Synthèse de presse

Environnement
  • Environnement
    Airbus rejoint la Coalition pour l'énergie du futur, qui dévoile ses 7 premières actions
    Airbus, Bureau Veritas et PSA International rejoignent la Coalition pour l'énergie du futur, lancée fin 2019, sous l’impulsion de CMA CGM, dans le but d’accélérer le développement des énergies et des technologies d’avenir capables de servir la mobilité durable. 7 projets sont déjà en cours de développement, avec de premiers jalons à atteindre dès 2021, sur les sujets de l’hydrogène vert, des biocarburants, des plateformes multimodales, de l’électricité verte ou du GNL (Gaz naturel liquéfié) neutre en carbone. « Airbus a un rôle de premier plan à jouer dans l'ambition d'une aviation durable », a déclaré Jean-Brice Dumont, vice-président exécutif de l'ingénierie chez Airbus. « Nous sommes convaincus des avantages que peuvent apporter les initiatives conjointes dans la recherche de solutions innovantes pour réduire les émissions de C02 de notre industrie, car nous savons que ce défi nécessite un effort collectif ».

    La Tribune du 24 février

Défense
  • Défense
    L'Égypte devient le premier client international du système surface-air VL MICA de nouvelle génération de MBDA
    MBDA a obtenu un contrat de la marine égyptienne pour le système de défense aérienne VL MICA NG (New Generation) destiné à équiper ses futures frégates MEKO. « Lancé officiellement en octobre 2020, le système VL MICA NG est basé sur l'intégration du missile MICA NG (Nouvelle Génération) au système VL MICA existant », a précisé MBDA. Le système VL MICA NG apporte des capacités d'auto-défense et de protection de consorts améliorées, permettant de traiter les cibles atypiques (drones, petits aéronefs) ainsi que les menaces futures caractérisées par des signatures infrarouges et radiofréquences observables de plus en plus faibles. Le VL MICA NG sera en outre capable d'intercepter des cibles classiques (avions, hélicoptères, missiles de croisière et antinavires) à de plus grandes distances. La portée a été allongée d'une vingtaine de kilomètres. Eric Béranger, PDG de MBDA, a déclaré : « Cet accord prouve la confiance de notre client égyptien dans notre famille VL MICA, que 15 forces armées dans le monde utilisent déjà pour la protection de leurs forces navales et terrestres ».

    La Tribune du 24 février
  • Défense
    IDEX 2021 : MBDA lance le système de lutte anti-drones « Sky Warden »
    MBDA a lancé, le 21 février, à l'occasion du salon IDEX 2021, le système « Sky Warden » (C-UAS) pour contrer les systèmes aériens sans pilote (C-UAS). Eric Béranger, PDG de MBDA, souligne : « En tant que premier fournisseur européen de défense aérienne, MBDA est le seul à pouvoir offrir à ses clients un système C-UAS éprouvé, flexible et intégré. Un système qui est disponible aujourd'hui et qui peut évoluer vers l'avenir. Sky Warden incarne la connaissance approfondie de MBDA du processus d'engagement, de l'intégration des systèmes, de toutes les catégories d'effecteurs et de leurs prochaines évolutions, et de la gestion des effets dans le domaine de la défense aérienne ». Sky Warden est capable de neutraliser efficacement et de manière appropriée toutes les classes de drones, des petits micro-drones de classe 1 aux grands drones tactiques, ainsi que d'autres menaces aériennes traditionnelles. Les solutions C-UAS de MBDA ont déjà fait l'objet de démonstrations réussies auprès des clients, précise le groupe.

    Air & Cosmos du 24 février

Espace
  • Espace
    L’arrivée du CDE renforce l’activité du Centre spatial de Toulouse
    Le campus du CNES à Toulouse va accueillir le nouveau Commandement de l'espace (CDE) qui opérera les moyens spatiaux de la défense nationale. Celui-ci réunira 400 personnes en 2025, dans un bâtiment dédié. Créé en 2019, le CDE regroupe dans un premier temps 220 agents issus du commandement interarmées de l'espace (CIE) , à Paris, du Centre militaire d'observation par satellites (CMOS), à Creil (Oise), et du Centre opérationnel de surveillance militaire des objets spatiaux (Cosmos) à Lyon. D'ici à 2025, le nouveau commandement rassemblera ces composantes à Toulouse et doublera son effectif à 400 personnes. Sa création a favorisé aussi la venue du futur Centre d'excellence de l'OTAN pour le domaine spatial, qui s'implantera au CNES à Toulouse. Ce centre de formation et de partage d'expérience entre les pays de l'OTAN accueillera 50 permanents en 2025.

    Les Echos du 24 février
  • Espace
    Comat va envoyer dans l'espace son premier moteur pour les nanosatellites
    Comat est l'une des PME toulousaines qui ont contribué à l’élaboration de la SuperCam embarquée à bord du rover Perseverance, en réalisant le boîtier mécanique de la caméra. La production d'équipements pour Airbus et Thales représente 60% du chiffre d’affaires de la société. La troisième activité de Comat concerne les nanosatellites. Fin mars, Comat verra pour la première fois voler dans l'espace son moteur à propulsion électrique « Plasma Jet Pack » conçu pour les nanosatellites. Avec ce nouveau produit, Comat cible « des acteurs du New Space en Europe, aux États-Unis, en Australie et en Chine », précise la société. Comat travaille aussi sur la future mission de Thomas Pesquet : « en tant qu'acteur historique de la microgravité, nous travaillons avec le CNES pour vérifier que certains équipements peuvent partir dans l'espace », précise Ludovic Daudois, directeur général de Comat.

