Synthèse de presse

Industrie
  • Industrie
    Airbus annonce des changements au sein de son Comité exécutif
    Airbus annonce d’importants changements au sein de son Comité exécutif, effectifs à partir du 1er juillet 2021. Dirk Hoke ayant décidé de « saisir des opportunités » en dehors du groupe Airbus, c'est Michael Schoellhorn, actuel Chief Operating Officer Commercial Aircraft, qui lui succède à la présidence d'Airbus Defence and Space. Michael Schoellhorn est remplacé par Alberto Gutiérrez, actuellement directeur d'Airbus avions militaires. Jean-Brice Dumont, actuellement Vice-président exécutif Ingénierie, devient directeur d'Airbus Avions militaires et Sabine Klauke, actuellement Executive Vice President Engineering d’Airbus Defence and Space, prend la direction de l'Ingénierie pour le groupe. Grazia Vittadini, actuellement CTO (Chief Technology Officer), a « décidé de quitter l'entreprise pour poursuivre d'autres opportunités », indique Airbus, qui précise que « Sabine Klauke assumera cette responsabilité en plus de son nouveau rôle de Vice-président exécutif de l'ingénierie ». « Je remercie chaleureusement Dirk Hoke pour son leadership à la tête d’Airbus Defence and Space au cours des cinq dernières années et pour les réalisations obtenues sous sa direction. Je tiens également à remercier sincèrement Grazia Vittadini pour ses contributions clés et son engagement personnel au cours des dernières années. Je suis maintenant très heureux d'accueillir Alberto Gutiérrez et Sabine Klauke au sein du Comité exécutif d'Airbus, tandis que Michael Schoellhorn et Jean-Brice Dumont prendront des responsabilités clés au sein d'Airbus Defence and Space. Ces changements nous permettront de relever davantage nos défis et de réaliser nos ambitions, ainsi que d'accroître la dynamique de l'« Équipe Airbus » avec une collaboration plus approfondie entre nos différentes activités et fonctions au-delà des frontières », a déclaré Guillaume Faury, CEO d'Airbus.

    Ensemble de la presse du 13 avril
  • Industrie
    Airbus achève la construction du premier caisson central de voilure de l'A321XLR
    Le programme A321XLR vient de franchir une étape importante, avec l’achèvement du premier caisson central de voilure (CWB). Produit en 16 mois par l'équipe d'Airbus à Nantes, le caisson central a rejoint les installations d’Airbus à Hambourg, prêt pour le début de l'assemblage structurel du premier A321XLR. La pièce a subi plus de 200 modifications par rapport au caisson central classique de l'A321 ; en effet l’A321XLR emportera davantage de carburant afin de supporter son rayon d'action accru. Cela signifie qu'il volera avec une masse maximale au décollage (MTOW) supérieure à celle de son appareil frère, ce qui a rendu nécessaire un renforcement en plusieurs endroits (longerons, panneaux inférieurs et supérieurs, cadres).

    Le Journal de l’Aviation du 13 avril
  • Industrie
    Derazona Helicopters en Indonésie devient le premier opérateur en Asie du H160 d'Airbus Helicopters pour le pétrole et le gaz
    Airbus Helicopters a enregistré une commande de H160 de la part de Derazona Helicopters en Indonésie, qui devient client de lancement pour l’appareil dans le secteur pétrolier et gazier en Asie. L’hélicoptère H160 multi-missions jouera un rôle important dans les plans d'expansion de l'opérateur indonésien pour le pétrole et le gaz, l'off-shore, les services publics et le transport commercial de passagers. Le H160 « a été conçu dès le départ pour répondre aux conditions exigeantes des opérations pétrolières et gazières. La taille compacte de l'appareil sera un avantage supplémentaire pour l'atterrissage sur les plateformes pétrolières. Propulsé par les derniers moteurs Arrano de Safran Helicopter Engines, le H160 bénéficie d'une réduction de 15% de la consommation de carburant, contribuant ainsi immédiatement à la réduction des émissions », précise Airbus Helicopters.

    Air & Cosmos, Aerobuzz et Le Journal de l’Aviation du 13 avril
  • Industrie
    La low-cost Flypop choisit l’Airbus A330-300
    La future compagnie low-cost long-courrier Flypop, basée au Royaume-Uni, annonce avoir signé un contrat avec Avolon concernant la location de « multiples » Airbus A330-300. La compagnie devrait recevoir un premier exemplaire pour lancer ses opérations d’ici le mois d’octobre 2021, puis « un avion supplémentaire tous les 6 mois » ; son plan de développement prévoit plus d’une dizaine de gros-porteurs. Créée par des investisseurs indiens, la compagnie vise à satisfaire les besoins en déplacements d'une diaspora indienne qui compte trois millions de passagers potentiels installés au Royaume-Uni.

