. La mission VV16 d’Arianespace est inédite pour les Européens qui effectueront ainsi leur premier lancement partagé (« rideshare »), en plaçant en orbite basse 53 satellites pour le compte de 21 clients, issus de 13 pays différents.

    Ensemble de la presse du 17 juin 2020

Formation
  • Formation
    L’aéronautique en tête du classement des entreprises les plus attractives pour les jeunes diplômés
    Le cabinet d’études Universum a publié ce 17 juin son étude sur les entreprises les plus attractives selon les étudiants des grandes écoles. Pour les écoles d’ingénieurs, le constructeur aéronautique européen Airbus est en tête, suivi par Thales, Safran et Dassault Aviation, respectivement en troisième, quatrième et cinquième position. Le cabinet Universum a interrogé 35 768 étudiants, préalablement à la crise sanitaire.

    Le Figaro du 17 juin 2020

Emploi
  • Emploi
    Le dispositif du chômage partiel pourrait être prolongé jusqu'à fin 2021
    Le gouvernement envisage de prolonger le dispositif du chômage partiel pour continuer de soutenir les secteurs les plus affectés. « Il faut pouvoir aller vers un système qui s'adapte peut-être dans certains secteurs à une longue durée », a déclaré la ministre du Travail Muriel Pénicaud au micro d'Europe 1 le 17 juin, citant notamment les filières automobile, aéronautique et le tourisme. « L'activité partielle de longue durée permettrait, dans une entreprise ou une branche, où on a vraiment des perspectives d'évolution de l'activité économique à long terme ou à moyen terme, pendant 6 à 12 mois, 24 mois s'il le faut, d'avoir un partage du problème et un partage de la solution », a ajouté la ministre. Ainsi, Muriel Pénicaud « n'exclut pas » une prolongation du dispositif du chômage partiel jusqu'à fin 2021.

    Business Insider du 17 juin 2020 - Europe 1 du 17 juin 2020