Synthèse de presse

Industrie
  • Industrie
    Airbus relance la ligne d'assemblage modernisée pour la famille A320 à Toulouse
    Airbus a repris la modernisation de ses capacités industrielles pour la famille A320 à Toulouse. La ligne d'assemblage final (FAL) A320/A321 modernisée et numérisée remplacera l'une des FAL A320 originales de Toulouse. Elle sera installée dans l'ancien site A380 de l’usine Lagardère et devrait être opérationnelle d'ici fin 2022. La nouvelle installation fournira des capacités industrielles pour l'A321 afin de soutenir la reprise et la demande du marché. « Airbus disposera ainsi d'une flexibilité accrue dans l'ensemble de son système de production industrielle mondial pour répondre à la reprise du marché et à la demande future », précise le groupe. Hambourg et Mobile (Alabama) sont actuellement les seuls sites de production d'Airbus configurés pour assembler des A321. Un niveau plus élevé de flexibilité de production de l'A321 « permettra également de soutenir l'entrée en service de l'A321XLR depuis Hambourg à partir de 2023 », indique encore Airbus.

    La Tribune, Les Echos et L’Usine Nouvelle du 12 mai
  • Industrie
    EFW souhaite ouvrir une nouvelle ligne de conversion d’A330
    Elbe Flugzeugwerke (EFW), coentreprise d’Airbus et de ST Engineering, annonce vouloir développer ses capacités de conversion d’Airbus A330 en avions tout cargo (programme A330P2F), afin de répondre à la demande du marché. EFW a par ailleurs confirmé la mise en place de sa nouvelle ligne A321P2F aux Etats-Unis dès 2021, précise Le Journal de l’Aviation.

    Le Journal de l’Aviation de 12 mai
  • Industrie
    Le siège TiSeat E2 d'Expliseat entre au catalogue A320 BFE d’Airbus
    Le siège léger TiSeat E2 d'Expliseat a intégré le catalogue Airbus en tant qu’« équipement fourni par l’acheteur » (BFE – Buyer furnished equipment), ce qui lui permet de livrer ses fauteuils directement sur la chaîne d’assemblage. La société précise que ce siège de classe économique, destiné aux segments court et long-courriers, est « le modèle de siège le plus léger disponible » pour l’offre de l’avionneur sur les monocouloirs. Le TiSeat E2 est proposé dans deux gammes : la ligne S, offrant des caractéristiques adaptées pour les vols jusqu’à 6 heures et la ligne X, plus polyvalente, pour les segments de longue et très longue distance.

    Le Journal de l’Aviation du 12 mai
  • Industrie
    Le premier simulateur Full Flight H145 en Amérique du Nord a été inauguré au Texas
    Le centre d’entraînement Helisim, situé au coeur des installations d’Airbus Helicopters à Grand Prairie (Texas) vient d’inaugurer son nouveau simulateur de vol Full Flight Reality H, le premier de ce type dans cette région du monde, développé par Thales. 22 millions de dollars ont été investis dans le nouveau centre d’entraînement. Le simulateur H145 permettra aux pilotes et personnels concernés sur le continent américain de bénéficier d’une formation initiale et régulière. « Le H145 est déjà reconnu comme le bimoteur léger le plus polyvalent aujourd’hui disponible dans le monde. Il est utilisé sur divers segments de marché – services médicaux d’urgence, opérations de police et déploiements militaires, liaisons avec les plateformes gazières et pétrolières, services de transport privés », explique Romain Trapp, président d’Airbus Helicopters, en charge de la région Amérique du Nord. « Avec ce nouveau simulateur Full Flight Level D, qui offre les meilleures performances du moment, nos clients en Amérique du Nord vont avoir à portée de main le plus haut niveau de formation possible sur H145 ». Ce nouveau système devient le deuxième simulateur Full Flight H145 d’Airbus Helicopters en service, après celui installé en Allemagne.

    Aerobuzz du 12 mai
  • Industrie
    ATR renforce son offre de maintenance en Asie-Pacifique avec Skyways Technics
    ATR renforce son partenariat avec le prestataire de maintenance danois Skyways Technics, qui possède une branche malaisienne, afin de mieux répondre aux besoins du marché du support en région Asie-Pacifique. Skyways Technics, membre du réseau MRO d'ATR, a récemment agrandi son atelier de réparation dans la capitale malaisienne Kuala Lumpur et exploite également des hangars dans les aéroports de Sonderborg et Billund au Danemark.

    Le Journal de l’Aviation du 12 mai

Environnement
  • Environnement
    Thales : expérimentation en vol d’un drone à hydrogène
    Thales, Drones-Center et ZenT annoncent avoir expérimenté en vol un drone équipé d'une pile à combustible hydrogène, afin de « démontrer la viabilité industrielle et opérationnelle de ce drone qui permet de gagner en performance tout en préservant l'environnement », précisent les trois sociétés. « Les essais ont démontré la capacité du drone à voler au moins deux heures avec un temps de rechargement en hydrogène ne dépassant pas une minute », soulignent-elles, ajoutant que le drone offre des performances maintenues tout au long de la durée du vol. L'expérimentation a été menée avec la solution ScaleFlyt Geocaging de Thales, développée avec le soutien de la DGAC.

