Synthèse de presse

Industrie
  • Industrie
    Le Pearl 10X de Rolls-Royce, un biréacteur à hautes performances spécialement conçu pour le Falcon 10X
    Le Falcon 10X de Dassault Aviation, le jet le plus rapide de la gamme Falcon avec une vitesse maximale de Mach 0,925, sera équipé du réacteur Rolls-Royce Pearl 10X, auquel le Journal de l’Aviation consacre un article. Il s’agit de la version la plus récente, la plus grande et la plus puissante de la série Pearl, avec plus de 18 000 livres (80kN) de poussée. Ce moteur est « le plus avancé et le plus performant de l’aviation d’affaires », précise Dassault Aviation. Il permet une consommation réduite de 5% par rapport à la génération actuellement sur le marché. Le moteur a été conçu pour propulser exclusivement le Falcon 10X, présenté jeudi 6 mai par Dassault Aviation. C’est la première fois qu’un moteur Rolls-Royce propulsera un jet Dassault Aviation.

    Le Journal de l’Aviation du 11 mai
  • Industrie
    Dans l’Eure, Dedienne Multiplasturgy, lauréate du Plan de relance, diversifie sa production et se modernise
    En Normandie, Dedienne Multiplasturgy produit depuis l’an dernier des masques lavables, respectueux de l’environnement. L’entreprise s’est dotée d’un site de vente en ligne, sous la marque Protectiv. Pierre-Jean Leduc, président de Dedienne Multiplasturgy, explique à Libération que les masques jetables habituels, fabriqués à partir de polypropylène sont une « catastrophe pour l’environnement ». A l’inverse, celui de Dedienne Multiplasturgy, lavable au four ou au lave-vaisselle et dont on ne change que le filtre de protection, est conçu à partir d’un polyamide végétal, l’huile de ricin. Libération rappelle par ailleurs que l’entreprise a touché une subvention de 1,6 million d’euros dans le cadre des appels à projets du Plan de relance. La somme servira à des plans de diversification, de robotisation, de numérisation et de réduction de l’empreinte carbone.

    Libération du 10 mai
  • Industrie
    Airbus prend livraison du premier réservoir central arrière de l'A321XLR
    Premium AEROTEC a livré à Airbus le premier réservoir central arrière de l'A321XLR, la nouvelle version à long rayon d’action (8 700 km) de l’A321neo, lancée au salon du Bourget en 2019. Produit à Augsbourg (Bavière), le réservoir central arrière, ou RCT, est un élément crucial de l'Airbus A321XLR, offrant une capacité de carburant supplémentaire. La structure RCT, intégrée au fuselage, pourra contenir jusqu'à 12 900 litres de carburant, soit plus que la capacité des trois réservoirs auxiliaires placés en soute avant. Au total, l'A321XLR sera capable de contenir environ 40 000 litres de carburant. Le premier caisson central de voilure, fabriqué à Nantes, avait quant à lui rejoint les installations d’Airbus à Hambourg le mois dernier.

    Le Journal de l’Aviation du 11 mai
  • Industrie
    La Banque de France maintient ses prévisions de croissance pour 2021 – Entretien avec Philip Lane (Banque Centrale Européenne)
    La Banque de France anticipe une perte d'activité de -4% au mois de mai, contre -6% en avril. « A scénario sanitaire inchangé, notre prévision de croissance à 5% est maintenue pour 2021. L'acquis de croissance en mai est de 4,5%. Ce qui montre que le chiffre de 5% n'est pas hors de portée », indique le directeur des études à la Banque de France, Olivier Garnier, cité par La Tribune. Philip Lane, économiste en chef de la Banque centrale européenne, accorde par ailleurs un entretien au Monde. « Le chemin de la reprise sera long » dans la zone euro, prévient-il, et « nécessitera un effort prolongé sur le plan budgétaire et monétaire pour soutenir la reprise ». Le dirigeant souligne toutefois qu’« il y a des raisons d’être optimiste. Comparée à la décennie qui a suivi la crise financière de 2008, la pandémie sera un événement qui durera deux ou trois ans. La récession sera plus courte et les cicatrices pourraient rester limitées ».

