Synthèse de presse

Défense
  • Défense
    Daher reconduit pour le maintien en conditions opérationnelles des avions TBM 700 du ministère des Armées
    Daher annonce avoir reçu la notification de la part de la Direction de la Maintenance Aéronautique (DMAé) du contrat de maintien en conditions opérationnelles (MCO) pour la flotte d’avions TBM 700 relevant des forces armées françaises. Le contrat obtenu porte sur une flotte de 26 appareils : 23 TBM 700A et 3 TBM 700B, basés en France métropolitaine. Cette flotte est répartie entre 15 avions pour l’armée de l’Air et de l’Espace, 8 pour l’armée de Terre et 3 pour le centre d'expertise DGA-EV, le département Essais en vol de la Direction Générale de l’Armement. « Le ministère des Armées est un client exigeant qui nous a toujours poussé vers l’excellence, notamment dans des contextes critiques. Récemment nos équipes ont été mobilisées pour répondre aux besoins des forces armées françaises, dont la Gendarmerie nationale, impliquées dans la lutte contre la pandémie. Aussi nous sommes fiers que ce contrat de maintien en conditions opérationnelles soit renouvelé pour la quatrième fois » a commenté Nicolas Chabbert, directeur de la division Avions de Daher.

    Le Journal de l’Aviation du 16 septembre
  • Défense
    La France organisera un sommet européen sur la défense en 2022
    La présidente de la Commission européenne, Ursula Von der Leyen, a annoncé, mercredi 15 septembre, qu'un sommet sur la défense européenne sera organisé au premier semestre 2022, sous présidence française. Ursula Von der Leyen a évoqué trois objectifs. Elle estime nécessaire d’améliorer la coopération entre Etats européens en matière de renseignement, en créant un centre commun européen d’analyse de la situation. Elle entend aussi doter l’Europe d’une nouvelle loi européenne contre les cyberattaques, afin d’élaborer des normes communes de défense. Elle propose enfin d’exonérer de TVA les achats d’équipements de défense produits en Europe, une mesure incitative visant à encourager les Etats à privilégier le « made in Europe » afin de réduire leurs dépendances stratégiques.

    Ensemble de la presse du 16 septembre
  • Défense
    « Le laser fait rêver les militaires de tous les pays » selon le PDG de Lumibird
    Dans une interview accordée à La Tribune, Marc Le Flohic, PDG de Lumibird, évoque les raisons de la montée en puissance des armes laser dans la défense. Maîtriser leur technologie présente un grand intérêt par rapport aux armes traditionnelles : « c'est une arme extrêmement précise, beaucoup plus rapide, plus simple dans son utilisation (pas de balistique) et moins chère à l'usage. Elle n'est pas non plus soumise aux contraintes du vent. C'est pour cela qu'elle fait beaucoup rêver les militaires de tous les pays », détaille le dirigeant. En juillet dernier, Lumibird est entré au capital de CILAS, filiale d’ArianeGroup, à hauteur de 37%. « CILAS est pour nous une brique importante dans la construction d'un pôle souverain dans le domaine de la défense et du spatial, positionné sur les sous-systèmes et les composants. Notre ambition est de développer une offre transverse pour alimenter l'ensemble des intégrateurs français et européens et d'assurer à cette capacité une production totalement souveraine en France afin d'éviter des restrictions, notamment au niveau des réglementations ITAR. En outre, nous pourrions continuer à innover en transférant de nouvelles technologies qui viennent du monde civil - technologies de laser à fibre - vers le monde de la défense », détaille Marc Le Flohic.

    La Tribune du 16 septembre
  • Défense
    Les Etats-Unis, le Royaume-Uni et l'Australie s'engagent dans un pacte de sécurité
    Les Etats-Unis, le Royaume-Uni et l'Australie annoncent la création d'AUKUS (Australia, the United Kingdom and the United States), une alliance dans le domaine de la défense. Londres et Washington aideront l'Australie à s'équiper de sous-marins à propulsion nucléaire. L’Australie a annulé un contrat conclu il y a six ans avec la France pour l'achat de 12 sous-marins à propulsion diesel-électrique sur la base du modèle Barracuda de la Marine française. Le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, et la ministre des Armées, Florence Parly, ont indiqué « prendre acte » de cette décision « regrettable » et « contraire à la lettre et à l'esprit de la coopération » entre la France et l’Australie, « au moment où nous faisons face à des défis sans précédent dans la région Indopacifique ».

