Synthèse de presse

Compétitivité
  • Compétitivité
    Le PIB de la France a rebondi au troisième trimestre
    Alors que la France est entrée, vendredi 30 octobre, dans un nouveau confinement, l’embellie économique du troisième trimestre se confirme, selon les premières estimations publiées par l’Insee. De juillet à septembre 2020, le produit intérieur brut (PIB) a rebondi de 18,2 %, un chiffre supérieur aux anticipations, après la chute de 13,7 % du deuxième trimestre. Mais ce rebond ne signifie pas une sortie de crise : l’activité reste en dessous de son niveau de 2019 de -4,3 %. Et la récession, sur l’ensemble de l’année 2020, devrait atteindre -11 %, selon une estimation donnée par Bruno Le Maire vendredi matin. Alors que Bercy tablait, jusqu’à ce jour, sur un recul du PIB de 10,1 % pour l’ensemble de l’année, cette révision peut paraître « modérée », a reconnu le ministre de l’économie. Mais, a-t-il expliqué, c’est « justement parce que nous avons eu un troisième trimestre très fort qui traduit une chose simple : la capacité de rebond de l’économie française est considérable ».

    Le Monde du 31 octobre 2020

Aviation Commerciale
  • Aviation Commerciale
    Le nouvel aéroport international de Berlin voit le jour
    Le nouvel aéroport international Willy-Brandt de Berlin-Brandebourg (BER) a été mis en service le 31 octobre. Le nouvel aéroport berlinois a été inauguré par un vol spécial de Lufthansa, le vol LH2020 opéré en Airbus A320 au départ de Munich, qui a atterri à Berlin-Brandebourg à 14h19. Un vol spécial d’EasyJet en provenance de l’aéroport berlinois Tegel a atterri dans la foulée du vol de Lufthansa. « Il s’agit d’un jour historique », a souligné le patron de Lufthansa, Carsten Spohr, lors d’une conférence de presse.

    Ensemble de la presse du 31 octobre 2020
  • Aviation Commerciale
    Air France-KLM aura besoin d’une recapitalisation
    La directrice générale d’Air France, Anne Rigail, estime qu’avec 1 milliard d’euros de perte d’exploitation au troisième trimestre, soit 10 millions de perte par jour, la compagnie aérienne aura besoin d’une recapitalisation. « Compte tenu de nos faibles résultats, on voit qu’il va falloir renforcer notre bilan. Et ça passera par une recapitalisation », a-t-elle déclaré le 30 octobre au micro d’Europe1. Malgré une aide de 7 milliards d’euros de l’État français pour faire face à cette crise d’une ampleur inédite, elle pointe le fait que « la structure du bilan » de son entreprise est « tellement affaiblie qu’il faut injecter du capital ». Anne Rigail reste vague sur la provenance de ces fonds mais l’État français est toujours un « actionnaire de référence de la compagnie » et détient 14,2% du capital du groupe Air France-KLM.

    Air Journal du 31 octobre 2020

Industrie
  • Industrie
    Safran confirme son intérêt pour Aubert & Duval
    Philippe Petitcolin, directeur général de Safran a confirmé vendredi 31 octobre son intérêt pour le fabricant de pièces de fonderie à haute performance Aubert & Duval, filiale d’Eramet. L’entreprise plus que centenaire figure parmi les fournisseurs stratégiques de Safran, qui regarde son avenir « avec intérêt » selon son directeur général, évoquant une éventuelle reprise d’Aubert & Duval, si Eramet décidait de s’en séparer, selon Les Echos.

    Les Echos du 2 novembre 2020
  • Industrie
    Airbus Helicopters résiste à la crise
    Airbus Helicopters a enregistré un chiffre d’affaires stable au troisième trimestre, la baisse des livraisons ayant été compensée par une augmentation de l’activité dans les services. L’EBIT ajusté d’Airbus Helicopters progresse à 238 millions d’euros sur les neuf premiers mois de l’année, à comparer aux 205 millions d’euros générés sur la même période l’année dernière.

