Synthèse de presse

Environnement
  • Environnement
    Un collectif de 36 parlementaires dénonce le projet d’écotaxe sur le transport aérien
    Un collectif de 36 parlementaires français publie une tribune dénonçant le projet de nouvelle taxe écologique sur le transport aérien, recommandée par la Convention Citoyenne pour le Climat. Le texte a été publié le 1er octobre dans La Tribune. Les parlementaires déclarent que le projet d’écotaxe, tel qu’il est présenté, est «une véritable aberration économique et un contresens écologique», estimant que si cette taxe s'appliquait, elle entraînerait des suppressions de postes très importantes et priverait les compagnies aériennes des financements nécessaires pour investir dans la transition écologique et l'aviation décarbonée. «Plutôt que d'ajouter de nouvelles taxes qui viendraient obérer la capacité à investir, nous devons accompagner et inciter à l'accélération de ce virage écologique. Il convient d'accompagner le secteur de l'industrie aéronautique vers la réduction de la consommation de carburant, l'électrification des appareils et l'expérimentation de carburants neutres en carbone comme l'hydrogène. Les récentes annonces d'Airbus nous prouvent d'ailleurs la volonté de nos fleurons de saisir cette opportunité unique afin de faire face au défi de la transition écologique, en proposant des aéronefs neutres en carbone dès 2035», préconise le texte.

    La Tribune du 1er octobre
  • Environnement
    Le transport aérien appelé à croître malgré la crise
    Une analyse publiée dans Les Echos souligne que «les fondamentaux qui soutiennent la croissance du transport aérien depuis soixante-quinze ans sont toujours là». L’urbanisation croissante de la population mondiale, l’augmentation de la classe moyenne mondiale et celle du nombre des migrants internationaux, constituent trois piliers de la croissance durable du transport aérien. L’article rappelle également que «dans la plupart des cas, le seul mode de transport entre des métropoles est l’avion. C’est particulièrement vrai en Amérique latine et en Afrique, où les réseaux routiers et ferroviaires restent 3 à 10 fois moins développés qu’en Europe : sur les quelque 55 000 lignes aériennes opérées dans le monde en 2018, moins de 10% seraient substituables par le train». De plus, «contrairement aux préjugés, le tourisme ne représente qu’une part minoritaire du trafic aérien». L’article conclut : «l'avenir du transport aérien pourrait se trouver en Europe, si la révolution technologique que représente l'hydrogène tient ses promesses. Des avions à hydrogène permettraient d'éliminer une grande partie des émissions de gaz à effet de serre».

    Les Echos du 2 octobre
  • Environnement
    Total transforme une raffinerie pour produire des biocarburants destinés au secteur aérien
    Total a décidé la reconversion de sa raffinerie de pétrole brut de Grandpuits, en Seine-et-Marne, dans quatre nouvelles activités industrielles, dont celle des biocarburants «majoritairement destinés au transport aérien». Le site de Grandpuits accueillera une unité dédiée, d'une capacité de traitement de 400 000 tonnes par an. La nouvelle usine devrait pouvoir produire 170 000 tonnes par an de biocarburants aérien durable, ainsi que 120 000 tonnes par an de biocarburants routiers, et 50 000 tonnes par an de bionaphta, utilisé pour produire des bioplastiques. L'usine sera alimentée majoritairement par des graisses animales en provenance d’Europe et des huiles de cuisson usagées qui seront complétées par des huiles végétales de type colza, à l’exception de l’huile de palme.

    Air & Cosmos du 2 octobre

Industrie
  • Industrie
    Philippe Berna est nommé Médiateur de la filière aéronautique et spatiale et devient également président du Collège des médiateurs
    Philippe Berna est nommé Médiateur de la filière aéronautique et spatiale. M. Berna devient également Président du Collège des Médiateurs. Il succède à Jean-Pierre Salaün, qui était Médiateur de la filière depuis 2014. En effet, la filière aéronautique et spatiale, fédérée par le GIFAS, s’est dotée en 2014 de ce mode amiable de résolution des différends et des litiges dans les relations clients-fournisseurs. Pour renforcer cet axe, la profession bénéficie également d’une Charte d’Engagement sur les Relations Clients-Fournisseurs, signée en juin 2020, dans le cadre du plan de relance du Gouvernement pour la filière aéronautique. Philippe Berna a débuté sa carrière au sein d’Alcatel Défense, dans des activités ensuite intégrées au groupe Thales. Il a créé en 1991 la société Qualience, puis, de 2003 à 2014, a été Fondateur et Président de la société Kayentis. Il est, depuis 2014, Médiateur et Responsable du pôle Innovation et Numérique de la Médiation des entreprises du Ministère de l’Economie, des Finances et de la Relance.