    Ensemble de la presse du 16 septembre

Industrie
  • Industrie
    Trescal acquiert quatre sociétés pour se développer sur trois continents
    Trescal, leader mondial des services de calibration, annonce avoir fait l’acquisition depuis janvier 2021 de quatre sociétés : Celemetrix et Mobile Test ‘n’ Cal en Australie, SICT en Corée et en Thaïlande et Qualcer au Portugal. Ces acquisitions vont lui permettre d’accroître d’environ 30 millions d’euros son chiffre d’affaires, anticipé à 370 millions d’euros en 2021. Elles étoffent également son effectif de 250 collaborateurs. « Ces acquisitions reflètent notre stratégie visant à construire un groupe encore plus équilibré entre les continents. Nos efforts de développement actuels en Asie-Pacifique nous permettront d’atteindre 150 millions d’euros de chiffre d’affaires dans la région en 2023 » a déclaré Guillaume Caroit, directeur général de Trescal. Celemetrix propose des prestations de service et d’étalonnage pour une variété d’instruments et de domaines de mesure : testeurs optiques, testeurs de câbles et de transmission, testeurs électriques, testeurs de câbles en cuivre et en fibre optique. Mobile Test ‘n’ Cal est un spécialiste des tests haute tension et de l’étalonnage sur site d’une grande variété d’instruments : instruments électriques, mesure de température, manomètres, etc. SICT apporte de nouvelles compétences utilisées dans les secteurs des télécommunications, de l’aéronautique et de la défense. Le laboratoire portugais Qualcer dispose de capacités lui permettant de réaliser des étalonnages en température, humidité, pression, dimensionnel, électrique et temps/fréquence, notamment.

    Actutem du 16 septembre
  • Industrie
    Safran remporte deux « Crystal Cabin Awards »
    Safran annonce avoir remporté deux nouveaux « Crystal Cabin Awards » décernés à l'occasion du salon virtuel « Aircraft Interior Expo » qui se déroule actuellement depuis Hambourg (Allemagne). Le « Choix spécial du jury » s’est porté sur « Interspace », nouvel équipement de sièges développé en coopération avec Universal Movement. Le prix « Voyage aérien propre et sûr » a récompensé le concept de toilettes « Beacon Clean Lavatory », qui multiplie les éléments pouvant être utilisés sans contact.

    Boursorama du 16 septembre

Espace
  • Espace
    Safran Reosc a été sélectionné pour réaliser la première lame mince hors d’axe du miroir secondaire du Giant Magellan Telescope
    Safran Reosc révèle avoir conclu le 23 juillet dernier, avec la société italienne A.D.S. International et GMTO Corporation, un contrat pour la réalisation de la première lame mince hors d’axe pour le système de miroirs secondaires adaptatifs (ASM) du télescope Giant Magellan Telescope (GMT). Le GMT est un très grand télescope optique/infrarouge de 25 mètres de diamètre, actuellement en construction à l’observatoire de Las Campanas au Chili. Safran Reosc a été sélectionné pour réaliser d’abord une première lame qui sera livrée à l’été 2023. « Le défi technologique est d’envergure pour Safran Reosc, car l’amplitude de déformation asphérique de ces lames est 10 fois supérieure aux lames minces réalisées à ce jour », précise Safran. L’objectif est de permettre aux astronomes « de voir loin dans l’univers avec beaucoup de détails. Les étoiles scintillantes sont ainsi transformées en points lumineux précis et réguliers et les images obtenues seront dix fois plus nettes que celles du célèbre télescope spatial Hubble », indique encore le groupe.