    Journal de l’Aviation du 31 octobre 2020
  • Industrie
    Tianjin livre son 500e Airbus de la famille A320
    Le site de Tianjin d'Airbus en Chine vient de livrer son 500e appareil de la famille Airbus A320 sorti de chaîne d'assemblage. Il s'agit d'un A320neo réceptionné par China Southern Airlines. Le site a progressivement repris ses activités depuis le mois de février dernier. Le 400e exemplaire avait été livré en décembre 2018, également un A320neo, mais à Air China.

    Air & Cosmos du 30 octobre 2020
  • Industrie
    Airbus s’associe avec la start-up Earthcube pour son service de surveillance de sites stratégiques
    Airbus a choisi la start-up française Earthcube comme partenaire technologique pour le lancement de son nouveau service de surveillance de sites stratégiques. Destiné aux armées, ce service déclenche une alerte quand il détecte une activité anormale sur une base ou un port militaire sous surveillance. Créée il y a quatre ans et forte d’une soixantaine d’experts en intelligence artificielle, Earthcube a développé une technologie de traitement d’images automatisé. Elle identifie aussi bien les aéronefs que les navires et les sous-marins, en analysant des images avec une résolution de 50 centimètres voire 30 provenant des satellites d’Airbus (Pléiades, Pléiades Neo).

    L’Usine Nouvelle du 1er novembre 2020
  • Industrie
    La gendarmerie engage la modernisation de ses hélicoptères
    La gendarmerie engage la modernisation de ses forces aériennes. Le ministère de l’Intérieur a décidé d’acquérir 10 hélicoptères H160 auprès d’Airbus. Le contrat, d’une valeur de 200 millions d’euros, doit être signé en 2021. Cette acquisition est financée dans le cadre du plan de relance aéronautique. Cette commande permet de maintenir 600 emplois pendant trois ans chez Airbus Helicopters en France à Marignane, en Allemagne à Donauwörth, et en Espagne à Albecete.

    Le Figaro du 1er novembre 2020
  • Industrie
    La Chine redonne de l’espoir aux acteurs de l’aéronautique
    L’Asie, et plus particulièrement la Chine, rend à nouveau optimistes les acteurs de l’aéronautique tels que Safran et Airbus. En Chine, « l’activité est (pratiquement) revenue aux niveaux de 2019 », s’est félicité Philippe Petitcolin lors de la présentation des résultats trimestriels de Safran. Le trafic national n’y est plus que de 4 % inférieur à ce qu’il était en 2019. Largement devant l’Europe ou l’Amérique du Nord, avec respectivement 52 % et 40 % d’activité en moins par rapport à l’an dernier à pareille époque. Contrairement à l’Europe, la Chine accueille chaque jour 13 000 vols intérieurs. L’essor du trafic aérien en Asie représente surtout une bonne nouvelle pour Airbus. Il devrait permettre à l’avionneur européen, déjà champion des ventes avec son A320neo, de conforter sa position de leader, avec plus de 55% de parts de marché des moyen-courriers.

    Le Monde du 31 octobre 2020

Défense
  • Défense
    La France, l’Allemagne et l’Espagne lancent le chantier de rénovation du Tigre
    La France, l’Allemagne et l’Espagne s'apprêtent à lancer en novembre la phase de réalisation du programme d'hélicoptère d'attaque « Tigre standard 3 » sur la base d'une coopération entre les trois pays. La France va embarquer le nouveau missile de MBDA dans ce futur Tigre au standard 3, selon La Tribune. Le MAST-F a une capacité de neutralisation de combattants, de cibles blindées et d'infrastructures, de jour comme de nuit jusqu'à 8 000 mètres.

    La Tribune du 30 octobre 2020
  • Défense
    La Chine fait une nouvelle démonstration de son avion de chasse furtif
    Des images de l’avion de chasse furtif chinois Chengdu J-20 ont été dévoilées par la télévision publique nationale. On y voit deux appareils en plein exercice tirer une dizaine de fusées leurres, utilisées lors des combats aériens pour contrer les missiles adverses.

