Synthèse de presse

Compétitivité
  • Compétitivité
    Emmanuel Macron appelle à une réflexion sur un « pacte productif »
    Lors de son allocution télévisée diffusée le 14 juin, le président français Emmanuel Macron a défendu les plans de relance destinés au tourisme (18 milliards d’euros), à l’automobile (8 milliards), et au secteur aéronautique (15 milliards). « Ces dépenses jamais vues se justifiaient (…). Dans combien de pays cela a-t-il été fait? », a-t-il insisté, appelant à la réflexion sur un « pacte productif ». Avec des vagues de faillites redoutées dans les prochains mois et la suppression de 800 000 emplois anticipés par Bercy, le chef de l’État a aussi rappelé que le creux de la vague n’est peut-être pas encore passé. Mais il a appelé à « tout faire pour éviter au maximum les licenciements ».

    Le Figaro du 14 juin 2020

Covid-19
  • Covid-19
    L’État va avancer 300 millions d’euros aux aéroports français pour les mesures sanitaires
    « Dans le cadre du projet de loi de finances rectificative, l’État va mettre en place 300 millions d’euros d’avances afin de prendre en charge les dépenses régaliennes des aéroports et ainsi éviter tout impact au sortir de la crise du Covid-19 pour les compagnies aériennes », indique le ministère des Transports français dans un communiqué. Le 25 mai, l’Union des aéroports français (UAF) avait demandé l’aide de l’Etat pour garantir leur « pérennité » financière, notamment en assumant « sur son budget le coût du déficit de financement 2020 des missions régaliennes de sûreté et sécurité aéroportuaires (estimé aujourd’hui à 500 millions d’euros) ».

    Air-journal du 14 juin 2020

Aviation Commerciale
  • Aviation Commerciale
    Le groupe Lufthansa veut supprimer 20 000 postes
    Lufthansa va se séparer de 16% de ses effectifs dans le monde, soit « 22 000 équivalents temps plein » de ses effectifs mondiaux, dont la moitié en Allemagne, face aux effets de la pandémie de Covid-19. « Sans une réduction significative des coûts du personnel pendant la crise, nous manquerons la chance d’un meilleur redémarrage et prendront le risque que le groupe Lufthansa sorte de la crise significativement plus faible », a déclaré Michael Niggemann, directeur des ressources humaines.

    Air-journal du 12 juin 2020
  • Aviation Commerciale
    La Compagnie obtient un prêt garanti par l’Etat
    Selon La Tribune, La Compagnie, le transporteur aérien français spécialisé dans les vols 100% classe affaires entre Paris et New York, a obtenu un prêt bancaire garanti par l'État (PGE) à hauteur de 90%, d'un montant de 10 millions d'euros. Hors Air France, détenu à 14,3% par l'État français, et la compagnie réunionnaise Air Austral, détenue majoritairement par la région, La Compagnie est le premier transporteur aérien entièrement privé à avoir obtenu un PGE. Les compagnies du groupe Dubreuil, Air Caraïbes et French Bee, devraient suivre prochainement.

    La Tribune du 11 juin 2020
  • Aviation Commerciale
    EasyJet, Transavia : plusieurs compagnies reprennent du service ce lundi en France
    A compter de ce lundi 15 juin, plusieurs compagnies font revoler leurs avions en France. C'est par exemple le cas de Transavia, filiale low-cost d'Air France, qui relance certaines de ses lignes sur le territoire. Une date qui coïncide avec la réouverture progressive des frontières françaises avec l'espace Schengen. Pour EasyJet également, certaines lignes rouvrent ce lundi : Paris Charles-de-Gaulle-Nice (5 vols par semaine), Paris-Toulouse (3 vols), Bordeaux-Genève à raison de 4 vols par semaine ou Nantes-Genève, à raison de 5 vols par semaine, reprendront du service.

