Synthèse de presse

Industrie
  • Industrie
    MRO : Bamboo Airways se tourne vers AFI KLM E&M pour ses Boeing 787
    Air France Industries KLM Engineering & Maintenance (AFI KLM E&M) vient de signer un nouveau contrat de support équipement à long terme avec Bamboo Airways pour ses Boeing 787. La compagnie aérienne vietnamienne est opératrice du Dreamliner depuis un an, avec trois 787-9 dans sa flotte.

    Journal de l’Aviation du 9 décembre 2020
  • Industrie
    ASL Airlines France met en service son premier Boeing 737-800 BCF
    ASL Airlines France a mis en service son premier Boeing 737-800, le 9 décembre. Il s’agit du premier 737-800 BCF (Boeing Converted Freighter) de la compagnie et du premier sous certificat du transporteur aérien français. Ce monocouloir était initialement entré en service en 2007 auprès de Ryanair. ASL Airlines France en a fait l’acquisition durant l’été pour le convertir en avion de fret. Il sera désormais utilisé pour acheminer les envois de FedEx Express.

    Journal de l’Aviation du 9 décembre 2020
  • Industrie
    Avion décarboné : EcoPulse passe sa revue préliminaire de conception
    Dévoilé lors du dernier Salon du Bourget, le démonstrateur d'avion à propulsion hybride EcoPulse, qui associe Daher, Airbus et Safran, vient de passer sa revue préliminaire de conception, « une étape-clé qui permet de valider et de figer les principes constructifs du démonstrateur, son niveau de sécurité et la compatibilité du système avec l’utilisation de l’avion », annoncent les trois partenaires. Le projet entre désormais dans sa phase de conception détaillée des systèmes fournis par Safran et Airbus en parallèle du lancement de l’assemblage du prototype par Daher.

    Air & Cosmos du 10 décembre 2020
  • Industrie
    Le premier Airbus A220 de JetBlue prend son envol
    Le premier Airbus A220-300 destiné à JetBlue Airways a réalisé son vol inaugural le 9 décembre depuis le site de l’avionneur à Mobile, en Alabama. Cet appareil est le premier des dix exemplaires commandés par la compagnie aérienne américaine basée à New York. Airbus précise que l’appareil inaugure une nouvelle livrée baptisée « Hop » par JetBlue, en lien avec les trajets courts qu’effectuera l’appareil. JetBlue doit également recevoir son premier A321LR prochainement, un appareil qui lui permettra de lancer ses vols transatlantiques depuis Boston et New York vers Londres à partir de l’été prochain.

    Journal de l’Aviation du 9 décembre 2020
  • Industrie
    Uber cède à Joby Aviation son activité de taxis volants
    Le groupe américain Uber a annoncé la vente à Joby Aviation de sa division de taxis volants, Uber Elevate. Cette vente va « accélérer l'arrivée sur le marché » des taxis volants, estime le directeur général d'Uber, Dara Khosrowshahi, dans un communiqué. Les conditions financières de l'accord n'ont pas été dévoilées mais comprennent l'investissement par Uber de 75 millions de dollars (environ 62 millions d'euros) dans Joby Aviation, société de Santa Cruz fondée en 2009 et qui compte Toyota parmi ses principaux actionnaires. Joby Aviation va acquérir le savoir-faire de Uber dont l'objectif affiché était de lancer un réseau de taxis partagés aériens en 2023. Joby pourra offrir sur l'application du groupe les services de ses petits avions électriques à décollage et atterrissage verticaux qu'elle entend opérer à cette date.

    Capital du 10 décembre 2020
  • Industrie
    Parrot s’apprête à lancer un drone-robot en 2021
    Dans une interview avec l’Usine Nouvelle, le président de la société Parrot, Henri Seydoux, dénonce une distorsion de la concurrence sur le marché chinois des drones. Mais son entreprise compte se concentrer sur les usages militaires et les drones autonomes. « Toute la technologie en matière de robotique est disponible. Il faut encore développer quatre grandes fonctions : le traitement d’images pour mieux évaluer les distances, les outils de planification, l’intelligence artificielle pour l’identification et enfin l’informatique, qui explique à un drone comment effectuer sa mission, explique-t-il. Parrot va proposer une nouvelle architecture d’auto-pilote qui replace l’intelligence dans le drone lui-même et non plus dans la station de l’opérateur. Ainsi le drone aura les moyens de réaliser des missions en toute autonomie. Nous lancerons un drone robot dès l’an prochain. Cela fait sept ans que nous y travaillons ».

    L’Usine Nouvelle du 11 décembre 2020
  • Industrie
    Safran, le trésor caché de la haute technologie française
    Les Echos consacre un éditorial à Safran, « fleuron industriel français », comme en témoignent ses spectaculaires résultats en Bourse, et dont la réussite industrielle tient d’abord et surtout à son moteur, le CFM 56, le plus vendu au monde dans sa catégorie, qui a équipé plusieurs générations aussi bien de Boeing que d'Airbus. Le journal revient sur l’histoire de Safran et notamment l’activisme de René Ravaud, devenu une légende dans l’aéronautique, et regrette juste que ce trésor stratégique soit si peu reconnu comme tel par les Français.