    Capital du 30 octobre 2020
  • Défense
    L'armée équatorienne prend livraison de deux hélicoptères H145
    Airbus Helicopters a annoncé avoir livré deux H145 à l'armée de l'air équatorienne, qui devient ainsi le premier client militaire en Amérique du Sud pour cet hélicoptère. Six autres H145 seront livrés à ce client dès l'année prochaine. Ces hélicoptères connus sous le nom de « Cobra » dans l'armée de l'air équatorienne seront affectés à la 22e escadre de combat à Guayaquil. Le contrat signé entre l'Equateur et Airbus Helicopters comprend la formation de 12 pilotes et 15 techniciens. Ces H145 seront utilisés pour la surveillance des frontières, la lutte contre le trafic de drogue, des opérations de sauvetage à haute altitude, d'évacuations sanitaires et d'assistances en cas de catastrophes naturelles.

    Aeroweb du 30 octobre 2020
  • Défense
    Safran souhaite se renforcer dans la défense
    La crise du Covid-19 a montré la grande dépendance de Safran à l'aéronautique civile alors que l'activité hélicoptère et la défense sont en croissance. À cet égard, le groupe souhaite se renforcer dans le secteur militaire. « J’aimerais que le groupe se développe dans la défense. Si des actifs sont à vendre, je regarderai avec intérêt », a déclaré Philippe Petitcolin, son directeur général. Les activités militaires représentent 16% environ du chiffre d'affaires du groupe. Il est présent dans les drones avec le Patroller commandé par l'armée de Terre, les boules optroniques, les centrales inertielles, ainsi que les moteurs de l'avion de combat Rafale, de l'Airbus A400M et de plusieurs hélicoptères, notamment le nouveau H160 M qui doit équiper les forces armées dans les prochaines années. Safran bénéficiera aussi du futur contrat Rafale grec. Athènes négocie avec la France pour acheter 18 avions de combat. « Si de nouveaux contrats Rafale sont pris à l'exportation et en France, ils auront un impact positif en 2022 et 2023 », a précisé le directeur général.

    Le Figaro 30 octobre 2020

Covid-19
  • Covid-19
    L’aéroport de Nice met en place des tests antigéniques
    « Répondant à la demande de IATA pour la mise en œuvre de corridors sanitaires », l’aéroport de Nice a organisé et mis en place avec l’aide de la métropole de Nice une salle dédiée aux tests antigéniques dans son terminal 2. Ces tests sont proposés prioritairement et sur la base du volontariat aux voyageurs d’Air France et Alitalia à destination des Dom-Tom et aux voyageurs à destination de Rome. Ils sont également accessibles à « tous les voyageurs au départ en faisant la demande ». Pour cette phase d’expérimentation, Air France et Alitalia sont partenaires de l’aéroport.

    Air Journal du 30 octobre 2020
  • Covid-19
    IATA réclame de nouvelles aides gouvernementales pour le transport aérien et la mise en place de tests antigéniques
    Invité de l’émission Good Morning Business sur BFMTV ce 30 octobre, Alexandre de Juniac, le président de l’Association internationale du transport aérien (IATA) a de nouveau réclamé « l’aide des gouvernements » alors que « le nombre d’emplois qui sont menacés dans notre secteur au niveau mondial, c’est plusieurs millions ». Il reproche notamment aux gouvernements de ne pas avoir réellement ouvert les frontières lorsque le trafic commençait à repartir puisque certains ont mis en place « des mesures de restrictions aux voyages comme les quarantaines ». Pour permettre aux compagnies de retrouver une activité normale, Alexandre de Juniac propose de remplacer ces mesures « par un test systématique des passagers à l’aéroport de départ » grâce aux nouveaux tests antigéniques qui commencent à être déployés.

    BFMTV du 30 octobre 2020