Synthèse de presse

Espace
  • Espace
    Airbus Defence and Space : premières images acquises par le satellite Pléiades Neo 3
    Airbus Defence and Space publie une première série d'images prises par le satellite Pléiades Neo 3. « L'acquisition et la livraison réussies de ces premières images marquent le début d'une nouvelle ère pour les applications géospatiales commerciales et gouvernementales nécessitant un haut niveau de précision et la capacité de voir des détails fins », précise le groupe, qui souligne que le niveau de détail des images permet, par exemple, « de compter chaque bloc de calcaire des pyramides de Gizeh, et le nombre de personnes qui les visitent ». La constellation Pléiades Neo sera composée de quatre satellites identiques et très agiles, offrant une grande réactivité et la possibilité d'obtenir plusieurs revisites quotidiennes sur n'importe quel point du globe. Entièrement financé, conçu, fabriqué, détenu et exploité par Airbus Defence and Space, chaque satellite pourra acquérir un demi-million de km² par jour à une résolution native de 30 cm. La prochaine étape du programme est le lancement de Pléiades Neo 4, qui se trouve déjà sur le site de lancement de Kourou, en Guyane française. Son lancement est prévu cet été, suivi du lancement de Pléiades Neo 5 et 6, prévu en 2022.

    Zone-Bourse.com du 21 mai
  • Espace
    Copernicus : le satellite Sentinel-1 observe le plus gros iceberg existant se détacher de l’Antarctique
    L'Agence spatiale européenne (ESA) annonce avoir observé un bloc de glace géant, le plus grand connu à ce jour, se détacher de la banquise de Ronne en Antarctique. L'iceberg, baptisé « A-76 », mesure environ 170 km de long sur 25 km de large, pour une surface totale de 4 320 km2, équivalente à celle de l'île de Majorque. Les images ont été prises par le satellite Sentinel-1 dans le cadre du programme européen d'observation de la Terre Copernicus. Une étude du 8 mai dernier publiée par l'Université de Reading a alerté sur le risque d'effondrement massif de la banquise australe en cas de réchauffement climatique incontrôlé, prévenant que si les températures mondiales franchissent les 4°C au-dessus des niveaux préindustriels, plus de 30% de la banquise de l'Antarctique s'effondreront dans l'océan Austral.

    Ensemble de la presse du 21 mai
  • Espace
    Blue Origin met aux enchères un siège pour l'espace
    Blue Origin, la société de tourisme spatial du milliardaire Jeff Bezos, a lancé, le 5 mai dernier, ses enchères pour une place à bord de sa fusée New Shepard, pour un embarquement le 20 juillet prochain, date anniversaire de l'alunissage d'Apollo 11. La phase d'« enchères en ligne non scellées » a débuté jeudi 20 mai. L'offre la plus élevée, rendue publique sur le site de l'entreprise, a doublé en quelques heures, passant de 1,4 million à 2,8 millions de dollars.

    Le Figaro du 21 mai

Défense
  • Défense
    Deux H160 supplémentaires pour la Marine française
    La Direction générale de l’armement (DGA) a notifié auprès d’Airbus Helicopters, Babcock et Safran Helicopter Engines la confirmation d’une option portant sur deux H160 supplémentaires destinés à la Marine nationale. Ces deux appareils compléteront les quatre H160 déjà contractualisés en 2020, dont le premier est en cours d’assemblage dans l’usine d’Airbus Helicopters à Marignane. Les six H160 seront livrés en configuration de recherche et de sauvetage (SAR) et seront progressivement mis en service à partir de mai 2022, précise Airbus Helicopters. Dans l'attente des livraisons de H160M « Guépard » dans le cadre du programme Hélicoptère Interarmées Léger (HIL), ils reprendront les missions de recherche et de sauvetage actuellement assurées par les NH90 et les Panthers. Commandés en 2018, les H160 FI seront équipés et maintenus en condition opérationnelle par Babcock dans le cadre d’un partenariat avec Airbus Helicopters et Safran Helicopter Engines. Ils seront modifiés en configuration militaire légère par Babcock, qui intégrera l'Euroflir 410, système électro-optique de nouvelle génération de Safran Electronics & Defense.

