Synthèse de presse

Espace
  • Espace
    Le Projet PROMISE, mené par Thales Alenia Space, permettra la création de satellites 100% européens
    La Commission européenne a confié en début d'année à Thales Alenia Space Espana le projet PROMISE (PROgrammable MIxed Signal Electronics), visant à assurer l'indépendance technologique de l’Europe pour les futures missions spatiales et à garantir sa compétitivité dans ce domaine. PROMISE, qui verra le jour en 2022, fait partie intégrante du programme de recherche et d'innovation HORIZON 2020 de la Commission européenne. «L'industrie spatiale européenne dépend aujourd'hui de pays non européens comme les États-Unis, où la plupart des ASIC (circuits intégrés) à signal mixte sont produits ; des puces électroniques considérées comme le « cerveau » des satellites et l'un des éléments les plus coûteux à produire. Le projet PROMISE développera une bibliothèque de blocs conçus et testés pour être utilisés dans la fabrication de ces puces, permettant de réduire d'un tiers le délai de livraison de ces composants pour satellites et de diminuer sensiblement leur coût», explique Thales Alenia Space dans un communiqué. «PROMISE positionnera l'industrie spatiale européenne à la pointe des solutions compétitives et permettra aux entreprises participantes de jouer un rôle de premier plan dans les projets spatiaux du futur», a déclaré Eduardo Bellido, le PDG de Thales Alenia Space en Espagne.

    La Tribune du 3 juin

Industrie
  • Industrie
    Distanciation sociale : Safran Seats développe des solutions pour la sécurité des passagers
    Safran Seats dévoile une suite de solutions pour améliorer le confort et la sécurité des passagers à bord des avions. Avec son partenaire Universal Movement, Safran Seats propose ainsi l'équipement Interspace, qui offre un plus grand confort aux passagers en classe Premium Economy, et travaille à une adaptation du produit, appelée Interspace Lite. Celle-ci donne aux compagnies aériennes la possibilité de reconfigurer facilement leurs cabines en classe économique, en délimitant l'espace entre les passagers et en leur offrant plus d'intimité grâce au verrouillage des sièges centraux ou extérieurs d'une rangée. Safran Seats lance la suite «Travel Safe», qui permet d'assurer la distanciation sociale avec des équipements de séparation amovibles comme «Ringfence», qui isolent chaque passager, et des équipements sans contact (dispositif d'actionnement de porte automatique ou d'inclinaison du dossier à l'aide d'une pédale, par exemple). En parallèle, Safran Seats lance un nouveau service qui lui permettra de développer des solutions de concert avec les compagnies aériennes, «Create with Safran Seats».

    Le Journal de l'Aviation du 3 juin
  • Industrie
    Le gouvernement anticipe désormais une récession de 11% cette année
    Dans le troisième projet de loi de finances rectificatif pour 2020, qui sera présenté par le ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire, et le ministre de l'Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, en Conseil des ministres mercredi 10 juin, l’hypothèse d’évolution du PIB a été fixée à - 11%. «Cela veut dire tout simplement que le choc économique est extrêmement brutal», a expliqué le ministre de l’Économie et des Finances sur RTL. «Cela veut dire également qu’il faut nous donner toutes les mesures pour relancer la croissance en 2021». Une relance qui «devra être coordonnée avec tous nos partenaires européens, et qui devra être verte », a rappelé Bruno Le Maire, à l’Assemblée, mardi. « Nous voulons transformer notre modèle économique. Faisons de cette crise la chance d’un rebond vert pour notre économie», a-t-il ajouté.

    Le Figaro du 3 juin
  • Industrie
    Les cotisations sociales de juin peuvent être reportées
    Gérald Darmanin, le ministre de l'Action et des Comptes publics, a annoncé ce mardi le prolongement en juin de la possibilité de reporter ses versements de cotisations sociales. «Les entreprises du régime général et du régime agricole qui ont besoin de recourir à nouveau à ce dispositif devront réaliser une demande préalablement à l’échéance de paiement», a précisé le ministère de l'Economie et des Finances par communiqué. Le formulaire de demande de report partiel ou total est à remplir en ligne, sur le site de l’Urssaf, pour les échéances des 5 et 15 juin. «Sauf réponse négative de l’Urssaf dans un délai de 48 heures, la demande sera réputée acceptée », précise le ministère. Comme pour l’échéance de mai, les demandes de report des échéances fiscales et sociales sont soumises au non-versement de dividendes et au non-rachat d’actions entre le 27 mars et le 31 décembre 2020. L’entreprise ne doit pas non plus avoir son siège ou l’une de ses filiales dans un État ou territoire non-coopératif en matière fiscale.

    Le Figaro du 3 juin

Défense
  • Défense
    La France réoriente ses exportations d'armes vers l'Europe
    En 2019, 45 % des commandes d’exportations françaises d’armement, soit 3,47 milliards d’euros, ont été réalisées avec des partenaires européens (42% avec un pays membre de l’Union) contre 25% en 2018 et de 10% à 15% les années précédentes. «Nous avons fait le choix de l’Europe», écrit la ministre des Armées, Florence Parly, dans le rapport au Parlement sur les exportations d’armement rendu public mardi. «Il s’agit de créer des partenariats, de favoriser les coopérations et l’interopérabilité de nos armées avec en ligne de mire la volonté d’agir ensemble. C’est cela l’Europe de la défense».

