Synthèse de presse

Covid-19
  • Covid-19
    Covid-19 : le Royaume-Uni va lever partiellement la quarantaine
    Le Royaume-Uni va supprimer le placement en quatorzaine pour les personnes arrivant de pays jugés à faible risque par rapport au Covid-19, a annoncé le gouvernement britannique le 26 juin. Un comité d’experts va ranger les pays dans trois catégories : vert, orange et rouge. Les personnes arrivant de pays classés en vert ou en orange n’auront plus à se placer en quarantaine de 14 jours à leur arrivée sur le territoire britannique. Ces trois catégories se distingueront en fonction de divers facteurs tels que la prévalence du Covid-19, la trajectoire de l’épidémie et la fiabilité des données. La répartition des pays et la mise en oeuvre de la nouvelle mesure interviendront dès cette semaine.

    Air-journal du 27 juin 2020

Aviation Commerciale
  • Aviation Commerciale
    Pays-Bas : KLM obtient un financement de 3,4 milliards d’euros
    La compagnie aérienne néerlandaise KLM a obtenu un financement de 3,4 milliards d'euros afin de surmonter la crise sanitaire et sécuriser le redémarrage de ses activités. Il consiste en un prêt garanti par l'Etat à 90% de 2,4 milliards d'euros souscrit auprès de onze banques, avec une maturité de cinq ans, ainsi que d'un prêt gouvernemental d'un milliard d'euros. Il doit être approuvé par le parlement néerlandais et par l'Europe et est assorti de conditions concernant notamment la politique sociale et environnementale de la compagnie.

    Ensemble de la presse du 26 juin 2020
  • Aviation Commerciale
    L’aéroport d’Orly a rouvert
    L'aéroport d’Orly a rouvert ses portes le 26 juin, après trois mois d'arrêt. Il n'accueillera initialement que 70 vols environ et 8 000 passagers par jour, uniquement sur le terminal Orly 3. Les principales destinations desservies seront la Corse, les départements d'Outre-mer et l'Europe.

    Journal de l’Aviation du 26 juin 2020
  • Aviation Commerciale
    L’Association internationale du transport aérien demande au gouvernement de faire repartir le secteur
    Alexandre de Juniac, ancien président-directeur général d'Air France-KLM, directeur général de IATA (Association internationale du transport aérien) appelle vendredi 26 juin le gouvernement à faire repartir le trafic aérien. « On a beaucoup travaillé pour faire repartir le secteur dans le cadre de l'organisation de l’aviation civile internationale avec la contribution des autorités médicales, dont l’OMS, avec 25 gouvernements, pour mettre en place des procédures de contrôle des passagers et de contrôle sanitaire qui nous paraissent sûres, explique-t-il. Nous disons au gouvernement, mettez en œuvre ces mesures très sérieusement, rigoureusement. Elles minimisent vraiment le risque à un niveau qui nous paraît tout à fait acceptable. Faites repartir le trafic aérien. Nous sommes une des conditions du développement économique, mais surtout une condition de la reprise économique. Sans trafic aérien, la reprise économique va être faible et lente et il vaudrait mieux qu'elle soit forte et rapide ».

    France Info du 26 juin 2020

Industrie
  • Industrie
    Rémi Maillard nommé président d’Airbus Inde
    Rémi Maillard a été nommé président d'Airbus Inde et directeur général de la région Asie du Sud à compter du 1er septembre 2020. Actuellement directeur des services, il succèdera à Anand Stanley, qui devient président en charge de la région Asie-Pacifique. Tous deux relèvent directement de Christian Scherer, directeur commercial et directeur international d’Airbus.

    Journal de l’Aviation du 26 juin 2020

Environnement
  • Environnement
    La première usine de kérosène de synthèse verra le jour en Norvège
    La première unité de production de kérosène de synthèse à base d’hydrogène vert et de CO2 capté chez des industriels mais aussi directement dans l’air (10 à 30 %) sera implantée en Norvège. Mise en service en 2023 sur le site industriel Herøya à Porsgrunn, dans le sud du pays, elle aura une capacité de 10 millions de litres par an grâce à un investissement initial de 90 millions d’euros. Elle est portée par le consortium Norsk e-fuel composé du fournisseur allemand de la technologie power-to-liquid Sunfire, du spécialiste suisse du captage de CO2 Climeworks, de l’ingénieriste industriel luxembourgeois Paul Wurth et de la société d’investissement vert norvégienne Valinor, société mère du développeur privé d’énergie éolienne Norsk Vind.

