Synthèse de presse

Industrie
  • Industrie
    Coronavirus : le Medef salue les mesures du gouvernement
    Dans une interview avec le quotidien Ouest-France, le président du Medef, Geoffroy Roux de Bézieux salue les mesures prises par le gouvernement, lundi 16 mars. Mais il invite aussi les salariés qui le peuvent à continuer le travail pour faire tourner les usines. Il cite le cas d’Air France KLM. « Sa situation actuelle est le résultat des mesures prises par les différents États touchés par le coronavirus, déclare Geoffroy Roux de Bézieux. Il est donc logique que les États français et néerlandais se portent à son secours car ils sont actionnaires et la perte de chiffre d’affaires est de 80 %. Le trafic aérien reprendra tôt ou tard ».

    Ouest-France du 17 mars 2020
  • Industrie
    Coronavirus : Bruno Le Maire annonce 45 milliards d’euros d’aide pour les entreprises
    Le 17 mars, le ministre de l’Economie Bruno Le Maire a annoncé une aide de 45 milliards d'euros pour les entreprises et les salariés, à laquelle s’ajoutent 300 milliards d'euros de garantie de l’État pour les prêts bancaires en France. Bruno Le Maire souhaite que « l'économie puisse redémarrer plus fort lorsque l'épidémie de coronavirus sera derrière nous. Nous avons pris les bonnes mesures au bon moment, le président de la République a été extrêmement clair. Il faut gagner la guerre contre le virus ».

    Ensemble de la presse du 17 mars 2020
  • Industrie
    Donald Trump : « Nous devons protéger Boeing »
    « Nous devons protéger Boeing », a déclaré le président des Etats-Unis, Donald Trump, lors d'une conférence de presse, le 17 mars. Quelques heures plus tôt, Boeing avait publiquement demandé aux responsables de la Maison Blanche et du Congrès une aide d'urgence à court terme pour Boeing, ses fournisseurs et les compagnies aériennes afin d'éviter une vague de licenciements massifs. Et Boeing avait indiqué que « des discussions positives et continues se poursuivent avec le gouvernement et les leaders de l’industrie » - y compris au sein de l'administration Trump et du Congrès. « L'accès à court terme aux liquidités publiques et privées sera l'un des moyens les plus importants pour les compagnies aériennes, les aéroports, les fournisseurs et les fabricants de faire la transition vers la reprise. Nous apprécions la façon dont l'administration et le Congrès s'engagent avec tous les éléments de l'industrie aéronautique en cette période difficile », soulignait le constructeur américain.

    Air & Cosmos du 17 mars 2020

Aviation Commerciale
  • Aviation Commerciale
    L’Italie confirme sa volonté de nationaliser Alitalia
    Le gouvernement italien a confirmé qu'il entendait nationaliser la compagnie aérienne Alitalia, en grande difficulté depuis des années. Cela se fera dans le cadre de mesures économiques d'urgence prises face à la pandémie du coronavirus. Le Conseil des ministres « prévoit la constitution d'une nouvelle société entièrement contrôlée par le ministère de l'Économie et des Finances, ou contrôlée par une société à participation publique majoritaire, même indirecte », précise un communiqué.

    Le Figaro du 17 mars 2020
  • Aviation Commerciale
    Coronavirus : Lufthansa prépare un pont aérien pour ravitailler l’Allemagne
    Lufthansa travaille avec le gouvernement fédéral à la mise en place d'un pont aérien afin d'assurer que les biens de première nécessité continuent d'arriver en Allemagne pendant l'épidémie de coronavirus, a déclaré mardi le président du directoire de la première compagnie aérienne allemande, Carsten Spohr.

    Le Figaro du 17 mars 2020
  • Aviation Commerciale
    Coronavirus : Qantas réduit de 90% ses vols internationaux
    La compagnie australienne Qantas a annoncé le 17 mars une réduction de jusqu'à 90% de ses vols internationaux et de jusqu'à 60% de ses liaisons intérieures pour lutter contre la propagation du coronavirus. Face à la multiplication des interdictions de voyages à travers le monde et à une « diminution abrupte de la demande », Qantas a précisé que les réductions de vols se poursuivraient au moins jusqu'à fin mai. Ces réductions affectent à la fois les vols de Qantas et de sa filiale low-cost Jetstar. Elles vont impacter tout le personnel du groupe qui compte 30 000 salariés. « Cela veut dire clouer au sol environ 150 avions, y compris presque toute la flotte de gros porteurs », a précisé la compagnie dans un communiqué.

    AFP du 17 mars 2020
  • Aviation Commerciale
    Le trafic passager en chute de 54%
    L'ACI (Airports Council International) Europe indique que le trafic passager a chuté de 54% la semaine dernière. L'organisation estime que les aéroports européens vont perdre 100 millions de passagers au premier trimestre, pour un manque à gagner de 2 milliards d'euros.

    Le Journal de l’Aviation du 17 mars 2020
  • Aviation Commerciale
    Coronavirus : l’IATA appelle à l’aide les Etats
    L'Association internationale du transport aérien (IATA) s'est à nouveau alarmée le 17 mars de la situation de nombreuses compagnies aériennes au bord de la faillite et a lancé un appel à l'aide des gouvernements. « Si nous voulons maintenir un secteur aérien fort et capable de faire face à cette crise difficile, et fournir les ressources pour garantir qu'une reprise ait lieu en temps voulu, il faut que les gouvernements agissent vigoureusement et rapidement », a prévenu le PDG de l'IATA, Alexandre de Juniac, qui a évalué entre 150 et 200 milliards de dollars l'aide globale nécessaire. Selon l'économiste en chef de l'IATA, Brian Pearce, de nombreuses compagnies aériennes frappées par la suspension des liaisons aériennes à l'échelle planétaire sont désormais à court de liquidités et les trois quarts des compagnies ont moins de trois mois de liquidités pour financer leurs coûts fixes non évitables.

    La Tribune du 17 mars 2020

Espace
  • Espace
    Coronavirus : des lancements orbitaux maintenus
    Tandis que l’Europe annonçait la suspension jusqu’à nouvel ordre de ses activités sur le Centre spatial guyanais, la journée du 16 mars a été marquée par deux tentatives de lancements orbitaux. La Chine a tout d’abord procédé au premier essai de la version à trois étages de son lanceur de puissance moyenne Longue Marche 7. Embarquant le satellite technologique TJS 6 et mis en œuvre depuis l’île de Hainan, le LM 7A n’a cependant pas réussi sa mission, probablement suite à une défaillance de son troisième étage. La Russie lui a emboité le pas, en plaçant sur orbite moyenne un nouveau satellite de navigation de la constellation Glonass depuis le cosmodrome de Plessetsk, au nord de Moscou, à l’aide d’un Soyouz 2.1b / Fregat M.

    Air & Cosmos du 17 mars