Synthèse de presse

Industrie
  • Industrie
    Air France Industrie va construire un nouveau site de maintenance sur l’aéroport d’Orly
    Air France Industrie (AFI), la division maintenance d’Air France, lancera en mars 2021 les premiers travaux du projet « single roof » de construction d’un nouveau bâtiment sur la plate-forme aéroportuaire d’Orly située à cheval sur l’Essonne et le Val-de-Marne. L’opération a pour objectif de rassembler dans un seul édifice des activités aujourd’hui réparties dans trois ateliers distincts et éloignés les uns des autres. Au total, 80 techniciens et mécaniciens seront affectés dans ces nouveaux locaux, sur les 800 salariés de l’activité moteurs d’Air France Industrie à Orly. Les travaux s’étendront sur deux ans, la livraison étant prévue pour le deuxième trimestre 2023.

    L’Usine Nouvelle du 26 février 2021
  • Industrie
    Airbus explore la technologie électrique hybride pour ses futurs avions
    Le 26 février, Airbus a déclaré travailler sur la technologie de propulsion électrique hybride dans le cadre de ses projets de réduction des émissions de ses avions de ligne. Le groupe, devenu le premier constructeur d'avions à déclarer les émissions indirectes (dites de « Scope 3 »), a fait part de cette initiative dans un document évaluant les émissions d'équivalent CO2 à plus d'un million de tonnes sur la durée de vie de chaque avion de la génération actuelle. Jusqu'à présent, Airbus s'est principalement intéressé à l'hydrogène comme source d'énergie alternative, s'engageant à lancer le premier avion commercial utilisant ce type de propulsion en 2035. Le groupe a cependant annoncé qu'il s'intéressait également à des alternatives électriques hybrides. « Le travail de la société dans le domaine de l'aéronautique électrique a jeté les bases de notre futur concept d'avion commercial à zéro émission », a souligné Airbus, ajoutant qu'il « explorait actuellement diverses options de technologies électriques hybrides et à hydrogène ».

    Ensemble de la presse du 26 février 2021
  • Industrie
    Boeing-Airbus : les Etats-Unis prêts à faire des concessions
    Auditionnée le 25 février par le comité des Finances du Sénat en vue de sa confirmation à son poste, la future représentante au commerce des Etats-Unis, Katherine Tai, s'est dite prête à mettre fin au conflit opposant les avionneurs Boeing et Airbus. « Je connais la perturbation et la douleur que ces tarifs douaniers imposent aux parties concernées », a-t-elle déclaré. Il y a « nécessité pour les Etats-Unis et l'Union européenne de s'unir pour trouver une réponse », a-t-elle opiné. A ses yeux, cela fait partie du fonctionnement de l'OMC : « infligez de la douleur aux autres parties prenantes pour essayer de se motiver mutuellement à parvenir à une résolution ». « Je serais très intéressée, pardonnez le jeu de mots, de savoir comment faire atterrir cet avion », a-t-elle ironisé sans s'étendre sur le sujet. Le 11 février dernier, l'administration Biden avait annoncé le maintien pour le moment des taxes supplémentaires sur certains produits européens, en vigueur depuis le 12 janvier, dans le cadre de ce litige entre les deux avionneurs.

    Les Echos du 1er mars 2021
  • Industrie
    Éric Giraud, nouveau directeur général d’Aerospace Valley
    Sud Ouest consacre un portrait à Éric Giraud, nouveau directeur général d’Aerospace Valley, le pôle de compétitivité dédié à l’aéronautique, au spatial et aux drones dans les régions Occitanie et Nouvelle-Aquitaine. Actuellement directeur de la branche équipements et services civils tournée vers les marchés de l’aéronautique et du spatial à ArianeGroup, ce diplômé de l’Ecole Centrale est détaché pour trois ans au sein d’Aerospace Valley. Il a fixé trois objectifs au pôle de compétitivité : « décarboner l’aéronautique, travailler la résilience du modèle en diversifiant les activités des membres et innover ».

