Synthèse de presse

Espace
  • Espace
    Northrop Grumman commande deux nouveaux modules de fret Cygnus à Thales Alenia Space
    Thales Alenia Space (TAS) livrera les Modules Cargo Pressurisés (PCM) relatifs aux 18ème et 19ème missions Cygnus. « Cette extension de contrat renforce la collaboration de longue date entre TAS et Northrop Grumman, en soulignant l’actuelle contribution de Thales Alenia Space au succès des missions Cygnus, mais aussi son rôle de première importance dans les futurs programmes d’exploration spatiale », souligne TAS. Cygnus se compose de deux principaux éléments : un Module de Service, fabriqué par Northrop Grumman, et un Module Cargo Pressurisé (PCM), développé et fabriqué par TAS depuis le lancement de ce programme. Le contrat initial de 2009 portait sur la fourniture de 9 modules, tandis que le deuxième contrat de 2016 prévoyait 9 exemplaires supplémentaires. Depuis la fin 2015, la configuration optimisée de Cygnus est d’une conception plus performante, capable d’emporter davantage de charge utile, à la fois en masse (plus de 3500 kg) et en volume. À ce jour, 15 modules cargo opérationnels et un démonstrateur ont été lancés avec succès, dont 4 dans la version originale et 11 dans la version optimisée. La 15ème mission Cygnus de livraison de matériel à la Station spatiale internationale (ISS), lancée par une fusée Antares, en Virginie, le 20 février, est arrivée hier à l'ISS, apportant 8 000 livres de matériel de recherche et de fournitures.

    SpaceWatchGlobal et Zone-Bourse.com du 23 février
  • Espace
    La NASA dévoile la première vidéo de l'atterrissage du rover Perseverance
    La NASA a publié lundi 22 février une vidéo de l'atterrissage sur Mars du rover Perseverance, qui a eu lieu jeudi 18 février. La vidéo, qui dure un peu plus de trois minutes, dévoile les images de plusieurs caméras situées à différents endroits sur le module, après son entrée dans l'atmosphère martienne : l'une, notamment, montre le déploiement du parachute supersonique, une autre le sol martien qui se rapproche. « C'est la première fois que nous avons été capables de capturer un événement comme un atterrissage sur Mars », a déclaré lors d'une conférence de presse Michael Watkins, le directeur du Jet Propulsion Laboratory, où a été construit le rover. Les images serviront aux équipes de la NASA à mieux comprendre ce qu'il se passe durant un tel atterrissage. La NASA a également publié un son enregistré à la surface par un micro de Perseverance, qui permet d’entendre une bourrasque de vent martien. Il s'agit des premiers sons enregistrés à la surface de Mars.

    Le Figaro du 23 février

Industrie
  • Industrie
    IndiGo réceptionne deux Airbus A321neo motorisés en LEAP-1A
    La compagnie low-cost indienne IndiGo a réceptionné deux nouveaux Airbus A321neo, dans le cadre d’une opération de vente et de location-bail pour 5 exemplaires passée avec le loueur SMBC Aviation Capital. Les appareils sont motorisés par des LEAP-1A de CFM International, couverts par un contrat de service à long terme avec la coentreprise entre Safran Aircraft Engines et GE Aviation. IndiGo possède désormais près de 120 appareils de la famille A320neo, dont 32 A321neo, précise le Journal de l’Aviation.

