Dernière Synthèse de presse

Industrie
  • Industrie
    L'usine Lisi Aerospace de Villefranche labellisée «Vitrine Industrie du Futur»
    L'usine de Lisi Aerospace à Villefranche-de-Rouergue a obtenu début mars le label «Vitrine Industrie du Futur», décerné par l'Alliance Industrie du Futur (AIF). Ce label, symbole de dynamisme et de compétitivité, est attribué depuis 2015 aux industriels les plus engagés dans leur transformation. «Lisi Aerospace a développé concrètement un projet novateur pour l'organisation de sa production, au sens large, et notamment à travers le numérique et la place accordée à l'humain», a souligné l'AIF.

    La Dépêche du Midi du 24 mars
  • Industrie
    L'Insee chiffre à 35% la perte d'activité économique liée à la crise du coronavirus
    La perte d'activité économique en France, suite aux mesures adoptées pour limiter la propagation du coronavirus, est actuellement chiffrée à 35%, a estimé jeudi l'Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques (Insee). L'Insee explique qu'il s'agit d'une perte d'activité «instantanée», soit l'écart constaté entre l'activité économique estimée pour la dernière semaine de mars et l'activité d'une semaine «normale». L'Insee a également estimé qu'un confinement d'un mois en France aurait un impact de l'ordre d'une douzaine de points sur le produit intérieur brut (PIB) trimestriel, et de trois points sur le PIB annuel. Un confinement de deux mois aurait lui un impact d'environ 24 points sur un trimestre et de six points sur une année. Il s'agit toutefois, comme le souligne Jean-Luc Tavernier, directeur de l'Insee, en préambule de l'étude, d'une estimation «fragile», car la situation évolue quotidiennement.

    Ensemble de la presse du 26 mars
  • Industrie
    Le Sénat américain approuve le plan de relance de l'économie
    Le Sénat américain a adopté un plan de relance de l'économie de 2 000 milliards de dollars, équivalent à près de 10% de la richesse annuelle produite aux Etats-Unis. Une aide directe sous forme d'un chèque de 1 200 dollars par adulte et 500 dollars par enfant sera versée sous condition de revenus, tandis que l'indemnisation chômage sera améliorée pour plusieurs millions de salariés. Les PME bénéficieront de prêts et d'aides à hauteur de 350 milliards de dollars, et les grandes entreprises de 500 milliards, dont près de 30 milliards d'aides au secteur aérien (passagers et fret). Le plan comprend aussi 100 milliards de dollars pour les hôpitaux. Le plan doit encore être approuvé par la Chambre des représentants, lors d'un vote prévu vendredi, avant d'être promulgué par le président américain.

    Ensemble de la presse du 26 mars
  • Industrie
    Selon le président de France Industrie, un «Super plan de relance industrielle» sera nécessaire à l'issue de la crise du coronavirus
    Le président de France Industrie, Philippe Varin, qui s'exprime dans Le Monde, souligne qu'il faut coûte que coûte maintenir l’industrie en activité, pour faire en sorte que «le tissu productif fonctionne» et «ralentir le moins possible» l’activité, tout en protégeant les salariés du coronavirus. M. Varin estime que «le taux global d’activité dans l’industrie est tombé à 50%», avec de fortes variantes suivant les secteurs. Il observe que l’aéronautique (Airbus, Dassault Aviation, Safran, Thales, Daher…) est en phase de reprise. Si les mesures prises par le gouvernement sur la trésorerie, les délais de paiement ou les prêts garantis, sont pour lui «à la hauteur des enjeux», il considère qu'à l'issue de la crise, un «super plan de relance industrielle» devra s’ajouter au «super plan de relance macroéconomique» de la France, de l’Union européenne et de la Banque centrale européenne.

    Le Monde du 25 mars
  • Industrie
    Le gouvernement annonce un soutien de 4 milliards d'euros pour les start-ups
    Cédric O, secrétaire d'Etat en charge du numérique, a annoncé mercredi un plan d'aide, dont le montant total atteint 4 milliards d'euros, destiné aux entreprises technologiques françaises. Ce plan recouvre une série de dispositifs variés, avec notamment la mise en place avec Bpifrance d'un prêt spécifique visant à apporter de la trésorerie aux jeunes pousses qui se trouvent face à des investisseurs qui ne veulent plus les soutenir. L'avance de paiement du crédit impôt recherche pour les entreprises tech en phase de croissance, pour un volume qui atteint le milliard et demi d'euros, constitue une autre mesure importante ; d'autre part, les 250 millions d'aides dédiées au secteur et prévues dans le cadre du Plan d'Investissement Avenir (PIA) vont également être totalement débloquées ces jours-ci. «L'ensemble de ces mesures sont budgétées et représentent un effort considérable», précise Cédric O, qui accorde un entretien aux Echos, «mais elles sont nécessaires pour ne pas détruire ce que nous avons mis près de dix ans à construire.»

