Synthèse de presse

Défense
  • Défense
    Dassault Aviation au service des armées
    A l’occasion du bilan d’étape dressé par Florence Parly, ministre des Armées, au sujet de la réforme du maintien en condition opérationnelle (MCO), Dassault Aviation rappelle que la décision du ministère des Armées de verticaliser le MCO du Rafale et de l’ATL2, avec les contrats Ravel et Ocean, permet d’assurer aux forces aériennes françaises une disponibilité optimale de leurs flottes. «Grâce à la mise en service de Ravel depuis 18 mois, Dassault Aviation et ses partenaires industriels, dont Thales, assurent ainsi une disponibilité de 76% des Rafale, soit une valeur supérieure aux 73% prévus contractuellement», relève le groupe dans un communiqué. La qualité de ce service va encore s’améliorer, avec notamment la mise en place d’un système d’information bâti en coopération avec les opérationnels par Dassault Aviation ; un outil qui s’appuie sur l’expertise de Dassault Systèmes en matière de gestion/analyse des données et qui sera basé sur sa technologie Cloud et son logiciel Exalead. Dassault Aviation apporte un soutien quotidien aux flottes de Rafale, de Mirage 2000, d’ATL2 et de Falcon de surveillance maritime de l’armée française.

    Air & Cosmos du 15 octobre
  • Défense
    Vente de Rafale à la Grèce : minimiser l’impact pour l'armée de l'Air
    Lors d’une audition au Sénat mardi, la ministre des Armées, Florence Parly, a expliqué comment le ministère des Armées souhaite minimiser l'impact de l'exportation des Rafale à la Grèce pour l'armée de l’Air. A la suite des livraisons en 2022 à la Grèce des six Rafale neufs au standard F3R, les 28 Rafale F3R destinés à l'armée de l'Air française (tranche 4T2) seront livrés entre avril 2022 et fin 2024, conformément à ce qui était prévu initialement. Les 12 Rafale dont la commande a été annoncée le 6 octobre dernier, qui remplaceront les 12 appareils d'occasion prélevés dans l'armée de l'Air pour être remis en 2021 à la Grèce, seront quant à eux livrés aux aviateurs en 2025. Enfin, une nouvelle tranche de 30 Rafale au standard F4 devrait être commandée en 2023, pour être livrée entre 2027 et 2030, détaille La Tribune.

    La Tribune du 16 octobre
  • Défense
    Sabena technics livre à la Marine le dernier Falcon 50M modifié
    Sabena technics vient de remettre à la Marine Nationale son 8e Falcon 50 après chantier. L’appareil a été modifié pour être doté d'une trappe de largage ventrale, une ouverture qui permet notamment de larguer un radeau de survie directement depuis la cabine principale. La modification a été effectuée selon des spécifications établies par Dassault Aviation. Pour Sabena technics à Bordeaux, cette livraison met un terme à un programme de chantiers de conversion long de deux ans, qui a concerné les quatre derniers avions Falcon 50 livrés à la Marine, précise Aerobuzz.

    Aerobuzz du 16 octobre
  • Défense
    Ratier-Figeac résiste à la crise grâce à son activité militaire
    Jean-François Chanut, président de Ratier-Figeac, accorde une interview à La Dépêche du Midi. Le dirigeant souligne que l’activité de Ratier-Figeac a l’avantage d’être équilibrée entre l’activité militaire et l’activité civile, ce qui permet une meilleure résistance face à la crise. M. Chanut insiste sur la volonté du groupe de continuer à investir dans l’innovation. «Au sein de Collins Aerospace – dont Ratier-Figeac fait partie – nous avons toujours la volonté de maintenir une feuille de route de développement technologique qui nous amène vers une aviation plus efficace et plus autonome», déclare-t-il notamment.

    La Dépêche du Midi du 16 octobre

Covid-19
  • Covid-19
    Coronavirus : très faible risque de contamination en avion
    L’Armée américaine a publié une étude, réalisée à bord de long-courriers Boeing 767 et 777, qui établit que le risque d’être contaminé par la Covid-19 dans un avion est très faible si les passagers portent un masque. Les chercheurs du commandement des transports de l’armée américaine (US Transcom) et de l’Agence pour les projets de recherche avancée de défense (Darpa) ont mesuré à l’aide de traceurs fluorescents et de capteurs le volume d’aérosols contagieux transmis aux autres passagers par un mannequin simulant une personne infectée respirant normalement. 300 tests ont été effectués au sol et en vol pendant huit jours d'affilée au mois d'août, qui ont montré que 99,7 % des particules infectées étaient éliminées en 5 minutes, avant d'atteindre les passagers les plus proches, grâce au système de ventilation sophistiqué des appareils testés.

    Sud-Ouest du 16 octobre

Industrie
  • Industrie
    L’usine intelligente, nouvelle révolution industrielle
    Air & Cosmos consacre cette semaine un article détaillé à la smart factory, usine 4.0 qui combine industrie et technologies numériques pour améliorer les gains de compétitivité tout en optimisant le coût énergétique. De nombreux outils, tels que des capteurs, des automates, l’Internet des objets (IoT), la collaboration homme-robot (cobot), l’impression 3D ou encore le cloud computing, sont pour cela déployés. Air & Cosmos cite, entre autres, l’exemple du centre MRO d’Airbus Helicopters à Marignane, qui met en œuvre un robot collaboratif, Alicona, pour inspecter les pièces mécaniques en maintenance.

