Synthèse de presse

Défense
  • Défense
    Dassault Aviation suspend ses objectifs 2020 et supprime le versement du dividende 2019
    Dassault Aviation déclare, dans un communiqué publié mercredi, avoir décidé de suspendre ses objectifs 2020, annoncés le 27 février, en raison de la crise liée à la pandémie du coronavirus. Il est en effet «difficile de prévoir l’impact de cette crise, en raison des incertitudes quant à son ampleur, son étendue géographique, sa durée et ses conséquences économiques et sociales sur les objectifs 2020» du groupe. Dassault Aviation annonce également que son Conseil d'Administration a décidé de «supprimer la proposition de dividende 2019 et d'affecter ainsi la totalité du bénéfice net au report à nouveau».

    Ensemble de la presse du 2 avril

Industrie
  • Industrie
    Airbus va produire des visières d'hôpital imprimées en 3D
    En Espagne, Airbus Defence and Space a mobilisé la majorité de ses sites utilisant la technologie d'impression 3D pour fabriquer des visières destinées au personnel soignant. «Du jour au lendemain, nous sommes passés de la fabrication de concepts aérospatiaux à celle d'équipements médicaux», souligne Alvaro Jara, directeur d'Airbus ProtoSpace à Getafe, cité dans un communiqué. Plus de vingt imprimantes 3D fonctionnent jour et nuit et des centaines de visières ont déjà été expédiées aux hôpitaux proches des sites Airbus en Espagne. «Malgré l'arrêt de la production sur les sites espagnols, les employés d'Airbus bénéficient d'une autorisation spéciale pour poursuivre cette activité essentielle dans la lutte contre la pandémie», précise le communiqué. Des sites d'Airbus en Allemagne se sont également joints au projet :«l’Airbus ProtoSpace Germany et le centre de technologie des composites (CTC) d'Airbus ainsi que le réseau d'impression 3D «Mobility goes Additive», soutiennent désormais ce projet en Espagne, en coordonnant également la collecte et le transport des visières dans la région de Madrid», déclare le groupe.

    L’Usine Nouvelle et Air Journal du 2 avril
  • Industrie
    Lutte contre les délais de paiement : création d'une cellule de crise
    Mercredi, le ministère de l'Economie et des Finances et la Banque de France ont officialisé le lancement d'une cellule de crise afin de lutter contre les délais de paiement. Cette organisation a vocation «à traiter prioritairement les signalements impliquant les entreprises ayant un chiffre d'affaires supérieur à 1,5 milliard d'euros ; les cas concernant les entreprises de plus petite taille seront traités selon les procédures habituelles par la médiation des entreprises», selon le communiqué du ministère. Les médiateurs Pierre Pélouzet et Frédéric Visnovsky ont fait appel à plusieurs fédérations professionnelles, MEDEF, AFEP (Association Française des Entreprises Privées), CPME (Confédération des Petites et Moyennes Entreprises) et U2P (Union des Entreprises de Proximité), qui devraient se réunir régulièrement pour faire le point avec la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF).

    La Tribune du 1er avril
  • Industrie
    Thierry Breton estime que l'Europe doit avoir recours à l'émission d'obligations pour faire face à la crise du coronavirus
    Dans le cadre de la crise liée à la pandémie de Covid-19, Thierry Breton, le commissaire européen chargé du Marché Intérieur, estime que l'Europe doit avoir recours à l'émission d'obligations pour compléter les fonds débloqués par les Etats membres et la Commission Européenne. «On va mettre sur la table 1 600 milliards d'euros et après on verra, mais ce ne sera certainement pas suffisant» a-t-il déclaré sur France Inter. Dans un entretien publié dans Ouest-France, il évoque l’idée d’un «fonds européen de reconversion industrielle», sous forme d’«obligations émises par un fonds particulier qui aura une vocation plutôt industrielle... qui doit, lui, pouvoir émettre des obligations à très long terme, trente ou quarante ans».

    Le Figaro du 2 avril, Ouest-France du 1er avril
  • Industrie
    Finalisation de l’OPA de Capgemini sur Altran
    L'offre publique d'achat de Capgemini sur Altran a été finalisée ce mercredi. Capgemini contrôle désormais 98% du groupe d'ingénierie, qui va être retiré de la cote. Dans une interview aux Echos, le PDG de Capgemini, Paul Hermelin, et Aiman Ezzat, qui va lui succéder le 20 mai prochain, détaillent les enjeux à moyen et long terme de cette fusion. «Nous créons un leader de l'industrie intelligente avec un nouveau marché qui s'ouvre au niveau du numérique», déclarent-ils notamment.