    Zone-Bourse.com du 12 mai

Défense
  • Défense
    L'US Air Force signe un contrat de recherche pour le « Bell's High Speed VTOL »
    Le laboratoire de recherche de l'armée de l'Air américaine (AFLR, Air Force Laboratory Research) a confié à Bell Helicopters, le 28 avril, un contrat de recherche sur un avion à décollage et atterrissage vertical à grande vitesse. Intitulé « Bell's High Speed VTOL », ce programme vise à concevoir un remplaçant, disposant d’une vitesse supérieure, au Boeing/Bell V-22 Osprey au sein de l’Air Force Special Operations Command (AFSOC). Pour répondre aux attentes de l’AFSOC, Bell Helicopters proposerait un aéronef « capable de décoller verticalement comme un hélicoptère à l’aide de tilt rotors, puis de voler comme un avion en utilisant la portance des ailes et la poussée des réacteurs implantés à l’arrière du fuselage », selon Air & Cosmos.

    Air & Cosmos du 12 mai

international
  • international
    Le pass sanitaire européen est en phase de tests et pourrait être opérationnel dès juin
    Le pass sanitaire européen a commencé lundi 10 mai une phase de tests qui doit lui permettre d'être opérationnel techniquement en juin, avant la saison estivale, a annoncé la Commission européenne. La France et Malte sont les deux premiers pays à tester l'interopérabilité du système, ce qui consiste à vérifier la capacité des Etats membres à se connecter à la « passerelle » européenne mise en place. Cette phase pilote, qui s'échelonne sur deux semaines, concernera 18 pays de l'UE plus l'Islande. Ce certificat sanitaire européen, destiné à fournir un cadre harmonisé pour faciliter la libre circulation au sein de l'UE, contient un code QR indiquant que son titulaire a été vacciné, ou qu'il a passé un test négatif ou encore qu'il dispose d'une immunité après avoir été infecté par la Covid-19. Il s'accompagne d'une signature électronique qui atteste de son authenticité. Le système est développé par les entreprises allemandes T-Systems et SAP.

    La Tribune du 12 mai

Espace
  • Espace
    WeTrack, nouveau système de Safran pour la surveillance de l’espace
    Challenges consacre un article au système WeTrack, développé par Safran Data Systems. Il s’agit d’un outil capable de repérer les satellites grâce à des capteurs radiofréquences, « avec une précision inégalée », précise la revue. A l'inverse des télescopes, qui repèrent le reflet de la lumière sur les satellites, ou du système Graves, qui détecte les engins grâce à un radar, WeTrack détecte les satellites en identifiant les signaux qu'ils émettent, grâce à un réseau de capteurs radiofréquences (RF) déployés en France, en Thaïlande et aux États-Unis. « Nous sommes capables de repérer la quasi-totalité des satellites en orbite géostationnaire (36 000 km), avec une très grande précision », explique Jean-Marie Bétermier, directeur général de Safran Data Systems. « Nous travaillons désormais pour qualifier la technologie sur l'orbite moyenne (MEO) et l'orbite basse (LEO) ». WeTrack a été testé en conditions réelles lors du premier exercice spatial des armées françaises, AsterX, organisé par le commandement de l'Espace du 8 au 12 mars dernier à Toulouse.

    Challenges du 12 mai

Aviation Commerciale
  • Aviation Commerciale
    Benjamin Smith : « Comment Air France-KLM va surmonter la crise »
    Le Directeur général d’Air France-KLM, Benjamin Smith, accorde un entretien au Figaro. Le dirigeant se montre « raisonnablement optimiste » quant à la reprise du trafic aérien, d’après l’observation de la situation aux États-Unis, « où l’activité domestique est à 90% de son niveau de 2019. En Chine, c’est même plus de 100%. Dès que les pays de l’espace Schengen auront rouvert leur espace aérien, nous connaîtrons je pense la même reprise », anticipe-t-il. Il souligne qu’Air France devrait pouvoir compter sur une reprise très forte de la demande vers l’Outre-Mer (Martinique, Guadeloupe, Réunion, Guyane, Tahiti). « Par ailleurs, nous avons le partenaire le plus puissant en Amérique du Nord, Delta Airlines, et des positions fortes en Afrique. Grâce à son réseau diversifié et équilibré, Air France-KLM est le mieux positionné des trois grands groupes basés en Europe, devant IAG et Lufthansa », estime Benjamin Smith. Il rappelle que l’environnement est au cœur de la stratégie d’Air France-KLM : « notre flotte est en âge d’être renouvelée avec des appareils de dernière génération, qui nous permettent de réduire dès leur mise en service de 25% notre consommation de carburant. La semaine prochaine, nous ferons décoller notre premier vol long-courrier (un Paris-Montréal en Airbus A350) avec du biocarburant made in France par Total ».

    Le Figaro du 12 mai
  • Aviation Commerciale
    Le fret aérien mondial atteint un niveau record
    Selon IATA, le fret aérien a atteint un volume mensuel record en mars 2021, avec une demande qui a progressé de 4,4% par rapport au mois de mars 2019. Le volume cargo (fret et poste) a atteint 23,7 milliards de tonnes-kilomètres. Ce chiffre est supérieur de 0,4% à celui du mois précédent, lui-même en hausse de 9,2% comparé à février 2019. IATA relève également que le commerce mondial a connu un neuvième mois consécutif de croissance en février 2021 (+ 0,3%), ce qui n'était plus arrivé depuis deux décennies. « La crise a démontré que le fret aérien pouvait relever les défis fondamentaux en innovant rapidement. Le secteur doit conserver l’élan d’après la crise pour assurer l’efficience à long terme grâce à la numérisation », a estimé Willie Walsh, directeur général d’IATA.

    L’antenne.com du 10 mai