Synthèse de presse

Industrie
  • Industrie
    Comac sélectionne les sièges ultra légers d’Expliseat
    Expliseat, entreprise française créée en 2011, spécialiste du siège d’avion ultra léger, a annoncé le 15 octobre avoir été sélectionnée par l’avionneur chinois Comac pour équiper son avion régional, l’ARJ21. «La production de ces sièges pour Comac va générer de l'activité pour notre site de production, présent à Montauban, dans le Tarn-et-Garonne», précise Benjamin Saada, le président d’Expliseat. Le siège TiSeat E2, sélectionné par Comac, est composé de fibres de carbone et de titane : avec un poids d’environ 5kg, il est 50% plus léger que les sièges d’avions conventionnels à confort équivalent, et peut faire l’objet de nombreuses fonctionnalités différentes suivant les besoins des compagnies aériennes.

    L’Usine Nouvelle du 27 octobre
  • Industrie
    Qatar Airways réceptionne trois Airbus A350-1000 en une journée
    Le 22 octobre, Qatar Airways a réceptionné trois Airbus A350-1000. La compagnie aérienne fait de l'A350-1000, plus économique en carburant, le remplaçant de ses A380. Compagnie de lancement de l'A350-1000, Qatar Airways en compte désormais 18 en flotte, sur les 42 exemplaires commandés.

    Air & Cosmos du 27 octobre
  • Industrie
    Airbus met en service son troisième Beluga XL
    Lundi 26 octobre, Airbus a mis en service son troisième Beluga XL, l’avion-cargo destiné à transporter les pièces d’aéronef entre les différents sites de production Airbus. L’appareil fait partie d’une série de six, dont le premier est entré en service le 13 janvier 2020. Il mesure 63 mètres de long, est capable de transporter 51 tonnes de charge utile, et dispose de la plus grande section transversale de soute de tous les avions cargo au monde.

    L’Usine Nouvelle du 27 octobre
  • Industrie
    Dassault Aviation signe son 500e contrat de maintenance FalconCare et élargit son programme
    Dassault Aviation annonce avoir récemment signé son 500e contrat pour son programme de maintenance garantie FalconCare, et avoir encore étendu son programme, afin de répondre à un plus large éventail de besoins et de budgets pour les clients. Lancé en 2005, FalconCare offre une gamme complète de services de maintenance programmés et non programmés, par le biais de C-Check, portant sur la cellule, l’avionique, les pièces de train d’atterrissage et les consommables, et incluant la main d’œuvre, les bulletins de service et le suivi de la maintenance. Le programme assure une couverture de maintenance partout dans le monde, grâce à plus de 60 centres de service clients agrées Dassault Aviation et 16 centres de distribution Falcon Spares, précise Dassault Aviation dans un communiqué.

    Zone-Bourse.com du 27 octobre
  • Industrie
    Latécoère annonce de nouveaux accords de prêt, pour un total de 63 millions d'euros
    Latécoère a annoncé la semaine dernière avoir conclu plusieurs nouveaux accords de prêt, pour un montant total de 63 millions d'euros. Grâce à ces accords, le groupe s'assure un montant de liquidités suffisant pour lancer son plan de transformation et garantir la compétitivité à long terme du groupe. Les accords portent sur un prêt d'actionnaire de 35 millions d'euros, accordé par une entité appartenant à Searchlight Capital Partners, et sur une deuxième série de Prêts Garantis par l'État (PGE) pour 28 millions d'euros, qui s'ajoutent aux 60 millions d'euros de prêts PGE initiaux annoncés le 22 avril 2020. «Nous sommes particulièrement satisfaits de la confiance de notre actionnaire majoritaire, Searchlight Capital Partners, qui engage des capitaux à long terme pour soutenir notre transformation» a déclaré Philip Swash, directeur général du groupe. Le groupe a également lancé un programme de titres négociables à court terme de 200 millions d'euros, enregistré le 19 août 2020 par la Banque de France.

    La Dépêche du Midi du 27 octobre
  • Industrie
    Le plan de relance a été voté à l’Assemblée Nationale
    L’Assemblée nationale a voté dans la nuit du lundi 26 au mardi 27 octobre le plan de relance de l’économie française. Sur les 100 milliards d’euros annoncés de 2020 à 2022, la mission «plan de relance» vise à débloquer 22 milliards de crédits en 2021, autour de trois «piliers» : écologie, compétitivité et cohésion des territoires. D’autres investissements sont prévus, comme la baisse de 10 milliards des impôts de production des entreprises. Le ministre de l’économie Bruno Le Maire a évoqué une «croissance négative au quatrième trimestre 2020», indiquant que «si de nouvelles mesures sanitaires devaient être prises dans les jours qui viennent, nous proposerons d’augmenter les crédits de soutien à notre économie», en décembre, pour la «deuxième lecture» du projet de budget. Agnès Pannier-Runacher, la ministre déléguée à l’Industrie, interrogée lors du «Talk Le Figaro», est revenue sur les grand enjeux du plan : «Le plan de relance, c’est un plan de transformation», a-t-elle rappelé, «c’est un plan de décarbonation de l’économie, de modernisation et d’innovation».

