Synthèse de presse

Industrie
  • Industrie
    Vers la certification de l'ATR 42-600 par les autorités chinoises
    Un vol d'essai de certification de l'ATR 42-600 a été effectué vendredi 3 juillet, en coopération avec les autorités de navigabilité chinoises et européennes, la CAAC (Administration de l’aviation civile de Chine) et l’EASA (Agence de la sécurité aérienne de l’Union européenne), dont les pilotes étaient à bord du vol aux côtés d’un équipage d’ATR. Le vol a duré environ 3 heures. Il s’agit d’une étape majeure vers la validation de la certification de type de l’ATR en Chine, prévue pour l’automne 2020.

    Air & Cosmos et Aerobuzz du 7 juillet
  • Industrie
    Yannick Assouad est nommée Directrice générale adjointe Avionique du groupe Thales
    Yannick Assouad, ancienne directrice générale de Latécoère, est nommée Directrice générale adjointe Avionique du groupe Thales. Elle prendra ses fonctions au 1er octobre 2020, succédant à Gil Michielin, qui quittera ses fonctions pour faire valoir ses droits à la retraite. «Je suis particulièrement heureuse de rejoindre Thales où j'ai commencé ma carrière», a rappelé Yannick Assouad, «A un moment où le secteur aéronautique subit de plein fouet les effets de la crise sanitaire mondiale, je mettrai toute mon expérience et mon énergie au service des équipes et des clients Avionique pour franchir ce cap et écrire avec elles une nouvelle page de croissance». Diplômée de l'Institut National des Sciences Appliquées de Lyon et de l'Illinois Institute of Technology de Chicago, Yannick Assouad avait débuté sa carrière chez Thomson-CSF (devenu plus tard Thales). Elle a par la suite notamment exercé les fonctions de directrice de la Branche Cabine du groupe Zodiac. En 2016 elle était devenue directrice générale de Latécoère.

    Ensemble de la presse du 7 juillet
  • Industrie
    Bruno Le Maire devient ministre de l'Economie, des Finances et de la Relance, Elisabeth Borne est nommée ministre du Travail, Barbara Pompili ministre de la Transition écologique
    Bruno Le Maire ajoute «la Relance» à son portefeuille de l'Economie et des Finances, dans le gouvernement de Jean Castex. M. Le Maire sera épaulé par trois ministres délégués : Olivier Dussopt, chargé des Comptes publics, Agnès Pannier-Runacher, chargée de l'Industrie, et Alain Griset, chargé des Petites et Moyennes Entreprises. Elisabeth Borne, anciennement ministre de la Transition Ecologique et Solidaire, est nommée ministre du Travail, en remplacement de Muriel Pénicaud. Barbara Pompili, députée LREM de la Somme et présidente de la commission du Développement durable à l'Assemblée, a été nommée ministre de la Transition écologique et Solidaire. Jean-Baptiste Djebbari, l'ancien secrétaire d'Etat aux Transports, garde ce portefeuille, en tant que ministre délégué.

    Ensemble de la presse du 7 juillet
  • Industrie
    La BEI accorde de premiers prêts aux PME en France
    La Banque Européenne d’Investissement (BEI) a mis en place en mai un fonds de garantie de 25 milliards d’euros, qui doit permettre de lever 200 milliards d’euros, pour aider les petites et moyennes entreprises à surmonter la crise liée à la pandémie de Covid-19. La BEI va accorder 1,45 milliard d’euros de prêts aux banques françaises, qui prêteront en retour 3 milliards d’euros aux PME et ETI françaises.

    Le Figaro du 7 juillet

international
  • international
    La crise va « changer profondément » l’économie mondiale, selon Christine Lagarde
    Présente en visioconférence aux rencontres économiques d’Aix-en-Seine à Paris samedi 4 juillet, la présidente de la BCE a estimé, samedi 4 juillet, que la crise liée à la pandémie de Covid-19 allait « profondément » changer l’économie mondiale, en accélérant des transformations déjà latentes, vers plus d’écologie, de numérisation et de robotisation notamment. La dirigeante a notamment évoqué le télétravail, susceptible de transformer les modes de fonctionnement de l’ensemble des salariés des pays développés, l’accélération de la numérisation dans les services, et de l’automatisation dans les industries. Face à ces transformations, l’Europe est en excellente position pour prendre cette transition en marche, a-t-elle jugé, estimant toutefois qu’un cadre de politique économique qui permette de mobiliser les financements nécessaires devait être mis en place.