    Air & Cosmos, Aerobuzz, Le Journal de l’Aviation et L’Usine Nouvelle du 21 mai
  • Défense
    Le général Philippe Lavigne teste l’Alpha Electro
    Mercredi 19 mai, le général Philippe Lavigne, chef d’état-major de l’armée de l’Air et de l’Espace, a effectué un vol à bord d’un avion biplace à moteur électrique, l’Alpha Electro. Projet à l'initiative de la Fédération Française Aéronautique (FFA), l’Alpha Electro peut être utilisé par les pilotes en formation. Il favorise la réduction des nuisances sonores et des émissions de CO2. « J’ai été impressionné par les performances de l’appareil, par son ergonomie et par son incroyable silence. Ce projet représente ainsi un laboratoire innovant qui intéresse l’ensemble de la communauté aéronautique, dont l’armée de l’Air et de l’Espace fait bien sûr pleinement partie. L’innovation est au cœur de l’ADN des aviateurs », a déclaré le général après son vol de 40 minutes.

    Aerobuzz du 21 mai
  • Défense
    Premier vol de l’hélicoptère XSH-60L japonais
    Le XSH-60L, nouvelle version de l'hélicoptère embarqué SH-60K Seahawk produit par Mitsubishi Heavy Industries, a effectué son premier vol le 12 mai dernier depuis les installations de Mitsubishi Heavy Industries à Nagoya. L’appareil possède un nouveau sonar, de nouveaux équipements de communication et une boîte de transmission principale améliorée. 71 SH-60K ont été livrés à ce jour, sur un total attendu de 75. La production pourrait donc très rapidement basculer sur ce nouveau modèle, précise Aerobuzz.

    Aerobuzz du 21 mai

Industrie
  • Industrie
    Avec l’A330neo, Corsair monte en gamme
    Air & Cosmos consacre cette semaine un article à la mutation de la flotte de Corsair, qui a réceptionné, le 12 mai dernier, son deuxième A330-900neo sur les cinq avions commandés qui rejoindront la flotte d'ici avril 2022. Les appareils sont configurés en trois classes de voyages qui proposent 352 sièges (20 sièges de classe business, 21 sièges en classe premium, et 311 en classe économique). Les sièges de classe affaires ont été fournis par Stelia Aerospace, les sièges de classe premium et économique, par Safran Seats. L'IFE (système de divertissement en vol) est aussi assuré par Safran, avec le système RAVE Centric. L'Airbus A330neo permet de générer des économies de carburant et des réductions d'émissions de CO2 de 25% par siège, et présente une réduction de 60% de l'empreinte sonore.

    Air & Cosmos du 21 mai

Environnement
  • Environnement
    Hydrogène décarboné : McPhy choisit Belfort pour construire son usine d’électrolyseurs
    McPhy, spécialiste des équipements de production et distribution d’hydrogène zéro-carbone, a présélectionné Belfort (Grand Est) pour construire sa gigafactory dédiée à la fabrication d’électrolyseurs. « Cette future usine aura vocation à jouer un rôle majeur dans le passage à l'échelle industrielle de l'électrolyse, condition indispensable pour que l'hydrogène « vert » atteigne les objectifs de décarbonation fixés par le gouvernement français et les autorités européennes », explique Pascal Mauberger, président de McPhy. Le projet, prévu pour être opérationnel au premier semestre 2024, devrait nécessiter un investissement de 30 à 40 millions d’euros et pourrait créer plus de 500 emplois directs, dont 400 en France et une centaine en Allemagne et en Italie.

    Ensemble de la presse du 21 mai
  • Environnement
    Cathay Pacific vise « zéro émission nette » de carbone d'ici 2050
    Cathay Pacific (basée à Hong Kong) s'engage à atteindre des émissions nettes de carbone nulles d'ici 2050. Les principaux leviers d’interventions concernent le recours au carburant durable d’aviation (SAF) - le groupe s'est engagé à acheter 1,1 million de tonnes de SAF sur 10 ans, ce qui couvrira « environ 2 % de ses besoins totaux en carburant à partir de 2023 » - la compensation des émissions de carbone, et l’accroissement de l'efficacité énergétique, notamment en passant à une nouvelle flotte économe en carburant et en réduisant l'utilisation des moteurs au sol. Cathay Pacific devient ainsi « l'une des premières compagnies aériennes d'Asie à établir un calendrier en vue de la neutralité carbone », souligne le groupe dans un communiqué.

