Synthèse de presse

Aviation Commerciale
  • Aviation Commerciale
    Recapitalisation d’Air France : le gouvernement opposé à l’abandon des créneaux d’aéroports
    La Commission européenne entend conditionner la recapitalisation d’Air France à l’abandon de certains créneaux d’aéroports, une décision à laquelle le gouvernement français s’oppose. « Il est hors de question que le groupe Air France-KLM, du fait de la recapitalisation, se retrouve grevé en compétitivité et se fragilise du fait d’une négociation qui ne serait pas équilibrée », a déclaré le ministre délégué aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari, lors d’un déplacement à Paris-CDG le 5 février. L’objectif du gouvernement est donc « d’arriver à un accord équilibré » sur les contreparties qui auraient été demandées par la Commission européenne, à Air France pour Orly mais aussi à KLM dans l’aéroport d’Amsterdam-Schiphol.

    Air Journal du 8 février 2021

Industrie
  • Industrie
    Airbus a livré 21 avions à 15 clients en janvier
    Airbus a indiqué, le 5 janvier, avoir livré 21 avions à 15 clients au cours du mois de janvier 2021, contre 31 avions au cours du même mois un an plus tôt. Les livraisons le mois dernier ont consisté en trois A220, douze A320neo, quatre A320 et un A350. Cette diminution correspond à peu près à la baisse d’un tiers des livraisons opérée l’année dernière, lorsqu’Airbus a déclaré avoir atteint les objectifs fixés dans un plan d’adaptation mis en place peu après le début de la crise de la Covid-19. Airbus a annoncé le mois dernier qu’il ralentirait une augmentation prévue des taux de production de la famille A320, car il réagit à la demande créée par la pandémie Covid-19. L’augmentation progressive attendue par rapport au taux moyen actuel de 40 A320 par mois passera désormais à 43 par mois au troisième trimestre et à 45 au quatrième trimestre, au lieu des 47 avions monocouloirs prévus à partir de juillet.

    Air Journal du 6 février 2021
  • Industrie
    Gulf Air reçoit son deuxième A321neoLR pour une livrée spéciale « anniversaire »
    La compagnie bahreïnie Gulf Air a reçu le vendredi 5 février au centre de livraisons Airbus de Hambourg son deuxième Airbus A321neoLR, sur une commande totale de 17 monocouloirs du constructeur européen. Cet appareil arbore une livrée spéciale « 70eme anniversaire », rappelant la livrée d'origine de la compagnie à sa création en 1950.

    Air & Cosmos du 5 janvier 2021
  • Industrie
    Vers un sauvetage d’Aubert & Duval ?
    Filiale d’Eramet, Aubert & Duval, pépite technologique avec un savoir-faire unique dans les alliages de très haute performance pour l’aéronautique et l’armement, est en vente. « Aubert & Duval, en raison de ses compétences pointues, a vocation à devenir le chef de file d’une filière en Europe et dans le monde, assure Marwan Lahoud, président exécutif d’Ace Capital Partners. Nous travaillons à un plan de sauvetage, en association avec Airbus et Safran ainsi que d’autres investisseurs. Nous devons au préalable nous assurer de son positionnement stratégique, établir un plan de redressement puis de développement. Ce dossier devrait être bouclé au cours du premier semestre 2021 ». Le fonds d’aide à l’aéronautique est doté de 742,4 millions, dont 200 millions apportés par l’État et les «Big 4» de la filière - Airbus (116 millions), Safran (58 millions), Dassault Aviation et Thales (13 millions chacun) - ainsi que Tikehau (230 millions). Début janvier, le Crédit agricole est arrivé en renfort, en mobilisant 100 millions d’euros.

    Le Figaro du 8 janvier 2021
  • Industrie
    Uganda Airlines reçoit son second Airbus A330neo
    Uganda Airlines, la compagnie nationale de l’Ouganda a reçu son deuxième Airbus A330neo le 1er février. Elle avait déjà réceptionné le premier en décembre 2020. Au total, 145 millions de dollars ont été déboursés pour cette opération, selon la presse locale. La commande des A330neo qui remonte à avril 2020 s’inscrit dans la ligne droite de la stratégie de diversification des dessertes du transporteur qui envisage de se lancer dans le long-courrier. « L'ajout de l'A330neo offre une connectivité accrue pour les voyageurs, un confort supérieur et la meilleure expérience possible pour les passagers », ont confié les responsables d’Uganda Airlines dans un communiqué.

