Synthèse de presse

Défense
  • Défense
    Le troisième avion Atlantique 2 rénové par Dassault Aviation et Thales rejoint la base de Lann-Bihoué
    Le troisième avion de patrouille maritime Atlantique 2 rénové par Dassault Aviation et Thales a été livré par la Direction générale de l’armement (DGA) à la base d’aéronautique navale de Lann-Bihoué. « La modernisation de cet outil de combat permet à la Marine de rester au premier rang des grandes marines océaniques, explique la Marine nationale. Actuellement, vingt-deux avions de patrouille maritime ATL2 composent la flotte. Un niveau opérationnel qui permet de faire face à la montée de la menace sous-marine dans les zones d’intérêt françaises ». Son système de combat comprend notamment un nouveau radar Searchmaster utilisant la technologie d’antenne active développée pour le Rafale et un nouveau système de détection acoustique performant face aux sous-marins de dernière génération.

    Ouest-France du 28 avril 2020
  • Défense
    L’armée de l’Air reçoit un nouvel A400M
    Le 24 avril, l'armée de l'Air a réceptionné sur la base aérienne d'Orléans Bricy un nouvel A400M. Il s'agit du 17ème Atlas remis aux forces françaises. Au total, 25 appareils devraient être livrés d'ici à 2025. « Cette livraison témoigne de la continuité d'activité assurée par le ministère des Armées en matière de maintien en condition opérationnelle et de réalisation de programmes d'équipement, dans le strict respect des directives sanitaires du ministère des Solidarités et de la Santé », a rapporté le Ministère des Armées.

    Air & Cosmos du 28 avril 2020
  • Défense
    La France et l’Allemagne signent un accord sur le char européen du futur
    L'Allemagne et la France ont signé le 28 avril deux accords pour lancer le développement d'un nouveau système de combat terrestre (Main Ground Combat System, MGCS) destiné à remplacer dans les années 2030 les chars Lepoard 2 et Leclerc. Le ministère de la Défense allemand a annoncé la signature d'un accord-cadre (framework agreement) puis d’un accord de mise en œuvre (implementing agreement), qui permet de passer un contrat pour une étude de définition de l'architecture du futur système. Cette commande est un préalable au développement de démonstrateurs technologiques, qui serviront à évaluer le MGCS, selon les besoins et exigences allemandes et françaises.

    La Tribune du 29 avril 2020

Aviation Commerciale
  • Aviation Commerciale
    L’Argentine suspend son trafic aérien jusqu’au 1er septembre
    L’Argentine a décidé de suspendre l'intégralité de son trafic aérien jusqu'au 1er septembre, aussi bien pour les vols internationaux que pour les vols intérieurs. L'IATA s'alarme de cette mesure qu'elle juge disproportionnée. Il s'agit en effet de l'interdiction la plus longue au niveau mondial.

    Journal de l’Aviation de 28 avril 2020
  • Aviation Commerciale
    L’Espagne vient au secours d’Iberia
    Le gouvernement espagnol est en train de préparer une aide financière urgente pour Iberia afin de renforcer sa trésorerie. À l'instar des aides attribuées à Air France-KLM ou à celle attendue par Lufthansa, ce soutien financier devrait aussi prendre la forme d'un prêt, Madrid ne souhaitant pas à ce stade augmenter sa faible participation au sein d'IAG.

    Journal de l’Aviation de 28 avril 2020
  • Aviation Commerciale
    Air France : les syndicats satisfaits du « soutien vital » de l'Etat
    Dans une motion adoptée le 28 avril, les élus du Comité social et économique central d'Air France se sont dits « satisfaits du soutien vital apporté par l'Etat français » à la compagnie aérienne. Ils ont tenu « à remercier et à souligner l'engagement des directions d'Air France et d'Air France KLM dans les échanges menés ces derniers jours auprès des pouvoirs publics. Ce plan de sauvegarde met tout le groupe face à une obligation de résultats, tant dans la restauration de sa situation économique que dans son engagement à réduire ses émissions carbone. Pour nous, organisations professionnelles et élus représentant les salariés, la responsabilité de l'entreprise est d'abord de protéger les salariés et les emplois. Nous y serons très attentifs ».