    Le Journal de l’Aviation du 23 février

Défense
  • Défense
    La Commission européenne crée un « Observatoire des technologies critiques » pour favoriser l’innovation et les synergies
    La Commission européenne a présenté, lundi 22 février, un plan d'action afin de créer des synergies entre les secteurs de la défense, du civil et du spatial. Le commissaire européen Thierry Breton a souligné que le FED (Fonds européen de défense), dont la vocation est de pousser les entreprises du secteur à former des alliances transfrontalières, afin de doper l'innovation, représente « un moyen très puissant à notre disposition ». Des synergies peuvent être créées entre ce fonds et d'autres programmes de l'UE, dans les domaines du spatial, du numérique, de la sécurité intérieure, notamment. Le plan d'action de Bruxelles repose en particulier sur l’identification d’industries clés pour l'avenir. La Commission va créer un « Observatoire des technologies critiques », qui fournira des rapports bisannuels, visant à orienter les efforts sur quelques domaines ciblés. Les secteurs du cloud, des processeurs, du spatial et des technologies quantiques ont notamment été mis en avant. Trois projets sont déjà cités, concernant les drones, la connectivité aux réseaux par satellite et la gestion du trafic spatial. Le plan entend inclure les PME, les startups ou les petits centres de recherche, en les aiguillant au mieux vers les mécanismes de financement auxquels ils pourraient prétendre au-delà de leur domaine traditionnel. « Nombreuses sont les innovations qui sont nées dans des petits labos », a souligné la vice-présidente de la Commission européenne, Margrethe Vestager.

    Les Echos et Le Figaro du 23 février
  • Défense
    Salon IDEX : Tawazun et MBDA vont coopérer pour le développement des systèmes d'armes guidés intelligents « SmartGlider »
    Tawazun et MBDA ont signé un accord de principe visant à créer un partenariat pour développer des systèmes d'armes guidés intelligents « SmartGlider ». L’accord a été signé lors du salon IDEX, en présence de S.E. Tareq Abdulraheem Al Hosani, CEO de Tawazun, et d'Eric Béranger, CEO de MBDA. L'objectif est de créer un partenariat à long terme entre Tawazun et MBDA, permettant le développement des systèmes d'armes « SmartGlider », de la conception à la phase de production. Une équipe commune d'ingénieurs des deux parties sera chargée des études de développement. Ils opéreront depuis le premier centre régional d'ingénierie des missiles de MBDA établi aux Émirats arabes unis. Ce cahier des charges s'inscrit dans le cadre de l'accord de coopération bilatéral signé entre la France et les Emirats arabes unis. Éric Béranger, PDG de MBDA, a déclaré : « Nous sommes ravis d'entamer cette coopération unique avec l'un de nos clients de longue date, qui soutient son ambition de développer son industrie de défense nationale et permet le développement d'un système d'armes de nouvelle génération exceptionnel ».

    Aviation Week du 23 février
  • Défense
    Thales : focus sur le système Syracuse IV
    L’Usine Nouvelle consacre un article détaillé au nouveau contrat conclu par la DGA avec Thales, rendu public le 18 février, concernant Syracuse IV (SYstème de RAdioCommunication Utilisant un SatellitE), le réseau qui permet d’assurer l’ensemble des communications militaires entre la France et les unités déployées sur les théâtres d’opérations 24h/24. Dans le cadre de ce contrat, d’un montant de 354 millions d’euros, Thales fournira les 200 antennes satellitaires qui équiperont les navires, les sous-marins et les véhicules blindés de l'armée française. La nouvelle technologie de transmission hautement sécurisée de Thales, baptisée « modem 21 », est au cœur du système Syracuse IV. Ce modem permet d’offrir des communications dix fois plus rapides par rapport à la génération précédente, et donnent la possibilité de réaliser des communications simultanément avec une centaine d’utilisateurs. Elles sont prévues pour résister au brouillage, aux tentatives de déchiffrement, et s’adaptent à la mobilité des militaires sur le terrain. « Les premières stations issues de ces contrats seront livrées à partir de la fin de l’année 2022 », a précisé la DGA dans son communiqué. Plusieurs sites de Thales bénéficieront des retombées liées à cette commande : Cholet (Maine-et-Loire), Gennevilliers (Hauts-de-Seine) et Brive (Corrèze). « Cela va contribuer à sécuriser 800 emplois chez Thales et autant chez nos sous-traitants », précise Marc Darmon, directeur général adjoint en charge de l’activité des systèmes d’information et de communication sécurisés pour Thales.

