Synthèse de presse

Défense
  • Défense
    MBDA : forte résilience en 2020
    MBDA a fait preuve d'une forte résilience en 2020. Le chiffre d'affaires a atteint 3,6 milliards d'euros, avec une répartition à 50/50 entre les clients nationaux et export. Les prises de commandes ont atteint 3,3 milliards d'euros, le carnet de commandes s'établissant désormais à 16,6 milliards d'euros. Éric Béranger, PDG de MBDA, a déclaré : « Ces résultats soutiennent nos perspectives de croissance. MBDA est au cœur de la souveraineté de nos nations domestiques et de leurs alliés, et nous continuerons de leur proposer des solutions au meilleur niveau mondial, indispensables à la défense de leur sécurité nationale et à la préservation de leur autonomie stratégique ». Parmi les principales nouvelles commandes remportées en 2020, figurent le contrat d'amélioration des capacités du missile Brimstone 3 et la commande de production du missile Spear pour la Royal Air Force, la rénovation mi-vie de l’Aster pour la France ainsi que le lancement du développement du nouveau missile de combat MHT pour l’hélicoptère Tigre, le contrat pour le nouveau missile anti-navire Teseo MK2/E pour l’Italie et le contrat avec Rheinmetall portant sur un nouveau démonstrateur d’effecteur laser à haute énergie pour la marine allemande. Les principales commandes à l'exportation comprennent un package armement naval pour un client étranger, ainsi que pour le Sénégal. La France et l'Italie viennent de notifier à MBDA la conception de la nouvelle génération du SAMP/T, le seul système de défense antimissile balistique réalisé en Europe. Autre échéance importante, le lancement attendu cet été du programme de missiles anti-navire et de croisière, baptisés FMAN/FMC, destinés à remplacer les missiles anti-navires Exocet (France) et Harpoon (Grande-Bretagne) et de croisière Scalp/Storm Shadow. Enfin, MBDA est en charge avec Airbus de concevoir les effecteurs (drones, missiles, objets volants) du Système aérien de combat du futur (SCAF).

    Ensemble de la presse du 1er avril
  • Défense
    Safran Electronics & Defense équipera les Falcon Triton et Albatros de la Marine nationale avec sa boule optronique Euroflir 410
    Safran Electronics & Defense annonce avoir signé avec Dassault Aviation un contrat portant sur la fourniture d’Euroflir 410 de nouvelle génération pour équiper les douze Albatros, dérivés du Falcon 2000LXS, et les huit Falcon 50M rénovés Triton dans le cadre de la modernisation des avions de surveillance et d’intervention maritime de la Marine nationale. « L'Euroflir 410 de nouvelle génération, élément clé de la fonction SAR (Search & Rescue), apportera des performances d'observation inégalées, y compris lors de conditions de visibilité dégradées, grâce notamment à l’intégration d’un télescope très longue distance et à une stabilisation très performante de la ligne de visée », précise Safran Electronics & Defense. Associé à un radar maritime et à un AIS (Automatic Identification System), l'Euroflir 410 permettra à l’équipage de s’assurer de l’identification des navires en fournissant également une géolocalisation précise du bâtiment observé. Les Falcon 50M modifiés Triton et les Falcon 2000 Albatros seront déployés respectivement à partir de 2023 et 2025, conformément à la dernière Loi de Programmation Militaire de l’administration française.

    Le Journal de l’Aviation du 1er avril

Industrie
  • Industrie
    Corsair réceptionne son premier A330neo
    Le premier des cinq A330-900 de Corsair a rejoint sa base d’Orly le 31 mars. Il opérera son premier vol commercial le 15 avril, à destination de la Guadeloupe. L'A330neo est équipé des moteurs Trent 7000 de dernière génération de Rolls-Royce. « L'avion Corsair sera également le premier A330neo à présenter une masse maximale au décollage accrue de 251 tonnes. Cette capacité permettra à la compagnie aérienne de desservir des destinations long-courriers jusqu'à 13 400 km (7 200 nm) ou de bénéficier de dix tonnes de charge utile supplémentaire à bord », précise Airbus. L'avion bénéficie en outre d'une multitude d'innovations, notamment des améliorations aérodynamiques et de nouvelles ailes et winglets qui, ensemble, contribuent à réduire de 25% la consommation de carburant et les émissions de CO2. Corsair intégrera 5 nouveaux Airbus A330neo d’ici juin 2022.