    Air & Cosmos du 2 octobre
  • Industrie
    Stelia Aerospace lance un nouveau fauteuil classe affaires
    L'équipementier Stelia Aerospace vient de lancer un nouveau modèle de siège classe affaires, baptisé «Opera», destiné à des monocouloirs long courrier comme l'Airbus A321LR ou XLR. Le siège, le plus large disponible sur le créneau des monocouloirs, est transformable en lit totalement horizontal, avec un accès direct au couloir, et un niveau d'intimité accrue, grâce à une porte intégrée.

    Air & Cosmos du 2 octobre

Espace
  • Espace
    La coopération spatiale entre la France et l’Inde met l’accent sur le climat et l’exploration
    Mercredi 30 septembre, Jean-Yves Le Gall, Président du CNES, s’est entretenu en conférence virtuelle avec son homologue indien, le Dr. K Sivan, Président de l’ISRO (Indian Space Research Organisation). Les sujets au centre de la coopération spatiale entre les deux pays ont été abordés, tels que le développement et la fabrication d’une constellation de satellites dédiée à la surveillance du trafic maritime, l’exploitation de satellites de surveillance du climat (dont l’observateur TRISHNA), ou encore la mission vénusienne de l’ISRO, dont le lancement est prévu en 2025, à laquelle la France participera.

    Aeromorning du 2 octobre
  • Espace
    A Toulouse, Airbus OneWeb Satellites fait monter en puissance sa supply-chain
    L’Usine Nouvelle, qui distingue cette semaine les lauréats de ses «trophées de l’industrie», décerne à l’usine d’Airbus OneWeb Satellites (AOS), à Toulouse, le «prix de la supply-chain», soulignant que l’industriel a «fait monter en puissance ses fournisseurs». «Il nous fallait des partenaires développant des innovations de rupture, compatibles avec les exigences d’une production en série pour nous permettre de baisser significativement les coûts et les délais de production», explique Judy Wallace, la directrice des achats d’Airbus OneWeb Satellites, qui précise : «plus de 20% de nos fournisseurs ne sont pas issus de l’industrie spatiale classique».

    L’Usine Nouvelle du 1er octobre

international
  • international
    Rolls-Royce dévoile un plan de recapitalisation
    Rolls-Royce a annoncé jeudi 1er octobre vouloir lever au total cinq milliards de livres, dont deux milliards (5,46 milliards d'euros) auprès de ses actionnaires, pour renforcer son bilan. «L'augmentation de capital annoncée aujourd'hui renforce notre capacité à résister afin de naviguer dans l'environnement opérationnel incertain actuel», a déclaré le directeur général de Rolls-Royce, Warren East. «Il s'agit d'un plan complet qui permettra d'éviter toute question de liquidité pendant cette crise», a-t-il ajouté.

    Ensemble de la presse du 2 octobre

Compétitivité
  • Compétitivité
    Pour Thierry Breton, «Il faut aller très vite sur le numérique»
    Thierry Breton, le commissaire européen au Marché intérieur, accorde une interview au Figaro. Il évoque le volet numérique du plan de relance européen. «L’Europe a décidé de consacrer à la transformation numérique 20% de l’enveloppe du plan de relance» (dont le total s’élève à 750 milliards d’euros), «c’est là un montant considérable», souligne-t-il. Les Etats membres seront notamment invités à mettre l’accent sur la numérisation des PME. M. Breton rappelle que la chancelière Angela Merkel a fixé comme priorité la «souveraineté numérique» de l’Europe. Trois piliers doivent porter cette ambition : doter l’Europe d’une capacité de cloud industriel, la doter de la capacité de traiter ces données selon les règles européennes, avec un investissement dans les supercalculateurs, et renforcer la connectivité.

    Le Figaro du 2 octobre

Défense
  • Défense
    En Inde, le réarmement est en cours
    Air & Cosmos consacre cette semaine un dossier au réarmement de l’Inde, qui s’est accéléré depuis le mois de juin dernier, dans un contexte de tensions avec la Chine. Air & Cosmos relève que «le budget de la Défense nationale augmente chaque année, jusqu’à atteindre 59 MdEuros en 2020». Les commandes aux groupes étrangers représentent 48% du matériel acheté l’an dernier, contre 39% il y a 5 ans, d’après l’Institute for Studies and Analyses, un centre de réflexion du ministère de la Défense. L’Inde souhaite toutefois limiter sa dépendance à l’importation, en encourageant le Make it in India, que le «contrat Rafale» conclu avec Dassault Aviation favorise notamment. Air & Cosmos rappelle que l’Inde a déjà réceptionné 5 des 36 Rafale commandés auprès de Dassault Aviation.

    Air & Cosmos du 2 octobre