    Sud Ouest du 27 février 2021
  • Industrie
    Lauréat du plan de relance, IDEA va déployer cinq projets de développement
    Lauréat du plan de relance aéronautique en Pays-de-la-Loire, le prestataire indépendant de supply chain industrielle IDEA va déployer, en collaboration avec des partenaires, cinq projets sur trois sites industriels de la région. L’un de ces projets consistera à déployer sur le site Airbus Nantes des solutions logistiques en mobilité autonome indoor et outdoor capables d’évoluer en voie ouverte. « Être lauréat du Fonds de relance pour la filière aéronautique conforte notre feuille de route innovation sur ce périmètre et plus globalement sur le marché de la supply chain industrielle », indique Jean-Baptiste Bernicot, directeur innovation du groupe.

    Voxlog du 24 février 2021

Défense
  • Défense
    Les dépenses militaires dans le monde ont atteint un record en 2020
    L'édition 2021 du rapport annuel « Military Balance », publié par l'institut britannique IISS, évoque des dépenses militaires mondiales record en 2020, évaluées à 1 830 milliards de dollars, soit une progression annuelle de 3,9%, en termes réels, après une hausse de 4% en 2019 considérée comme la plus forte de toute la décennie. En proportion du PIB, ces dépenses mondiales passent ainsi, pour la première fois, tout juste au-dessus de la barre des 2%, la plupart des pays ayant maintenu leurs budgets militaires malgré la crise de la Covid-19. Le budget de la défense américain a ainsi bondi de 6,3% en 2020, celui de la Chine de 5,2%. Les deux Etats pèsent pour les deux tiers de la hausse des dépenses mondiales. De plus, désormais, l'Asie représente le quart des dépenses de défense mondiale, contre 17,8% en 2010, et dépense plus pour sa défense que tout le continent européen.

    Les Echos du 27 février 2021

Compétitivité
  • Compétitivité
    Malgré la crise, la France est restée attractive pour les investisseurs étrangers en 2020
    Business France, l’organisme chargé de l’attractivité internationale du pays, a recensé, en 2020, 1 215 projets d’investissements dans l’Hexagone, un chiffre certes en baisse de 17% par rapport à l’année précédente, mais meilleur que ce que le contexte mondial pouvait laisser redouter. Selon la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED), les investissements directs étrangers (IDE) ont en effet chuté de moitié (49%) au cours du premier semestre 2020, et sur l’ensemble de l’année les flux mondiaux d’investissements ont chuté de 40% environ. Autre motif de satisfaction, ces investissements directs ont permis de maintenir ou de créer 35 000 emplois en France, soit « notre deuxième meilleur bilan des dix dernières années », se félicite Franck Riester, ministre délégué auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, chargé du Commerce extérieur et de l’Attractivité. Pour un quart d’entre eux, ces 1 215 projets concernent l’implantation ou le développement de sites de production. Les activités de recherche et développement représentent 12% du total des projets.

    Le Monde du 28 février 2021

Espace
  • Espace
    Thales Alenia Space se développe en Indonésie pour lutter contre la fracture numérique
    Satelit Nusantara Tiga (SNT) et Thales Alenia Space (TAS) ont annoncé, le 26 février, avoir achevé le financement du développement du programme Satria visant à réduire la fracture numérique en Indonésie. Dans ce cadre, TAS fournira le satellite très haut débit (VHTS) en bande Ka et basé sur sa plate-forme électrique SpaceBus Neo 200. Satria transportera plus de 150 gigabits par seconde sur l'ensemble du territoire indonésien avec l'ambition de connecter environ 145 000 zones, dont 90 000 écoles, 40 000 hôpitaux, bâtiments publics et gouvernementaux. Ce satellite contribuera au développement des infrastructures numériques en Indonésie, un pays qui compte plus de 17 500 îles.

    BFM du 26 février 2021
  • Espace
    La plateforme satellitaire Eurostar Neo d’Airbus Defence and Space en pleine préparation
    Air & Cosmos revient sur la nouvelle plateforme satellitaire tout électrique Eurostar Neo, actuellement en cours d’essais à Toulouse, et dont Airbus Defence and Space a diffusé une image début février. Le satellite Hotbird 13F, commandé en août 2018 par Eutelsat, sera le premier relai géostationnaire d’Airbus Defence and Space à utiliser la plateforme Eurostar Neo. Cette dernière peut accueillir jusqu’à 2 tonnes de charge utile et fournir une puissance de 25 kW. Elle a été développée avec le soutien, entre autres, de l’Agence spatiale européenne (ESA), du CNES et de l’Agence spatiale britannique (UKSA).

    Air & Cosmos du 28 février 2021