Synthèse de presse

Aviation Commerciale
  • Aviation Commerciale
    ADP nomme Justine Coutard à la tête de l’aéroport d’Orly
    ADP a annoncé ce 5 octobre la nomination de Justine Coutard, 34 ans, jusqu'ici directrice de cabinet de Gérald Darmanin, à la tête de l'aéroport d’Orly. Justine Coutard avait déjà rejoint le groupe ADP en 2015 comme secrétaire générale de la direction générale des opérations aéroportuaires et en qualité de directrice qualité clients de l'aéroport de Roissy-Charles de Gaulle. En 2016, elle avait pris les fonctions de directrice des finances, de la gestion et de la stratégie du groupe, avant de rejoindre le cabinet du ministre de l'Action et des comptes publics.

    La Tribune du 7 octobre 2020
  • Aviation Commerciale
    IATA lance un appel à l’aide sur les aides au secteur aérien
    L'Association du transport aérien international (IATA) estime que les compagnies aériennes dépenseront encore 77 milliards de dollars de liquidités au second semestre, « soit près de 13 milliards de dollars par mois », souligne son directeur général, Alexandre de Juniac. Jusqu'à présent, elles « ont pu tenir grâce au soutien des Etats, qui ont apporté plus de 160 milliards de dollars d'aides », se félicite l'ancien patron d'Air France-KLM. Mais la crise se prolonge et une partie de ces aides, comme le financement du chômage partiel, arrivent à leur terme ou diminuent. « Sans leur prolongation et de nouvelles injections de cash, le secteur ne sera pas en mesure de passer la crise », avertit le directeur général de IATA.

    Les Echos du 6 octobre 2020

Industrie
  • Industrie
    Airbus Corporate Jets décroche six premières commandes pour l'ACJ TwoTwenty
    Airbus Corporate Jets a enregistré les premiers contrats pour son nouvel avion d’affaires ACJ TwoTwenty qui totalise six commandes depuis son lancement. Comlux a passé commande pour deux appareils et quatre autres émanent de clients ayant souhaité conserver l'anonymat. La mise en service opérationnel du premier ACJ TwoTwenty par Comlux Aviation est prévue pour début 2023.

    Boursorama du 6 octobre 2020
  • Industrie
    SpiceJet desservira Londres en A330neo
    La compagnie aérienne indienne low-cost SpiceJet compte lancer début décembre deux nouvelles liaisons vers Londres, au départ de Delhi et de Mumbai, qui seront opérées en Airbus A330-900. Cet A330neo n’est pas le premier gros-porteur loué avec équipage par SpiceJet. En mars, la compagnie avait signé avec le bulgare BH Air pour deux A330-200. Sa flotte est constituée principalement de Boeing 737 et de 32 De Havilland Q400. Et en 2015, elle avait déjà loué des A330.

    Air Journal du 6 octobre 2020

Défense
  • Défense
    L’Inde envisage l’acquisition de nouveaux Rafale
    Lors de sa conférence de presse annuelle, le 4 octobre, Rakesh Kumar Singh Bhadauria, le chef d’état-major de l’armée de l’Air indienne, a déclaré que l'Indian Air Force étudiait la possibilité de commander deux escadrons supplémentaires d'avions de combat Dassault Rafale. Même si pour le moment la priorité serait consacrée à l'acquisition des 83 LCA MK1A nationaux, Rakesh Kumar Singh Bhadauria a indiqué que dans un second temps l'Indian Air Force devra se prononcer soit vers la poursuite du programme MRFA (Multi-Role Fighter Aircraft) qui oppose plusieurs compétiteurs pour la livraison de 114 avions de combat, soit vers l'acquisition en gré à gré de 36 Rafale supplémentaires. Mais même dans l'hypothèse de la poursuite du MRFA, le Rafale resterait le grand favori, analyse Air & Cosmos. Non seulement pour des raisons opérationnelles, puisqu'en en 2023 les 36 Rafale acquis par Delhi en 2016 seront totalement déployés au sein de l'IAF, mais aussi financières. Les prochains appareils proposés seront en effet moins coûteux que ceux de la première acquisition.

    Air & Cosmos du 6 octobre 2020
  • Défense
    Un Reaper de l’US Air Force emporte 8 missiles Hellfire
    L'US Air Force a annoncé que le 10 septembre dernier, et ce pour la première fois, un MQ-9 Reaper avait volé équipé de 8 missiles Hellfire. Dans sa configuration standard, le drone peut emporter 4 Hellfire. Cette modernisation de l'appareil a été réalisée dans le cadre du programme de vol opérationnel 2409 visant à doter le drone d'un logiciel permettant d'accroître ses capacités. C'est ainsi que les points d'emport habituellement réservés aux bombes et réservoirs peuvent désormais emporter des missiles Hellfire.