    Le Journal de l’Aviation et Air & Cosmos du 13 avril
  • Industrie
    Occitanie : stratégies de maintien de l’emploi et des compétences au sein de la filière aéronautique
    En Occitanie, les entreprises s'organisent pour que leurs collaborateurs ne perdent pas leurs compétences, voire en acquièrent de nouvelles. Le Syntec Numérique a ainsi initié au mois de septembre 2020 un speed-dating durant lequel dix sociétés (dont Akka, Alten et Capgemini) ont présenté à Airbus une centaine de projets qui pourraient entrer dans le cadre des fonds CORAC pour l'avion décarboné ou être déterminants en matière d'innovation, rapporte La Tribune Toulouse. Le principe est que les sous-traitants financent en fonds propres certaines missions à condition que le donneur d'ordre s'engage à les reprendre d'ici un à trois ans au moment de la reprise d'activité. « Au terme du « speed-dating », Airbus a choisi 30 projets présentés par sept entreprises », indique Anne Destouches, déléguée régionale du Syntec Numérique en Occitanie. La diversification représente une autre piste engagée au sein de la filière : Altran, notamment, a ainsi transféré 2 000 salariés de Blagnac vers une nouvelle entité baptisée Toulouse Engineering Center (TEC). « L'enjeu de ce projet est de maintenir les compétences des ingénieurs en aéronautique et de mettre leur expertise au service d'autres secteurs comme le ferroviaire, le spatial, le naval ou encore l'énergie, à l'échelle mondiale. Altran soutient la création de ce centre par un important plan de formation de ses équipes et l'investissement dans des programmes de recherche de type avion vert, mobilité du futur, ou encore ingénierie numérique », précise le groupe.

    La Tribune Toulouse du 13 avril
  • Industrie
    La Banque de France maintient une prévision de croissance supérieure à 5% en 2021
    Les économistes de la Banque de France font le constat d’un premier trimestre 2021 un peu meilleur que prévu, et d'« une résilience accrue de l'économie aux contraintes sanitaires ». L’institution maintient ses perspectives pour l’année : « Si les restrictions supplémentaires actuelles ne se prolongent pas au-delà du mois de mai, nous confirmons notre prévision d’une croissance supérieure à 5% sur l’ensemble de 2021 », a déclaré, lundi 12 avril, le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, au journal Le Monde. Cette prévision est comparable à celle du gouvernement, qui anticipe une progression de 5% de l'activité.

    Le Monde et Ensemble de la presse du 13 avril
  • Industrie
    L’usine DBC est bénéficiaire du Fonds de modernisation
    L’entreprise DBC (vallée de l’Arve), spécialisée dans la conception et la production de pièces usinées destinées aux domaines industriels de pointe, et qui fait partie du programme « Industrie du Futur » du GIFAS, est lauréate du Fonds de modernisation de l’État. L’entreprise va percevoir 600 000 euros afin de finaliser un investissement qui doit lui permettre de moderniser son outil de production et de se placer en position de force au niveau mondial, sur son créneau. « Cet investissement nous permet de monter en gamme et d’accéder à l’excellence en matière de production. C’est sur ce terrain de la métrologie et de la qualité irréprochable de notre production que nous pourrons contrer la concurrence asiatique, dans l’automobile comme dans l’aéronautique », témoigne Emmanuel Meynent, le responsable commercial de l’usine.

    Le Dauphiné Libéré du 13 avril

Environnement
  • Environnement
    Entretien avec Benoît Fournaud (France Hydrogène)
    Benoît Fournaud, directeur études et projets pour Hydrogène de France, et délégué de l’association France Hydrogène en Nouvelle-Aquitaine, s’exprime dans La Tribune. Il explique que les territoires sont au cœur du développement de l'hydrogène : « Dans la mesure où nous parlons d'hydrogène vert, produit par électrolyse à partir des énergies renouvelables, le transport par camion n'aurait aucun sens. Aujourd'hui, nous travaillons donc sur l'idée d'un point de production avec la possibilité de distribuer dans un rayon de 1 000 kilomètres. Nous ne serons pas sur le modèle de la raffinerie avec un produit qui est distribué dans tout le pays. L'idée est plutôt d'avoir des sources dans chaque territoire et ensuite d'interconnecter ces différentes sources. L'objectif est bien de produire localement ». France Hydrogène a créé en début d’année 12 délégations régionales chargées d’animer et de structurer la filière hydrogène au niveau local. « Les plans de relance, français et européens, arrivent au moment où les technologies hydrogènes sont matures et disponibles tandis que les enjeux environnementaux sont au cœur des préoccupations. Il s'agit désormais de passer à l'échelle », souligne Benoît Fournaud.