    La Tribune et Le Monde du 11 mai
  • Industrie
    L’Assemblée nationale envisage des quotas de femmes dans les directions des grandes entreprises
    La proposition de loi pour imposer, d'ici à 2030, 40% de femmes dans les instances dirigeantes des grandes entreprises est examinée par l'Assemblée nationale mardi 11 mai et mercredi 12 mai. L'article 7, point majeur de la loi, en discussion mercredi, prévoit d'imposer dans les entreprises de plus de 1 000 salariés 30% de femmes parmi les cadres dirigeants et les cadres membres des instances dirigeantes, d'ici à 2027, puis 40% d'ici à 2030. Les entreprises « hors la loi » devraient verser une amende égale à 1% de la masse salariale.

    Les Echos du 11 mai

Défense
  • Défense
    Entretien avec Eric Trappier
    Eric Trappier, PDG de Dassault Aviation, s’est exprimé sur RTL lundi 10 mai. Il a notamment évoqué la récente commande par l’Egypte de 30 avions de combat Rafale. « La relation entre la France et l'Égypte est forte », a-t-il souligné, rappelant que les ventes de Rafale dépendent de la « politique stratégique » mise en œuvre par la France. Dassault Aviation est en lice pour remporter d'autres contrats, notamment avec la Finlande ou la Suisse, qui renouvellent leur flotte. « Nous ferons tout pour gagner une nouvelle victoire pour le Rafale », a déclaré Eric Trappier.

    RTL du 10 mai
  • Défense
    Florence Parly en visite sur la base aérienne de Creil
    La ministre des Armées, Florence Parly, était en visite ce lundi 10 mai sur le site de l’ancienne base aérienne de Creil. La ministre a notamment évoqué le projet Artemis, une plateforme de traitement et d’analyse qui doit révolutionner le renseignement, la maintenance prédictive ou la planification des opérations, face à un « tsunami » de données et au défi du combat connecté. À travers plusieurs ateliers, animés par des entreprises ou par des représentants de l’armée, l’utilisation de l’intelligence artificielle et des nouvelles technologies dans la Défense ont été présentés à la ministre. La base aérienne de Creil accueille, depuis 2016, des unités opérationnelles de l’armée de l’Air et des organismes interarmées spécialisés dans le domaine du renseignement.

    Le Figaro du 10 mai et Le Courrier Picard du 11 mai

Espace
  • Espace
    La sonde Osiris-Rex entame son retour vers la Terre, emportant des échantillons d'astéroïde
    La sonde américaine Osiris-Rex a quitté lundi 10 mai l'orbite de l'astéroïde Bennu, dont elle a collecté des échantillons de poussières, pour entamer son voyage retour vers la Terre. Elle débute un voyage de plus de deux ans, l’atterrissage étant prévu le 24 septembre 2023 dans le désert de l’Utah. Osiris-Rex emporte à son bord « plus de 60 grammes » de poussières et fragments de l'astéroïde, soit le plus gros échantillon collecté par la NASA depuis les roches lunaires rapportées par les missions Apollo.

    Le Figaro du 11 mai
  • Espace
    Le CNES souhaite mieux accompagner les startups du spatial
    Philippe Baptiste, nommé à la présidence du Centre national d’études spatiales (CNES) le 14 avril dernier, souhaite voir émerger de nouveaux acteurs privés dans l’industrie spatiale européenne. « Des startups dans le monde du spatial, en France et en Europe il y en a beaucoup », estime le dirigeant, cité par Le Figaro, mais passé « l’éclosion, ce dont elles ont besoin, ce n’est pas tellement de subventions ou d’aides, c’est d’avoir des contrats pour réaliser un objet industriel, technologique ». Le CNES, qui pilote des programmes d’incubation de jeunes pousses, veut désormais passer en mode «plus agile» pour s’adapter aux besoins des startups. « Il faut être capable de signer un contrat rapidement en sachant qu’en face on n’a pas forcément un service juridique de 90 personnes capables de répondre à toutes les questions que nous pourrions leur poser », résume Philippe Baptiste.

