Synthèse de presse

Défense
  • Défense
    Quatre pays, dont la France, candidats pour remplacer les avions de combat croate
    Quatre pays, à savoir la France, Israël, la Suède et les Etats-Unis, se sont porté candidats pour remplacer les avions de combat de la Croatie et ainsi moderniser son armée de l'Air, a indiqué le ministère de la Défense croate le 9 septembre. En janvier, la Croatie avait lancé un appel d'offres pour l'acquisition de 12 avions de combat, neufs ou d'occasion, auprès de sept pays, dont la Grèce, l'Italie et la Norvège. Le ministère de la Défense se donne jusqu'à la fin de l'année pour évaluer les offres, avant de donner sa recommandation au gouvernement, a-t-il indiqué dans un communiqué.

    Capital du 9 septembre 2020
  • Défense
    Florence Parly en visite en Inde pour la cérémonie de remise de cinq Rafale à l’Indian Air Force
    Ce jeudi 10 septembre, la ministre française des Armées, Florence Parly, est en Inde pour une « visite express », sa troisième dans le pays. Le programme de cette visite comprend notamment une cérémonie de remise de cinq Rafale, livrés au début de l’été dans le cadre d’une commande de 36 avions de chasse, sur la base d’Ambala, près de Chandigarh, dans le nord du pays. Ces appareils doivent être intégrés à l’armée de l’Air indienne. La ministre voyage avec les membres du groupement d’intérêt économique Rafale, dont Dassault Aviation, Safran, MBDA et Thales. L’Inde est le premier client de la France depuis dix ans avec plus de 13 milliards d’euros de commandes militaires. Le pays est engagé dans un vaste plan de modernisation de ses équipements militaires à hauteur de 130 milliards de dollars. Il a non seulement besoin d’avions, mais aussi de sous-marins, de navires de combat, d’armes ou encore de drones.

    AFP du 10 septembre 2020 – 20 minutes du 10 septembre 2020

Industrie
  • Industrie
    Airbus rejoint par des partenaires européens pour son projet « fello’fly »
    Dévoilé au dernier Dubai Airshow, le projet « fello'fly » d'Airbus vient d'être rejoint par plusieurs partenaires européens qui permettront de réaliser des essais qui démontreront sa faisabilité opérationnelle pour « la réduction des émissions de l'aviation ». Deux compagnies aériennes vont y participer : French bee et SAS. Ainsi que trois fournisseurs de services de navigation aérienne : la Direction des services de la navigation aérienne (DSNA) en France, les NATS au Royaume-Uni et Eurocontrol. Inspiré du biomimétisme, fello'fly est basé sur la récupération de l'énergie (Wake Energy Retrieval - WER) pour réduire les émissions de l'aviation, explique Airbus : « le WER reproduit le comportement des oiseaux qui volent ensemble pour réduire leur consommation d'énergie. L’avion suiveur qui récupère l'énergie perdue par un leader, en volant dans le courant d'air ascendant doux créé par le sillage, réduit la consommation de carburant de l'ordre de 5 à 10 % par voyage ».

    Air & Cosmos du 9 septembre 2020

Environnement
  • Environnement
    Un plan climat de 10 milliards d’euros pour décarboner la France
    Bpifrance et la Banque des Territoires ont présenté mercredi 9 septembre un plan climat de 40 milliards d'euros sur cinq ans pour soutenir l'économie en la décarbonant, en s'appuyant sur le plan de relance. « C'est une déclinaison du plan de relance » qui consacre 30 milliards au verdissement de l'économie en 2021 et 2022, a déclaré Olivier Sichel, directeur de la Banque des Territoires, qui fait partie du groupe Caisse des dépôts et portera la moitié du plan climat destiné aux collectivités. De 2020 à 2024, 14,9 milliards d'euros seront consacrés à la rénovation thermique des bâtiments, 14,5 milliards au développement des énergies renouvelables, 5,6 milliards à l'innovation, 3,5 milliards à la mobilité et 1,5 milliard à l'industrie.

    AFP du 9 septembre 2020 – Le Figaro du 9 septembre 2020

Innovation
  • Innovation
    Bordeaux Technowest à la recherche de start-ups dans le secteur ASD
    La technopole Bordeaux Technowest lance un appel à projet pour repérer et accompagner trois startups de la filière ASD (aéronautique-spatial-défense) dans les prochains mois. Cet appel à projet concerne cinq secteurs : industrie 4.0, maintenance prédictive, robotique et cobotique, avions du futur, data, IA et cybersécurité. Les candidatures sont à déposer jusqu’au 23 octobre. « Cet appel à projet était déjà prévu avant la crise et on a décidé de le maintenir et d'en élargir la problématique notamment pour envisager des applications de la filière ASD à d'autre marchés potentiels dans l'industrie, fait valoir François Baffou, le directeur général de Bordeaux Technowest. L'idée est d'envoyer un signal fort à l'écosystème aéronautique local, de ne pas être attentiste et de relancer la machine à notre échelle. C'est notre rôle en tant que structure publique de montrer que tout n'est pas à l'arrêt. D'autant que l'innovation devra être l'une des solutions pour sortir de la crise et aller vers des logiques différentes pour améliorer les matériaux et les flux ».