    Les Echos du 2 avril
  • Industrie
    Le ministère du Travail autorise le prolongement des contrats d'apprentissage
    La ministre du Travail, Muriel Pénicaud a présenté cinq nouvelles ordonnances concernant les salariés et les entreprises ce mercredi. Des mesures portant sur les contrats d'apprentissage et de professionnalisation, qui seront prolongés «le temps qu'il faudra pour tenir compte de la suspension de l'accueil des apprentis et des stagiaires» depuis le 12 mars, ont notamment été annoncées. Ces reports seront financés sur le forfait accordé à chaque CFA pour chaque jeune en contrat (dénommé «coûts-contrats»). Les autres ordonnances concernent la mise en place d’une prime défiscalisée et sans charge sociale, qui pourra s’élever jusqu’à 2 000 euros, le renforcement des moyens de la médecine du travail pour lutter contre l’épidémie, et l’instauration de nouveaux moyens de réunion pour les Comités sociaux et économiques (CSE) : la visioconférence (jusqu’à présent limitée à trois fois par an), l’audioconférence, et la messagerie instantanée.

    Les Echos, Le Monde et Le Figaro du 2 avril
  • Industrie
    Levée de fonds en cours pour Limatech
    Les Echos rappellent que Limatech, jeune entreprise toulousaine qui a codéveloppé avec le CEA-Leti un système de sécurisation des batteries lithium-fer-phosphate pour permettre leur utilisation dans les avions commerciaux et les hélicoptères, négocie actuellement une levée de fonds de 2 millions d'euros pour financer la certification et l'industrialisation de ses batteries, une opération qui devrait être bouclée d'ici à fin juin. Limatech a reçu le prix de l'innovation aéronautique d'Airbus Développement en 2019.

    Les Echos du 2 avril
  • Industrie
    Soutien aux entreprises : entretien avec Pierre Goguet, président du réseau des CCI
    Le président du réseau des Chambres de Commerce et d'Industrie (CCI), Pierre Goguet, s’exprime dans La Tribune. Il souligne que «les CCI ont reçu une lettre de mission de Bruno Le Maire le 17 mars pour que les Chambres de Commerce soient des points d'entrée et de rencontre auprès des entreprises du territoire». M. Goguet explique également que «le corpus de mesures apparaît à la hauteur des enjeux», mais alerte quant à un possible «décalage entre les annonces du gouvernement et leur mise en oeuvre». Il observe que les entreprises sont actuellement «très demandeuses» en matière de formations aux outils numériques, et rappelle que «dans beaucoup de chambres, des formations sont actuellement dispensées pour former aux outils numériques».

    La Tribune du 1er avril

Espace
  • Espace
    La NASA donne la priorité à la mission Mars 2020
    La crise du coronavirus amène la NASA à recentrer ses priorités stratégiques. Jeudi 19 mars, son administrateur a annoncé l’arrêt des activités dans le centre spatial John C. Stennis (Mississippi), où sont testés les moteurs de fusées, et sur le site d’assemblage de Michoud (Louisiane). Le développement et la fabrication du Space Launch System et de la capsule habitée Orion, deux éléments constituant le cœur du projet américain de retour sur la Lune, sont stoppés. La NASA a également annoncé la suspension des travaux sur le James Webb Space Telescope (JWST). C’est la mission Mars 2020 qui va concentrer l’attention de la NASA au cours des prochaines semaines. Le Monde rappelle que la Chine prévoit de faire décoller son propre projet martien, Huoxing-1, en juillet prochain, et que la mission européenne ExoMars est prévue pour 2022.

    Le Monde du 31 mars

Aviation Commerciale
  • Aviation Commerciale
    Coronavirus : l’IATA réévalue son estimation de l’impact sur le transport aérien au deuxième trimestre 2020
    L’Association du Transport Aérien International (IATA) a publié, mardi 31 mars, de nouveaux chiffres selon lesquels les compagnies aériennes pourraient afficher des pertes nettes de 39 milliards d’euros pour le deuxième trimestre 2020. L'association estime que les dépenses des compagnies pourraient s’élever à 61 milliards de dollars sur le trimestre pour couvrir leurs coûts. Ces dépenses sont notamment creusées par les obligations de remboursement de billets, qui atteignent 35 milliards de dollars, dont dix milliards de dollars pour les seules compagnies en Europe. L’IATA demande à l'Union européenne de revoir l'obligation de remboursement prévue par la réglementation EU261 pour pouvoir légalement proposer des avoirs. «Ces annulations ne sont pas de notre fait ; elles sont le résultat des décisions gouvernementales de fermeture des frontières», fait valoir son président Alexandre de Juniac, cité par Les Echos, «plusieurs pays comme le Canada, les Pays-Bas ou la Colombie ont d'ailleurs déjà autorisé les avoirs à la place des remboursements».

    Les Echos et Ensemble de la presse du 1er avril
  • Aviation Commerciale
    Qatar Airways reprend ses vols vers la Chine en tout cargo
    Depuis le 30 mars, Qatar Airways a progressivement repris des vols vers six villes chinoises : Pékin, Shanghai, Guangzhou, Chengdu, Chongqing et Hangzhou, en tout cargo, pour transporter des marchandises et du fret médical. La compagnie précise que ces denrées et marchandises pourront être acheminées vers le Moyen-Orient mais aussi vers l'Europe et vers les Amériques grâce aux connexions via Doha.

    Air & Cosmos et Aeromorning du 1er avril