    Le Figaro du 11 mai

Sécurité
  • Sécurité
    Cybersécurité : le Pentagone choisit la startup française Secure-IC
    Secure-IC, startup rennaise spécialisée dans la cybersécurité embarquée, a été sélectionnée par la Darpa, l’agence de recherche avancée du ministère de la Défense américain, pour sécuriser les composants électroniques de ses prototypes. Un accord-cadre a été signé. « Ce premier accord, qui devrait déboucher sur un contrat commercial, nous ouvre les portes du marché américain des composants électroniques», souligne Hassan Triqui, cofondateur et PDG de Secure-IC. La Darpa s’est intéressée aux logiciels innovants et aux solutions sur mesure développés par Secure-IC pour protéger les systèmes embarqués et les objets connectés de cyberattaques sophistiquées, qui peuvent s’activer depuis le cœur même des composants électroniques.

    Le Figaro du 11 mai

Environnement
  • Environnement
    Deux A321neo d’EasyJet sont désormais basés à Roissy-CDG
    L’aéroport de Roissy-Charles de Gaulle accueille désormais deux A321neo, premiers avions de nouvelle génération basés sur la plateforme aéroportuaire. Motorisés par CFM International, la joint-venture entre Safran et General Electric, les appareils voient leur consommation de carburant et leurs émissions de carbone réduites « d’au moins 15% », indique Le Parisien. Le bruit lors du décollage et de l’atterrissage est quant à lui divisé par deux. « Nous sommes fiers d’être la première compagnie aérienne à utiliser ces appareils de dernière génération sur l’aéroport de Roissy », se félicite Bertrand Godinot, directeur général d’EasyJet pour la France. « À l’intérieur, la capacité passe de 176 à 235 places. Aux économies de carburants et d’émissions polluantes, s’ajoute cet effet de levier supplémentaire : la pollution par passager diminue ».

    Le Parisien du 11 mai
  • Environnement
    Carburant durable : Ryanair et le Trinity College lancent un centre de recherche
    Le Trinity College de Dublin, en partenariat avec Ryanair, a annoncé fin avril le lancement d’un centre de recherche en aviation durable. Un don de 1,5 million d'euros de la part de Ryanair permettra au Trinity College de monter une équipe de recherche multidisciplinaire sur les carburants durables d'aviation (SAF), sur les systèmes de propulsion aéronautique Zéro Carbone, et sur la « cartographie Sonore pour les flottes d'aéronefs à faible bruit ». « Ces nouvelles connaissances éclaireront les politiques gouvernementales de l'UE et au-delà, visant à rendre l'aviation durable écologiquement et économiquement, et conduiront à de futurs investissements de l'industrie aéronautique dans le développement durable », espère Ryanair. Le projet, qui emploiera 6 personnes, devrait démarrer à l'été 2021. La low-cost s’est par ailleurs engagée à opérer 12,5% de ses vols avec des carburants durables d’ici à 2030.

    Aerobuzz du 11 mai

Aviation Commerciale
  • Aviation Commerciale
    Aviation Sans Frontières recherche des pilotes
    Aviation Sans Frontières recherche des pilotes bénévoles pour ses missions en République Centrafricaine et en République démocratique du Congo. Aviation Sans Frontières permet de transporter du personnel humanitaire, d’acheminer des produits de première nécessité et d’effectuer des évacuations sanitaires d’urgence. Elle fournit un appui logistique à des ONG et des organisations internationales. Sa flotte est composée de 2 Cessna Grand Caravan pouvant chacun transporter 12 passagers ou 1 tonne de matériel de première nécessité. Les missions, opérées par deux pilotes, sont souvent réalisées dans des conditions difficiles.

    Aerobuzz du 11 mai