Synthèse de presse

Industrie
  • Industrie
    Qatar Airways devient le premier opérateur au monde de l’Airbus A350
    La compagnie aérienne Qatar Airways est devenue le premier opérateur au monde de l’A350. L’A350-1000 immatriculé A7-ANS (MSN420) a été livré à la compagnie nationale qatarie le 31 décembre 2020, selon son communiqué. Qatar Airways compte désormais dans sa flotte 19 A350-1000 (elle en attend encore 25) ainsi que 34 A350-900, soit 53 appareils de la famille A350 XWB sur les 76 commandés au total.

    Air Journal du 4 janvier 2021
  • Industrie
    Usine Dassault Aviation de Cergy : l’enquête publique en passe de s’achever
    Ouverte le 14 décembre dernier, l'enquête publique sur le projet d'emménagement de Dassault Aviation au nord-est de la plaine des Linandes, à Cergy, dans le Val-d'Oise, est en passe de s’achever. Le commissaire enquêteur désigné par le président du Tribunal Administratif de Cergy-Pontoise tiendra encore deux permanences, les 16 et 25 janvier prochains, pour répondre aux éventuelles questions des habitants. A l'issue de la remise de ses conclusions, la mairie statuera sur la délivrance du permis de construire de l'usine dans un délai de deux mois. Installé depuis plus de cinquante ans à Argenteuil, au sud du département, Dassault Aviation a mis en avant, pour motiver son départ, outre la nécessité de réadapter son outil industriel, son souhait d'être propriétaire et l'absence de terrain disponible sur la commune, compatible avec ses programmes. Le projet, baptisé Phoenix, a été présenté aux organisations syndicales il y a tout juste deux ans. Il devra maintenant déboucher sur la construction d'un vaste bâtiment composé de quatre halles industrielles, sur environ dix hectares.

    Les Echos du 4 janvier 2021
  • Industrie
    Quel investissement pour la recherche dans l’aéronautique en Nouvelle-Aquitaine ?
    Dans une interview avec le quotidien Sud Ouest, Jean-Eric Paquet, directeur général recherche et innovation à la Commission européenne, a présenté à la Région Nouvelle-Aquitaine les priorités sur la période 2021–2027, lesquelles concernent notamment l’aéronautique. Avec une enveloppe de 95 milliards d’euros, Horizon Europe est le plus grand programme de recherche au monde. Et la Nouvelle-Aquitaine, qui a 589 participations dans le programme actuel de soutien à la recherche en Europe, soit 200 millions d’euros, représente un acteur important d’Horizon Europe. « Son industrie aéronautique et spatiale est très forte, donc il faut qu’elle se mobilise sur ce nouveau programme, présente des projets sur la transition écologique, la recherche et, aussi sur ces sujets, des collaborations avec des homologues européens, déclare Jean-Eric Paquet. L’ambition est que l’industrie aéronautique soit quasi-neutre et invente l’avion bas carbone des années 2030–2040, à hydrogène ou hybride. Il faut qu’en 2035, il y ait une vraie rupture avec des avions propres. L’Europe est en position de leader sur ces questions ».

    Sud Ouest du 4 janvier 2021
  • Industrie
    La société toulousaine Aura Aero entend lancer un avion régional électrique
    La startup toulousaine Aura Aero inaugurera en mars sa nouvelle chaîne d’assemblage à Toulouse Francazal qui permettra de lancer la production d’un avion de voltige 100 % électrique. Cofondée en 2018 par Jérémy Caussade, un ancien salarié d’Airbus, Aura Aero a réalisé le premier vol de son prototype baptisé Integral en juin 2020. Il a déjà accumulé 15 vols d’essais et entamera fin janvier sa seconde campagne d’essais pour décrocher son permis de voler en 2021. « Nous avons lancé cet avion de voltige électrique car la France est leader sur ce créneau mais, au-delà de la voltige, il y a un marché de leader de l’aviation générale à prendre et notamment dans l’aviation bas carbone », explique Jérémy Caussade.

    La Dépêche du Midi du 5 janvier 2021
  • Industrie
    Le capitaine d’industrie Louis Gallois prend sa retraite à 77 ans
    À 77 ans, Louis Gallois a pris sa retraite ce lundi 4 janvier, après avoir présidé son dernier conseil de surveillance chez PSA Peugeot-Citroën, qu'il dirige depuis 2014. Haut fonctionnaire, issu de l'administration des finances, il connaît d'abord une carrière dans les ministères dans les années 1980, en tant que directeur de cabinet de Jean-Pierre Chevènement, à la Recherche, et puis à la Défense. Mais Louis Gallois a surtout assuré la présidence d'Aérospatiale de 1992 à 1996. Après avoir dirigé la SNCF de 1996 à 2006, il reprend, avec l'appui du président de la République Jacques Chirac, les commandes d'EADS, le nouveau groupe européen aérien et spatial, fondé après la fusion de plusieurs entités européennes, dont Airbus. Son mandat de PDG s’est terminé en 2012.

