Synthèse de presse

Industrie
  • Industrie
    Boeing 737 MAX : vers un vol de recertification
    Auditionné par le Sénat américain le 17 juin 2020, l’administrateur de l’Autorité fédérale de l’aviation (FAA) a fait le point sur le processus en cours concernant le monocouloir remotorisé 737 MAX de Boeing, cloué au sol depuis mars 2019. Steve Dickson a de nouveau répété qu’il « ne donnera pas son accord tant que tous les examens techniques de la FAA ne seront pas terminés », avant de préciser : « j’ai également l’intention de piloter l’avion moi-même » avant que le régulateur décide ou pas de lever l’interdiction de vol du 737 MAX. Ce vol de certification, qui concerne la mise à jour du logiciel anti-décrochage MCAS mis en cause dans les deux crashes, est espéré par Boeing d’ici la fin du mois.

    Air-journal du 18 juin 2020
  • Industrie
    Daher obtient un prêt garanti de 170 millions d'euros
    Daher annonce avoir obtenu un Prêt Garanti par l'Etat (PGE) de 170 millions d'euros. Selon l'avionneur et équipementier aéronautique français, ce prêt a été obtenu auprès de son pool historique de partenaires bancaires, à savoir la Société Générale, LCL, Natixis, BNP, HSBC France, J.P. Morgan et Banque Européenne du Crédit Mutuel (BECM). « A l'heure où l'aéronautique fait face à la plus grave crise de son histoire, ce prêt permettra de sécuriser les besoins en trésorerie du Groupe et la mise en oeuvre de son plan de transformation pour se positionner comme un acteur de référence sur ses marchés au moment de la reprise » écrit Daher dans un communiqué.

    Ensemble de la presse du 18 juin 2020
  • Industrie
    Iberia reporte la livraison d'Airbus A350 et A320neo
    La compagnie aérienne espagnole Iberia, filiale d'International Consolidated Airlines Group, a conclu un accord avec le constructeur aéronautique européen Airbus afin de reporter la livraison de certains A350 et A320neo qu'elle a commandés, a indiqué le 18 juin le journal Cinco Dias. Iberia prévoit également de retirer de sa flotte 14 gros porteurs A340, alors que la demande dans le secteur du transport aérien devrait mettre des années à se redresser à la suite de la crise sanitaire, ajoute Cinco Dias.

    Les Echos du 18 juin 2020

Aviation Commerciale
  • Aviation Commerciale
    Air France : les orientations stratégiques en termes d’emploi seront annoncées aux syndicats de la compagnie le 3 juillet
    La direction d'Air France présentera aux organisations syndicales les orientations stratégiques de la compagnie et ses conséquences sur l'emploi lors d'un Comité social et économique central extraordinaire le 3 juillet. Le ministre de l'Économie Bruno Le Maire a demandé le 18 juin à Air France de ne pas engager de départs « contraints » dans le cadre de son « plan de transformation », jugeant que c'était une « ligne rouge importante ». Le ministre n'a toutefois pas confirmé le chiffre de 8 000 suppressions d'emplois au sein de la compagnie, avancé par le quotidien Les Echos. « Je souhaite que ce soit moins de 8 000 postes bien entendu. Cela veut dire que je crois profondément dans l'avenir de notre compagnie aérienne », a-t-il affirmé.

    Journal de l’Aviation du 18 juin 2020
  • Aviation Commerciale
    Référendum ADP : le Conseil constitutionnel dresse un bilan critique sur la procédure
    Le Conseil constitutionnel a dressé ce 18 juin un bilan critique sur la mise en oeuvre de la procédure du référendum d'initiative partagé (RIP) sur la privatisation d'ADP, pointant les défauts du site de recueil des signatures, le nombre « très élevé » de soutiens à obtenir et l'absence d'information publique sur le sujet. Le recueil des soutiens à la réalisation d'un RIP sur la privatisation d'ADP a enregistré un peu plus d'un million de signatures, un chiffre insuffisant pour qu'il soit validé, la loi exigeant l'approbation de 4,7 millions de citoyens, soit 10% du corps électoral.