    Ecofin du 5 février 2021

Formation
  • Formation
    Le plan de la filière aéronautique pour continuer à attirer les compétences
    En dépit de la crise de la Covid-19, la filière aéronautique regarde vers l’avenir et souhaite à nouveau attirer les jeunes ingénieurs. « Il est fondamental de préserver les métiers critiques et de faire monter en compétence les ingénieurs, techniciens et opérateurs tout en recrutant dans les nouveaux métiers dont nous avons besoin pour le futur », explique Philippe Dujaric, directeur des Affaires sociales et de la Formation du GIFAS, qui représente 202 000 emplois sur un total de 350 000 en France. Après un gel des embauches en mars, Airbus confirme avoir réamorcé les recrutements à partir du quatrième trimestre 2020, en ciblant les métiers sous tension et les compétences critiques telles que la cybersécurité. « Les métiers rattachés à la production, l’intégration et l’assemblage sont des compétences dont nous aurons besoin pour faire vivre nos programmes », explique Éric Delpont, responsable emploi d’Airbus. De son côté, Dassault Aviation « maintient un volant de recrutements ciblés pour préparer l’avenir, principalement des jeunes ingénieurs et techniciens pour les métiers de la conception, compte tenu de nos différents programmes en développement : futur Falcon, Falcon de missions Archange et Albatros, standard F4 du Rafale, avion de combat européen du futur, souligne Éric Trappier, Président du GIFAS et PDG de Dassault Aviation. Par ailleurs, nous continuons notre effort pour la formation en apprentissage ».

    Le Figaro du 7 février 2021
  • Formation
    2020, année record pour l’apprentissage
    Quelque 495 000 contrats d'apprentissage ont été signés en 2020, soit une hausse record de près de 40 % (140 000 contrats de plus) par rapport à 2019, a annoncé le ministère du Travail. Tous contrats confondus, pour les moins de 30 ans, l'alternance a suivi une évolution favorable de + 13 % (509 000 à 574 000 contrats en alternance). Cette hausse est en partie la conséquence de la réforme de 2018 qui a libéralisé l'apprentissage à la fois sur les conditions d'entrée et sur l'offre de formation. Mais elle est surtout due à la prime mise en place pour inciter les entreprises, notamment les PME, à recruter malgré la crise. Il s'agit d'une aide de 5 000 € pour un mineur, 8 000 € pour un majeur, ce qui rend le coût de la première année quasi nul.

    Le Parisien du 5 février 2021

Espace
  • Espace
    La sonde Al-Amal des Emirats arabes unis en passe d’atteindre Mars
    La sonde Al-Amal (« Espoir » en français) des Emirats arabes unis devrait atteindre l’orbite de Mars le 9 février, près de sept mois après son lancement, ce qui en fera la première à arriver sur les trois missions programmées ce mois-ci sur cette planète. La Chine et les Etats-Unis ont aussi lancé des missions vers Mars en juillet. En cas de succès à se placer en orbite, les Emirats arabes unis deviendront les cinquièmes à atteindre Mars – une entreprise qui devrait marquer le 50e anniversaire de l’unification des Emirats – et la Chine la sixième le lendemain. Seuls les Etats-Unis, l’Inde, l’ex-Union soviétique et l’Agence spatiale européenne ont réussi à atteindre Mars par le passé. Après son décollage du Japon, la sonde « Al-Amal » est maintenant confrontée à sa manœuvre la plus critique et la plus complexe, avec une chance sur deux de réussir son entrée en orbite.

    La Dépêche du Midi du 8 février 2021

Défense
  • Défense
    La DGA commande quatre TBM 940 à Daher
    La Direction générale de l’armement (DGA) a annoncé une commande faite à Daher de quatre avions monoturbopropulseurs TBM 940, qui seront opérés par le centre d’expertise et d’essais DGA Essais en vol. Ils seront livrés à partir de l’été 2021. Ce contrat de 21,8 millions d’euros s'inscrit dans le plan de soutien à la filière aéronautique. Ces quatre avions « renouvelleront et renforceront les moyens aériens de la DGA, lui permettant de maintenir un haut niveau d’expertise dans les domaines de l’instruction des pilotes et ingénieurs d’essais et le soutien au profit des programmes aéronautiques militaires et civils », explique le ministère des Armées.

    Aerobuzz du 8 février 2021

Environnement
  • Environnement
    Pourquoi la suppression des vols intérieurs est une fausse bonne idée
    Dans son rapport intitulé « Aviation : empêcher le redécollage des vols courts » publié le 21 janvier, Greenpeace préconise d’empêcher la reprise des vols intérieurs pour lutter contre le changement climatique. Si la moitié des Français pensent que le secteur aérien représente 10% des émissions mondiales de CO2, le transport aérien n’était pourtant responsable en 2016 que de 2,8% des émissions mondiales de CO2 liées aux combustibles fossiles. Il existe souvent un décalage entre la réalité de l’impact environnemental du trafic aérien et la perception qu’en ont les Français. Paul Chiambaretto, directeur de la Chaire Pégase et chercheur associé à l’École Polytechnique, rappelle ainsi que les émissions de CO2 par passager transporté ont « diminué de 25% au cours des quinze dernières années ». Au cours des 70 dernières années, cette diminution atteint les 80%. Les avancées technologiques permettent de construire de nouvelles générations d’avions, qui émettent à chaque fois 15% à 20% de CO2 en moins que la précédente. L’impact d’une suppression des vols intérieurs en France serait ainsi marginal, d’autant que 80% des émissions proviennent de vols dont la distance est supérieure à 1500 km.

    European Scientist du 2 février 2021 - Causeur du 5 février 2021