    Les Echos, Le Figaro et Le Monde du 3 juin
  • Défense
    L'A400M monte en puissance
    Le ministère des Armées a annoncé que l'avion de transport A400M est désormais apte à larguer des parachutistes par une porte latérale. Afin de valider cette capacité, un entraînement opérationnel a eu lieu, «avec un A400M de l'armée de l'Air et des parachutistes de l'armée de Terre», rapporte le ministère. «L'Airbus A400M de nouvelle génération a obtenu la certification de la capacité de déploiement simultané de parachutistes et a achevé le développement industriel complet de la capacité de déploiement de parachutistes, avec un maximum de 116 parachutistes répartis sur les deux portes latérales», déclare Airbus Defence and Space dans un communiqué. «Cette réalisation renforce la valeur stratégique que l'A400M offre déjà aux opérateurs de l'armée de l'Air et à la société, comme cela a été démontré à l'occasion du Covid-19», a souligné Dirk Hoke, CEO d'Airbus Defence and Space.

    Air & Cosmos, Aerobuzz et Aeromorning du 3 juin
  • Défense
    Eurosatory 2020 : le COGES organisera des rendez-vous B2B en visio-conférences en septembre
    Afin de compenser l'annulation du salon Eurosatory 2020 suite à l'épidémie de Covid-19, le COGES, filiale du GICAT, va organiser, les 14 et 15 septembre prochains, des rendez-vous B2B sous la forme de visio-conférences, organisées par Proximum, un prestataire avec lequel le COGES a déjà organisé de tels rendez-vous dans ses propres salons, à Eurosatory notamment.

    Air & Cosmos du 3 juin

Emploi
  • Emploi
    L'apprentissage, une «très haute priorité» pour la ministre du Travail
    Muriel Pénicaud, la ministre du Travail, a estimé ce mardi matin que la France va franchir les 10% de taux de chômage cette année. La ministre a rappelé que le gouvernement travaille sur un «plan de relance» pour l'emploi et présentera ses contours à la fin de la semaine. L'accent sera mis sur l'apprentissage. «Pour moi c'est une très haute priorité l'apprentissage», a souligné la ministre, qui s'est félicitée d'une hausse de 16% des apprentis en 2019. «Mon message aux entreprises c'est «on vous a aidé, aidez le pays en formant des jeunes», a déclaré Mme Pénicaud.

    Le Figaro du 3 juin

international
  • international
    Embraer : revenus en baisse de 23% au premier trimestre
    Embraer a annoncé une perte nette de 292 millions de dollars au premier trimestre, contre une perte nette de 43 millions de dollars à la même période l’année dernière, et un revenu de 634 millions de dollars US, contre 823 au T1 2019, ce qui représente une baisse de 23%. Des pertes liées en partie à la pandémie de Covid-19, et en partie à la préparation de l’alliance avec Boeing, désormais annulée. Le groupe a toutefois indiqué disposer d'un niveau de liquidités satisfaisant et estime que la «situation est plutôt stable» pour 2020 et 2021 puisque seuls des reports de livraison ont été négociés à ce jour.

    Air Journal et le Journal de l'Aviation du 3 juin
  • international
    MHI a acquis le programme d'avion régional CRJ de Bombardier
    Le 1er juin, Mitsubishi Heavy Industries (MHI) a conclu son acquisition du programme CRJ de Bombardier, lançant ainsi MHI RJ Aviation Group (acronyme de Mitsubishi Heavy Industries Regional Jet Aviation Group). Selon les termes de l’accord, MHI acquiert les activités de maintenance, d’ingénierie, de certification de navigabilité, de gestion d’actifs, de marketing et de vente pour l’avion de la série CRJ, ainsi que les certificats de type et les droits de propriété intellectuelle qui y sont liés. MHI a toutefois suspendu le développement du SpaceJet M100 de 76 places, MHI a également retardé le développement de la version M90 de 88 places pour au moins une autre année, rapporte Air & Cosmos.

    Air & Cosmos du 3 juin

Environnement
  • Environnement
    Air France-KLM confirme l’objectif de réduire ses émissions de CO2 de 50% à l’horizon 2030
    Air France-KLM a publié son rapport annuel sur le développement durable, dans lequel la compagnie confirme son objectif de réduction des émissions de CO2 de 50% à l'horizon 2030, par rapport à 2005. La compagnie rappelle ses actions et résultats en 2019 : une réduction de 30% des émissions de CO2 par passager-kilomètre par rapport à 2005, une réduction de 32% des émissions au sol par rapport à 2018, l’arrivée de 22 nouveaux avions plus silencieux et plus efficaces, une réduction de 43% du bruit par mouvement par rapport à 2000, et une réduction de 31% des déchets non-recyclés par rapport à 2011. «Nous devons accélérer la transition vers un transport aérien plus durable et nous prenons volontairement de nouveaux engagements pour aujourd’hui et à horizon 2030. J’ai décidé de mettre en place une compensation de 100% des émissions de CO2 de nos vols domestiques à partir de janvier 2020 afin de proposer à tous nos clients un voyage neutre en carbone en France», explique Anne Rigail, Directrice générale d’Air France.

    Air Journal du 3 juin

Aviation Commerciale
  • Aviation Commerciale
    IATA alerte sur l’endettement des compagnies
    L’Association du Transport Aérien International (IATA) a publié une analyse selon laquelle la dette de l’industrie mondiale du transport aérien pourrait atteindre 550 milliards de dollars d’ici la fin de l’année. Cela représente une augmentation de 120 milliards de dollars par rapport à la dette au début de 2020, soit une hausse de 28%. «Les coûts fixes devront être répartis entre moins de voyageurs. En plus, les compagnies aériennes devront rembourser des dettes massives associées à l’aide financière», avertit IATA.

    Aerobuzz du 3 juin