    La Tribune du 24 février

Industrie
  • Industrie
    Volotea passe au tout-Airbus
    La compagnie espagnole Volotea vient d'annoncer qu'elle se sépare de ses Boeing et passe à une flotte composée à 100% d'avions Airbus. Volotea a précisé dans le même temps avoir fait l’acquisition de 15 Airbus A320. Avec le recours à ces nouveaux A320, Volotea estime qu’elle augmentera la capacité de sa flotte de 15% en termes de sièges. « En plus d’être économiquement plus efficace, la nouvelle flotte de Volotea sera également plus respectueuse de l’environnement. Compte tenu de sa plus grande capacité et de ses appareils plus performants, cette nouvelle flotte diminuera de façon significative l’empreinte carbone par passager de la compagnie », précise Volotea dans un communiqué. Volotea envisage de commander 4 A320 supplémentaires, « en fonction de la demande estivale ».

    Air & Cosmos et Le Journal de l’Aviation du 24 février
  • Industrie
    Entretien avec Ilham Kadri, PDG de Solvay
    Ilham Kadri, PDG du groupe chimiste Solvay, accorde une interview à L’Usine Nouvelle. Mercredi 24 février, lors de la présentation de ses résultats annuels, l'entreprise a annoncé un plan d’économies renforcé à l’horizon 2024. Le groupe a enregistré en 2020 un flux de trésorerie disponible qui s'est établi à 963 millions d'euros, en hausse de 58,8% sur un an. Ilham Kadri détaille notamment la stratégie de Solvay concernant le marché de l'aéronautique, et revient sur les projets industriels en cours en France ainsi que sur la transformation digitale du groupe. « L’aéronautique est un marché qui fonctionne sur le long terme », souligne la dirigeante, indiquant que Solvay est bien positionné, notamment, sur le segment des matériaux composites, qui sont « des matériaux clés dans la conception des avions de nouvelle génération, car en remplaçant le métal ils permettent d’alléger les avions ». Ilham Kadri estime également que Solvay est « très bien positionné pour participer à la construction de l’écosystème de l’hydrogène ». Rappelant qu’ Airbus prévoit le lancement d’un avion à hydrogène pour 2035, elle relève que Solvay a lancé sa « plateforme d’hydrogène vert ».

    L’Usine Nouvelle du 24 février
  • Industrie
    Le Bourget : rénovation du Musée de l’Air et de l’Espace
    Le Figaro consacre un article au Musée de l’Air et de l’Espace du Bourget, qui a accueilli en janvier dernier une nouvelle pièce, le Jaguar A91, témoin du premier raid de l’opération «Tempête du désert » lors de la première guerre du Golfe. D’ici 2024, et pour un montant de 55 millions, le parcours du musée va être entièrement revu. Autour de l’A380, un nouveau hall de 5000 m² dédié à l’histoire de l’aviation commerciale est notamment prévu, ainsi que la réalisation d’un nouveau planétarium numérique. « Nous avons une des collections les plus importantes au monde, ce qui va nous permettre d’aborder l’émergence des compagnies aériennes, ou de mieux expliquer la conquête de l’espace », explique Anne-Catherine Robert-Hauglustaine, directrice du musée.

    Le Figaro du 24 février

international
  • international
    La FAA ordonne une inspection approfondie des moteurs des Boeing B777
    La FAA a ordonné, mardi 23 février, un examen approfondi des pales de moteurs des Boeing B777 similaires à celui impliqué dans l’incident aérien survenu samedi 20 février, le modèle Pratt & Whitney 4000-112. En fonction des résultats et d'autres éléments de l'enquête en cours, la FAA pourra décider d'imposer des inspections plus fréquentes de ces moteurs, a précisé l'organisation.

    Les Echos et Le Figaro du 24 février

Aviation Commerciale
  • Aviation Commerciale
    L’UAF réaffirme son opposition à la suppression des vols domestiques courts
    Dans le cadre du projet de loi climat et résilience, l’Union des Aéroports Français (UAF) a été auditionnée le lundi 22 février par le député Jean-Marc Zulesi. A cette occasion, l’UAF a redit son opposition à l’article 36 du projet de loi qui prévoit la suppression de certaines lignes domestiques qui peuvent être réalisées en train. Quatre lignes sont concernées par cette disposition législative : Bordeaux-Orly, Lyon-Orly, Nantes-Orly et Marseille-Lyon. Selon l’UAF, cette « mesure de suppression de certaines lignes domestiques est en contradiction avec l’obligation de compensation des émissions de CO2 imposées à toutes les compagnies aériennes sur toutes les lignes domestiques ». Pour l’UAF, cette compensation obligatoire des émissions « est une mesure adaptée pour traiter la question des émissions de CO2 des lignes domestiques dans le contexte de lutte contre le changement climatique, pourvu que son articulation avec le dispositif européen d’échanges de quotas d’émission (EU-ETS) soit clarifiée ».

    Le Journal de l’Aviation et Air Journal du 24 février