Synthèse de presse

Industrie
  • Industrie
    Atlantic Airways reçoit un deuxième Airbus A320neo
    Air Lease Corporation (ALC) a livré un deuxième Airbus A320neo en location à long terme à Atlantic Airways. Cet appareil, également motorisé par des LEAP-1A de CFM International, vient remplacer le dernier A319 de la compagnie nationale des îles Féroé.

    Journal de l’Aviation du 22 juin 2020
  • Industrie
    Drones : l'industrie normande mène plusieurs expérimentations
    NAE (Normandie AeroEspace), qui vise à fédérer les acteurs de l'aéronautique normands, a annoncé la conduite d'un plan d'innovation tourné vers la technologie drone, lequel s'accompagne de plusieurs expérimentations qui seront menées dès l'été. Ces essais se concentreront sur trois briques technologiques, à savoir « le pilotage en essaim de drones, l'intelligence artificielle embarquée et l'intégration et l'évaluation de capteurs », explique NAE.

    Air & Cosmos du 22 juin 2020
  • Industrie
    Philip Swash confirmé à la tête de Latécoère
    Le Britannique Philip Swash a été confirmé en mai en tant que directeur général de Latécoère par le nouvel actionnaire majoritaire américain, le fonds d'investissement américain Searchlight, détenteur de 63% du capital à la clôture de son OPA en décembre dernier. Il avait été nommé en mars dernier par intérim en remplacement de Yannick Assouad. Ancien responsable d'Airbus Wing Manufacturing, Philip Antony Swash a occupé de 2007 à 2018 chez GKN les postes de directeur général de GKN European Aerospace & Global Special Products Group, directeur général de GKN Land Systems & Group Executive Committee puis directeur général de GKN Automotive et membre du conseil d'administration de GKN PLC.

    La Tribune du 22 juin 2020
  • Industrie
    Air France convie tous les pilotes de l’A380 à un vol d’adieu
    La compagnie Air France a finalement retiré tous les Airbus A380 de sa flotte. Elle avait d’abord prévu de le faire à la fin de l’année 2022, mais les neuf appareils ne volent déjà presque plus. Le dernier exemplaire quittera la flotte le 30 juin. Auparavant, Air France invite environ 200 pilotes du Super Jumbo à participer à un vol d’adieu, avec quelques salariés et invités triés sur le volet. Le vol est prévu vendredi 26 juin. Il décollera de Roissy Charles de Gaulle autour de 15h50 vers son lieu de stockage, d’où il ne bougera plus. Le vol, immatriculé F-HPJH (MSN99) durera deux heures. Cet appareil avait été loué par la compagnie en mai 2012. Le PDG du groupe Air France-KLM, Benjamin Smith, et Anne Rigail, directrice générale d’Air France, devraient être présents à bord.

    Ensemble de la presse du 22 juin 2020
  • Industrie
    Le Beluga XL d’Airbus fait des essais en vol à Perpignan
    Le Beluga XL d'Airbus, qui doit assurer le transport d'éléments entre les usines européennes du constructeur, a multiplié les exercices d'atterrissage et de décollage sur la piste de l’aéroport de Perpignan-Rivesaltes ce 21 juin. Parti de Toulouse, il a accompli des séries de « touch and go » (toucher et redécoller). Le Beluga XL est destiné à remplacer l'actuel Beluga ST pour transporter des pièces d’autres appareils de la gamme Airbus entre les différents sites de production du groupe européen.

    Midi Libre du 22 juin 2020

Aviation Commerciale
  • Aviation Commerciale
    Henri de Peyrelongue nouveau directeur général adjoint Commercial Ventes Air France-KLM
    Henri de Peyrelongue a été nommé directeur général adjoint Commercial Ventes Air France-KLM, à compter du 1er juillet 2020. Actuellement directeur du Commercial Planning du groupe franco-néerlandais, il dirigera l'organisation « Ventes et Alliances » et rejoindra le comité exécutif, sous la direction de Benjamin Smith. Par ailleurs, Pieter Bootsma, actuellement directeur général adjoint Commercial et Revenue, a été nommé Chief Revenue Officer du groupe.

    Journal de l’Aviation du 22 juin 2020
  • Aviation Commerciale
    La suppression de lignes aériennes intérieures en France concernera toutes les compagnies
    La suppression de lignes aériennes intérieures en France, là où existe une alternative en train en moins de deux heures et demie, s'appliquera à toutes les compagnies et pas seulement à Air France, a expliqué ce 21 juin le secrétaire d'Etat aux Transports Jean-Baptiste Djebbari sur RTL. « Il n'est évidemment pas envisageable que des opérateurs quels qu'ils soient, notamment low-cost, viennent s'y insérer. Donc nous prendrons un arrêté pour des raisons environnementales, compatible évidemment avec le droit européen, de manière à ce qu'il n'y ait pas, effectivement, ces effets de distorsion de concurrence », a-t-il déclaré. « Les lignes seront supprimées en concertation avec les régions », a précisé le secrétaire d'Etat, évoquant des discussions qui doivent s'engager « au retour de l’été ».