    Les Echos et Ensemble de la presse du 25 mars
  • Industrie
    Coronavirus : Airbus adapte sa production d'ailes
    Airbus a annoncé aujourd'hui une réduction de sa production d'ailes d'avions durant les trois prochaines semaines. Cette décision concerne les usines de Broughton (Royaume-Uni) et Brême (Allemagne). Dans un communiqué, Airbus précise que «les usines d'ailes au Royaume-Uni et à Brême, en Allemagne, ont examiné les niveaux de stocks supplémentaires constitués au cours de la période récente et la demande immédiate des lignes d'assemblage final, qui reprennent des opérations partielles. À la suite de cet examen, Airbus a décidé d'adapter l'activité de production dans les usines d'ailes pour les trois prochaines semaines». Le groupe souligne par ailleurs qu'il «maintient la continuité des activités dans l'ensemble de son flux industriel mondial».

    Boursorama du 26 mars
  • Industrie
    Boeing envisage de reprendre la production du B737 MAX dès le mois de mai
    Selon plusieurs sources internes citées par l'agence Reuters, Boeing prévoit de relancer la production du B737 MAX en mai. Boeing n'a ni confirmé, ni démenti ; mais ces informations sont en accord avec les dernières déclarations du directeur général de Boeing, David Calhoun, à des télévisions américaines. Le dirigeant du constructeur aéronautique a réaffirmé que objectif d'un retour en vol progressif du B737 MAX mi-2020 est toujours d'actualité, malgré l'annonce faite lundi de la suspension pour 14 jours de la production sur les deux principaux sites industriels de Boeing, en raison du coronavirus.

    Reuters, Les Echos et L'Usine Nouvelle du 25 mars
  • Industrie
    Bombardier suspend sa production aéronautique pour trois semaines
    Bombardier a annoncé la suspension de ses activités non-essentielles, jusqu'au 26 avril inclus. Cela concerne notamment la production de ses avions d'affaires, dernière activité aéronautique du groupe avec la maintenance. Cette mesure intervient suite à la demande des gouvernements de l'Ontario et du Québec de fermer les entreprises non-essentielles, pour respectivement deux et trois semaines, afin de ralentir la progression du coronavirus au Canada. Bombardier a également suspendu ses prévisions financières pour l’année 2020.

    Air & Cosmos, Aerobuzz et le Journal de l'Aviation du 25 mars
  • Industrie
    MTU Aero Engines devrait suspendre pour trois semaines sa production sur ses sites européens
    Le fabricant allemand de moteurs d'avion MTU Aero Engines a déclaré lundi qu'il suspendait temporairement les travaux dans plusieurs de ses usines européennes, en réponse à la pandémie du coronavirus. Le groupe arrêtera la production, pour une période de trois semaines à partir du 30 mars, sur ses sites de Munich et de Rzeszow, en Pologne, où sont assemblés les moteurs. Les activités MRO seront ensuite réduites pour être maintenues au strict minimum à Hanovre et Ludwigsfelde.

    Le Journal de l'Aviation du 26 mars

Aviation Commerciale
  • Aviation Commerciale
    L'aéroport d'Orly fermé temporairement
    Le groupe ADP a annoncé, ce mercredi, la fermeture complète de l'aéroport d'Orly au trafic commercial à compter du 31 mars, minuit. Les vols qui perdureront à cette date à Paris seront concentrés sur deux à trois terminaux de Roissy-CDG 2 : le terminal 2E, le 2F et, si besoin, le 2A. «L'effondrement du trafic, plus prononcé chaque jour, nous a contraints à prendre cette décision», a commenté le directeur exécutif du groupe ADP, Edward Arkwright. «Nous avions pris pour hypothèse que l'activité aura chuté de 90% à fin mars, or nous étions déjà à moins 92% ce mardi à Orly et à moins 89% à Roissy-CDG». L'aéroport conservera une équipe réduite, avec une tour de contrôle ouverte, afin de pouvoir servir de terrain de déroutement et de pouvoir accueillir des vols gouvernementaux ou sanitaires.

    Ensemble de la presse du 25 mars

Espace
  • Espace
    Arianespace a aujourd'hui 40 ans
    Arianespace, la société française qui exploite et commercialise les lanceurs Ariane, Vega et Soyouz en Guyane, a été officiellement fondée le 26 mars 1980. Depuis le milieu des années 1980, la firme s'est imposée comme numéro un du transport spatial commercial dans le monde, avec une part de marché des lancements de satellites à destination de l'orbite géostationnaire avoisinant ou excédant les 50 % depuis plus de 20 ans.

    Air & Cosmos du 26 mars

Défense
  • Défense
    La Chine place sur orbite trois nouveaux satellites de reconnaissance militaire
    Le 24 mars, la Chine a placé sur orbite basse trois satellites de reconnaissance militaire. Appartenant à la famille Yaogan-30, ce groupe de satellites a été lancé par une fusée porteuse Longue Marche-2C, opérée depuis le centre spatial de Xichang (sud-ouest de la Chine). Les satellites sont entrés sur les orbites prévues. Il s'agit du sixième lancement orbital chinois réussi depuis le début de l’année.

    Air & Cosmos du 26 mars