Synthèse de presse

Industrie
  • Industrie
    Coronavirus : le gouvernement amplifie le soutien aux entreprises
    Lors de son allocution télévisée, Emmanuel Macron a annoncé jeudi que toutes les entreprises pourront reporter "sans justification, sans formalité, sans pénalité" le paiement des cotisations et impôts dus en mars. Le chef de l'Etat s'est également déclaré en faveur d'un mécanisme "exceptionnel et massif " de chômage partiel. "Je veux que nous puissions préserver les emplois et les compétences, c'est-à-dire faire en sorte que les salariés puissent rester dans l'entreprise même s'ils sont obligés de rester à la maison et que nous les payons", a ajouté le chef de l'Etat. Jeudi matin, le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, s'était dit prêt à "refonder" le dispositif, qu'il a qualifié de "lacunaire, trop lent et plafonné à un SMIC". Les mesures devraient être annoncées lundi matin. La BPI garantira en outre jusqu'à 90 % (contre 70 % auparavant) des prêts demandés par les PME à leur banque. Cette garantie publique pourra être "élargie aux entreprises de taille intermédiaire", a indiqué Bruno Le Maire. "Nous mettrons en place un fonds de solidarité pour les entreprises en difficulté", a aussi indiqué le ministre.

    Les Echos et Ensemble de la presse du 13 mars
  • Industrie
    Leonardo : un bénéfice net en hausse en 2019
    Leonardo a annoncé jeudi soir avoir enregistré en 2019 un bénéfice net en progression de 61%, à 822 millions d'euros. Cette hausse des bénéfices s'explique notamment par "la baisse des coûts de restructuration et la réduction des amortissements", a précisé le groupe dans un communiqué. Son chiffre d'affaires s'élève à 13,8 milliards d'euros, en progression de 12,6%, et son Ebita (résultat d'exploitation) est également en hausse, de 12% à 1,3 milliard d'euros. En 2020, le groupe, qui reste prudent sur ses perspectives en raison de la crise du coronavirus, prévoit de dégager des résultats en légère progression, avec un chiffre d'affaires de l'ordre de 14-14,5 milliards et un Ebita compris entre 1,325 et 2,375 milliards.

    Le Figaro et le Journal de l'Aviation du 12 mars
  • Industrie
    Alain Bellemare quitte la tête de Bombardier
    Le groupe canadien Bombardier a annoncé le départ de son PDG Alain Bellemare, au terme d'une restructuration qui a contraint le groupe canadien à se retirer de l'aviation commerciale et de la construction ferroviaire pour se concentrer exclusivement sur les jets d'affaires. Eric Martel, actuel dirigeant d'Hydro-Québec, deviendra le nouveau PDG de Bombardier à compter du 6 avril, a annoncé le groupe mercredi soir. Eric Martel avait dirigé la branche des avions d'affaires de Bombardier en 2014 et 2015.

    Le Journal de l'Aviation du 13 mars
  • Industrie
    Fin d'une aide fiscale accordée à Boeing aux Etats-Unis
    L'Etat de Washington a abrogé jeudi une aide fiscale, mise en place il y a 16 ans, qui réduisait de 40% le taux d'imposition des sociétés aéronautiques basées sur son territoire, qui abrite les principales usines d'assemblage de Boeing. Cette aide était jugée illégale par l'Union européenne et était au coeur de son contentieux avec les Etats-Unis devant l'Organisation Mondiale du Commerce (OMC). Boeing s'est félicité de cette mesure, estimant dans un courriel que la nouvelle loi "permet aux Etats-Unis de se conformer entièrement" aux recommandations de l'OMC, rapporte Le Figaro. L'avionneur entend éviter que l'UE impose de nouvelles taxes douanières sur ses avions importés des Etats-Unis à l'automne, en représailles à un relèvement à 15% de taxes américaines sur des avions Airbus, annoncé le 15 février dernier.

    Le Figaro, le Journal de l'Aviation et l'Usine Nouvelle du 12 mars
  • Industrie
    Avec Pure Flyt, Thales veut réinventer la gestion des vols d'avion
    L'Usine Nouvelle revient, dans un article détaillé, sur Pure Flyt, le nouveau système de gestion de vol développé par Thales pour optimiser les trajectoires des avions. Ce logiciel de nouvelle génération est développé à Toulouse (Haute-Garonne), au centre de R & D du groupe. Il est conçu spécialement pour une gestion efficace des aéronefs dans un écosystème aéronautique connecté et des espaces aériens toujours plus encombrés. D’après les prévisions, la flotte mondiale d’avions commerciaux pourrait en effet doubler d’ici 2030, ce qui implique de réinventer le système de gestion des vols. Pure Flyt pourrait permettre une réduction de la consommation de carburant de l'ordre de 4 %. Sa mise en service est annoncée pour 2024.

