Synthèse de presse

Défense
  • Défense
    Dassault Aviation : le gouvernement commande 12 Falcon 2000 «Albatros»
    La ministre des Armées, Florence Parly, aujourd’hui en visite dans une des usines de Dassault Aviation, à Seclin (Hauts de France), annonce la commande de douze Falcon 2000 de surveillance maritime, à destination de la Marine nationale, pour 1,3 milliard d’euros. Naval Group fournira le système de missions des appareils, Thales, les radars, et Safran, la boule optronique. «Ce contrat générera 100 emplois chez Dassault lors de la phase de développement et 50 pendant la phase de production et de soutien», indique le ministère des Armées. «Les trois premiers avions seront fabriqués en France et les autres à Nagpur, en Inde, dans le cadre des contreparties liées au contrat Rafale en Inde», est-il précisé. La livraison des trois premiers Falcon 2000 est prévue en 2025 et celle des derniers au début de la décennie 2030. «Le Falcon 2000 Albatros est un avion à hautes performances, doté d’un système de mission et de capteurs de dernière génération. Plusieurs pays s’intéressent à ces avions, qui constituent une réponse performante aux enjeux considérables de la protection et de la sécurité maritime du territoire et de l’action de l’État en mer», souligne Éric Trappier, PDG de Dassault Aviation.

    Ensemble de la presse du 19 novembre
  • Défense
    Airbus Defence and Space et l'Allemagne soumettent l'offre Eurofighter à la Suisse
    Mercredi 18 novembre, Airbus Defence and Space et la République fédérale d'Allemagne ont soumis à l'Office fédéral de l'armement, Armasuisse, leur offre officielle pour la vente d'avions de combat Eurofighter à la Suisse. L'offre a été préparée en coopération avec les autres pays membres de l'Eurofighter ainsi qu'avec les partenaires industriels Leonardo et BAE Systems, et répond aux exigences du processus d'acquisition de nouveaux avions de combat (Neues Kampfflugzeug - NKF) mis en place par la Suisse pour remplacer sa flotte de F-5 et de F/A-18 actuellement utilisée, indique Airbus. «Avec l'Eurofighter, la Suisse obtiendra une autonomie totale dans l'utilisation, la maintenance et l'application des données de ses avions. Avec plus de 660 commandes, l'Eurofighter est exploité conjointement par les quatre nations partenaires, l'Allemagne, le Royaume-Uni, l'Italie et l'Espagne, et fait l'objet d'un développement continu», précise le communiqué. La semaine dernière, l'Allemagne a elle-même signé le contrat pour l'acquisition de 38 Eurofighter de la dernière tranche 4.

    Air & Cosmos du 19 novembre
  • Défense
    Earthcube lève 20 millions d’euros et devient Preligens
    La startup française Earthcube, spécialisée dans l’analyse de données géospatiales assistée par intelligence artificielle (IA), a levé 20 millions d’euros auprès de trois investisseurs, aux côtés de 360 Capital, son investisseur historique : les fonds Ace Management et Definvest (fonds du ministère des Armées dédié aux entreprises stratégiques de la défense), et l’entrepreneur Octave Klaba. A cette occasion, Earthcube change de nom pour Preligens. La société compte, avec cette levée, maintenir son avance technologique sur les sujets d’intelligence artificielle appliqués au secteur de la défense et du renseignement, et poursuivre et intensifier son développement à l’international.

