Synthèse de presse

Espace
  • Espace
    Australie : Airbus Defence and Space remporte un contrat pour la fourniture du satellite de télécoms Optus 11
    Airbus Defence and Space a remporté un contrat pour la fourniture du satellite de télécommunications Optus 11, qui sera entièrement reconfigurable en orbite, au deuxième opérateur australien Optus. Le satellite en bande Ku, dont le montant du contrat n'a pas été communiqué par Airbus, sera basé sur la nouvelle gamme de produits prêts à l'emploi d'Airbus, baptisé OneSat. Le constructeur européen fournira un système clé en main avec la possibilité de rajouter des charges utiles hébergées. Il s’agit du premier satellite acheté à Airbus Space par l'australien Optus, qui se fournissait jusqu'ici auprès de constructeurs américains.

    L’Usine Nouvelle du 3 juillet 2020
  • Espace
    Thales Alenia Space sera un acteur majeur du programme Copernicus
    L'enveloppe globale du programme d'observation de la Terre par satellite Copernicus, avec une nouvelle série de six satellites Sentinel à développer, s'élève à 2,9 milliards d'euros. Ce programme de l'Union européenne et de l'ESA fournit des données d'observation de la Terre pour la protection de l'environnement, la surveillance du climat, l'évaluation des catastrophes naturelles et d'autres missions sociétales. La maîtrise d'œuvre de ces six satellites Sentinel a été confiée à l'Allemagne (2 satellites), à l'Italie (2 satellites), à l'Espagne (1) et, enfin, à la France (1). L’essentiel de ces commandes bénéficie à Thales Alenia Space (TAS). Le volume des commandes pour TAS devrait en effet s'élever à environ 1,8 milliard d'euros, dont 200 millions en 2020.

    L’Usine Nouvelle du 2 juillet 2020

Industrie
  • Industrie
    Safran : Celeste Thomasson nommée secrétaire générale
    Celeste Thomasson est nommée secrétaire générale de Safran à compter du 1er août 2020. Elle remplace Alex Fain, qui fait valoir ses droits à la retraite, et devient membre du Comex. Celeste Thomasson a débuté sa carrière en 1993 en tant qu'avocate chez Baker & McKenzie à Los Angeles, avant de rejoindre les laboratoires Fournier en tant que Senior Counsel en 1999. Elle devient ensuite Responsable Juridique de Messier Service, avant de devenir Directeur Juridique de Messier-Dowty en 2003. Elle devient Senior VP et General Counsel pour Safran USA en juillet 2008, avant d'être nommée Directeur Juridique de Safran. En janvier 2014, elle rejoint MorphoTrak en tant que CEO avant de devenir Directeur adjoint de la stratégie de Safran SA en septembre 2017. Elle rejoint Zodiac Aerospace SA en février 2018 en tant que membre du directoire avant de devenir CEO de Safran Seats UK en janvier 2019.

    Boursorama du 2 juillet 2020
  • Industrie
    Sabena technics assurera la maintenance du parc d'ATR d'ASL Airlines Ireland
    La compagnie aérienne ASL Airlines Ireland, filiale du groupe ASL, vient de confier à l'atelier MRO Sabena technics la maintenance d'un parc de quatre ATR 42-300 Fret et de douze ATR 72-200 Fret. Sabena technics assure du soutien à l'heure de vol, l'accès au pool de pièces détachées ainsi que la réparation et la révision des éléments consommables.

    Air & Cosmos du 2 juillet 2020
  • Industrie
    Occitanie : la présidente de région, Carole Delga, annonce un plan de 100 millions d’euros pour l’aéronautique
    La présidente de la région Occitanie, berceau de l'industrie aéronautique française, a annoncé sur RTL le 3 juillet, un plan de 100 millions d'euros afin de sauver le secteur, notamment « pour maintenir les compétences en emploi ». L'élue régionale souhaite en effet privilégier la formation pendant cette période difficile. « Il faut également investir dans l’avion vert, a ajouté Carole Delga. La France et l’Europe doivent garder le leadership ».

    RTL du 3 juillet 2020 – Le Figaro du 3 juillet 2020
  • Industrie
    Ségneré se prépare au redémarrage de la filière aéronautique
    Sous-traitant pour Airbus, le groupe Ségneré emploie 160 personnes près de Tarbes, dans les Hautes-Pyrénées. Pour lui, l'urgence est de sauver les emplois, mais aussi de sauver les savoir-faire qui font la richesse de l'entreprise et de développer la formation afin de rester 100% opérationnels dans la perspective du redémarrage de la filière aéronautique. « Notre cœur de métier, ce sont les pièces métalliques d’aérostructure, explique Jean-Michel Ségneré, son PDG. On travaille pour Airbus Group, Dassault, Daher et Latélec. Airbus, en tant qu’avionneur, pèse 90% de l’activité. Notre entreprise familiale compte 160 salariés pour 150 à 200 emplois induits et notre chiffre d’affaires était de 15 millions d’euros l’an dernier ».