    L’Usine Nouvelle du 23 février

Covid-19
  • Covid-19
    L'Union européenne prépare un « certificat sanitaire numérique »
    Le Commissaire européen Thierry Breton était interrogé sur LCI, dimanche 21 février, sur l’éventuelle adoption d'un «passeport vaccinal» pour favoriser un retour à la libre circulation en Europe. Il a expliqué qu'une harmonisation européenne ne passerait certainement pas par « un passeport », mais plutôt par un « certificat sanitaire numérique ». « J'ai demandé à mes services de travailler sur une application spécifique qui serait la même dans tous les pays de l'UE », a-t-il précisé. Les États membres débattent actuellement des standards nécessaires à la mise en place d'un tel certificat numérique, indique la Commission européenne au Figaro. Depuis quelques mois, des acteurs privés élaborent ces certificats sanitaires numériques. À partir du 11 mars, Air France testera par exemple pendant un mois l'application « AOK Pass » sur les liaisons Paris CDG-Pointe-à-Pitre et Paris CDG-Fort-de-France. Par ailleurs, l'UE mise sur le déploiement massif et l'harmonisation des tests antigènes rapides, en complément du certificat. « Les compagnies aériennes y travaillent actuellement. Cela permettra aux citoyens immunisés de monter à bord d'un avion plus facilement », a expliqué Thierry Breton sur LCI dimanche.

    Le Figaro du 23 février

Environnement
  • Environnement
    Comment le secteur aérien relève le défi climatique : colloque (AAE)
    L'Académie de l'Air et de l'Espace (AAE) organise un colloque international les 11 et 12 mars 2021, sous la forme d’un webinaire, intitulé « Transport aérien en crise et défi climatique : vers de nouveaux paradigmes ». L’événement réunira des climatologues, des experts issus de divers secteurs industriels (énergie, aéronautique, transport), ainsi que des sociologues et économistes de plusieurs pays, afin d’éclairer les stratégies adoptées par les différents acteurs de l’aérien pour relever le défi du changement climatique. L’exigence de réduction drastique de l’empreinte carbone d’ici à 2050 représente pour le secteur aérien l’opportunité de se réinventer. Une place particulière sera offerte aux jeunes actifs ou étudiants qui pourront apporter leur vision et leurs propositions de pistes de solutions, précise Aerobuzz.

    Aerobuzz du 23 février

international
  • international
    Le Royaume-Uni bannit de son espace aérien les Boeing 777 avec moteurs Pratt & Whitney 4000-112
    Le Royaume-Uni a décidé d'interdire son espace aérien aux Boeing 777 équipés des moteurs Pratt & Whitney 4000-112, suite à l’incendie d’un moteur sur un appareil de ce type survenu samedi dans le Colorado. L'autorité britannique de l'aviation civile a précisé que ces appareils, immobilisés par Boeing, n'étaient pas utilisés par des compagnies britanniques.

    Le Figaro du 23 février

Aviation Commerciale
  • Aviation Commerciale
    Le SCARA dénonce la hausse des redevances aéroportuaires
    Le SCARA (Syndicat des Compagnies Aériennes Autonomes) évoque une « régulation économique inadaptée à la crise que traverse le transport aérien », en s’étonnant que les augmentations des redevances aéroportuaires payées par les compagnies continuent d'être homologuées par l'autorité de régulation des transports (+2,5% pour ADP, +3,1% pour Marseille), alors que le secteur connaît une chute de 70% du trafic passager. Le SCARA en appelle aux actionnaires des aéroports, pour qu'ils « soutiennent la trésorerie des aéroports en période de crise en absorbant les pertes liées à la baisse du trafic ». Le SCARA sollicite aussi la participation de l'Etat à la prise en charge du coût des infrastructures non utilisées en raison de la crise sanitaire, et plaide pour que l'Etat « ouvre avec les compagnies aériennes une réflexion sur un nouveau mode de financement » des aéroports.

    Air & Cosmos du 23 février