Synthèse de presse

Industrie
  • Industrie
    Pratt & Whitney Canada s’appuie sur cinq nouveaux centres de maintenance
    Pratt & Whitney Canada vient d'ajouter cinq nouveaux centres de maintenance autorisés à son réseau de soutien mondial pour étendre encore les possibilités de maintenance en ligne pour un certain nombre de ses moteurs dédiés à l'aviation d'affaires, aux hélicoptères et à l'aviation générale. Ces nouveaux centres sont implantés en Amérique du Nord, en Amérique du Sud, en Asie et pour la toute première fois en Europe avec la sélection de l'établissement de Rijnmond Air Services B. V. de Rotterdam, aux Pays-Bas, et d'Alidaunia S.R.L. à Foggia, en Italie. Les trois autres nouveaux centres de maintenance sélectionnés par Pratt & Whitney sont ALE Service Center au Mexique, Central Aerospace à Bogota, en Colombie et AVIC China Flying Dragon à Harbin, en Chine.

    Journal de l’Aviation du 15 juin 2020
  • Industrie
    Corsair se sépare de son dernier 747
    La compagnie Corsair s'est séparée le 15 juin de son dernier Boeing 747-400, F-GTUI, le dernier 747 français, au cours d'une cérémonie à Orly. Avant la crise du Covid-19, Corsair exploitait trois Boeing 747-400. Ces appareils historiques, mythiques, avaient été acquis en 2005 auprès de United Airlines.

    Journal de l’Aviation du 15 juin 2020
  • Industrie
    Le sous-traitant aéronautique Aertec a vendu un demi-million de masques lavables
    La Tribune consacre un article à la société toulousaine Aertec Pour éviter de fermer son usine flambant neuve de confection de rideaux pour les avions d'Airbus et de Boeing, cette société s'est lancée fin mars dans la fabrication de masques lavables. Elle en aura fabriqué un million à la fin juin, dont la moitié a déjà trouvé preneur.

    La Tribune du 15 juin 2020
  • Industrie
    Honeywell se lance dans les taxis volants et les drones autonomes
    Le groupe industriel américain Honeywell, dont les activités touchent aux industries de l'aviation, a annoncé le 15 juin le lancement d'une nouvelle division spécialisée dans les systèmes aériens de conduite autonome. Honeywell ne construira pas de drones lui-même, se concentrant plutôt sur les systèmes de pilotage. A la tête de cette nouvelle unité, Stéphane Fymat, a expliqué s’attendre à ce que le marché du matériel et des logiciels pour les taxis volants, les services de livraison par drone et autres cas d'usages dans ce secteur atteigne 120 milliards de dollars d'ici 2030. Honeywell vise une part de marché représentant environ 20 % de ce montant.

    L’Usine Digitale du 15 juin 2020

Espace
  • Espace
    Nouveau lancement Electron de Rocket Lab
    Le microlanceur Electron de Rocket Lab, en service depuis mai 2017, a réussi le 13 juin sa onzième mission orbitale (sur douze tentatives), plaçant sur orbite basse héliosynchrone cinq petites charges utiles : les trois satellites de reconnaissance classifiés (USA 301 à 303), le cubesat 6U éducatif Andesite de l'Université de Boston (contenant huit picosatellites 0,5U pour l’étude du champ magnétique terrestre) et le démonstrateur 3U M2 Pathfinder de l’Université de Nouvelle-Galles du Sud à Canberra (précurseur d’un futur satellite militaire de la Royal Air Force australienne). Le lancement de cette mission baptisée « Don’t Stop Me Now » était initialement prévue le 30 mars. Reportée au 11 juin en raison de la crise sanitaire, elle a dû attendre deux jours supplémentaires.

    Air & Cosmos du 15 juin 2020
  • Espace
    Une fusée japonaise se désintègre et échoue dans l’océan Pacifique
    Le 13 juin, les ingénieurs de la start-up japonaise Interstellar Technologies ont lancé leur fusée Momo-5 depuis l'île d'Hokkaido vers l’espace. Après le décollage, la fusée a connu un dysfonctionnement au moment d’atteindre sa vitesse maximale lorsqu’elle quittait l’atmosphère terrestre. Elle s'est alors désintégrée et écrasée dans l'océan Pacifique.