    Le Journal de l’Aviation du 21 mai

Covid-19
  • Covid-19
    Accord sur le pass sanitaire européen
    Les eurodéputés et les Etats membres de l'UE sont parvenus à un accord sur le pass sanitaire européen, qui devrait entrer en vigueur à partir du 1er juillet. « Nous avons abouti sur ce nouvel instrument en un temps record pour sauvegarder la libre circulation pour tous les citoyens », s'est félicité le commissaire européen Didier Reynders, en charge du dossier. La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a souligné que ce « Certificat numérique européen Covid » serait « un élément clé sur la voie d'une reprise des voyages de façon sûre et aisée à travers l'UE ». Le document contiendra un QR code indiquant que son titulaire a été vacciné, qu'il a passé un test PCR ou antigénique rapide négatif ou qu'il est immunisé après avoir été infecté par la Covid-19. Il pourra être disponible sur smartphone et en version papier.

    Ensemble de la presse du 21 mai

international
  • international
    Les citoyens européens favorables aux nouvelles mobilités aériennes, sous réserve de maîtrise de la sûreté, du bruit et de l’impact environnemental
    Une première étude consacrée à l’acceptabilité des nouveaux services aériens en milieu urbain (taxis volants, drones) a été menée par l'Agence européenne de sécurité aérienne (AESA) auprès de 3 600 habitants de six villes européennes (Paris, Barcelone, Hambourg, Budapest, Milan, Copenhague). A 83%, les citoyens se disent favorables à ces développements, en particulier s'ils permettent de gagner du temps pour des services d'urgence. Le sondage révèle des appréhensions essentiellement en termes de bruit, de sécurité, et d’impact du trafic aérien sur la vie sauvage, notamment sur les oiseaux. « Cette étude va nous aider à définir les législations à venir », note Patrick Ky, directeur de l'AESA. Aux Etats-Unis, où plusieurs taxis volants et drones de livraison sont prêts à entrer en service dès l'an prochain, la FAA a déclaré qu'elle se doterait d'une réglementation à l'horizon 2023 sur la mobilité aérienne urbaine, rappellent Les Echos.

    Les Echos du 21 mai
  • international
    General Electric vient de terminer les essais du réacteur qui équipera le NGAD
    General Electric vient de terminer les essais du nouveau réacteur XA100, qui équipera le futur chasseur NGAD (Next Generation Air Dominance), avion de 6ème génération américain. Il s’agit d’« un moteur à cycle variable, ou moteur à cycle adaptatif issu du programme AETP (Adaptive Engine Transition Program) », indique Air & Cosmos. Il est spécialement conçu pour fournir différentes séquences de propulsion selon le type de vol (subsoniques, transsoniques et supersoniques), en proposant une poussée supplémentaire de 10% et une réduction de consommation de 25%. Sa poussée devrait se situer autour des 45 000 lbf, soit beaucoup plus que les réacteurs actuels. Le XA100 intègre des matériaux innovants tels que le CMC (Ceramic Matrix Composites) et le PMC (Polymer Matrix Composites).

    Air & Cosmos du 21 mai

Aviation Commerciale
  • Aviation Commerciale
    Lancement de PLAY, nouvelle low-cost islandaise
    PLAY, nouvelle compagnie low-cost islandaise, ouvre cet été sept lignes européennes vers l'Islande, depuis Paris CDG, Londres-Stansted, Ténérife, Berlin, Alicante, Barcelone et Copenhague. Toutes les lignes sont opérées en Airbus A321 monoclasse, équipés de 192 sièges. La liaison au départ de Paris CDG sera exploitée trois à quatre fois par semaine.

    Air & Cosmos du 21 mai
  • Aviation Commerciale
    EasyJet prêt à exploiter 90% de sa flotte cet été
    EasyJet, qui fait état d’une perte nette au premier semestre de son exercice 2020-2021 à 549 millions de livres (contre 324 millions pour la même période l’année dernière), prévoit d'exploiter environ 15% de ses capacités d'avant-crise sur le trimestre d'avril à juin. « Nous avons la capacité de nous adapter rapidement pour exploiter 90% de notre flotte actuelle au cours de la période estivale afin de répondre à la demande », a déclaré le directeur général du groupe, Johan Lundgren.

    La Tribune et Le Journal de l’Aviation du 21 mai