Synthèse de presse

Aviation Commerciale
  • Aviation Commerciale
    Elisabeth Borne favorable à un prix plancher du billet d’avion
    Elisabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire, s’est dit convaincue par l’exemple de l’Autriche qui a décidé d’interdire la vente de billets d’avion à moins de 40 euros pour lutter contre le dumping des compagnies low-cost. « Je pense que c’est assez choquant de faire croire que faire un Paris-Marrakech ou un Paris-Prague, ça coûte 15 euros. Ça coûte beaucoup plus que ça à la planète », a déclaré vendredi 19 juin la ministre au micro de France Inter.

    Air-journal du 21 juin 2020
  • Aviation Commerciale
    TUI fly ouvre des négociations pour une restructuration
    La direction de TUI fly a annoncé être entrée en discussion avec ses syndicats afin de mettre en place la restructuration de la compagnie aérienne allemande. La moitié des 39 appareils qu'elle exploitait avant la crise va être retirée. Le directeur de la compagnie, Oliver Lackmann, explique que la flotte allemande est trop importante par rapport à la base clients de son tour-opérateur. Ce constat avait déjà été effectué avant même que n'éclate la crise liée à l'épidémie de Covid-19 : en raison de la surcapacité et de la concurrence sur le marché allemand, le remplissage de la flotte n'a jamais suffi à couvrir ses coûts, pas même en haute saison.

    Journal de l’Aviation du 19 juin 2020
  • Aviation Commerciale
    ADP pourrait perdre 2,5 milliards de chiffre d'affaires
    Le gestionnaire des aéroports parisiens ADP risque de perdre environ 2,5 milliards d'euros de chiffre d'affaires cette année à cause de l'impact du coronavirus, a déclaré son PDG Augustin de Romanet au Journal du Dimanche le 21 juin. « En 2020, le trafic sera 60 % inférieur à celui de 2019. À la fin de l'année, nous pourrions être à 65-70 % d'une activité normale. C'est un choc historique. Nous allons perdre plus de 50 % de notre chiffre d'affaires, qui pourrait être amputé d'environ 2,5 milliards d’euros », a-t-il déclaré dans un entretien. ADP, qui s'est résolu à fermer l'aéroport d'Orly fin mars, prévoit que 25 liaisons y seront de nouveau assurées dès le 26 juin, date de sa réouverture. « Au début du mois de juillet, nous devrions avoir 130 vols par jour au lieu de 650 habituellement », a précisé Augustin de Romanet.

    Le Journal du Dimanche du 21 juin

Industrie
  • Industrie
    Egyptair reprend la livraison de nouveaux appareils
    Egyptair va reprendre la livraison de nouveaux appareils à partir du mois de juillet, a révélé son président Mohamed Roshdy Zakaria. La compagnie avait prévu de réceptionner sept nouveaux avions en mai. Son carnet de commandes comprend trois A220, quinze monocouloirs de la famille A320neo et deux 787-9.

    Journal de l’Aviation du 19 juin 2020
  • Industrie
    Constellium signe avec Airbus pour dix ans
    Le producteur français d’aluminium Constellium a signé, le 2 juin, un contrat pour la fourniture d’aluminium laminé et extrudé (panneaux de revêtement des ailes, tôles pour panneaux de fuselage et plaques pré-usinées) à Airbus. « Les contrats pour ce type de produits courent sur trois ou quatre ans, alors dix ans, c’est énorme, précise un porte-parole de Constellium à l’Usine Nouvelle. Ce contrat ajoute plusieurs dizaines de millions d’euros au carnet de commandes du groupe. Il s’agit de bons de commande réguliers sur dix ans. [La valeur du contrat] dépendra de la reprise du secteur aéronautique ». En 2019, le secteur aérospatial représentait 15 % du chiffre d’affaires (5,9 milliards d’euros) de Constellium.