    Le Figaro et ensemble de la presse du 27 octobre

Défense
  • Défense
    Partenariat entre Boeing et GA-EMS pour le développement d’un système d’arme laser HEL
    General Atomics Electromagnetic Systems (GA-EMS), spécialiste américain des armes laser à haute intensité, a annoncé le 12 octobre un partenariat avec Boeing pour le développement d'un système d'arme laser à haute énergie (HEL). Il s’agit d’un système de classe 100 kW, évolutif à 250 kW, pour les défenses aériennes et antimissiles. La nouvelle arme pourra être installée sur des plates-formes terrestres, maritimes et aériennes. L'un des objectifs est de miniaturiser les systèmes et de les rendre plus légers, tout en garantissant une puissance et une portée élevées. Depuis 2017, General Atomics travaille notamment sur le programme SHiELD (Self-defense High Energy Laser Demonstration), une arme laser à haute intensité pouvant être embarquée dans un avion de combat.

    L’Usine Nouvelle du 27 octobre
  • Défense
    Teledyne va racheter Photonis
    Le groupe Teledyne a déclaré avoir obtenu un «accord de principe» pour acquérir Photonis, à un prix 15% moins élevé que celui de départ, soit 425 millions d'euros. «Je pense que nous avons un accord de principe maintenant et nous avons besoin de finaliser les formalités administratives», a déclaré Robert Mehrabian, le président exécutif de Teledyne, lors de la présentation des résultats du groupe fin octobre.

    Les Echos du 27 octobre

Espace
  • Espace
    La Russie lance avec succès un troisième satellite Glonass K
    Dimanche 25 octobre, un lanceur Soyouz 2.1b, équipé d’un étage supérieur Frégate et mis en œuvre depuis le cosmodrome de Plessetsk (nord de la Russie), a permis de placer sur orbite moyenne un nouveau satellite de navigation Glonass K (Ouragan). Il s’agit du troisième satellite de génération K rejoignant la constellation Glonass. Avec 28 satellites sur orbite (dont 24 actifs), la constellation Glonass est de nouveau opérationnelle. Le lancement du 25 octobre constituait le 75e lancement orbital de l’année, toutes puissances confondues, et le douzième lancement russe de l’année, précise Air & Cosmos.

    Air & Cosmos du 27 octobre
  • Espace
    La NASA annonce que l'eau sur la Lune est plus abondante qu’on ne le pensait
    Selon deux études parues dans Nature Astronomy, de l’eau sous forme moléculaire aurait été détectée sans ambiguïté sur la face éclairée de la Lune, tandis que des zones où l’eau pourrait être piégée de façon stable ont été repérées. «Nos résultats suggèrent que l’eau piégée aux pôles lunaires pourrait être plus largement répartie et accessible comme ressource pour les futures missions qu’on ne le pensait auparavant», indique la seconde étude, consacrée aux «pièges froids» («cold traps»), des zones qui se trouvent de façon permanente à l’ombre sur la Lune, où l’eau pourrait être stockée. Cette eau est probablement issue de la chute d'astéroïdes qui ont percuté la Lune, il y a des milliards d'années. Les molécules d'eau éjectées lors de la chute de ces corps seraient tombées au fond de cratères, où elles sont restées «piégées à jamais» par le froid, explique Francis Rocard, spécialiste du système solaire au Centre National d'Etudes Spatiales (CNES), cité par Le Figaro. Ces résultats pourraient avoir des implications pour le programme Artémis.

    Le Monde et Le Figaro du 27 octobre

Sécurité
  • Sécurité
    Une alternative technologique française pour le contre-terrorisme pourrait être développée rapidement, selon le PDG de Thales
    Patrice Caine, PDG de Thales, interrogé par Reuters, estime que le développement d’une alternative française à la technologie de l’américain Palantir, pour aider la France à prévenir d'éventuelles attaques terroristes, prendrait environ deux ans. «L'enjeu économique est très faible», explique M. Caine, mais «il y a l'enjeu de souveraineté, d'autonomie, d'indépendance et ça, c'est une question pour laquelle seul l'Etat a la réponse», ajoute-t-il.

    Reuters et Challenges du 23 octobre

international
  • international
    Conflit des subventions Airbus-Boeing : les Etats-Unis disent vouloir un accord
    Les Etats-Unis se sont exprimés lundi en faveur d'une solution négociée avec Bruxelles concernant les subventions accordées au groupe Airbus. «Les Etats-Unis sont extrêmement favorables à une solution négociée de leur différend avec l'UE concernant les subventions accordées à Airbus. Les Etats-Unis ont récemment présenté des propositions pour un règlement raisonnable qui permettrait d'assurer des conditions de concurrence équitables», a déclaré la délégation américaine à l'OMC. Le discours des Etats-Unis intervient alors que l'OMC a officiellement autorisé, lundi 26 octobre, la demande de l'UE de taxer quatre milliards de dollars de produits américains dans le cadre de ce conflit.

    Les Echos et Reuters du 27 octobre
  • international
    Le cinquième avion d'essai Gulfstream G700 a volé
    Le cinquième avion d'essai Gulfstream G700 a pris son envol, trois semaines seulement après que le quatrième G700 a volé pour la première fois, annonce Gulfstream Aerospace. Le vol a duré environ trois heures. Cet avion sera principalement utilisé pour les essais d’avionique.

    Aerobuzz du 27 octobre