Synthèse de presse

Espace
  • Espace
    Une nouvelle mission pour Ariane 5 est prévue le 30 juillet
    Le 30 juillet à 21 heures UTC, depuis le Centre spatial guyanais, dans le cadre de la mission VA 254 d’Arianespace, Ariane 5 doit lancer deux satellites géostationnaires de télécommunications : Star One D2 (6 190 kg au décollage) et Eutelsat Quantum (3 461 kg), pour le compte des opérateurs Star One (Brésil) et Eutelsat (France). La durée nominale de la mission (du décollage à la séparation des satellites) devrait être d’environ 36 minutes et 24 secondes. Grâce à son antenne réceptrice orientable électroniquement permettant une reconfiguration complète sur orbite, Eutelsat Quantum peut s'adapter à tout moment aux exigences du client, qui pourra modifier la couverture, les fréquences et la puissance de son satellite.

    Air & Cosmos, 27 juillet

Industrie
  • Industrie
    Air France dévoile son premier A220
    Immatriculé F-HZUA, le premier A220 aux couleurs d’Air France est sorti des hangars de peinture de Mirabel (Canada). Il arbore notamment « à l’avant du fuselage l’hippocampe ailé, symbole historique de la compagnie incarnant la richesse de son histoire » comme le détaille le communiqué de l’entreprise. La compagnie française a commandé soixante monocouloirs de ce type qui consomment 20% de carburant en moins et auront une empreinte sonore réduite de 34% grâce, notamment, à une utilisation plus importante des pièces en composites. Ces appareils qui remplaceront les A318 et 319 sur les court et moyen-courriers joueront « un rôle déterminant dans l’atteinte des objectifs d’Air France en matière de développement durable ». Avec 164 appareils livrés fin juin 2021 auprès de neuf opérateurs différents dont Delta Airlines (Etats-Unis), Swiss Air Lines, Korean Air ou encore Air Canada, l’A220 est déjà un succès commercial. « À terme, vers le milieu de la décennie, nous assemblerons environ 10 avions par mois à Mirabel (Canada) et 4 avions par mois à Mobile (Etats-Unis) », explique un porte-parole d’Airbus à L’Usine Nouvelle.

    L’Usine Nouvelle, Air Journal, Journal de l’Aviation, Aerobuzz, 26 juillet
  • Industrie
    SKY devient la première compagnie aérienne en Amérique du Sud à utiliser l'A321neo
    La compagnie chilienne SKY a reçu son premier A321neo loué à Air Lease Corporation, devenant ainsi la première compagnie aérienne au Chili à exploiter l'A321neo. Propulsés par des moteurs CFM Leap-1A, l’A321neo de SKY peut accueillir jusqu'à 238 passagers dans une configuration à deux classes. Avec sa structure commune à 95% avec la famille A320 d'Airbus, cet appareil devrait s’intégrer parfaitement au sein de la flotte de SKY qui compte 19 A320neo. Par ailleurs, comme le précise Airbus, « l'A321neo partage une qualification commune avec d'autres membres de la famille Airbus A320, ce qui permet aux pilotes de la famille A320 de piloter l'avion sans formation supplémentaire ». En matière environnementale, l’A321neo permet de réduire la consommation de carburant et de CO2 de l’ordre de 20%, et de 50% du bruit. Client d'Airbus depuis 2010, la compagnie SKY est devenue un opérateur entièrement Airbus en 2013. Airbus est bien implanté dans le marché sud-américain avec plus de 660 appareils en service dans toute la région, ce qui représente environ 60% des parts de marché de la flotte en service.

    businesswire.com, 26 juillet
  • Industrie
    A l’heure de la crise, les PME normandes se montrent résilientes
    Dans un dossier sur les conséquences de la crise pour les PME normandes, Marianne évoque la situation de Delta Plasturgy, une PME basée à Ézy-sur-Eure (Eure) de sous-traitance dans la gestion plastique. Forte de ses 57 salariés, elle réalise un chiffre d’affaires de 6,8 millions d’euros. Or, l’entreprise exerce dans des domaines particulièrement malmenés par la crise comme le précise Jean-Jacques Fillot, le dirigeant de l’entreprise : « les trois types de marché dans lequel nous officions ? Le bâtiment, avec les casques de chantier, pour des clients comme Bouygues. L'aéronautique, avec notamment Thalès. Ou bien l'industrie, avec General Electric ». Jean-Jacques Fillot évoque une baisse de 25 à 50% de son chiffre d'affaires mensuel à partir du mois de mai 2020. Pour surmonter la crise, le chômage partiel, « une procédure étonnement simple administrativement », a été d’un grand secours. L’entreprise en sort progressivement en dépit d’une baisse de chiffre d'affaires encore réelle et espère retrouver son chiffre d’affaires d’avant-crise en fin d'année 2021, voire en septembre. Lauréate du plan de relance normand, l’entreprise prépare l’avenir en investissant dans la numérisation et en participant avec plusieurs entreprises de la filière régionale au programme Industrie du Futur du GIFAS.