    La Tribune du 13 avril

Défense
  • Défense
    La Corée du Sud présente son avion de combat de 5ème génération
    Korea Aerospace Industries (KAI) a présenté, le 9 avril, le prototype du nouveau KF-21 « Boramae », ou « jeune faucon », premier avion de combat furtif, de 5ème génération, conçu en République de Corée. Le « Boramae » devrait avoir une charge utile maximale de 7 700 kg ; il devrait être capable de voler à 2 200 km / h, avec un rayon d’action de 2 900 km. Sa capacité d’emport sera de 10 missiles air-air ou air-sol, principalement en soute interne. Il sera propulsé avec deux moteurs General Electric F-414. Le premier essai en vol est prévu pour 2022, l’ensemble de son développement devant être achevé en 2026, pour permettre une livraison à la ROKAF (Republic Of Korea Air Force). La présentation du KF-21, dans le cadre du programme KF-X, lancé en 2015, est « un événement hautement symbolique en Corée, puisqu’il est l’aboutissement de plusieurs décennies du développement d’avions militaires par KAI », fait observer Aerobuzz.

    Air & Cosmos et Aerobuzz du 13 avril

Aviation Commerciale
  • Aviation Commerciale
    Air France-KLM et China Eastern Airlines renforcent leur partenariat
    Air France-KLM et China Eastern Airlines annoncent le renforcement de leur partenariat, qui a débuté en 2000. Leur coopération commerciale va être étendue aux activités non commerciales (dans les domaines liés aux services au sol, au catering ou à la maintenance, notamment). Les routes Paris-Pékin et Amsterdam-Pékin doivent de plus intégrer les liaisons opérées en co-entreprise (joint venture) par Air France-KLM et China Eastern Airlines. China Eastern Airlines, qui détient 8,8% du capital d’Air France-KLM, a déclaré lors de l'annonce de la finalisation de l'accord de recapitalisation d’Air France-KLM qu'elle se disposait à participer, mais en maintenant sa participation strictement inférieure à 10% du capital social du groupe.

    Air & Cosmos du 13 avril
  • Aviation Commerciale
    Reprise estivale du trafic aérien : les atouts du low-cost
    Le Monde se penche sur une étude, menée pour le compte du cabinet Roland Berger et de la Fondation pour l’innovation politique, attirant l’attention sur les atouts des compagnies low-cost face à la reprise du trafic aérien anticipée pour l’été 2021. Les compagnies Ryanair et Wizzair seraient particulièrement bien positionnées. En France, « toute la flotte de Transavia sera mise à contribution », souligne Olivier Piette, Chief Operations Officer Transavia France, « les équipes de production, les pilotes, la maintenance, le marketing sont en tension pour être prêts cet été ». Air France mise notamment sur les destinations du pourtour méditerranéen avec Transavia, et sur les Antilles. La compagnie va proposer jusqu’à « 56 vols hebdomadaires vers les outre-mer, Antilles, Guyane et La Réunion », précise Olivier Piette. Marc Rochet, vice-président d’Air Caraïbes et président de French Bee, anticipe également la reprise estivale : « la reprise, nous la voyons à partir de la mi-juin », précise-t-il au Monde.

    Le Monde du 13 avril

Innovation
  • Innovation
    L’ISAE-Supaero cherche des participants pour une recherche en neuroscience
    Les chercheurs en neuro-ergonomie et facteurs humains de l’ISAE-Supaero expérimentent un dispositif destiné notamment à tester les bénéfices de la stimulation transcrânienne sur l’apprentissage. Pour mener à bien son expérimentation, les chercheurs sont à la recherche de jeunes volontaires, âgés de 20 à 30 ans, qui pratiqueront le jeu vidéo « Space Fortress » durant une semaine. Équipés d’un bonnet en néoprène disposant d’électrodes, les joueurs recevront ou non (et de manière aléatoire) des stimulations transcrâniennes (courant <1 mA) lors des sessions de jeux.

    Aerobuzz et L’Usine Nouvelle du 13 avril