    Air & Cosmos du 6 octobre 2020
  • Défense
    La France commande dix exemplaires de NH90 pour ses forces spéciales
    Le 29 septembre, le ministère des Armées a commandé dix hélicoptères NH90 destinés aux forces spéciales de l’armée de Terre afin de moderniser son parc, a annoncé la ministre Florence Parly, lors d’une audition devant les députés de la commission de la défense. Ces appareils devront équiper le quatrième régiment d’hélicoptères des forces spéciales (RHFS). Le consortium NH Industries comprend Airbus Helicopters, l’italien Leonardo et le néerlandais Fokker. Cette commande doit également bénéficier aux équipementiers Thales et Safran, ainsi qu’à leurs sous-traitants, a fait valoir Florence Parly. Cette commande de dix exemplaires au format Forces spéciales s’inscrit dans le plan visant à doter l’armée de Terre de 74 hélicoptères NH Caïman.

    Journal de l’Aviation du 6 octobre 2020
  • Défense
    La France va commander 12 avions de combat Rafale supplémentaires
    La France va commander d'ici à la fin de l'année 12 avions de combat Rafale pour compenser le prélèvement de 12 appareils d'occasion pris sur l'inventaire de l'armée de l'Air au profit de la Grèce, a annoncé mardi 6 octobre la ministre des Armées, Florence Parly. « Nous avons bien l'intention, d'ici à la fin de l'année, de procéder à une commande, en parallèle des commandes qui seront adressées pour la Grèce, pour les besoins de l'armée de l'Air et de l'Espace à hauteur de 12 avions », a affirmé la ministre lors d'une audition devant les députés de la Commission de la Défense.

    Ensemble de la presse du 6 octobre 2020
  • Défense
    La Chine perfectionne son drone militaire
    La Chine a diffusé via ses chaînes de télévision officielles des nouvelles images de son premier drone militaire autonome : le Wing Loong-2. La République populaire célébrait l’accomplissement d’une nouvelle étape décisive de son développement. Le drone vient en effet de passer une série de tests, qui prouvent sa capacité à envoyer des images même lorsque les réseaux de communication classiques sont coupés. Même si cet exercice visait surtout à évaluer l’intérêt du Wing Loong-2 pour des missions d’aide humanitaire, le drone n’en reste pas moins un appareil militaire avant tout. Dotés de similitudes avec son équivalent américain, le MQ-9, il a déjà été utilisé dans les zones de conflits. Les Émirats arabes unis ont notamment acheté plusieurs exemplaires de ces drones à la République populaire. Actuellement, ces appareils sont toujours déployés en Libye, où leur efficacité a été démontrée lorsqu’ils ont abattu plusieurs drones adverses.

    Capital du 7 octobre 2020

Formation
  • Formation
    Crise de la Covid-19 : le président du Syntec Ingénierie plaide pour la formation
    Dans l’Usine Nouvelle, Pierre Verzat, président du Syntec Ingénierie, plaide pour un soutien à la formation des ingénieurs de l'automobile et de l'aéronautique pour éviter « la désintégration des filières de pointe ». « Dans un contexte de compétition mondiale des talents, il est urgent de conserver les compétences et l’innovation en France, écrit-il. Les ingénieurs, qui conçoivent les projets de demain, seront les cerveaux de la relance. Nous avons besoin d’eux pour mettre sur pied l’avion vert et la voiture à hydrogène ».

    L’Usine Nouvelle du 6 octobre 2020

Innovation
  • Innovation
    L'ISAE-Supaero ouvre son InnovLab, un centre dédié à l’innovation
    L'école l'ISAE-Supaero a ouvert le 29 septembre un centre dédié à l'innovation sur son campus de Toulouse où étudiants, anciens élèves, enseignants-chercheurs et entreprises travailleront ensemble sur des projets innovants : InnovLab. Plusieurs projets sont actuellement à l'étude à l’étage dédié aux startups : Dron’Aero développe des drones de traitement phytosanitaire pour les vignes, Hinfact propose un concept de neuro-ergonomie sur la base de l'eye-tracking qui vérifie la compréhension par le pilote des informations délivrées dans le cockpit, tandis que Beyond Aerospace travaille sur la réalisation d’un lanceur de nanosatellites.

    L’Usine Nouvelle du 5 octobre 2020
  • Innovation
    La France reste un pays innovant
    En dépit de la désindustrialisation de son économie, la France tient plutôt bien son rang en termes d’innovation grâce à de multiples dispositifs qui favorisent l’investissement dans la R&D. Entre 2007 et 2018, la DIRD, qui correspond à la R&D exécutée dans un pays par rapport à la richesse nationale, a augmenté en France d’environ 1,6 % par an, soit un rythme deux fois supérieur à la progression du PIB, selon les données officielles. L’effort de recherche français s’élève à 2,2 % du PIB - soit environ 50 milliards d’euros actuellement. La France est également 3e du classement des 100 innovateurs mondiaux avec 5 entreprises françaises : Alstom, Schneider Electric, Saint-Gobain, Thales et le CEA. Enfin, entre 2014 et 2016, 17% des entreprises technologiquement innovantes déclarent par ailleurs avoir collaboré avec la recherche publique (universités, établissements d’enseignement supérieur et de recherche ou organismes publics de recherche). Il existe actuellement 21 «unités mixtes» de recherche avec des entreprises, telles que Air Liquide, Thales ou Safran.

    Le Figaro du 7 octobre 2020