    Le Figaro du 14 juin 2020
  • Aviation Commerciale
    Quarantaine au Royaume-Uni : British Airways, EasyJet et Ryanair attaquent en justice le gouvernement
    Les compagnies aériennes British Airways, EasyJet et Ryanair ont décidé d'attaquer en justice le gouvernement britannique afin de mettre fin à la quarantaine imposée aux voyageurs arrivant au Royaume-Uni à l'approche de la saison estivale. Elles estiment vendredi 12 juin dans un communiqué commun que la quarantaine en place depuis le lundi pour au moins trois semaines « va avoir un effet dévastateur sur le tourisme britannique et l'économie, et va détruire des milliers d’emplois ».

    AFP du 12 juin 2020
  • Aviation Commerciale
    Alexandre de Juniac se félicite de la reprise du trafic aérien
    Interviewé sur France Info, Alexandre de Juniac, ancien président-directeur général d'Air France-KLM et directeur général de l'IATA (Association internationale du transport aérien), s’est montré optimiste sur le redémarrage du transport aérien. Après plusieurs mois de confinement, la Belgique, la France, la Grèce rétablissent lundi 15 juin au matin la libre circulation avec tous les pays du continent. Une « très bonne nouvelle », selon lui. « Nous avons un plan de redémarrage progressif, explique-t-il. On commence par le domestique, ensuite l'européen et l'intercontinental. Le trafic devrait remonter sur les prochains mois et on devrait atteindre 50 à 60% de trafic de l'an dernier à la fin de l'année, ce qui reste assez bas. Nous estimons que nous reviendrons au niveau d'avant Covid en 2022. On ne voit pas les choses aller aussi vite qu'on aimerait. Pour ce qui est du trafic, en Europe vous aurez 15 à 20% du trafic lundi(15 juin) ».

    France Info du 13 juin 2020

Industrie
  • Industrie
    Ruag et Safran Helicopter Engines prolongent leur contrat de maintenance
    Le suisse Ruag et Safran Helicopter Engines ont prolongé jusqu'à fin 2021 leur contrat concernant la maintenance des systèmes de contrôle carburant pour les turbines Makila 1A1. La société suisse assure régulièrement des travaux de maintenance pour les hélicoptères Super Puma, en particulier pour la flotte des Forces aériennes suisses.

    Le Journal de l’Aviation
  • Industrie
    Derichebourg Aeronautics Services signe un accord de performance collective pour sauver 700 emplois
    Le 12 juin, le syndicat Force ouvrière, majoritaire, a signé, seul, un accord de performance collective, l’un des premiers dans un contexte post-crise sanitaire, avec la direction Derichebourg Aeronautics Services, sous-traitant d’Airbus installé à Blagnac, en Haute-Garonne. En échange d’efforts consentis par les salariés sur leur rémunération, la direction, qui envisageait un plan de sauvegarde de l’emploi de 700 licenciements, s’est engagée à ne procéder à aucun licenciement économique jusqu’en juin 2022.

    L’Usine Nouvelle du 12 juin 2020
  • Industrie
    Airbus signe un accord pour le développement des drones à Singapour avec l’aide de la 5G
    Airbus, l'opérateur de communications singapourien M1 et la société gestionnaire du Port de Singapour viennent de s'associer pour réaliser des essais d'emploi de drones sur les zones côtières de Singapour en s'appuyant sur les réseaux 5G. L'objectif de ces tests est de s'assurer que les drones peuvent évoluer et s'intégrer en toute sécurité dans les espaces aériens, y compris ceux qui sont ou seront dédiés aux appareils sans pilote en utilisant les normes 5G. Airbus fournira le parc de drones et apportera son expertise en matière d'exploitation des drones dans le cadre du respect des règles de sécurité. Le partenariat entre Airbus et M1 s'accompagne d'un protocole d'accord pour réaliser dans un deuxième temps des essais au-dessus de zones terrestres.