    L’Usine Nouvelle du 21 juin 2020
  • Industrie
    Airbus : retour sur la technologie Attol d’atterrissage sans intervention humaine
    L’Usine Nouvelle revient en vidéo sur le démonstrateur technologique embarqué surnommé Attol, « autonomous taxi, take-off and landing » (roulage, décollage et atterrissage autonomes), utilisé par Airbus pour faire atterrir un A350-100 sans aucune intervention humaine en avril dernier. Le logiciel reconnaît la piste et guide l'avion pour le positionner dans le bon axe avant qu'il ne se pose, sans que le pilote n'ait à intervenir. Une prouesse rendue possible grâce à une « équipe mondiale interdisciplinaire travaillant en Europe, aux États-Unis et en Chine », indique Airbus, et alimentée par les travaux réalisés sur ses taxis volants Vahana et CItyAirbus.

    L’Usine Nouvelle du 19 juin 2020

Espace
  • Espace
    Nouveau report du tir de la fusée européenne Vega en Guyane
    Le tir de la fusée européenne Vega, initialement prévu jeudi 18 juin depuis Kourou en Guyane, puis reporté à samedi 20 juin, a de nouveau été repoussé, a annoncé Arianespace. « Les conditions de vent en altitude au-dessus du Centre spatial guyanais restant défavorables, Arianespace a décidé de ne pas engager les opérations de chronologie finale du lancement du Vol Vega n°16 envisagées le samedi 20 juin 2020, selon un communiqué. La nouvelle date de lancement visée sera annoncée dès que possible en fonction de l’évolution des conditions météorologiques ».

    Ensemble de la presse du 20 juin 2020

Environnement
  • Environnement
    Transport aérien : les principales conclusions de la convention citoyenne pour le climat
    Au terme de neuf mois de travaux, les 150 membres tirés au sort de la convention citoyenne pour le climat ont rendu leurs conclusions. Lors de leur session conclusive les 19, 20 et 21 juin, les volontaires ont voté la quasi-totalité de leurs 150 propositions, le plus souvent à une très large majorité (plus de 90% des suffrages exprimés). Parmi celles-ci, ils souhaitent notamment limiter « les effets néfastes » du transport aérien, un objectif adopté à 88%. Ils proposent pour cela d’organiser progressivement, d’ici à 2025, la fin des vols intérieurs sur les lignes où « il existe une alternative bas carbone satisfaisante en prix et en temps [sur un trajet de moins de quatre heures] ». Mais également d’interdire la construction de nouveaux aéroports et l’extension de ceux existants et de renforcer l’écocontribution kilométrique créée en 2019, dont le « montant est bien trop faible pour avoir un effet dissuasif », avec une modération pour les DOM-TOM. Les membres de la Convention citoyenne pour le climat ont remis leurs propositions à la ministre de la Transition écologique et solidaire, Elisabeth Borne, ce 21 juin avant de rencontrer Emmanuel Macron qui leur donnera des « premières réponses » le 29 juin.

    Le Monde du 21 juin 2020

Défense
  • Défense
    L’inéluctable robotisation de l’armée française
    Dans une interview avec Ouest-France, Gérard de Boisboissel, ingénieur de recherche au centre de recherche des écoles militaires de Saint-Cyr-Coëtquidan, revient sur la militarisation de l’armée française, entre les drones aériens Reaper déployés au Sahel, les drones marins de guerre des mines développés à Brest ou « mules » mécaniques en test pour les forces terrestres. « Il est inéluctable que la robotisation de nos équipements va s’accélérer, explique-t-il. Les avantages sont trop importants, notamment la réduction du danger pour l’Homme et sa préservation, mais aussi pour l’omniprésence que permettent ces machines sur le terrain, 24 heures sur 24, sous réserve d’une autonomie énergétique, ainsi que leur meilleure réactivité et précision. Ce seront de nouveaux pions tactiques au service du chef militaire ».

    Ouest-France du 21 juin 2020