Synthèse de presse

Défense
  • Défense
    Commande de 8 Caracal et d’un prototype de Système de drone aérien de la marine (SDAM) par le ministère des Armées
    Le 15 avril 2021 à Marignane sur le site d’Airbus Helicopters, la ministre des Armées a officialisé la commande de 8 hélicoptères H225M Caracal destinés à équiper l’armée de l’Air et de l’Espace (AAE), et d’un prototype de drone à voilure tournante (programme SDAM) VSR700 pour la marine nationale pour un montant d’environ 310 millions d’euros. Cette opération s’inscrit dans le cadre du plan de soutien à la filière aéronautique qui accélère le renouvellement de la flotte prévu dans la loi de programmation militaire 2019-2025. Elle vise à remplacer la flotte vieillissante de SA330 Puma, dont l’âge moyen est de 43 ans. « Cette commande pérennise 15 emplois pendant deux ans, ainsi que l’expertise d’Airbus Helicopters et de ses sous-traitants, notamment la société Hélicoptères Guimbal. », déclare le ministère des Armées. Les livraisons débuteront en 2024. Concernant le SDAM, « le VSR700 est un programme majeur. Il permettra de doter la Marine Nationale d'un drone aux capacités étendues et il permettra de préparer l'avenir des plateformes autonomes au sein de la gamme d'Airbus Helicopters », a souligné le PDG d'Airbus Helicopters, Bruno Even.

    Aerobuzz du 15 avril, la Tribune 16 avril
  • Défense
    Le Bundestag vote les crédits en faveur du drone MALE européen
    La Commission budgétaire du Bundestag a voté un budget de 3,1 milliards d'euros pour ce programme. Ces crédits vont permettre la commande par le ministère de la défense allemand de 21 véhicules, 12 stations-sol et quatre simulateurs ainsi que la formation des opérateurs et des mécaniciens et cinq ans de maintien en condition opérationnelle. A ce stade, les drones allemands ne seront pas armés. Airbus est le maitre d’œuvre de ce programme, associé à Dassault Aviation et Leonardo comme cocontractants. 21 exemplaires sont destinés à l'armée allemande, 15 à l'Italie, 15 à l'Espagne et 12 à la France. Les premières livraisons sont envisagées en 2027. Dirk Hoke, président d'Airbus Defense and Space, a salué « une décision essentielle pour l'industrie de défense allemande et européenne, qui va doter l'Europe d'un outil de souveraineté essentiel, qui marque une étape nécessaire pour le développement du Futur système de combat aérien (FCAS) ».

    La Tribune 15 avril, les Echos 15 avril
  • Défense
    Présentation du rapport d’information sur Barkhane à l’Assemblée nationale
    La commission de la Défense nationale et des Forces armées de l’Assemblée nationale a adopté, mercredi 14 avril, le rapport de la mission d’information sur Barkhane, présenté par les rapporteures Sereine Mauborgne, Nathalie Serre et la présidente Françoise Dumas. Les députées déplorent le nombre insuffisant d’aéronefs et les limites capacitaires en matière de renseignement et de transport tactique. Le rapport révèle aussi que 45 % des frappes seraient réalisées par des drones.

    Air et Cosmos, 14 avril
  • Défense
    Programme Next Generation Air Dominance (NGAD) américain
    L’USAF (US Air Force) a dévoilé un art-concept d’un avion de chasse dans le cadre du programme NGAD (Next Generation Air Dominance). Un démonstrateur de 6ème génération aurait également effectué son premier vol. Prévu initialement pour compléter le F-35, le NGAD pourrait succéder au programme JSF.

    Air et Cosmos, 13 avril
  • Défense
    Barkhane : premier vol du Reaper block 5
    Le premier vol du Reaper Block 5 (General Atomics) est intervenu le 25 mars dernier à Niamey. Livré en janvier 2020 à Cognac, puis envoyé à Niamey début décembre, le Reaper Block 5 est plus endurant que le block 1, équipé d’une radio supplémentaire, de capacité de renseignement électromagnétique. Le Block 5 peut emporter des GBU-12, GBU-49 et des Hellfire.

    Air et Cosmos, 14 avril
  • Défense
    MCO : Airbus s'occupera de la flotte de C295 de l’armée de l’air égyptienne
    Airbus s’occupera du maintien en condition opérationnelle (MCO) de la flotte de C295 de l’armée de l’air égyptienne. Ce contrat de cinq ans porte notamment sur la fourniture de services matériels, le support technique sur site ou la maintenance sous aile. L’armée de l’air égyptienne dénombre 24 exemplaires de l’appareil. Stephan Miegel, responsable des services aéronautiques militaires chez Airbus Defence and Space, déclare : « c’est une étape importante dans le soutien de service intégré que nous offrons à nos clients dans la région. Notre objectif et notre engagement envers nos clients est de maximiser la disponibilité de leur flotte, d'assurer leur préparation à la mission, tout en réduisant les coûts de maintenance ».

    Journal de l’aviation, 15 avril 2021

international
  • international
    Visite du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves le Drian, en Inde
    La visite du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves le Drian, en Inde, à l’occasion du rendez-vous annuel de diplomatie régionale (Raisina Dialogue), s’est terminée jeudi 15 avril. L’objectif principal était de renforcer l’axe Paris-New Delhi-Canberra dans un contexte de tensions sino-américaines. La coopération avec l’Inde est dense, particulièrement dans la défense. Le ministre a notamment rencontré les industriels impliqués dans le contrat Rafale. Dans le spatial, depuis 2019, Paris et New Delhi développent une constellation de satellites pour la surveillance maritime dans l’océan Indien.