    Air & Cosmos du 16 octobre
  • Industrie
    Marie-Christine Oghly devient Présidente du pôle Aéronautique, Spatial et Défense d'Ile-de-France ASTech Paris Région
    Mardi 13 octobre, le Conseil d’Administration du pôle de compétitivité de l’industrie Aéronautique, Spatiale et Défense de la région Ile-de-France, ASTech Paris Région, a élu la nouvelle Présidente, Marie-Christine Oghly. Elle succède à Jean Perrot, Président du pôle depuis avril 2019. «Par cette nomination au poste de Présidente, les PME, les organismes de formation et de recherche, et les grands groupes aérospatiaux franciliens confirment leur volonté d’accompagner le pôle ASTech Paris Région sous la nouvelle dynamique insufflée déjà depuis plusieurs mois par Marie-Christine Oghly», précise ASTech Paris Région dans un communiqué. Membre du Conseil d’administration ASTech Paris Région depuis 2018, Mme Oghly est PDG d’EnginSoft France, Présidente de l’association des Femmes Chefs d’Entreprises Mondiales (FCEM), et Présidente de la Commission Education, Formation, Compétences du MEDEF.

    Air & Cosmos du 16 octobre

Environnement
  • Environnement
    Entretien avec Philippe Petitcolin, directeur général de Safran
    Philippe Petitcolin, directeur général du groupe Safran, accorde un entretien au Journal de l’Aviation, dans le cadre du Podcast de l’Aviation, nouveau rendez-vous hebdomadaire proposé par le journal. M. Petitcolin évoque notamment l’objectif de l’avion entièrement décarboné à l’horizon 2035, «possible» et «très ambitieux». Il revient sur le défi représenté par l’avion à hydrogène, le véritable challenge étant de faire parvenir au moteur un hydrogène liquide, qui devra donc être maintenu à une température de -253°C. En ce qui concerne l’avion électrique, ou hybride, son développement, selon M. Petitcolin, devrait concerner les avions régionaux et les hélicoptères, plutôt que les gros porteurs commerciaux.

    Le Journal de l’Aviation du 15 octobre

international
  • international
    EmbraerX lance Eve, projet de mobilité aérienne urbaine
    EmbraerX, la filiale d'innovation d’Embraer, a lancé son premier projet de décollage et d'atterrissage vertical électrique (eVTOL), appelé Eve. Il s’agit, selon l’entreprise, d’un «design eVTOL centré sur l'homme, qui représente un développement de produit réel et certifiable». EmbraerX poursuit depuis plusieurs années le développement d’un avion pour le segment de la mobilité aérienne urbaine (UAM).

    Air & Cosmos et FlightGlobal du 16 octobre

Espace
  • Espace
    Airbus Defence and Space forme la «Team Maier» pour accroître la capacité industrielle souveraine de l'Australie
    Airbus Defence and Space annonce la formation de la «Team Maier», qui vise à accroître la capacité industrielle souveraine de l'Australie. Le groupe va s'associer à des entreprises spatiales et technologiques clés, ainsi qu'à des universités australiennes, pour fournir un système complet de communications par satellite de défense. «Airbus cherche à accroître considérablement la capacité industrielle souveraine dans le domaine de l'espace et de la défense en Australie, en proposant de fournir une capacité militaire souveraine de communication par satellite pour l'Australie et la région Asie-Pacifique», précise le communiqué. «Team Maier» doit «mettre l'expertise et les capacités australiennes au premier plan de sa solution, en développant le partage du travail et les opportunités d'exportation pour les PME, la création d'emplois, le transfert de technologie et l'innovation».

    La Tribune du 16 Octobre

Aviation Commerciale
  • Aviation Commerciale
    Le couvre-feu en France ne devrait pas avoir d’impact sur le transport aérien
    Le couvre-feu de 21h00 à 6h00 mis en place en France à partir de samedi 17 octobre ne devrait pas avoir d’impact sur le transport aérien, le gouvernement ayant confirmé jeudi que la possession d’un billet d’avion, à présenter obligatoirement en cas de contrôle, constitue une dérogation. La compagnie aérienne Air France a entre autres confirmé que son programme de vols ne sera pas impacté par le couvre-feu, relève Air Journal.

    Air Journal du 16 octobre
  • Aviation Commerciale
    Air France : focus sur la filiale Transavia
    Air & Cosmos détaille le développement de Transavia, filiale low-cost d’Air France dont le déploiement s’accélère. Le déploiement de Transavia sur le réseau domestique fait partie intégrante du plan de restructuration détaillé par Air France en juillet dernier. Transavia devrait se positionner sur les lignes transversales à fort flux, laissant les plus petites à Hop ! Air France, relève Air & Cosmos. Transavia a annoncé un fort développement de son offre pour l’hiver et surtout l’été prochains.

    Air & Cosmos du 16 octobre