Synthèse de presse

Industrie
  • Industrie
    Airbus Helicopters a livré son premier H145 à cinq pales
    Airbus Helicopters a livré le premier H145 à cinq pales. Le client est la Fondation norvégienne des ambulances aériennes. Cette nouvelle version de l’hélicoptère bimoteur léger H145 «apporte un nouveau rotor à cinq pales innovant à l'hélicoptère multi-mission, augmentant la charge utile de 150 kg tout en offrant de nouveaux niveaux de confort, de simplicité et de connectivité», précise Airbus Helicopters. L’appareil a reçu la certification de l'Agence européenne de la sécurité aérienne (EASA) en juin dernier. La certification par l'Administration fédérale de l'aviation (FAA) est en cours d'examen et devrait intervenir prochainement. La certification pour la version militaire du H145 à cinq pales sera accordée en 2021, précise Airbus Helicopters. Le H145 est développé conjointement avec Kawasaki Heavy Industries. La première livraison par le partenaire de coopération japonais est prévue pour le début de l'année prochaine.

    Le Journal de l’Aviation du 1er octobre
  • Industrie
    Le GIFAS et CleverConnect renforcent leur partenariat à travers l’acquisition par CleverConnect du site aeroemploiformation.com
    CleverConnect, éditeur de logiciels spécialiste de l’Acquisition de Talents, qui développe des solutions de recrutement et opère le site de recherche d’emploi meteojob.com, renforce son partenariat avec le GIFAS, à travers l’acquisition du site aeroemploiformation.com. Ce site, créé en 2000 sous l’impulsion du GIFAS et du Ministère de l’Éducation Nationale, accompagne le développement de l’emploi et des formations aéronautiques et spatiales en France. Dans le cadre de cette acquisition, un partenariat a été conclu pour cinq ans entre le GIFAS et Meteojob afin de développer des synergies au bénéfice des adhérents du GIFAS, en intégrant les enjeux de l’aéronautique dans l’activité de Meteojob, en contribuant à la valorisation des métiers de l’aéronautique et du spatial auprès du grand public, et en développant de manière concertée l’offre d’emploi sur le Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace (SIAE) de Paris-Le Bourget, dont le GIFAS est l’organisateur.

    Aeromorning du 1er octobre
  • Industrie
    Le projet de taxi volant francilien entame une série de tests en 2021
    ADP a choisi l'aérodrome de Pontoise pour tester en conditions réelles un véhicule électrique à décollage vertical développé par l'entreprise Volocopter, l’«eVTOL». Les tests sont prévus en juin 2021, avec des expérimentations sur le stationnement, le décollage, l’atterrissage, la maintenance et la recharge électrique. L’Agence européenne de la sécurité aérienne (EASA) apporte son soutien. ADP, la RATP et la Région Île-de-France ont par ailleurs annoncé mercredi 30 septembre la formation d’une filière de la mobilité aérienne urbaine. Un appel à manifestation d'intérêt (AMI) est ouvert jusqu’au 13 novembre 2020 pour les grands groupes, les PME, les start ups, les laboratoires ou les universités. Les projets sélectionnés seront dévoilés en décembre, précise L’Usine Nouvelle. L’AMI comporte cinq thématiques : le véhicule (batteries, avionique…), l’infrastructure (recharge, vertiports), les opérations (maintenance, plates-formes numériques de mise en relation), l’intégration dans l’espace aérien (systèmes de communication et de navigation, Unmanned Traffic Management) et enfin l’acceptabilité (enjeux sociaux et environnementaux).

    L’Usine Nouvelle et La Tribune du 1er octobre
  • Industrie
    Bpifrance lance un fonds de capital-investissement pour les PME françaises non cotées
    Bpifrance et Bruno Le Maire, le ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, ont annoncé, mercredi 30 septembre, la création d’un fonds de capital-investissement, de 95 millions d'euros, permettant aux particuliers d'investir dans des start ups et PME familiales européennes non cotées, dès 5 000 euros. «C’est totalement nouveau, c’est la première fois qu’un pays en Europe propose à ses compatriotes d’investir dans leurs PME», s’est félicité mercredi Bruno Le Maire, invoquant une «forme de patriotisme économique». Ce fonds, baptisé Bpifrance Entreprises 1, est investi dans 1 500 entreprises, principalement des PME et des start ups non cotées françaises issues du portefeuille de capital-investissement dans lequel Bpifrance investit.

    Le Figaro du 1er octobre
  • Industrie
    Le troisième SkyCourier d'essai a réalisé son premier vol
    Le programme du Cessna SkyCourier a franchi une nouvelle étape importante, avec le premier vol du troisième et dernier avion d’essai en vol (P2), effectué avec succès le lundi 28 septembre. Le deuxième avion d’essais (P1), configuré en version cargo, avait réalisé son vol initial en août 2020. P2 est configuré en variante passagers. Le programme de certification des essais en vol a permis à ce jour d’accumuler 150 heures de vol. Le Cessna SkyCourier sera proposé dans diverses configurations, y compris une version fret capable d'une charge utile de 2,7 t et une version passagers de 19 places.