    Ensemble de la presse du 14 juin 2020

Défense
  • Défense
    L’armement a contribué à réduire le déficit commercial de la France en 2019
    En 2019, la France a réussi à diminuer son déficit commercial de 3,9 milliards d’euros, notamment grâce au succès de ses armements à l’international. Les exportations de matériels de guerre et produits liés ont atteint un record décennal de 11,3 milliards d’euros (+34 %), selon le bulletin du mois de mai de l’Observatoire économique de la défense (OED). L’OED ne détaille pas les produits livrés mais l’avion de combat Rafale de Dassault Aviation a sans doute contribué à ces résultats, analyse L’Usine Nouvelle. En 2019, les livraisons de cet appareil vers l’étranger ont atteint un sommet à 26 exemplaires.

    L’Usine Nouvelle du 15 juin 2020
  • Défense
    La Commission européenne lance des projets industriels de défense
    La Commission européenne a lancé le 15 juin 16 projets industriels de défense pan-européens et trois projets technologiques de rupture. Ils vont bénéficier de 205 millions d'euros de financements à travers un Fonds pilote pour la défense EDIDP (programme européen de développement industriel de la défense) doté de 525 millions d'euros au total sur la période 2019/2020 : technologies portant sur les drones, sur le spatial (réseau de communications et technologie militaires pour satellites), sur les missiles anti-chars, sur les véhicules terrestres sans pilote et sur la cyber. Sur les 19 projets, dont neuf sont des projets PESCO (Coopération structurée permanente), 24 États membres sont représentés à travers leurs entreprises (223 concernées, dont 83 PME). De nouveaux projets européens devraient être signés en fin d'année, dont le drone MALE européen Eurodrone (100 millions d'euros) et le projet de communications militaires interopérables ESSOR (37 millions d'euros).

    La Tribune du 15 juin 2020
  • Défense
    Donald Trump annonce réduire drastiquement les effectifs militaires américains en Allemagne
    Affirmant que Berlin avait « des impayés » dans ses contributions à l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN) et traitait « mal » les Etats-Unis en matière commerciale, Donald Trump a annoncé le 15 juin qu’il souhaitait nettement réduire le nombre de militaires américains en Allemagne. Le président américain a assuré à la presse que 52 000 soldats américains étaient actuellement stationnés en Allemagne, principal ancrage des forces américaines de l’OTAN. « C’est un coût énorme pour les Etats-Unis, a-t-il ajouté. Nous allons donc réduire le nombre, nous allons le porter à 25 000 ».

    Le Monde du 16 juin 2020 - AFP du 16 juin 2020

Aviation Commerciale
  • Aviation Commerciale
    La Suède et le Danemark s’apprêtent à recapitaliser SAS
    La Suède a présenté le 15 juin un plan de recapitalisation pour la compagnie aérienne scandinave SAS, largement touchée par la pandémie de Covid-19, tandis que le Danemark envisage également d'apporter son soutien à la compagnie, selon le transporteur. Le gouvernement suédois prévoit un plan pouvant aller jusqu'à 5 milliards de couronnes (474 millions d'euros), a annoncé en conférence de presse le ministre suédois des Entreprises, de l'Industrie et de l’Innovation, Ibrahim Baylan. Le projet doit être soumis au vote parlementaire. En outre, indique la compagnie dans un communiqué, le gouvernement danois a lui aussi donné son accord pour une recapitalisation de SAS. Aucun montant n'a été dévoilé. SAS estime avoir besoin de 12,5 milliards de couronnes de nouveaux financements dans le cadre du plan de recapitalisation.

    AFP du 15 juin 2020 - Le Figaro du 15 juin 2020
  • Aviation Commerciale
    Air France lance son plan « Vesta » de réduction du réseau domestique
    Moins d'un mois après l'annonce par le directeur général d'Air France-KLM, Benjamin Smith, d'une réduction de 40 % de l'offre intérieure d'Air France d'ici à fin 2021, les directions commerciales d'Air France et de Transavia France ont présenté en interne, la semaine dernière, les grandes lignes d’un projet de réorganisation du réseau domestique, baptisé « Vesta ». L'objectif est de parvenir à un accord avec les syndicats avant la première semaine de juillet. A cette période doivent être présentés le chiffrage des réductions d'effectifs à venir - et le plan de restructuration global d'Air France. Celui-ci devra obtenir l'accord de l'Etat, en contrepartie des 7 milliards d'euros de prêts. Le plan « Vesta » vise deux cibles : résorber les pertes récurrentes du réseau court-courrier d'Air France (près de 200& millions d'euros encore l'an dernier) et réduire de 50 % les émissions de CO2 des vols domestiques d'ici à 2024.

    Les Echos du 16 juin 2020