    La Tribune du 18 juin 2020
  • Aviation Commerciale
    Qantas suspend ses vols internationaux jusqu’en octobre
    La compagnie aérienne australienne Qantas a annoncé le 18 juin la suppression de tous ses vols internationaux jusqu’à la fin octobre à l’exception de ceux à destination de la Nouvelle-Zélande. Cette décision intervient après une déclaration du ministre australien du Tourisme, Simon Birmingham, qui a estimé peu probable une reprise des voyages à destination de l’étranger avant l’année prochaine. « Les frontières de l’Australie devant rester fermées pendant un certain temps, nous avons annulé la plupart des vols internationaux jusqu’à fin octobre », a déclaré un porte-parole de Qantas dans un communiqué.

    Ensemble de la presse du 18 juin 2020

Covid-19
  • Covid-19
    Le Royaume-Uni annoncera le 29 juin des accords aériens avec quelques pays
    Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, devrait annoncer le 29 juin que des accords ont été trouvés avec un petit nombre de pays pour ouvrir des « couloirs aériens » facilitant les déplacements internationaux, a rapporté, le 18 juin, le « Daily Telegraph ». Le quotidien britannique ajoute que ces accords seraient passés avec des nations parmi « les plus avantageuses » pour l'économie britannique, comme la France, l'Espagne, la Grèce et le Portugal. Ces « ponts aériens » doivent permettre à des voyageurs en provenance de pays où l'épidémie de coronavirus a reflué de se rendre au Royaume-Uni pour affaires ou pour tourisme sans devoir s'astreindre à une quarantaine.

    Les Echos du 19 juin 2020

Compétitivité
  • Compétitivité
    Une reprise économique plus forte que prévue au deuxième trimestre
    L’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) a revu ses prévisions à la baisse. L'Insee estime désormais que le recul de l’activité économique en France ne sera que de 17% au deuxième trimestre et pointe un retour quasi normal de la consommation en juin. « Après un mois d’avril qui restera dans les annales comme l’un des pires mois qu’ait connus l’économie française en temps de paix, la reprise économique est très nette depuis la mi-mai », a déclaré Julien Pouget, chef du département de la conjoncture, au cours d’une conférence de presse.

    Ensemble de la presse du 18 juin 2020

Environnement
  • Environnement
    A Toulouse, Thales travaille à la construction de l’avion vert de demain
    La filière aéronautique, dont le constructeur Thales, bénéficie du plan de soutien du gouvernement pour accélérer la construction de l’avion de demain, équipé d’un logiciel permettant de réduire de 10% les émissions carbones en calculant les meilleures trajectoires possibles. Pour l’atteindre, Thales qui est « l’un des acteurs les plus forts de son secteur et le seul à avoir les deux segments, bord et sol », affirme Vincent Mégaïdes, responsable de la stratégie avionique de vol, travaille précisément à mieux connecter l’avionique et le contrôle aérien. Mais pour obtenir ce gain de 10% d’émission, Thales développe également l’électrification et hybridation des appareils notamment à Chatou (Yvelines) et travaille à réduire le poids et le volume des équipements embarqués.

    AFP du 19 juin 2020 - Sud Ouest du 19 juin 2020
  • Environnement
    A Nexon, Safran Filtration Systems souhaite se positionner sur l’avion zéro carbone
    France Bleu consacre un reportage à la société Safran Filtration Systems (ex-Sofrance), qui emploie 186 personnes à Nexon, et tente de gérer la crise qui touche de plein fouet le secteur de l'aéronautique. Cette filiale du groupe international français Safran produit notamment des filtres de propulsion ou d'aération pour les avions et les hélicoptères (Airbus, Boeing, Rolls Royce, et autres constructeurs aéronautiques…). Safran Filtration Systems souhaite notamment se positionner sur le projet d'avion « 0 carbone » à hydrogène, pour lequel le gouvernement a annoncé un programme de 1,5 milliard d'euros devant aboutir à l'horizon 2035.

    France Bleu du 18 juin 2020

Adhérent à la une
  • Adhérent à la une
    Dassault Aviation devient mécène de l'Ordre de la Libération
    80 ans après l’appel du 18 juin, Dassault Aviation est devenu mécène de l’Ordre de la Libération. Une rencontre a eu lieu le 18 juin 2020 à la Chancellerie de l’Ordre de la Libération, entre le général Christian Baptiste, délégué national de l’Ordre, et Eric Trappier, PDG de Dassault Aviation, pour officialiser ce mécénat. Marcel Dassault était un ingénieur aéronautique, interné avec sa famille et déporté pour avoir refusé de collaborer avec l’occupant. Il prit après-guerre le nom de Dassault qui était le pseudonyme de son frère, le général Paul Bloch, dans la Résistance.

    Zonebourse du 18 juin 2020