    AFP du 29 avril 2020

Industrie
  • Industrie
    Boeing : l’usine de Charleston sur le chemin de la reprise
    Après les installations de la région de Seattle, c'est au tour de l'usine Boeing de Charleston, en Caroline du Sud, de planifier la reprise de ses activités. Suspendue depuis le 8 avril, la production devrait reprendre à partir du 3 mai.

    Journal de l’Aviation de 28 avril 2020
  • Industrie
    Covid-19 : Thales fait preuve de sa résilience
    Malgré la tourmente, Patrice Caine, PDG du groupe de défense et de hautes technologies, veut rassurer sur la capacité de rebond de son entreprise : « En cette période de tempête, le bateau Thales est très solide. Il a des qualités intrinsèques qui n’ont pas changé. Il évolue sur des marchés diversifiés et jouit d’une présence géographique mondiale qui lui donne de la résilience. Ses marchés et ses technologies de première classe mondiale répondent à des demandes sociétales profondes, en termes d’urbanisation, de transports collectifs, de protection, en particulier de cybersécurité ». Les prises de commandes ont bondi de 17%, à 2,7 milliards d'euros (- 15% en variation organique) tandis que le chiffre d'affaires a cru de 16% à 3,9 milliards d’euros. Le chiffre d'affaires du secteur Défense & Sécurité atteint 1,72 milliard d'euros, en hausse de 2,4% par rapport au premier trimestre 2019, à périmètre et taux de change constants. « La croissance de ce secteur est ralentie par une base de comparaison élevée après une année 2019 dynamique, et par les premiers effets des retards de production liés au Covid-19, notamment sur les sites en France », explique Thales. L'impact des perturbations liées au Covid-19 est estimé à environ 190 millions d'euros sur les prises de commandes du premier trimestre : environ 80 millions d'euros liés aux activités d'aéronautique civil et environ 110 millions liés aux autres activités, principalement dus à des retards sur prises de commandes. Les prises de commandes des activités aérospatiales, tirées par « une solide dynamique des activités d'avionique sur la période de janvier à mi-mars 2020 », sont paradoxalement en hausse de 16%, à 778 millions d’euros, contre 672 millions au premier trimestre 2019.

    Le Figaro du 28 avril 2020 - Les Echos du 28 avril 2020 - La Tribune du 28 avril 2020
  • Industrie
    Covid-19 : le secteur du cargo se maintient
    Dans la crise actuelle, le cargo semble être un secteur porteur pour les compagnies aériennes. « Le cargo a été une sorte de bouée de sauvetage au premier semestre, explique Brian Pearce, chief economist de l'IATA dans son point hebdomadaire sur la crise du Covid-19. Il précise que la demande pour le transport de produits pharmaceutiques hors équipements médicaux a doublé depuis le mois de février par rapport au niveau du 1er janvier, tandis qu'elle s'est plutôt bien maintenue pour les autres biens. « Les compagnies cargo ont actuellement une position plus solide que toute autre compagnie, vu la demande extrêmement forte par rapport aux capacités », a-t-il ajouté.

    Le Journal de l’Aviation du 28 avril 2020
  • Industrie
    Comment relancer l’industrie dans le monde d’après ?
    Dans un document interne que La Tribune a consulté, France Industrie, l'organisation professionnelle représentative de l'industrie en France, tente d'anticiper au mieux l'après-crise pour l'industrie française en partenariat avec l'État, notamment avec la Direction générale des entreprises (DGE). France Industrie propose d’abord de s'appuyer sur le Pacte productif du gouvernement tout en mettant l'accent sur la stratégie ambitieuse de « produire en France » avec comme objectif de relocaliser et de sécuriser des chaines de valeurs. Pour renforcer la compétitivité des industries françaises et l'attractivité des territoires, l'organisation professionnelle souhaite ainsi une baisse des impôts de production. Le deuxième axe porte sur le soutien à l'innovation. Elle recommande de soutenir la modernisation du tissu industriel en accélérant la transition numérique et l'industrie du futur. Enfin il faut « maintenir les ambitions prévues sur la transition carbone », ce qui passe par la décarbonation des filières et le soutien aux investissements verts, estime France Industrie.