    L'Usine Nouvelle du 11 mars

Aviation Commerciale
  • Aviation Commerciale
    Coronavirus : Air France maintient les vols vers les Etats-Unis
    Air France prévoit pour l’instant le maintien de la plupart de ses vols vers les Etats-Unis d’ici la fin du mois, malgré la décision du pays de fermer ses frontières aux ressortissants européens de l'espace Schengen face à la pandémie du coronavirus. "Pour les journées du 12 et du 13 mars, les vols de et vers les Etats-Unis se déroulent normalement. Du 14 au 28 mars, Air France prévoit de maintenir les dessertes d'Atlanta, Chicago, Détroit, Los Angeles, New York JFK, San Francisco et Washington", a annoncé Air France dans un communiqué. "A ce stade, Air France est dans l'attente de précisions de la part des autorités américaines sur la possibilité de maintenir la desserte de Miami, Boston et Houston. Air France travaille avec ses partenaires KLM, Delta Air Lines et Virgin Atlantic à la mise en place d'un plan de continuité de la desserte des Etats-Unis pour ses clients au-delà du 28 mars 2020", a précisé la compagnie. Le groupe Lufthansa a également annoncé le maintien de ses vols à destination de Chicago, Newark (New York) et Washington.

    Le Figaro, Air & Cosmos et Air Journal du 13 mars
  • Aviation Commerciale
    Coronavirus : les compagnies aériennes françaises en appellent au gouvernement
    Les représentants des compagnies aériennes françaises, reçus mercredi et jeudi par le secrétaire d'Etat aux transports, Jean-Baptiste Djebbari et son homologue de Bercy, Agnès Pannier-Runacher, ont demandé à bénéficier du report et même de l'exonération de taxes, afin de faire face à la crise du coronavirus, qui serait la plus grave de son histoire et pourrait entraîner faillites et licenciements à brève échéance sans un soutien des pouvoirs publics. La décision de Donald Trump d'interdire les Etats-Unis aux voyageurs en provenance des pays européens de l'espace Schengen, vient aggraver la crise en privant brutalement les principales compagnies européennes, à l'exception des Britanniques, d'une large part de leurs recettes à l'international.

    Les Echos et ensemble de la presse du 13 mars

Innovation
  • Innovation
    Brevets : la France reste le deuxième pays le plus innovant d'Europe
    Avec 10 163 demandes de brevets européens déposées, la France reste en 2019 le deuxième producteur européen de brevet, derrière l'Allemagne, selon le baromètre annuel de l'Office européen des brevets (OEB), publié jeudi. L'Ile-de-France concentre deux tiers des demandes du pays et demeure la deuxième région la plus innovante d'Europe, derrière la Bavière. Avec 597 demandes le Commissariat à l'énergie atomique (CEA) est, comme en 2018, l'acteur le plus actif. Safran, Thales et Saint-Gobain, notamment, sont également en excellente position.

    Les Echos du 13 mars

Espace
  • Espace
    ExoMars : report de la mission à 2022
    L'Agence Spatiale Européenne (ESA) et Roscosmos ont annoncé le report de la mission ExoMars. Le rover devrait partir entre août et octobre 2022 et non plus cet été. "Nous voulons nous assurer à 100 % de la réussite de la mission", a déclaré Jan Wörner, directeur de l'ESA, lors de la conférence de presse donnée avec son homologue russe, "plus de vérifications assureront un voyage en toute sécurité et les meilleurs résultats scientifiques sur Mars". Dmitry Rogozin, le directeur de l'agence spatiale russe, a expliqué pour sa part que la décision est "principalement motivée par la nécessité de maximiser la robustesse de tous les systèmes d'ExoMars, ainsi que par des circonstances de force majeure liées à l'exacerbation de la situation épidémiologique en Europe".

    Air & Cosmos du 12 mars
  • Espace
    Partenariat entre le CNES et l’AASO pour le développement d'ActInSpace en Afrique
    Mercredi 11 mars, Jean-Yves Le Gall, président du CNES, et Sekou Ouedraogo, président de l’AASO (African Aeronautics & Space Organisation), ont signé un accord de partenariat afin de développer le concours ActInSpace en Afrique. Ce concours international, organisé à l’initiative du CNES et de l’ESA, vise à imaginer les produits et les services de demain à partir de données provenant des satellites ou de technologies issues du secteur spatial. Le Burkina Faso, le Ghana et le Nigeria seront les premiers pays du continent à participer à l’événement, dont la quatrième édition se tiendra en avril 2020.

    Aeromorning du 12 mars
  • Espace
    Isae-Supaero, impliquée dans le projet d'exploration de Mars conduit par la NASA
    L’école d’ingénieurs toulousaine Isae-Supaero participe à la mission Insight (INterior exploration using Seismic Investigations, Geodesy and Heat Transport), la mission de la NASA, qui s'est posée sur Mars le 26 novembre 2018. L'Usine Nouvelle consacre un article détaillé au sismomètre SEIS, l'un des outils scientifiques principaux de la sonde, que l’école Isae-Supaero a contribué à développer, en coopération avec l'Institut de physique du globe de Paris et le CNES, ainsi que d'autres instituts de recherche européens (dont l'Imperial College de Londres, l'Université d'Oxford, l'Institut Max Planck de Recherche sur le Système Solaire, L'École polytechnique fédérale de Zurich).

    L'Usine Nouvelle du 13 mars