    L’Usine Nouvelle du 28 juin 2020

Espace
  • Espace
    Un premier challenge R&D et cinq projets prometteurs retenus par le CNES pour les lanceurs spatiaux du futur
    Lors de la finale d’un challenge R&D dédié aux lanceurs et organisé par le Centre national d’études spatiales (CNES) le 24 juin, dix projets ont été présentés par des laboratoires, start-ups, PME et autres entreprises, afin de répondre aux enjeux des systèmes de lancement de demain. Tous ont été récompensés mais cinq sont repartis avec un contrat de 100 000 euros pour mettre en oeuvre leur solution. Le CNES indique avoir reçu 84 propositions en tout.

    Industrie et Technologies du 25 juin 2020
  • Espace
    Interview de Daniel Neuenschwander, directeur des lanceurs de l’ESA
    Dans une interview accordée à la Tribune, le directeur des lanceurs de l'Agence spatiale européenne (ESA) Daniel Neuenschwander estime que tout a été fait pour le retour en vol de Vega, reporté ces dernières semaines à plusieurs reprises en raison d'une météo défavorable. L'ESA et les équipes ont travaillé pour résoudre la défaillance thermo-structurale du dôme avant du moteur Zefiro 23, notamment en renforçant sa protection thermique. Daniel Neuenschwander confirme également qu'il travaille sur un nouveau planning du premier lancement d'Ariane 6.

    La Tribune du 27 juin 2020
  • Espace
    La quatrième mission européenne Vega à nouveau reportée
    La persistance de vents défavorables a entraîné le 28 juin un quatrième report de la mission européenne Vega, depuis la Guyane française, a annoncé Arianespace dans un communiqué. La mission VV16 devait décoller dimanche 28 juin à 22 heures 51 heure locale depuis le centre spatial de Kourou pour un vol groupé de 53 satellites.

    Ensemble de la presse du 29 juin 2020
  • Espace
    Le Royaume-Uni prêt à sauver OneWeb
    Le Royaume-Uni est prêt à voler au secours de OneWeb pour concrétiser les ambitions qu'il nourrit dans le domaine spatial. Les repreneurs intéressés avaient jusqu'à vendredi 26 juin au soir pour déposer une offre sur le projet de constellation de minisatellites en orbite basse. Selon le Financial Times, Boris Johnson aurait accepté de mettre jusqu'à 500 millions de livres d'argent public sur la table dans le cadre d'un consortium plus large réunissant aussi des entreprises privées. Ce qui pourrait faire de l'Etat britannique un actionnaire à hauteur de plus de 20% dans l'opérateur, placé depuis le 27 mars dernier sous la protection du chapitre 11 américain sur les faillites.

    Les Echos du 27 juin 2020 - The Financial Times du 27 juin 2020
  • Espace
    Championne des viseurs d’étoiles, Sodern continue d’innover
    Dans son dernier numéro, Air & Cosmos consacre un article long format à Sodern, équipementier en optronique spatiale français créé en 1962 et filiale d’ArianeGroup depuis 2016. Un tiers des satellites mondiaux de plus de 150 kg actuellement sur orbite (hors marché militaire) embarque au moins un équipement conçu par cette PME de 450 salariés qui a décroché en 2016 le contrat de fourniture des 1800 viseurs d’étoiles de la future mégaconstellation de OneWeb dédiés à la connectivité. Depuis lors, Sodern s’efforce de progresser en efficacité, passant ainsi d’une chaîne de production d’1,3 km à moins de 400 mètres.

    Air & Cosmos du 25 juin 2020

Compétitivité
  • Compétitivité
    L'Assemblée nationale examine un nouveau budget de crise
    Les députés examinent à partir de ce 29 juin un troisième budget rectifié face à la crise du coronavirus. Le projet de loi au menu de l'Assemblée toute la semaine, objet de plus de 2 000 amendements, table sur une récession historique de 11% du PIB en 2020, un déficit qui se creuse encore (11,4%) et une dette publique qui gonfle à 120,9% du PIB. Ce projet de loi de finances rectificative prévoit surtout des « plans de soutien et d'urgence sectoriels »: 18 milliards d'euros pour le secteur du tourisme, l'un des plus affectés par le confinement, 15 milliards d'euros de soutien à l'aéronautique ou les 8 milliards du plan automobile.

    La Tribune du 27 juin 2020