    Air & Cosmos du 1er octobre

Défense
  • Défense
    La France accentue la lutte anti-drones
    La Direction générale de l'armement (DGA) a lancé en début de semaine une demande d'informations sur les solutions industrielles dans le domaine de la lutte anti-drones, disponibles dès à présent ou à un horizon de 6 mois. CS Group, qui a remporté fin 2017 le marché MILAD (moyens mobiles de lutte anti-drones) auprès de l'Armée française pour déployer son système de lutte «Boreades», investit sur la lutte anti-drones dans l'espoir d'obtenir la prochaine commande d'Etat en vue des Jeux Olympiques, rapportent Les Echos. «L'enjeu est d'être capable dans un centre de commandement d'interconnecter plusieurs capteurs, de nature thermique, optique, radar, pour balayer l'horizon de quelques mètres à des centaines de kilomètres», explique la directrice des opérations du groupe, Mary de Saint Salvy. «Mais l'essentiel est d'obtenir ensuite des signaux clairs, pour bien distinguer les objets volants, grâce à l'intelligence artificielle», ajoute-t-elle. La start up Cerbair, soutenue par MBDA, fondée en 2015 pour la lutte anti-drones à destination du marché civil, vient par ailleurs de mettre au point un système portable de détection et de brouillage des drones, dénommé «Chimera», qui devrait convenir à la police et à la gendarmerie en apportant une solution relativement bon marché, simple d'emploi et transportable.

    Les Echos du 1er octobre
  • Défense
    En Lituanie, Emmanuel Macron évoque la question de la défense européenne
    Lors de sa visite à Vilnius, le président de la République a appelé de ses vœux la montée en puissance de capacités européennes autonomes de production de matériels de défense. Au cours de ses échanges avec des étudiants de l’université de Vilnius, Emmanuel Macron a mis en cause «une forme de renoncement à notre indépendance stratégique», dont seraient victimes, à des degrés divers, les Européens. Il a désigné le cyber et le secteur spatial comme deux secteurs essentiels dans lesquels les Européens doivent investir massivement. Il a aussi appelé à une mise en commun des capacités, des financements et de l’intelligence, en ne se contentant pas des coopérations sur un plan opérationnel. L’Europe doit s’engager beaucoup plus, a-t-il souligné, sur la construction des chars et d’avions de combat, «parce qu’il y a trop de modèles européens. Il y a une concurrence intra-européenne beaucoup trop forte pour un marché qui est pourtant de taille critique». L’objectif, selon M. Macron, serait d’acheter plus européen et de «normaliser les productions pour avoir justement, par type de grand armement, un modèle».

    Le Monde du 1er octobre
  • Défense
    En Finlande, augmentation du budget défense
    Le ministère de la défense finlandais a présenté son budget pour l'année 2021, qui connaît une augmentation importante. Le budget est augmenté de 1,7Md€, passant à 4,87 Md€ en 2021, soit une augmentation estimée à 54%, rapporte Air & Cosmos. Cette hausse budgétaire s'explique largement par l'ambition de renouvellement du parc de chasseurs de l'armée finlandaise, dans le cadre du programme HX.

    Air & Cosmos du 1er octobre

international
  • international
    Le directeur de la FAA se déclare satisfait du Boeing 737 MAX
    Steve Dickson, le directeur de la direction de l'aviation civile américaine (FAA), s'est déclaré satisfait du B737 MAX qu'il a piloté ce mercredi 30 septembre à l'occasion d'un vol d'essai de deux heures, après avoir suivi la nouvelle formation recommandée pour les pilotes. Il s’agit d’une étape importante dans le processus de re-certification de l’appareil, qui pourrait reprendre du service d'ici à la fin de l'année.

    Ensemble de la presse du 1er octobre

Environnement
  • Environnement
    Hydrogène : Airbus échange avec le secteur automobile
    Jean-Brice Dumont, directeur de l’ingénierie d’Airbus, s’exprime dans l’Usine Nouvelle. Il évoque les projets du groupe fondés sur l’hydrogène. «Il faudra une cohabitation» des turbines et des piles à combustibles pour fournir en énergie des moteurs électriques, «selon un principe d’hybridation», explique-t-il. Il souligne : «il peut y avoir beaucoup de partage» avec les acteurs de l’automobile, «nous avons déjà des échanges avec l’équipementier Faurecia», indique M. Dumont. La mise en place de la filière hydrogène constitue notamment une problématique commune aux deux secteurs.

    L’Usine Nouvelle du 1er octobre
  • Environnement
    Potez Aéronautique participe à la réalisation d’un avion tout électrique
    La direction du groupe Potez, basé à Aire-sur-l’Adour (Landes), a annoncé la signature, en juillet dernier, d’un contrat avec l’entreprise israélienne Eviation aerospace. «Les deux compagnies collaborent pour créer des portes en fibre de carbone pour Alice, un avion régional tout électrique», précise le communiqué. «Travailler avec Eviation constitue une opportunité extraordinaire et un défi pour Potez Aéronautique de développer et de produire des portes d’aéronefs dans des délais jamais atteints jusqu’alors», indique Antoine Potez, le directeur général du groupe.

    Sud-Ouest du 1er octobre

Compétitivité
  • Compétitivité
    L’usine de Lisi Aerospace à Saint-Ouen-l’Aumône accélère sa transition numérique
    L’usine de Lisi Aerospace à Saint-Ouen-l’Aumône est distinguée par l’Usine Nouvelle, se voyant décerner le «trophée de la transition numérique». Sa transformation numérique s’est accélérée avec le déploiement en 2019 d’une application de résolution des problèmes de production en temps réel. «Avec des données de production à jour, disponibles et analysables, la numérisation nous permet de démontrer la précision et la répétabilité de nos process afin d’assurer la conformité des pièces produites en grande série», explique Grégory Fréva, le directeur général de l’usine.

    L’Usine Nouvelle du 1er octobre