    Capital et Zone-Bourse.com du 16 septembre
  • Espace
    Décollage réussi pour la première mission spatiale touristique de SpaceX
    Le lanceur Falcon 9 de SpaceX, emportant quatre touristes spatiaux américains à son bord, a décollé à l'heure prévue (00 h 02 GMT jeudi) depuis le centre spatial Kennedy en Floride. Ils doivent voyager plus loin que la Station spatiale internationale (ISS), à une orbite visée de 575 km. Baptisée « Inspiration4 », la mission est censée démontrer que l’accès au cosmos n'est pas réservé à des équipages d'astronautes professionnels. Les Echos consacrent un portrait aux quatre membres de l’équipage, deux femmes et deux hommes, dont le milliardaire Jared Isaacman, commandant de bord.

    Ensemble de la presse du 16 septembre
  • Espace
    La jeune pousse Kayrros détecte les fuites de méthane dans l’atmosphère
    L’Express consacre un article à Kayrros, startup française qui a mis au point une technologie permettant de repérer les émissions de méthane grâce aux satellites de l'Agence spatiale européenne. « Nous travaillons aujourd'hui avec une dizaine de pays, la Commission européenne et des ONG, pour réfléchir à des législations et objectifs de réduction des émissions de méthane », explique Antoine Rostand, CEO de Kayrros. S’il reste moins longtemps dans l'atmosphère, le pouvoir de réchauffement du méthane est 30 fois supérieur à celui du CO2. Le dernier rapport du GIEC chiffre à 0,5 °C, la part du méthane dans les 1,1 °C de réchauffement connu par la Terre depuis la fin du XIXe siècle.

    L’Express du 16 septembre

Environnement
  • Environnement
    Avion hydride : Ascendance Flight Technologies lève 10 millions d’euros
    La startup toulousaine Ascendance Flight Technologies vient d’achever une levée de fonds à hauteur de 10 millions d'euros. L’opération a été menée à bien grâce au soutien des fonds d'investissements Habert Dassault Finance, Celeste Management, M Capital, Kima Ventures et IRDI Capital Investissement. Des entrepreneurs et des personnalités du monde industriel ont également apporté leur contribution. Ascendance Flight Technologies entend ainsi assurer le développement de son moteur hybride « Sterna », ainsi que d’un aéronef à décollage et atterrissage verticaux, également hybride, baptisé « Atea ».

    La Tribune du 16 septembre
  • Environnement
    Le « Spirit of Innovation » de Rolls-Royce a effectué son premier vol
    Le « Spirit of Innovation », avion entièrement électrique développé par Rolls-Royce, a réalisé son premier vol le 15 septembre. Ce premier vol court d’une durée de quinze minutes, effectué depuis le site de Boscombe Down, marque le démarrage d’une campagne d'essais en vol. L’appareil est destiné à une tentative de record de vitesse mondial. « Nous nous concentrons sur la production des percées technologiques dont la société a besoin pour décarboner le transport aérien, terrestre et maritime, et saisir l'opportunité économique de la transition vers le net zéro. Il ne s'agit pas seulement de battre un record du monde. La technologie avancée de batterie et de propulsion développée pour ce programme a des applications passionnantes pour le marché de la mobilité aérienne urbaine », a déclaré Warren East, PDG de Rolls-Royce.

    Air & Cosmos du 16 septembre
  • Environnement
    Delta Airlines, Google et Chevron nouent un accord de coopération pour étudier les émissions des SAF
    Delta Airlines, le producteur de carburant Chevron Products Company et Google ont annoncé le 7 septembre dernier avoir signé un protocole d'entente pour suivre les données d'émissions de lots de test de carburant d'aviation durable (SAF, Sustainable Aviation Fuel) à l'aide d'une technologie basée sur le cloud. Chevron fournira à Delta Airlines des lots de test de carburant durable. Les données recueillies quant aux émissions seront transférées sur Google Cloud et analysées par Google. Les entreprises espèrent créer un modèle commun et transparent pour analyser les réductions potentielles d'émissions de gaz à effet de serre, modèle qui pourrait ensuite être adopté par les organisations qui envisagent des programmes SAF.

    Aerobuzz et aeroweb-fr.net du 16 septembre