    Air & Cosmos du 12 juin 2020
  • Industrie
    L’industrie des drones en croissance de 67% en 2019
    Le cabinet Finbold a publié une étude en mai dernier, mettant en avant l'importante croissance des investissements sur le marché des drones. Cette progression est portée par des investissements en capital-risque. En 2019, l'ensemble des investissements dans le domaine des drones s'élevait à 1,2 milliards de dollars, soit une hausse de 67% par rapport à 2018 : 930 millions de dollars provenaient alors d'investissements en capital-risque.

    Air & Cosmos du 12 juin 2020
  • Industrie
    A Châtellerault, l’entreprise ABC se remet doucement de la crise
    La Nouvelle République consacre un article à l’entreprise ABC (Appareillages et bancs hydrauliques châtelleraudais), qui conçoit et fabrique depuis Châtellerault des bancs d’essai destinés à tester des moteurs qui ont subi une réparation avant leur remise en service. ABC travaille à plus de 80% pour l’aéronautique (Airbus, Air France, armée de l’Air, Dassault, Safran, Thales…), le reste de l’activité étant assuré par l’automobile (avec des clients comme Valéo, par exemple). « On reprend tout doucement. Il y a des clients qui nous demandent de reporter les livraisons parce qu’ils n’ont pas le cash, des clients qui nous demandent de prendre des paiements retardés et d’autres qui sont en chômage partiel », explique le gérant Christian Richard. Pour s’en sortir, l’entreprise compte notamment sur la succursale dont elle dispose en Inde depuis 2018, qui « est en train de redémarrer ».

    La Nouvelle République du 15 juin 2020

Défense
  • Défense
    Qu’est-ce que la Base industrielle et technologique de défense (BITD) ?
    Selon L’Opinion, l’ancien candidat LREM à la mairie de Paris et porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux se serait vu confié en tant que député une mission sur la « Base industrielle et technologique de défense » (BITD). Durant deux mois, il serait chargé avec le député Les Républicains Jean-Louis Thieriot de se pencher sur la place des industries de défense dans le plan de relance post-Covid-19. L’occasion pour l’Usine Nouvelle d’expliquer dans un article ce qu’est la BITD. L’Observatoire économique de la Défense, rattaché au ministère des Armées, établit chaque année cette Base industrielle et technologique de la défense. Elle regroupe l’ensemble des entreprises contribuant directement ou indirectement à la production ou au maintien en condition opérationnelle des armements : elles sont soit fournisseurs directs du ministère des Armées, soit sous-traitants des grands maîtres d’oeuvre industriels de la Défense. En 2018, il s’agissait d’une dizaine de grands groupes de taille mondiale (groupe Airbus, Dassault Aviation, Naval Group, MBDA, Nexter, Safran, Thales...) et 4 000 PME, soit environ 200 000 emplois, qui étaient comptabilisés.

    L’Usine Nouvelle du 12 juin 2020

Espace
  • Espace
    Kathy Lueders, première femme nommée à la tête des vols habités de la NASA
    Kathy Lueders a été nommée ce vendredi 12 juin à la tête de la direction des vols habités de la NASA, l'un des postes les plus importants de l'agence spatiale américaine. Sa priorité sera de tenir le calendrier difficile du programme Artémis de retour sur la Lune.

    Le Figaro du 12 juin 2020 - AFP du 12 juin 2020
  • Espace
    Un troisième lancement réussi en deux semaines pour SpaceX
    SpaceX a lancé dans la nuit du 12 au 13 juin sa troisième fusée Falcon 9 en deux semaines, mettant ainsi en orbite basse une nouvelle série de satellites. Trois SkySats et 58 Starlink se trouvaient à bord, ce qui porte le nombre total de ces derniers à pratiquement 540. Les opérations de lancement se sont déroulées à l’Air Force Station de Cap Canaveral. Ce lancement fait suite à la mission Crew Dragon du 30 mai, puis à la mission Starlink-7 du 3 juin. Il s’agit du dixième effectué cette année, ce qui pourrait mener l’entreprise à battre son record de lancements annuels, soit 21, établi en 2018.

    Ensemble de la presse du 13 juin