    Ouest France du 4 juillet
  • international
    MTU Aero Engines va supprimer 10 à 15% de ses effectifs dans le monde
    Le fabricant d'éléments de moteurs d'avions MTU Aero Engines a annoncé lundi dans un communiqué : « d'ici à la fin de 2021, la société vise à réduire la capacité de ses sites allemands et internationaux d'environ 10 à 15 % au total », une décision prise afin de faire face à « l'impact de la pandémie de coronavirus sur l'aviation internationale ». Le groupe, dont les effectifs s'élevaient à 10 700 fin 2019, selon le chiffre des Echos, entend éviter les licenciements secs : « Cela se fera en grande partie par le biais d'accords individuels tels que le recours accru à la retraite partielle, à la retraite anticipée et à d'autres arrangements », indique le motoriste.

    Les Echos et Le Journal de l’Aviation du 7 juillet

Environnement
  • Environnement
    Réduction des émissions carbone : vers des « ruptures technologiques », souligne le président du conseil d’administration de Safran
    Lors des Rencontres économiques d’Aix en Seine, qui se sont achevées dimanche 5 juillet, Ross McInnes, président du conseil d’administration de Safran, a rappelé les avancées obtenues par le groupe en matière de réduction des émissions carbone. Le nouveau moteur Leap, qui équipe les Airbus A320neo, Boeing B737 MAX et Comac C919, permet de réduire de 15 % la consommation de carburant. Pour aller plus loin, «des ruptures technologiques seront nécessaires» a souligné le dirigeant. «Un avion a une durée de vie entre 50 et 60 ans. Nous nous sommes engagés à réduire de moitié les émissions de CO2 à l’horizon 2050. Nous y parviendrons», a-t-il déclaré.

    Ouest France du 6 juillet

Défense
  • Défense
    Florence Parly confirmée au poste de ministre des Armées
    Florence Parly a été confirmée comme ministre des Armées du premier gouvernement de Jean Castex. Elle avait été nommée à ce ministère en juillet 2017, dans le second gouvernement d’Edouard Philippe. L’Usine Nouvelle rappelle que la ministre a engagé de nombreuses réformes, avec notamment la création de l’Agence de l’Innovation de Défense, la rénovation de la DGA (Direction Générale de l’Armement) pour gérer plus efficacement les grands programmes d’armement, le développement d’une nouvelle doctrine en matière de cybersécurité offensive ou encore la création du premier commandement spatial pour superviser les nouvelles menaces dans l’espace exo-atmosphérique. La sauvegarde des PME stratégiques en temps de crise économique, la défense du budget des armées, et l’accélération de l’Europe de la Défense figurent parmi ses priorités actuelles, souligne le magazine.

    L’Usine Nouvelle du 7 juillet

Aviation Commerciale
  • Aviation Commerciale
    L’Union européenne valide le soutien de 150 millions d'euros à Austrian Airlines
    La Commission européenne a approuvé lundi le soutien public de 150 millions d'euros accordé par l'Autriche à Austrian Airlines, filiale de Lufthansa. « Ce soutien permettra à l'Autriche d'indemniser partiellement Austrian Airlines pour le préjudice que lui ont directement causé les restrictions de voyage imposées pour limiter la propagation » du virus, a expliqué Margrethe Vestager, la commissaire européenne à la Concurrence, citée dans un communiqué.

    Le Journal de l’Aviation du 7 juillet
  • Aviation Commerciale
    Transavia va récupérer des liaisons domestiques jusqu'alors effectuées par Hop!
    Transavia, compagnie à bas coûts d'Air France positionnée jusqu'alors sur le moyen-courrier, va récupérer une partie des liaisons domestiques notamment effectuées par Hop!, dans le cadre du «plan de reconstruction», selon un courrier aux salariés envoyé vendredi 3 juillet par la directrice générale Anne Rigail, auquel l’AFP a eu accès. Le courrier souligne notamment que le réseau domestique est «un atout stratégique d'Air France et il doit le rester. Nous réaffirmons donc notre mission de relier les régions françaises, entre elles et au monde, tout en poursuivant deux objectifs : ramener ce réseau à l'équilibre dès 2023, et réduire de 50% les émissions nettes de CO2 à l'horizon 2024».

    Le Journal de l’Aviation du 7 juillet
  • Aviation Commerciale
    Mesures sanitaires : un chariot électrostatique pour la désinfection
    Pour aider à prévenir la propagation du Covid-19, Barfield, filiale américaine d'Air France Industries KLM Engineering & Maintenance (AFI KLM E&M), va distribuer le chariot électrostatique de On Target Spray Systems, qui offre une technologie de pulvérisation trois fois plus rapide que celle utilisant la formation de buée et permet une couverture de protection uniforme sur toutes les surfaces. AFI KLM E&M souligne : « le chariot est construit aux États-Unis pour les travaux lourds et difficiles et dispose de compresseurs d'air robustes conçus pour désinfecter l'intérieur et l'extérieur des cabines d’avion ».

    Air & Cosmos du 7 juillet