    Les Echos du 11 décembre 2020
  • Industrie
    Interview de Stefano Bortoli, président exécutif d’ATR, dans Air & Cosmos
    Dans une interview avec le magazine Air & Cosmos, Stefano Bortoli, président exécutif d’ATR, dresse un tour d’horizon des dernières actualités du constructeur. Il revient notamment sur les mesures mises en place pour faire face à la crise de la Covid-19, sur laquelle il se montre plutôt optimiste, tout en appelant à en faire plus sur la dimension environnementale. « Aujourd’hui, 65% de la flotte ATR vole et nous voyons des signes de reprise sur plusieurs marchés, comme Taïwan - où les 15 ATR d’Uni Air sont à nouveau en service - le Japon, la Corée du Sud, ou encore la Nouvelle-Zélande, détaille-t-il. (…) Mais les compagnies régionales ont besoin de davantage de soutien. L’automobile en bénéficie depuis des années, grâce à la prime à la conversion. Le même type de soutien pourrait être offert aux compagnies aériennes qui remplaceraient leurs vieux appareils par des neufs, plus modernes, moins consommateurs de carburants ».

    Air & Cosmos du 11 décembre 2020

Aviation Commerciale
  • Aviation Commerciale
    Aide publique à KLM : Greenpeace déboutée aux Pays-Bas
    Le 9 décembre, un tribunal de La Haye, aux Pays-Bas, a rejeté le recours déposé par l’ONG Greenpeace contre l’aide publique accordée à la compagnie aérienne KLM Royal Dutch Airlines, qui pourra donc accéder aux 3,4 milliards d’euros promis par l’Etat. Le tribunal a jugé que les demandes de l’ONG, qui poursuivait le gouvernement, allaient au-delà des objectifs climatiques convenus au niveau international pour l’industrie aéronautique. De plus, « la majorité de la pollution causée par KLM résulte des vols internationaux. Le gouvernement néerlandais ne peut être tenu responsable que des émissions aux Pays-Bas », a précisé le jugement.

    Air Journal du 10 décembre 2020

Défense
  • Défense
    Opération Barkhane : déploiement imminent du Système de mini-drones de reconnaissance (SMDR)
    Le 9 décembre, le général Vidaud, commandant de la STAT (section technique de l’armée de Terre), a annoncé que le SMDR, le système de mini-drones de reconnaissance développé par la société Thales, sera déployé dans les prochains jours, avant la fin du mois de décembre, dans le cadre de l'opération Barkhane. La durée de projection des équipes de la STAT est estimée à un mois mais pourrait évoluer en fonction des besoins sur place.

    Air & Cosmos du 10 décembre 2020

Environnement
  • Environnement
    La Commission européenne présente sa feuille de route pour verdir les transports
    La Commission européenne a dévoilé le 9 décembre sa nouvelle stratégie pour « une mobilité durable et intelligente ». À l'exclusion du transport maritime international, le transport représente en effet un quart de l'ensemble des émissions de gaz à effet de serre de l’UE. Pour les transports maritimes et aériens, la tâche s’annonce d’autant plus ardue qu’ils ne disposent pas aujourd’hui de technologies zéro émission prêtes à être commercialisées. La Commission européenne prône donc, pour ces deux secteurs, un accès prioritaire aux carburants durables. Elle présentera des propositions à ce sujet en 2021 et se fixe pour objectif une mise sur le marché des navires à zéro émission d'ici 2030 et des avions gros porteurs à zéro émission pour 2035.

    L’Usine Nouvelle du 10 décembre 2020

Espace
  • Espace
    Une femme pourrait fouler le sol de la Lune en 2024
    La NASA se prépare à envoyer de nouveaux équipages vers la Lune et atteindre son pôle sud, une mission qui se déroulera dans le cadre du programme Artemis, instauré par Donald Trump. Pour remplir cet objectif, le vice-président Mike Pence a présenté le 9 décembre une liste de 18 astronautes, dont 9 femmes. Le dernier être humain à avoir foulé le sol lunaire est Harrison Schmitt en 1972. Il était alors le douzième à avoir ce privilège. Pour 2024, un binôme mixte devrait donc s'envoler pour la Lune.

    Le Point du 11 décembre 2020
  • Espace
    Thales Alenia Space livre l'antenne grand gain destinée au télescope spatial Euclid
    Thales Alenia Space (TAS) a livré l'antenne grand gain en bande K devant être intégrée au satellite Euclid sur son site de Turin, en Italie. TAS en Espagne est responsable du système de communication, qui comprend le module de communication livré en 2019 et l'antenne grand gain fabriquée par TAS à Rome. TAS en Italie est le maître d'œuvre du satellite de la mission Euclid et responsable du module de service, tandis qu'Airbus en France, en tant que principal partenaire industriel, est responsable du développement de l'instrument.

    Zonebourse du 10 décembre 2020
  • Espace
    Quelle politique spatiale européenne dans un contexte de défense ?
    Alors que démarrent les discussions sur le programme de travail du premier programme du Fonds européen de défense (FED), André-Hubert Roussel, président d’Eurospace et président exécutif d’ArianeGroup, a présenté le 30 novembre devant le Parlement européen, plusieurs pistes pour poursuivre l’indépendance et la souveraineté européennes en matière spatiale dans le contexte d’une politique de défense. Il propose de définir une feuille de route pour le développement des capacités spatiales qui pourraient être soutenues par le FED. Quatre fonctions principales sont identifiées : l’accès indépendant à l’espace, la connaissance de la situation spatiale, le soutien aux opérations militaires et l’action dans l’espace.

    Air & Cosmos du 11 décembre 2020