    La Tribune du 29 avril 2020
  • Industrie
    Industriels et élus réclament un « Plan Marshall » de l’aéronautique
    « Il faut un « plan Marshall » pour la filière aéronautique, martèle ainsi de son côté Philippe Petitcolin, CEO de Safran. Il doit se chiffrer à au moins une dizaine de milliards d'euros sur cinq ans et aider tous les segments de la filière. C'est vital pour maintenir son niveau d'innovation et sa compétitivité par rapport à ses concurrents nord-américains et asiatiques. Je ne nous vois pas dépendre de l'Europe pour cela car elle n'aidera pas l'ensemble du tissu industriel. » Ses propos trouvent un écho auprès des élus de la région Occitanie : Joseph Carles, le maire de Blagnac, berceau d’Airbus qui fait travailler 40 000 salariés sur sa commune, réclame lui aussi un « Plan Marshall » de l’aéronautique et de l’espace. « Ce Plan Marshall, il passe pourquoi pas par une renationalisation, temporaire, de ce secteur, pour éviter une contagion en chaîne de l’ensemble de cette activité industrielle, dont de toute façon on aura besoin. Il ne faut pas que notre territoire perde ce savoir-faire, et cette capacité que nous aurons à rebondir le moment venu. Et pour cela, il faut des investissements publics massifs de la France, de l’Allemagne, de l’Italie, de l’Espagne, de l’ensemble de l’Europe. » Dans un courrier envoyé au ministre de l'économie Bruno Le Maire, le maire de Toulouse Jean-Luc Moudenc demande quant à lui un soutien du gouvernement pour « sauver le poumon économique du territoire toulousain ». Le maire de Toulouse appelle à « renforcer la souveraineté industrielle et technologique du secteur aéronautique et spatial, emblématique de l’économie toulousaine. Nous devons garantir le leadership des fleurons de l’industrie française et européenne basés sur notre territoire. La mise en œuvre de leviers puissants est attendue pour un soutien financier immédiat à ces filières ».

    France Bleu du 28 avril 2020 - Les Echos du 28 avril 2020
  • Industrie
    Airbus affiche des résultats en baisse au premier trimestre 2020
    Airbus a fait état mercredi 29 avril de résultats dégradés au premier trimestre en raison de l'impact sur son activité de la pandémie de coronavirus. Le chiffre d'affaires a reculé de 15% sur la période, à 10,63 milliards d'euros et le résultat opérationnel ajusté a chuté de 49% pour tomber à 281 millions d’euros. Airbus accuse une perte nette de 481 millions d'euros contre un bénéfice de 40 millions à la même époque un an plus tôt.

    Reuters du 29 avril 2020 - L’Usine Nouvelle du 29 avril 2020

Espace
  • Espace
    Thales Alenia Space signe deux nouveaux contrats
    Thales Alenia Space a annoncé la signature de deux contrats d’intervalle. Le premier, dévoilé le 9 avril, a été signé avec la startup américaine Omnispace, qui ambitionne de développer un réseau global de communication pour les mobiles. Thales Alenia Space a ainsi été chargée de fournir deux premiers nanosatellites, qui devront être placés sur orbite basse en 2021. Le second contrat, annoncé le 27 avril, concerne la fourniture par Thales Alenia Space d’un transmetteur de télémétrie TDRS pour le lanceur léger européen Vega. Le contrat a été signé avec son maître d’œuvre italien Avio, dans le cadre du programme Leap (Launchers Exploitation and Accompaniment Program) de l’Agence spatiale européenne (ESA).

    Air & Cosmos du 28 avril 2020