    Aerobuzz du 1er avril
  • Industrie
    Airbus Helicopters prépare la mise en service du H160
    Aerobuzz consacre un article au H160 d’Airbus Helicopters, dont la mise en service doit intervenir prochainement. L’appareil a reçu sa certification de l’Agence européenne de la sécurité aérienne (EASA) au début de l’été 2020, et attend la validation de cette homologation par la FAA américaine avant la première livraison, prévue aux Etats-Unis. Sept livraisons sont prévues en 2021, aux Etats-Unis, au Japon, en France, au Brésil et au Royaume-Uni. Une quarantaine de commandes ont été enregistrées. La première commande du gouvernement français est attendue prochainement, et doit comprendre 12 appareils, dont 10 seront destinés à la gendarmerie (pour une première livraison en 2023) et deux à la Direction générale de l’armement, selon Aerobuzz. Un contrat étatique est aussi en préparation dans le cadre du programme d’Hélicoptère Interarmées Léger (HIL). Le H160 inaugure une nouvelle organisation industrielle fondée sur des sous-ensembles principaux (« main component assembly » ou MCA) construits et testés avant de rejoindre la chaîne d’assemblage final à Marignane. Le H160, successeur du Dauphin, représente un saut technologique majeur dans de nombreux domaines, comme l'aide au pilotage.

    Aerobuzz du 1er avril
  • Industrie
    Plan de Relance : entretien avec Mickaël Nogal, vice-président de la commission des Affaires économiques à l’Assemblée nationale
    Mickaël Nogal, député de Haute-Garonne et vice-président de la commission des Affaires économiques à l’Assemblée nationale, s’est rendu le 25 mars dernier chez l’équipementier L’Hotellier, à Antony (Hauts-de-Seine), filiale du groupe Collins Aerospace spécialisée dans la détection et la protection incendie pour l’aéronautique civile et militaire. Le Journal de l’Aviation s’est entretenu à cette occasion avec le député, au sujet du plan de Relance de la filière aéronautique. « L’un des sujets les plus importants pour la filière, c’est la décarbonation, avec le CORAC et les budgets nationaux et européens, pour un montant de 1,5 milliard d’euros sur 3 ans », fait notamment observer le député. « Il y a aussi le fonds de modernisation de 300 millions d’euros sur 3 ans. J’ai fait une demande auprès du Gouvernement pour que ces deux budgets soient augmentés, car la décarbonation et la modernisation sont à la fois la meilleure façon d’aider les entreprises à traverser le plus dur de la crise, et ce qui représente la croissance de demain ».

    Le Journal de l’Aviation du 1er avril
  • Industrie
    La France veut rapprocher industriels et startups Tech
    Plusieurs grands acteurs industriels français s’engagent à travailler davantage avec les startups porteuses d’innovations de rupture afin d’aider à leur développement. 26 grandes entreprises, dont Thales, s’engagent à aider les startups, notamment en accélérant les partenariats commerciaux, et en favorisant l’accès au financement et la mobilité des compétences. France Industrie et Bpifrance soutiennent ces coopérations. Pour accélérer la demande commerciale, Bpifrance a développé une plateforme, baptisée « Tech in Fab », destinée à mieux faire connaître aux ETI et PME françaises les acteurs technologiques en capacité de leur apporter des solutions innovantes pour aider à leur digitalisation. En retour, celles-ci pourront plus facilement prendre connaissance des appels à projets publiés par les PME et ETI industrielles. Le ministère des Finances et de l’Industrie a, par ailleurs, commandé un rapport pour aller encore plus loin dans l’identification et la levée des freins à ces rapprochements stratégiques.