    Ensemble de la presse du 4 janvier 2021
  • Industrie
    Safran se développe dans l’électrification des moteurs d’avion
    Safran a conclu son premier grand contrat de fourniture de moteurs électriques aéronautiques. Sa société Safran Electrical & Power, basée à Blagnac, avec 1100 collaborateurs sur site, a signé en novembre 2020 un accord de coopération avec le constructeur américain Bye Aerospace qui prévoit l’équipement de leurs petits avions électriques eFlyer2 et eFlyer4 en moteurs ENGINeUS. Il porte pour le moment sur 711 unités fermes, avec un potentiel de marché des e-Flyers de dizaines de milliers d’exemplaires. Le montant du contrat est confidentiel.

    Touléco du 4 janvier 2021

Défense
  • Défense
    Vers une bonne année 2021 pour le Rafale ?
    Après 2015 (Égypte, Qatar et Inde, qui a finalisé son contrat début 2016), l'année 2021 pourrait être une bonne année pour toute l'industrie aéronautique militaire française, et notamment pour le Rafale. Pas moins de huit pays (Grèce, Suisse, Croatie, Finlande, Inde, Indonésie, Égypte et Émirats arabes unis) sont intéressés à des degrés divers par le Rafale. La ministre des Armées Florence Parly est attendue début janvier à Athènes pour signer un contrat portant sur l'acquisition par la Grèce de six Rafale neufs et douze d'occasion. Selon La Tribune, le ministre de la Défense indonésien Prabowo Subianto pourrait revenir à Paris en début d'année. Les industriels français du GIE Rafale ont remis leur offre début décembre et attendent désormais un retour de Djakarta, qui a besoin d'avions de combat dès 2023. La France, via la Direction générale de l'armement (DGA), a par ailleurs proposé à Zagreb dans le cadre d'un appel d'offres 12 Rafale d'occasion pour remplacer les vieux MiG-21 de l'armée de l'air croate en service jusqu'en 2024.

    La Tribune du 5 janvier 2021
  • Défense
    Koweït se prépare à acquérir des hélicoptères Apache
    L'agence américaine chargée de la coopération en matière de défense et de sécurité (DSCA) a annoncé qu'un nouveau pas avait été franchi dans le cadre d'un potentiel contrat avec le Koweït, visant à doter le pays d'hélicoptères AH-64E Apache. Le département d'Etat a ainsi donné son accord de principe à cette acquisition portant sur huit appareils et représentant un montant de 4 milliards de dollars.

    Air & Cosmos du 5 janvier 2021
  • Défense
    Des Rafale déployés à Djibouti dans le cadre de l’exercice Minotaure
    Fin décembre, cinq Rafale de Dassault Aviation ont parcouru en dix heures plus de 8 000 kilomètres, entre Istres et Djibouti, accompagnés de ravitailleurs et d'un AWACS. Cette démonstration a été menée dans le cadre de l'exercice Minotaure, visant à déployer un dispositif aérien en dehors du territoire français et à mener, à l'arrivée, un combat de haute intensité. Trois Rafale de la 4e escadre de chasse appartenant à la BA de Saint-Dizier et deux Rafale de la 30e escadre de chasse de la BA de Mont-de-Marsan ont ainsi été déployés. A leur arrivée à Djibouti, « les 3 Rafale B des forces aériennes stratégiques [devaient] alors pénétrer les défenses adverses pour simuler un tir de missile, tandis que les 2 Rafale C [assuraient] la protection aérienne du raid », détaille le ministère des Armées.

    Air & Cosmos du 4 janvier 2021

Espace
  • Espace
    Sylvestre Maurice, l’homme qui a envoyé deux caméras sur Mars
    La Dépêche du Midi consacre un article à Sylvestre Maurice, responsable de la caméra laser SuperCam, en route pour la planète Mars, et qui avait déjà conçu ChemCam pour le rover Curiosity. Sylvestre Maurice vient de recevoir les honneurs de l’Académie des sciences. Il partage avec Philippe Lognonné (géophysicien à l’Institut de physique du globe de Paris, responsable du sismomètre SEIS sur la mission martienne InSight) le prix « CNES Astrophysique et Sciences spatiales ». « C’est prestigieux mais heureusement partagé avec une autre mission martienne. Je n’aime pas les prix personnels. Je ne suis pas celui qui bosse le plus, je suis juste le chef d’orchestre et je suis vraiment entouré par les bonnes personnes, des scientifiques aux industriels », a-t-il déclaré. A partir du 18 février, SuperCam, seul instrument français sur le rover Perseverance, pourra analyser la composition des roches martiennes ainsi que les liens entre les molécules pour participer à la recherche de traces de vie passée.

    La Dépêche du Midi du 3 janvier 2021

Covid-19
  • Covid-19
    Un « passeport Covid » en préparation en Suisse
    Une nouvelle initiative soutenue par le World Economic Forum à Genève et le Commons Project Foundation (lié à la Rockefeller Foundation) entend mettre en place une plateforme pour garantir la sécurité sanitaire des passagers dans les aéroports. Il s’agit du Common Trust Network (CTN) dont l’objectif est de donner aux passagers un accès numérique à leurs informations de santé et leur permettre de se conformer aux exigences de chaque destination. Les voyageurs pourront accéder aux informations via un CommonPass, une application sur un portable ou d’autres supports numériques ou encore en papier imprimé avec des codes QR, à présenter dans les aéroports avant de prendre l’avion ou aux services sanitaires dans le pays de destination. Ce « passeport Covid virtuel » a déjà été testé par United Airlines et Cathay Pacific. D’autres compagnies aériennes devraient suivre.

    Le Temps du 4 janvier 2021