Synthèse de presse

Industrie
  • Industrie
    Figeac Aéro publie son chiffre d’affaires du premier trimestre et annonce la signature de deux importants contrats
    Figeac Aéro réalise, au titre du 1er trimestre de l'exercice 2020-2021 (du 1er avril au 30 juin 2020), «un chiffre d'affaires de 50,2 M€, en retrait de 55,29% par rapport à la même période de l’exercice précédent». L’entreprise rappelle que «comme annoncé dans le communiqué du 27 août dernier, le caractère durable de la dégradation économique du secteur aérien implique une adaptation des effectifs du Groupe afin de sauvegarder sa compétitivité et prévenir des difficultés à venir et leurs conséquences sur l’emploi» et que «Figeac Aéro a obtenu auprès de Bpifrance un prêt Atout d’un montant de 15 M€, qui vient compléter les Prêts Garantis par l’État d’un montant total de 80 M€ obtenu auprès des partenaires bancaires historiques du Groupe. Ces financements permettent de sécuriser l’avenir du Groupe». Figeac Aéro annonce, de plus, avoir remporté un contrat «program life» «d’une valeur de 250 millions de dollars US, relatif à la production de pièces élémentaires et sous-ensembles pour les programmes A320, A321 et B787», et un autre contrat «de près de 50 millions de dollars US de type LTA (Long Term Agreement) avec un motoriste majeur. Le Groupe produira dans son Usine du Futur en France des pièces moteurs complexes du programme A350 sur la base d’un savoir-faire développé avec d’autres motoristes», précise le communiqué.

    La Dépêche du Midi du 8 septembre
  • Industrie
    Naval Group signe un partenariat avec la région Pays de la Loire
    La région Pays de la Loire et l’industriel Naval Group ont signé une convention de partenariat jeudi 3 septembre, à Indret (44) près de Nantes, en présence de Pierre-Eric Pommellet, PDG du groupe. «Nous avons un plan de charge qui va durer 15 à 17 ans, et qui va en permanence mobiliser 800 ETP (équivalent temps plein)», explique Emmanuel Chol, directeur du site de Naval Group à Indret. «Dans le contexte de maintien de l'emploi et de relance de l'économie, la Région se mobilise sur l'ensemble des filières industrielles ligériennes», précise Christelle Morançais, présidente de la région Pays de la Loire. «L'objectif est de rapprocher l'expertise de Naval Group de l'écosystème, des pôles de compétitivité et des clusters pour favoriser l'effet d'entraînement vers le tissu économique, les sous-traitants de rang 1 & 2. Ces opérations toucheront notamment les domaines des Energies Marines renouvelables et de l'hydrogène où nous venons de lancer un plan de 100 millions d'euros. Il est clair que notre plan de relance a besoin des grands donneurs d'ordre», explique Paul Jeanneteau, vice-président du Conseil régional en charge des Entreprises, de l'International et de l'Innovation.

    La Tribune du 8 septembre
  • Industrie
    En août, l'activité économique a tourné à 95 % de son niveau d'avant-crise
    Dans une étude publiée ce mardi matin, l'Insee indique que l'économie française a fonctionné en août à environ 95% de son niveau d'avant-crise. L'Insee souligne toutefois «le risque d'un choc de demande» dans les prochains mois sur l'économie française. Sur l’ensemble de l’année, le PIB de la France reculerait d'environ 9%, anticipe l'Insee, conformément à ses prévisions précédentes.

    Les Echos du 8 septembre
  • Industrie
    Le gouvernement renforce le Volontariat International en Entreprise (VIE)
    Le gouvernement «va mettre davantage d'argent dans les VIE, pour ces jeunes qui passent deux ans dans une entreprise» à l'étranger, a déclaré le ministre délégué au Commerce extérieur et à l'Attractivité, Franck Riester, invité sur RFI. Dans le détail, l'Etat prendra à sa charge 5 000 euros pour l'envoi d'un jeune sous statut VIE dans une entreprise de petite ou moyenne taille. «Au moins 3 000 missions seront financées», est-il précisé, sachant que ce coup de pouce représente «entre 15% et 20%» des coûts de la mission, qui est indemnisée et réservée aux jeunes diplômés de 18 à 28 ans. Cette mesure s'inscrit dans le cadre du plan de relance, dont un des volets (doté de 247 millions d'euros) est destiné à aider les entreprises à l'export.