    Les Echos du 19 novembre

international
  • international
    Le Boeing 737 MAX à nouveau autorisé à voler par la FAA
    La Federal Aviation Administration (FAA) vient d’autoriser le Boeing 737 MAX à revoler avec des passagers. Une consigne de navigabilité (AD) publiée par la FAA dresse la liste des exigences qui doivent être remplies pour que les compagnies aériennes américaines puissent procéder au retour en service de ces appareils, parmi lesquelles figurent notamment l’installation des améliorations logicielles. American Airlines a déjà programmé des vols pour la fin du mois de décembre 2020. L'agence européenne de sécurité aérienne (EASA) s'est déclarée satisfaite de l'examen mené par la FAA et devrait à son tour lever l'interdiction de vol du Boeing 737 MAX. Le coût de la crise du Boeing 737 MAX dépasse déjà les 18 milliards de dollars et pourrait atteindre 23 milliards, selon les prévisions de Bank of America, soit 20% du chiffre d'affaires de Boeing en 2018, rapportent Les Echos.

    Ensemble de la presse du 19 novembre
  • international
    Boom Supersonic s'associe à Collins Aerospace pour développer les nacelles du Boom Overture
    Boom Supersonic et Collins Aerospace annoncent avoir signé un accord de collaboration pour développer la technologie des nacelles de l'avion supersonique concept Boom Overture. L’objectif est de réduire la consommation de carburant de l'Overture ainsi que son impact sonore. Les deux sociétés prévoient d'atteindre cet objectif en utilisant des aérostructures légères et des nacelles à géométrie variable. Le déploiement d'Overture est prévu pour 2025, le premier vol régulier devant avoir lieu en 2029. Le XB-1, un banc d'essai supersonique à plus petite échelle pour les technologies de l'Overture, a été récemment lancé.

    Le Journal de l’Aviation du 19 novembre

Espace
  • Espace
    Copernicus : focus sur la mission LSTM, confiée à Airbus Defence and Space
    La Tribune consacre un article détaillé au satellite LSTM, mission de surveillance de la température de surface des sols, menée dans le cadre du programme Copernicus, dont l'Agence spatiale européenne a confié la maîtrise d’oeuvre à Airbus Defence and Space. Le satellite sera construit en Espagne, tandis que le développement et la fabrication de l'instrument d’optique avancée embarqué à bord seront réalisés à Toulouse. Jean-Marc Nasr, responsable des systèmes spatiaux chez Airbus, précise : «La mesure des températures de surface contribuera à rendre la production agricole plus efficace sur toute la planète, ce qui sera bénéfique pour nous tous. Airbus est à bord de tous les satellites Copernicus Sentinel à ce jour. Ce contrat confirme une fois de plus la position d'Airbus à la pointe des technologies spatiales pour l'observation de la Terre et en tant que premier exportateur mondial».

    La Tribune du 19 novembre
  • Espace
    Ouverture de l’IAF Digital Library
    La Fédération Internationale d'Astronautique (IAF) vient de mettre en ligne sa bibliothèque numérique, l’IAF Digital Library. Il s’agit de la première bibliothèque numérique mondiale sur l'espace : elle rassemble plus de 50 000 articles dans toutes les disciplines spatiales, sur une période de plus de 70 ans. L’initiative s’inscrit dans la volonté de faciliter l'apprentissage, la recherche et la publication en ligne, en proposant «une source infinie d'information, d'innovation et d'inspiration pour le bénéfice de l'humanité».

    Air & Cosmos du 19 novembre

Industrie
  • Industrie
    Covid-19 : «le vaisseau Thales traverse la tempête sans trop subir de dégâts»
    Philippe Keryer, directeur général adjoint, Stratégie, Recherche et Technologies de Thales, accorde un entretien à La Tribune. Il évoque la résilience du groupe face aux conséquences de la crise sanitaire : environ 85 % des activités de Thales ont été épargnées par la crise. «Globalement, le vaisseau Thales traverse la tempête sans trop subir de dégâts. La dualité civil/militaire de nos activités constitue un axe de résilience très fort», explique-t-il, soulignant que la préoccupation constante du groupe a été de «conserver nos compétences et notre capacité d'innovation». «Nous sommes convaincus que nous sortirons de cette crise plus forts en répondant aux grands défis qui nous attendent : les besoins en matière de défense, l'aéronautique «verte», la demande de sécurité numérique, le changement climatique... autant d'enjeux qui sont au cœur de notre raison d'être. Nous sommes prêts à construire un avenir de confiance auquel nous croyons plus que jamais», conclut M. Keryer.