    Marianne, 23 juillet

Défense
  • Défense
    MAKS-2021 : la Russie dévoile son nouvel avion de chasse, le Checkmate
    Au salon aérien MAKS-2021, la Russie a dévoilé le nouvel avion de combat furtif de la Force aérienne russe, le Soukhoï Su-75 « Checkmate » (« échec et mat » en français). Présenté comme le concurrent du F-35 (Lockheed Martin), le chasseur a été développé par le conglomérat militaro-industriel russe Rostec et United Aircraft Corporation (UAC). Dans un communiqué, Rostec a évoqué un monomoteur capable de transporter et de larguer des drones et équipé de « technologies innovantes », dont une place importante laissée à l'intelligence artificielle. En outre, le Su-75 Checkmate pourra verrouiller jusqu'à six cibles simultanément, « même dans des conditions de fortes interférences électroniques ». Un premier vol est prévu en 2023 avant d’envisager une disponibilité en série en 2026. Pour gagner des contrats à l’export, le Su-75 devrait rivaliser avec son prix estimé autour de 21-25 millions d'euros l'unité par l'agence de presse russe TASS.

    L’Usine Nouvelle, 26 juillet

Innovation
  • Innovation
    Fin des essais de haute tension pour le X-57 Maxwell de la NASA
    Avant son premier vol (initialement prévu en 2017), le X- 57 Maxwell de la NASA a franchi une nouvelle étape en achevant avec succès ses essais de haute tension. Le programme X-57 Maxwell, un Tecnam P2006T converti et modifié avec notamment une propulsion électrique, vise à partager le processus de conception et de navigabilité du X-57 avec les organismes de réglementation et de normalisation. Un autre objectif est de faire du X-57 une plateforme de référence pour les approches intégrées des technologies de propulsion électrique distribuées. La prochaine phase des essais du X-57 sera celle de la vérification et de la validation.

    Air & Cosmos, 26 juillet

Aviation Commerciale
  • Aviation Commerciale
    Le trafic aérien en hausse au mois de juin
    Selon le baromètre mensuel du transport aérien (DGAC), le trafic passager continue de croître en juin (+ 8,9 points par rapport à mai 2021) pour atteindre 28,3% du niveau constaté lors du même mois de 2019. Par ailleurs, le trafic intérieur franchit le seuil des 50% pour la première fois depuis octobre 2020, avec 54,7% en trafic résiduel, soit 12,6 points de plus que le mois précédent. La hausse la plus significative concerne les liaisons avec les territoires ultramarins avec +29,2 points. Néanmoins, le trafic international (22,2%) progresse également de +8 points et franchit la barre symbolique des 20% pour la première fois depuis août 2020. En outre, le prix du billet d’avion est d’une manière générale en baisse de 3,2% par rapport à juin 2019.

    Aerobuzz et Air Journal, 27 juillet

Environnement
  • Environnement
    Boeing publie son premier rapport sur le développement durable
    Dévoilé le 26 juillet, le premier rapport sur le développement durable de Boeing vise à « partager sa vision de l’avenir d’une industrie aéronautique durable », présenter ses initiatives et définir « un large éventail d’objectifs en la matière ». Comme le précise le communiqué du groupe, « en septembre 2020, Boeing a formé une structure dédiée au développement durable dans le but d’accélérer ses priorités environnementales, sociales et de gouvernance ». Le document définit une feuille de route qui repose sur quatre piliers en faveur du développement durable : l’humain, les produits et les services, les opérations, et les communautés. Cette année, Boeing s’est engagé notamment à livrer des avions commerciaux capables d’être propulsés par des carburants 100% durables d’ici à 2030 et à parvenir à la neutralité carbone sur ses sites de production tout en réduisant la consommation d’énergie de 12%, la consommation d’eau de 23%, le volume de déchets solides de 44% et la production de déchets nocifs de 34%.

    Air Journal, 27 juillet