    Les Echos du 8 septembre

Environnement
  • Environnement
    Le gouvernement présente aujourd’hui la stratégie hydrogène nationale
    La ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, et le ministre de l'Économie, des Finances et de la Relance, Bruno Le Maire, présentent ce mardi la stratégie hydrogène nationale, devant l’Association française pour l’hydrogène et les piles à combustible (AFHYPAC) et l’ensemble des acteurs et partenaires de la filière. Le Figaro consacre à cette occasion un article de fond à l’hydrogène et ses usages. Daniel Hissel, professeur à l'Université Bourgogne Franche-Comté et lauréat 2020 de la médaille de l'innovation du CNRS, Carine Sebi, professeure et coordinatrice de la Chaire Energy for Society à Grenoble École de Management (GEM), et Pierre-Etienne Franc, directeur monde de l'activité hydrogène énergie d'Air Liquide, s’y expriment notamment.

    Le Figaro du 8 septembre
  • Environnement
    Entretien avec Michel Delpon, président du groupe d’études sur l’hydrogène à l’Assemblée Nationale
    Michel Delpon, président du groupe d’études sur l’hydrogène à l’Assemblée Nationale, accorde un entretien à La Tribune. «Nous sommes désormais armés pour faire avancer la filière hydrogène en France», déclare-t-il notamment. Il souhaite «que ce budget serve à développer le secteur qui est à un moment charnière, en soutenant les acteurs qui se regroupent en co-entreprises pour déployer à grande échelle des solutions hydrogène. A l'image des entreprises Faurecia et Michelin, associées au sein de «Symbio, a Faurecia Michelin Hydrogen Company». Air Liquide, Toyota et Hype ont créé de leur côté la co-entreprise HysetCo, sans oublier bien sûr, les nombreux projets innovants que développent les start-ups sur l'ensemble du territoire français», précise-t-il.

    La Tribune du 8 septembre

international
  • international
    La Commission européenne prône plus de coordination pour les restrictions aux frontières
    La Commission européenne a adopté le 4 septembre une proposition du Conseil européen visant à créer des critères d'harmonisation et de meilleure clarté pour tout renforcement des restrictions aux frontières liées au Covid-19. La Commission propose notamment que les Etats membres de l'Union ne puissent pas restreindre la liberté de mouvement provenant d'un autre Etat membre si «le nombre total de nouveaux cas notifiés de Covid-19 dans une zone donnée est égal ou inférieur à 50 pour 100 000 pendant une période de 14 jours». La Commission propose aussi un code de couleurs pour classer les pays en fonction de leur situation sanitaire face au Covid-19. ACI Europe (la branche européenne du Conseil international des Aéroports) a salué cette initiative.

    Air & Cosmos du 8 septembre
  • international
    L'US Air Force a accordé un contrat de développement à l’avionneur Exosonic
    L'US Air Force a récemment accordé un contrat de développement à l’avionneur Exosonic, qui oeuvre dans le domaine du transport supersonique civil silencieux, pour développer un appareil qui pourrait être utilisé sous le nom d’Air Force One, rapporte Air & Cosmos. Le contrat concerne un biréacteur supersonique silencieux d'une vitesse de Mach 1.8, capable de transporter les présidents sur une distance allant jusqu’à 5 000 nautiques (soit 9 260 km). L’avion aurait une capacité de transport de 70 passagers. Boom, Aerion et Lokheed Martin travaillent également à la mise au point d’appareils supersoniques, rappelle le magazine.

    Air & Cosmos du 8 septembre

Aviation Commerciale
  • Aviation Commerciale
    Franck Goldnadel, nouveau président des Aéroports de la Côte d'Azur
    La société des Aéroports de la Côte d’Azur (SACA) a nommé Franck Goldnadel à la fonction de président du directoire. Ancien directeur des aéroports d’Orly, puis de Roissy-Charles de Gaulle, Franck Goldnadel prendra ses fonctions à compter du 21 septembre. «Il lui appartiendra de poursuivre la croissance des activités du Groupe en bonne collaboration avec les collectivités et partenaires locaux», annonce la SACA.

    La Tribune du 8 septembre