    La Tribune du 19 novembre
  • Industrie
    Emitech qualifie un nouveau banc d’essais en atmosphère explosive
    Lefae (Rhône-Alpes), laboratoire du groupe Emitech spécialisé dans les essais environnementaux à contraintes sévères, vient de qualifier une nouvelle installation d’essais, destinée à la vérification de la conformité des matériels installés dans les zones avec risque d’explosion en présence de fluides et de vapeurs d’hydrocarbures. Ces conditions d’explosivité sont notamment présentes dans le cadre des activités aéronautiques. Les essais en atmosphère explosive spécifient les exigences et les procédures pour les équipements d’aéronefs qui peuvent entrer en contact avec des fluides et des vapeurs inflammables, généralement associés aux installations carburants. Les essais réalisés par Lefae permettent d’évaluer la capacité des enveloppes de protection (principe Atex) des équipements testés à contenir une explosion ou une flamme lors de l’activation de ces matériels.

    Contrôles Essais Mesures du 16 novembre

Innovation
  • Innovation
    Coup d'envoi de Gaia-X, le projet franco-allemand de cloud européen
    Un «sommet virtuel» est consacré, mercredi 18 et jeudi 19 novembre, à Gaia-X, projet franco-allemand de cloud européen. Une vingtaine d'entreprises françaises et allemandes sont membres fondateurs du projet, dont Safran. Désormais, «nous avons plus de 175 membres, fournisseurs de solutions cloud et usagers, réunies sous le même drapeau», s'est félicité le ministre de l'Economie français, Bruno Le Maire, lors de l'ouverture du sommet. Gaia-X devrait présenter les premiers prototypes de services à l'été 2021.

    Les Echos du 19 novembre
  • Innovation
    Thales teste des solutions sécurisées pour l’emploi de drones sur de longues distances
    Thales et l’opérateur gazier Teréga ont signé un accord portant sur la mise en œuvre par Thales d’une solution de surveillance du réseau de transport de gaz de Teréga au moyen de drones sur de longues distances. Le protocole d’accord vise à mettre en oeuvre les solutions techniques autorisant les vols dans le respect de la réglementation française et européenne. Thales développe un dispositif technologique «garantissant le plus haut niveau de sécurité des opérations aériennes par drone», alliant robotique et technologies de sécurité et de l’avionique certifiée. «À terme, le développement de ce projet permettra de limiter l’usage des avions et hélicoptères aujourd’hui utilisés par Teréga, limitant ainsi l’impact environnemental et réduisant les coûts des opérations tout en augmentant la fréquence de la surveillance des infrastructures», précise Thales. Les premiers essais ont débuté mi-novembre 2020 sur des zones inhabitées.

    Aerobuzz du 19 novembre

Aviation Commerciale
  • Aviation Commerciale
    Covid-19 : American Airlines, British Airways et Oneworld lancent une campagne de tests pour les passagers transatlantiques
    American Airlines, British Airways et Oneworld ont lancé une campagne de tests pour montrer que les passagers peuvent de nouveau voyager entre les les Etats-Unis et la Grande-Bretagne en toute sécurité. L’opération vise à accélérer la réouverture totale des lignes aériennes transatlantiques entre les deux destinations. Chaque voyageur sera testé trois fois. Si un voyageur est positif, il pourra reprogrammer ou annuler son voyage. Le premier test, réalisé 72 heures avant le départ des Etats-Unis, sera un test PCR réalisé à domicile par prélèvement nasopharyngé. Après l'atterrissage à Heathrow, un second test sera réalisé, puis un kit sera fourni au passager pour qu'il puisse réaliser un test salivaire trois jours après son arrivée sur le sol britannique.

    Air & Cosmos du 19 novembre