Synthèse de presse

Industrie
  • Industrie
    Airbus désigné meilleur employeur de France
    Comme chaque année, le magazine Capital dévoile son enquête sur les 500 meilleurs employeurs de France, la liste des entreprises où les Français interrogés rêveraient de travailler, en se basant sur différents critères tels que les conditions de travail, la rémunération ou les avantages sociaux. L'enquête dresse un classement général et un classement par secteurs d'activités

    La Dépêche du Midi - Capital
  • Industrie
    PNG Air sera la compagnie de lancement de la version STOL de l'ATR 42-600
    La compagnie régionale de Papouasie-Nouvelle-Guinée PNG Air (ex-Airlines PNG) a commandé trois exemplaires de l'ATR 42-600S, la nouvelle version STOL de l'ATR 42-600. PNG Air devient aussi la compagnie de lancement de cette variante à décollage et atterrissage courts lancée en octobre dernier. PNG Air opère aussi sept ATR 72-600, des appareils qui lui ont permis de conquérir plus de 40% de parts de marché sur les vols intérieurs.

    Le Journal de l'Aviation
  • Industrie
    Epidémie de coronavirus : Airbus autorisé à relancer son usine de Tianjin
    Airbus a été autorisé par les autorités chinoises à relancer l'activité de son usine d'assemblage à Tianjin, dont la fermeture avait été prolongée en raison de l'épidémie de coronavirus en Chine, a annoncé ce 11 février l'avionneur. « Cela signifie qu'elle va pouvoir augmenter progressivement la production tout en respectant toutes les exigences sur les plans sanitaires et de la sécurité pour les employés d'Airbus qui restent la première priorité », déclare le constructeur aéronautique dans un communiqué

    L'Usine Nouvelle - Reuters

Défense
  • Défense
    SCAF : le premier contrat de recherche et technologie devant le Parlement allemand
    Le premier contrat de recherche et technologie du programme Système de combat aérien du futur (SCAF) doit être approuvé mercredi 12 février par le Bundestag, le Parlement allemand. Ce contrat s’élève à 155 millions d'euros au total (soit 148 millions pour la tranche ferme et 7 millions pour la tranche optionnelle) financé à parité par la France et l'Allemagne (77,5 millions d'euros chacun) et d'une durée de 18 mois. Ce contrat porte sur l'ensemble des cinq piliers du programme (avion, moteur, combat collaboratif connecté, drones et coordination du programme). Il doit faire travailler les industriels ensemble sur les technologies avec l'ambition de développer des démonstrateurs à l'horizon 2026

    La Tribune
  • Défense
    Les Philippines rompent le pacte militaire qui les liait aux Etats-Unis
    Les Philippines ont annoncé, le 11 février, aux Etats-Unis qu'elles allaient rompre le pacte militaire majeur qui liait les deux pays dans une alliance historique. Le Visiting Forces Agreement (ou VFA, accord sur les forces étrangères) signé en 1998, offre un cadre légal à la présence de troupes américaines aux Philippines et pour l'organisation d'exercices militaires conjoints. Le président Rodrigo Duterte a souvent menacé depuis son élection, en 2016, de mettre fin à l'alliance de son pays avec les Etats-Unis, au profit de la Russie ou de la Chine

    Les Echos

Espace
  • Espace
    Projet de budget 2021 : Donald Trump mise sur le spatial
    A neuf mois de l'élection présidentielle américaine, le président Donald Trump a présenté son projet de budget pour l'année 2021. Ce budget se fonde sur une prévision de croissance jugée irréaliste de 3% pendant 15 ans alors qu'elle devrait être inférieure de 2% aux Etats-Unis pendant deux ans. Le budget de la NASA augmente de 12%, afin qu’elle puisse envoyer de nouveau des astronautes sur la Lune en 2024, comme le veut le président. Les dépenses militaires, qui ne cessent de grimper depuis le début du mandat de Donald Trump, accusent une augmentation moins importante cette année. Le projet de budget prévoit une hausse de 0,3%, pour atteindre 740,5 milliards de dollars.

    Ensemble de la presse
  • Espace
    Les Etats-Unis condamnent à leur tour le lancement d'un satellite par l'Iran
    Le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo a affirmé le 11 février dans un communiqué que « le principal Etat [l'Iran] qui parraine le terrorisme dans le monde ne devrait pas être autorisé à développer et à tester des missiles balistiques. Le régime iranien se sert de ses lancements de satellites pour développer des missiles balistiques qui lui permettraient de menacer ses adversaires et de menacer la stabilité mondiale ». « Les technologies utilisées pour mettre des satellites en orbite sont pratiquement identiques et interchangeables » avec celles utilisées notamment pour les missiles balistiques intercontinentaux, a dénoncé le secrétaire d'Etat. « Nous continuerons à exercer une pression énorme sur le régime pour qu'il modifie son comportement ». L'Iran a échoué dimanche 9 février à mettre en orbite un nouveau satellite d'observation scientifique dans le cadre d'un programme spatial que le pays dit « pacifique », mais que les États-Unis ont qualifié de « provocation ».

    Ensemble de la presse

Aviation Commerciale
  • Aviation Commerciale
    Le Musée de l'Air et de l'Espace parmi les lieux touristiques les plus visités en 2019 en Seine-Saint-Denis
    Le Parisien consacre un article au trio des lieux les plus visités en Seine-Saint-Denis en 2019, parmi lesquels se trouve le musée de l'Air et de l'Espace du Bourget, avec 1 315 787 visiteurs. L'an dernier, sa fréquentation a progressé de 13,6 %. Un centenaire qui coïncidait également avec les anniversaires de plusieurs dates emblématiques de l'histoire de l'aérospatial. La soirée de célébration des 50 ans du premier pas de l'Homme sur la Lune a ainsi attiré 1 183 visiteurs le 20 juillet. Le week-end des 50 ans du premier vol d'essai du Concorde a de son côté séduit 3 649 personnes.

    Le Parisien

  • Air Italy annonce sa mise en liquidation
    L’ex-Meridiana, relancée en octobre 2017 par Qatar Airways et Alisarda sous le nom d’Air Italy, a annoncé le 11 février 2020 sa mise en liquidation, la procédure utilisée signifiant que les actionnaires de l’entreprise rembourseront toutes les dettes en souffrance et verseront tous les salaires du personnel dus. Air Italy a déclaré dans un communiqué que la décision de cesser les activités avait été prise par tous les actionnaires, en raison de « conditions de marché persistantes et structurelles difficiles ». Quelque 1 200 emplois devraient être supprimés.

    air-journal.fr