    La Tribune du 9 septembre 2020

Compétitivité
  • Compétitivité
    Bercy précise les conditions de remboursement du PGE
    Bruno Le Maire, ministre de l'Economie, des Finances et de la Relance, et Alain Griset, ministre délégué chargé des PME ont précisé les modalités de remboursement des Prêts garantis par l'Etat (PGE) contractés par les entreprises dont 95% des bénéficiaires actuels sont des TPE/PME. Les entreprises pourront librement étaler le remboursement des PGE « sur une période de 6 ans comme le prévoit la loi de finances rectificatives du 23 mars 2020 ».

    Ensemble de la presse du 9 septembre 2020

Covid-19
  • Covid-19
    Coronavirus : IATA alerte sur le défi de l'acheminement des futurs vaccins
    Selon l'Association du transport aérien international (IATA), qui a lancé un appel aux gouvernements pour qu'ils anticipent les difficultés à venir, l'acheminement d'une seule dose du futur vaccin pour les 7,7 milliards d'habitants de la planète nécessiterait l'équivalent de 8 000 Boeing 747 tout cargo. Soit environ quatre fois le nombre d'appareils cargo en service dans le monde. « Les gouvernements doivent anticiper avec des mesures spécifiques comme des procédures douanières simplifiées, des exemptions de quarantaine pour les équipages, des délivrances de droits de trafic accélérées et éventuellement des tarifs incitatifs pour le transport par avion des futurs vaccins », estime l'IATA dans un communiqué destiné à alerter les autorités.

    Les Echos du 10 septembre 2020

Aviation Commerciale
  • Aviation Commerciale
    L’aéroport de Toulouse-Blagnac rénove sa « piste Airbus »
    Surnommée la « piste Airbus », la piste historique de l'aéroport de Toulouse-Blagnac, qui a vu décoller Concorde et A380, est en pleine rénovation. Ce chantier va permettre à cette piste numéro 2 de 3500 m de long d'accueillir à nouveau en octobre les essais en vol d'Airbus et les atterrissages d'avions de ligne par très basse visibilité.

    La Dépêche du Midi du 8 septembre 2020
  • Aviation Commerciale
    Le fret, « lueur d’espoir » du transport aérien
    Le transport de fret par voie aérienne, qui semble s'orienter vers une vive reprise, représente l'une des «rares lueurs d'espoir » pour un secteur en difficulté, a estimé mercredi 9 septembre l'Association internationale du transport aérien (IATA). Le volume de marchandises transporté par avion-cargo ou dans les soutes des avions transportant des passagers était en juillet inférieur de 13,5% à ce qu'il était un an plus tôt, tandis que le trafic passagers accusait toujours une baisse de près de 80% au niveau mondial. Le trafic cargo transpacifique était même supérieur de 3,7% par rapport à juillet 2019, le trafic transatlantique étant lui toujours en baisse de 30,3%, a relevé Brian Pearce, économiste en chef de IATA lors d'une conférence de presse virtuelle. Surtout, « le fret suit un cycle de reprise très typique », a-t-il observé, rappelant l'évolution en V, chute brutale de l'activité suivie d'une vive reprise, lors des crises de 2001 et 2008. « Le fret est sans doute l'une des rares lueurs d'espoir que nous voyons dans cet environnement très difficile », a-t-il résumé.

    Le Figaro du 9 septembre 2020 – AFP du 9 septembre 2020

Espace
  • Espace
    La région Nouvelle-Aquitaine se dote d’un centre d’innovation d’excellence dédié au spatial
    La région Nouvelle-Aquitaine a annoncé la création prochaine d’un « Space Hub » afin de devenir une référence internationale sur la mobilité spatiale, en mêlant les compétences industrielles et celles des chercheurs. « 40 % des effectifs (3 500 salariés) d’ArianeGroup sont situés dans la métropole bordelaise, ce qui fait travailler 300 sous-traitants », a rappelé Alain Rousset, président de la Région, lors de la présentation du projet. Ce Space Hub devra façonner un écosystème favorisant l’innovation dans le spatial, en mêlant les compétences des industriels et des chercheurs des laboratoires. Il s’appuiera sur un centre d’analyse prospective mais aussi un centre d’accélération des concepts spatiaux, qui épaulera et aidera à financer des projets innovants.

    Sud-Ouest du 9 septembre 2020