    Le Monde, 16 avril
  • international
    Le FMI défend une relance plus ambitieuse en Europe
    Alfred Kammer, directeur Europe au FMI, s’inquiète des conséquences de la crise et plaide pour des mesures de relance plus ambitieuse. Estimant que « la politique monétaire ne suffit plus à stimuler la production », il propose aux Européens un nouveau programme d’aides aux entreprises en difficulté́ et aux ménages qui souffrent le plus, « de l’ordre de 3 % du PIB en 2021 et 2022 ». Selon le FMI, de telles dépenses « pourraient faire croître le PIB de 2 % environ d’ici à la fin de l’année 2022. A moyen terme, l’effet massif que ces mesures exerceraient sur l’offre réduirait au moins de moitié́ les séquelles de la crise ».

    Les Echos, 16 avril

Industrie
  • Industrie
    Programme Racer d’Airbus Helicopters
    Développé dans le cadre du projet européen d'initiative technologique conjointe Clean Sky qui réunit 40 partenaires dans 13 pays européens, le démonstrateur à grande vitesse d’Airbus Helicopters, RACER (rapid and cost effective rotocraft) devrait débuter sa campagne d’essais en 2022. Il serait 50 % plus rapide et consommerait 15 % moins de carburant qu’un hélicoptère conventionnel grâce à un « éco-mode » permettant d’arrêter l’un des deux moteurs Safran Helicopter Engines Aneto-1X en vol de croisière. Un moteur électrique auxiliaire permettrait de réactiver rapidement et automatiquement le moteur en veille en cas de besoin.

    Air et Cosmos, 15 avril
  • Industrie
    Eric Trappier élu président de l’Union des industries et métiers de la métallurgie (UIMM)
    A 66 ans, après un mandat de trois ans, Philippe Darmayan quitte la tête de l’organisation patronale. Eric Trappier, PDG de Dassault Aviation, a été élu jeudi 15 avril à l'unanimité par le conseil de l'UIMM.

    L’Usine Nouvelle, 15 avril
  • Industrie
    Nouveau contrat pour Satair
    Satair, filiale d’Airbus spécialisée dans la distribution de pièces de rechange, annonce avoir signé un contrat pluriannuel de type IMS (integrated material services) avec la compagnie taïwanaise China Airlines. Cette solution d’approvisionnement va soutenir plus spécifiquement les monocouloirs Airbus de la filiale Tigerair Taiwan. China Airlines était déjà sous contrat IMS avec Satair depuis 2017 pour ses A330-300 et A350-900.

    Journal de l’aviation, 14 avril

Espace
  • Espace
    Bilan des lancements orbitaux pour le mois de mars
    10 lancements orbitaux ont été réussis en mars. Pour l’ensemble du premier trimestre, on en dénombre 26, dont un échec. On relève également l’essai du nouveau lanceur léger iranien Zoljanah le 1er février. Premier du classement, les États-Unis poursuivent le déploiement de la constellation Starlink par SpaceX. Le Falcon 9 a ainsi réalisé quatre missions Starlink en l’espace de trois semaines. La Chine a réalisé 3 lancements à l’aide de lanceurs Longue Marche 7A et 4C. Ces missions visaient à déployer son satellite expérimental Shiyan 9 (Expérience 9), un trio de satellites militaires Yaogan pour la surveillance maritime, et son 23ème satellite d’observation de la Terre Gaofen. Enfin, deux Soyouz russes ont embarqué de multiples satellites (75). Le lancement du 25 mars a été effectué pour le compte d’Arianespace (le cinquième lot de satellites de la constellation indo-britannique OneWeb).

    Air et Cosmos, 16 avril

Aviation Commerciale
  • Aviation Commerciale
    Avenir du A380
    Dans une conférence CAPA, les compagnies aérienne British Airways et Qantas ont indiqué souhaiter remettre en service l’A380. L’A380 « marche bien » vers des destinations telles que Hong Kong et Johannesburg « mais aussi à Boston, Miami et Chicago, il a de multiples emplois », a indiqué le dirigeant de British Airways Sean Doyle. « Si la demande revient plus tôt, nous pouvons réactiver les A380 d’ici trois à six mois », a précisé le PDG de Qantas, Alan Joyce. Néanmoins, le PDG de Qatar Airways, Akbar al Baker, a indiqué qu’il était improbable que l’appareil reprenne du service au sein de sa compagnie. L’avenir de l’appareil n’est pas tranché au sein de la China Southern Airlines.

    Air-Journal, 15 avril
  • Aviation Commerciale
    Perspective de reprise du trafic aérien aux Etats-Unis
    Cet été, American Airlines prévoit de proposer plus de 90% de sa capacité en sièges par rapport à l’été 2019 sur les vols domestiques et 80% sur les vols internationaux.

    Air-journal.fr, 15 avril

Covid-19
  • Covid-19
    Situation sanitaire en Guyane
    Les passagers en provenance de Guyane doivent se soumettre à des tests antigéniques depuis le 15 avril à leur arrivée à Paris. Le gouvernement a confirmé que les liaisons aériennes ne seront pas suspendues au nom de la continuité territoriale. Sont concernés les clients d’Air France comme d’Air Caraïbes, avec formulaire d’inscription à remplir, test dans une salle dédiée, et confirmation écrite du résultat – en plus du test PCR déjà obligatoire, passé au plus 72 heures avant le départ. Le préfet de Guyane a indiqué le 15 avril que des autotests seraient livrés la semaine prochaine.

    Air-Journal, le 16 avril