    Le Figaro du 1er avril
  • Industrie
    Safran remporte trois Crystal Cabin Award
    Safran a remporté trois Crystal Cabin Award, le prix international d'excellence pour l'innovation dans l'aménagement intérieur des avions. Les trois récompenses concernent, dans la catégorie « Cabin Systems », la solution de connectivité SOPHY pour chariots de service à bord ; dans la catégorie « Passenger Comfort Hardware », le concept Modulair des sièges pour une expérience passager encore plus confortable ; et dans la catégorie « IFEC » (IFE & Connectivity), le Bluetooth du système de divertissement à bord RAVE.

    Zone-Bourse.com du 1er avril
  • Industrie
    À Toulouse, la filière aéronautique se réinvente
    La filière aéronautique occitane « reste solide », constate L’Usine Nouvelle. Les fournisseurs diversifient leurs activités (la défense, le ferroviaire, le naval et le spatial, pôle d’excellence régional, faisant figure de points de chute naturels), et accélèrent leur modernisation. ST Composites, à Labège, accélère sa digitalisation, entamée dès 2019. « La recherche de diversification est possible par la digitalisation de notre usine, rendue plus polyvalente », explique Stéphane Trento, le PDG de ST Composites, qui vise un doublement du chiffre d’affaires à l’horizon 2027, réparti pour moitié entre l’aéronautique et d’autres secteurs. Latécoère, quant à lui, mise sur ses activités de câblage électrique, avec notamment la commercialisation du Li-Fi, un signal plus sécurisé que le Wi-Fi. « Plusieurs entreprises régionales, dont certaines de l’aéronautique, vont rapatrier certaines de leurs productions », souligne par ailleurs Alain Di Crescenzo, président de la Chambre de Commerce et d’Industrie d’Occitanie. C’est le cas de Liebherr-Aerospace : « Nous allons relocaliser à Toulouse un équipement clé des systèmes de refroidissement distribués par boucle liquide », annonce Francis Carla, le directeur général de l’entreprise toulousaine. Il s’agit d’une pompe liquide, jusqu’alors importée des États-Unis ; un projet de 5 millions d’euros, financé pour moitié par l’État. Une cinquantaine d’entreprises travaillent par ailleurs déjà sur la future aviation décarbonée. En décembre 2020, Aerospace Valley a lancé le projet Maele (Mobilité aérienne légère et environnementalement responsable), visant à développer un écosystème local. Un enjeu crucial pour les chercheurs de l’ONERA, et pour les étudiants de l’ISAE-SupAero, qui vient de renforcer son offre de formation : un module dédié aux enjeux environnementaux fait partie du tronc commun depuis la rentrée 2020.

    L’Usine Nouvelle du 1er avril

Covid-19
  • Covid-19
    Air France livre des vaccins partout dans le monde
    Le Figaro consacre un reportage aux livraisons par Air France, partout dans le monde, de vaccins contre la Covid-19. Depuis début janvier, la compagnie transporte des vaccins, parfois venus de Chine, vers l'Afrique ou l'Amérique latine. « Les vaccins Covid ont priorité sur tout », explique Florent Gand, responsable des produits pharmaceutiques à Air France Cargo, « s’il y a trop de marchandises dans la soute, on préférera décharger d'autres marchandises « cargo » moins urgentes que ces produits pharmaceutiques extrêmement attendus. Pas question d'annuler ce genre de vol ». Air France veille à ce que les sérums soient transportés dans les meilleures conditions, en s’assurant notamment du respect des conditions de température nécessaires à la conservation de chacun des vaccins produits par les différents laboratoires. Une étiquette SHL (Save Human Life) signale la portée cruciale de ces produits.