    Journal de l’Aviation du 22 juin 2020
  • Aviation Commerciale
    Elisabeth Borne n'envisage pas la privatisation d'ADP avant 2022
    Les conditions actuelles de marché ne sont pas favorables au lancement de la privatisation programmée d'ADP (ex-Aéroports de Paris), a déclaré le 22 juin la ministre de la Transition écologique et solidaire, Elisabeth Borne, en suggérant un report au-delà de 2022. « Les circonstances ne se prêtent pas vraiment » à une telle opération, a-t-elle déclaré sur BFMTV et RMC, alors que les marchés financiers ont subi le contrecoup de la crise sanitaire internationale liée au coronavirus. « Ce n'est pas le sujet des mois qui viennent », a-t-elle ajouté en précisant « au-delà de 2022 on verra ».

    L’Usine Nouvelle du 22 juin 2020
  • Aviation Commerciale
    Interview du nouveau directeur général de Ryanair dans La Tribune
    Nommé directeur général de la compagnie Ryanair en septembre 2019 en remplacement de Michael O'Leary - qui a pris les commandes de l'ensemble du groupe composé non seulement de la compagnie à bas coûts irlandaise mais aussi de Buzz, d'Air Malta et Laudamotion -, Edward Wilson a accordé sa première interview en France à La Tribune. Plusieurs sujets ont été abordés : la stratégie de reprise, la situation d'Air France, la place d'Easyjet dans le ciel européen dans le futur, ou encore la réputation de Ryanair. Il a notamment critiqué la décision de l’Autriche d’imposer un prix plancher de 40 euros pour les billets d’avion. « Je pense qu'un contrôle des prix est digne de l'économie de la Corée du Nord, a déclaré Edward Wilson. Nous sommes dans le marché unique européen, qui fonctionne sur la concurrence. Son succès repose sur le fait que les consommateurs peuvent acheter des biens qui sont le fruit d'une concurrence entre les acteurs, laquelle concurrence crée des emplois. Les consommateurs ne veulent pas de prix minimum ».

    La Tribune du 23 juin 2020

international
  • international
    Vers une réouverture progressive des frontières hors Union européenne
    Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d'État aux Affaires étrangères, annonce que l'Europe va établir « en milieu de semaine » une première liste d'une cinquantaine de pays hors Union européenne avec lesquels les frontières vont être rouvertes. La réouverture progressive des frontières extérieures de l'Union européenne est attendue début juillet.

    Journal de l’Aviation du 22 juin 2020

Défense
  • Défense
    L’armée française très satisfaite de l’A400M
    Dans une interview avec L’Usine Nouvelle, le lieutenant-colonel Fabian, commandant de l’escadron Touraine, à Orléans, vante les mérites de l’A400M d’Airbus, avion « phénoménal », utilisé dans deux des principales opérations de l’armée française, à savoir Chammal au Levant et Barkhane dans la bande sahélo-saharienne. « Cet avion change complètement notre vision du transport aérien militaire, explique-t-il. Il a des capacités nouvelles auxquelles nous n’étions pas habitués et nous oblige à penser différemment ». « Les armées françaises attendaient en particulier d’exploiter sa capacité à atterrir sur une piste et même sur un terrain sommairement aménagé, ajoute le lieutenant-colonel Fabian. Que ce soit sur du sable, de la pierre, de la latérite, de l’herbe… Sur cet aspect, la satisfaction est très grande ».

    L’Usine Nouvelle du 22 juin 2020

Environnement
  • Environnement
    L'avion zéro carbone d'ici à 2035, un défi historique selon le président de l’ONERA
    Quelques jours après l'annonce du plan de soutien aéronautique du gouvernement, qui vise le développement d'un avion zéro carbone à l'horizon 2035, Bruno Sainjon, président de l'ONERA, fait le point sur ce défi historique dans une interview avec le magazine Challenges. « C'est un objectif ambitieux, très ambitieux même, explique-t-il. Mais quand Kennedy annonçait en 1961 que des astronautes américains allaient marcher sur la Lune avant la fin de la décennie, beaucoup n'y croyaient pas, y compris à la Nasa ». Bruno Sainjon évoque également l'apport du laboratoire français sur la dissuasion, l'avion de combat franco-allemand SCAF ou les mini-lanceurs spatiaux.

    Challenges du 22 juin 2020