    La Dépêche du Midi du 2 juillet 2020
  • Industrie
    « L’aéronautique retrouvera sa trajectoire de croissance », pour l’économiste Yan Derocles
    Yan Derocles, analyste financier en charge du secteur de l’aéronautique-défense chez Oddo BHF, décrit les évolutions du marché aéronautique dans une interview avec le quotidien La Croix et se montre optimiste sur la reprise du secteur. « Je suis convaincu que l’aéronautique retrouvera sa trajectoire de croissance, déclare-t-il. Après la crise, une fois les normes sanitaires en place, les consommateurs auront plutôt envie de se déplacer, et en particulier les consommateurs qui ne voyageaient pas jusqu’ici : nombreux sont les Chinois et les Indiens qui commencent juste à pouvoir accéder au voyage en avion. Ces classes moyennes qui émergent représentent donc un fort potentiel de croissance pour le marché de l’aéronautique. Sur le segment loisir, je suis donc convaincu que la croissance du trafic retrouvera les niveaux que l’on a connus dans le passé ».

    La Croix du 2 juillet 2020
  • Industrie
    Aura Aero réussit son premier vol public
    Aura Aero, petit constructeur aéronautique basé à Toulouse, a réussi le 1er juillet le premier vol public de son avion de voltige biplace, l’Integral R, depuis l’ancienne base militaire de Francazal. L’avion mesure à peine plus de 7 mètres de long pour 8,78 mètres d’envergure et dispose d’une autonomie d’un millier de kilomètres. « Le but est de répondre aux besoins de formation de pilotes civils ou militaires, du milieu de la voltige sportive et des pilotes propriétaires », explique Jérémy Caussade, président et cofondateur d’Aura Aero.

    20 minutes du 2 juillet 2020

Aviation Commerciale
  • Aviation Commerciale
    Le Portugal renationalise la compagnie aérienne TAP
    Le Portugal a annoncé, jeudi 2 juillet, la renationalisation de la compagnie aérienne TAP. Pour éviter qu’elle ne succombe à la crise provoquée par la pandémie due au coronavirus, le gouvernement investira 55 millions d’euros pour augmenter sa part dans le capital de la TAP de 50 % à 72,5 %, a annoncé en conférence de presse le ministre des finances Joao Leao, cité par la chaîne de télévision TSF sur son site internet.

    AFP du 3 juillet 2020 – Le Monde du 3 juillet 2020

Environnement
  • Environnement
    Le directeur général de l’aviation civile détaille les contours du futur avion décarboné
    Pour tenir l’échéance de la mise en service du premier « avion zéro émission » d’ici 2035, et non plus 2050, les industriels, réunis au sein du Conseil pour la recherche aéronautique civile (Corac), vont optimiser leur action et aller plus vite en travaillant « sur un seul avion et, en parallèle, sur deux systèmes propulsifs: le premier ultra-sobre et le second, à hydrogène », précise Patrick Gandil, directeur général de l’aviation civile (DGAC).

    Le Figaro du 3 juillet 2020

Défense
  • Défense
    Le missilier MBDA appelle l’Europe à construire son autonomie stratégique
    Arrivé à la tête de MBDA, voici un an, Éric Béranger, son PDG, entend réussir la transformation numérique de la société et appelle l’Europe à soutenir la filière défense. « J’appelle à la poursuite de la construction de notre autonomie stratégique, déclare-t-il. Le grand programme fondamental pour la défense de l’Europe contre les missiles balistiques et hypervéloces, c’est Twister ». Son coût total « de plusieurs milliards d’euros » doit être en partie pris en compte par le Fonds européen de défense. Conduit par la France, Twister comporte deux piliers. Le premier porte sur le développement d’un système d’alerte avancée depuis l’espace afin de détecter un décollage de missiles et de le suivre. MBDA y travaille aux côtés d’Airbus Defence and Space, Thales Alenia Space et l’allemand OHB. Le second porte sur le développement d’un intercepteur européen de missiles balistiques ou hypervéloces capable de neutraliser la menace.

    Le Figaro du 3 juillet 2020