    Le Figaro du 1er avril

Espace
  • Espace
    L'Agence spatiale européenne lance sa campagne de recrutement de nouveaux astronautes
    Le recrutement des futurs astronautes européens s'est ouvert ce mercredi avec le lancement d'un site internet dédié pour recueillir les candidatures. Les candidats ont jusqu'à fin mai pour déposer leur dossier, avant le démarrage de la procédure de sélection. Cette dernière s'achèvera en octobre 2022 avec l'embauche de quatre à six futurs astronautes. Avec cette nouvelle sélection, l'ESA espère diversifier son recrutement. « Cette année, nous espérons qu'il y aura davantage de candidates », expliquait en février, dans Les Echos, Claudie Haigneré, ancienne astronaute devenue conseillère du directeur général de l'ESA. Les femmes sont donc appelées à candidater nombreuses ; pour la première fois, l’ESA propose de plus une procédure parallèle de recrutement d’astronautes en situation de handicap physique touchant les membres inférieurs ou ayant une très petite taille. Ils participeront à une étude de « faisabilité » sur l’accès des vols spatiaux aux « parastronautes ».

    Les Echos et Le Monde du 1er avril

international
  • international
    La baisse du commerce mondial a été moins importante que prévu en 2020
    Les nouvelles prévisions de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) font état d'un recul de 5,3% des échanges commerciaux en 2020. L’organisation redoutait, au printemps 2020, une chute de 13 à 32%. « La reprise du commerce mondiale s'est avérée plus rapide que prévu », a souligné la directrice générale de l'OMC, Ngozi Okonjo-Iweala, lors d'une conférence de presse. Le commerce international devrait rebondir de 8% cette année grâce à la demande en provenance des Etats-Unis et de l'Europe. Une demande dont profiteront les pays d'Asie, en particulier la Chine. L'avenir du commerce mondial passe par la vaccination à grande échelle contre la Covid-19 : « Nous avons besoin d'une meilleure distribution et d'une plus grande capacité de production des vaccins », a insisté Ngozi Okonjo-Iweala.

    Les Echos du 1er avril
  • international
    Joe Biden propose un investissement de 2 000 milliards de dollars dans l'économie des Etats-Unis
    Le président américain, Joe Biden, a proposé, mercredi 31 mars, un projet de plus de 2 000 milliards de dollars d’investissements dans l’économie américaine. La proposition permettrait aux entreprises américaines de se positionner sur des projets impliquant des millions de salariés du pays afin de construire des infrastructures, comme des routes et des ponts, tout en investissant dans la lutte contre le changement climatique et les services à destination des personnes âgées, notamment. « Il s'agit d'un investissement unique en une génération pour l'Amérique, comme nous n'en avons jamais vu ni entrepris auparavant », a déclaré Joe Biden lors d'un déplacement à Pittsburgh, en Pennsylvanie. Le projet fait l'objet d'une vive opposition politique au Congrès. Afin de financer ces investissements, Joe Biden souhaite relever le taux de l'impôt sur les sociétés à 28% (ce taux est de 21% aujourd’hui, depuis la réforme de 2017 menée par Donald Trump) et adopter un taux minimum de 21% pour les multinationales.

    Ensemble de la presse du 1er avril

Environnement
  • Environnement
    La Scandinavie accélère sur l'aviation décarbonée
    La Suède, la Norvège et l'Islande ont prévu d'interdire les avions à pétrole sur leurs lignes intérieures d'ici à 2040 ; les premiers avions régionaux décarbonés aux couleurs de compagnies scandinaves sont attendus dès 2026 sur les lignes domestiques. La startup Heart Aerospace (Suède), créée en 2018 dans le cadre d'un plan gouvernemental pour faire émerger des projets d'avions électriques, s'est engagée à mettre en ligne un premier avion régional de 19 places, l'ES-19, propulsé par quatre moteurs électriques, dès l'été 2026, avec la compagnie finlandaise Finnair. L'autre projet d'avion « vert » attendu pour 2026 est le P-Volt : un appareil de 11 places à propulsion électrique, développé conjointement par l'avionneur italien Tecnam et le motoriste Rolls-Royce. Il bénéficie du soutien de la compagnie régionale norvégienne Wideroe, dont 74% des vols se font sur des distances de moins de 275 km.

    Les Echos du 1er avril