Synthèse de presse

Adhérent à la une
  • Adhérent à la une
    Olivier Andriès, Directeur général du groupe Safran, invité du podcast de l’aviation
    Pour Olivier Andriès, Directeur général du groupe Safran, le groupe Safran a surmonté la crise en prenant les mesures adaptées à la diminution de ses activités civiles. En France, les mesures gouvernementales comme le chômage partiel ont permis de négocier avec l’ensemble des partenaires sociaux « un accord de transformation d’activité » afin de préserver les emplois et compétences. L’an passé, Safran a veillé à sanctuariser le budget pour être à l’avant-garde de l’aviation décarbonée. Le directeur général de Safran précise ainsi que 75% de l’effort de R&T sera alloué dans les prochaines années à la préparation du moteur de nouvelle génération développé avec GE. A l’horizon 2035, les deux groupes vont présenter un nouveau moteur permettant des gains substantiels de consommation de carburant (une diminution de 20% par rapport au moteur LEAP) et donc d’émission de gaz à effet de serre. S’agissant de l’hydrogène, il considère que cette énergie représente un défi considérable tant dans sa production, qu’en matière d’avitaillement, de stockage et de distribution. De ce fait, il la considère encore inadaptée aux long-courriers. En complément, il appelle à la structuration d’une filière des carburants durables et à de nouvelles normes européennes imposant leur utilisation aux compagnies aériennes. Résolument confiant, Olivier Andriès anticipe aujourd’hui une reprise de l’activité sur le segment des moyen-courriers où le groupe Safran est particulièrement exposé. Par ailleurs, il se félicite des signaux encourageants qu’il perçoit dans certaines zones géographiques. « La Chine est revenue au niveau du trafic domestique d’avant crise ». La reprise du trafic aérien devrait se matérialiser au deuxième semestre.

    Le Journal de l’Aviation, 17 juin
  • Adhérent à la une
    Le contrat Flight Hour Service (FHS) liant Sichuan Airlines à Airbus couvre l’intégralité de sa flotte d’A350
    Les activités de maintenance d’Airbus couvrent désormais 10 Airbus A350 supplémentaires de la compagnie Sichuan Airlines. Les quatre déjà livrés et la totalité de sa flotte étaient déjà couverts par un contrat avec le groupe européen. La compagnie basée à Chengdu vient aussi d’intégrer Skywise, l’offre de maintenance prédictive d’Airbus permettant de visualiser l’ensemble des paramètres opérationnels de sa flotte et de les comparer avec ceux des flottes similaires d’autres opérateurs. Airbus indique que plus de 140 compagnies aériennes dans le monde sont connectées à ce programme.

    Journal de l’Aviation, 17 juin

Espace
  • Espace
    La Chine conteste le leadership spatial américain
    L’Usine Nouvelle consacre un article rétrospectif sur la politique spatiale chinoise. En effet, l’envoi récent dans l’espace des trois taïkonautes Nie Haisheng, Liu Boming, Tang Hongbo à destination de la station spatiale chinoise Tianhe coïncide avec le centenaire de la création du parti communiste chinois prévu le 1er juillet. Ayant fait de l’espace une priorité, la Chine est aujourd’hui une puissance spatiale accomplie. En effet, à partir de 2024, date de la mise à la retraite de la station spatiale internationale (ISS), la Chine pourrait être la seule nation à disposer d’une telle infrastructure de recherche en orbite terrestre. Sa constellation de positionnement par satellite (Beidu) couvre le monde entier. Il existe aussi une Force des fusées de l’Armée populaire de libération (commandement à part entière de l'APL). Plus encore, la Chine se veut une puissance spatiale porteuse de projets fédérateurs comme le démontre son alliance avec la Russie.

    L’Usine Nouvelle, 18 juin
  • Espace
    Sortie extra-véhiculaire compliquée pour Thomas Pesquet en raison d’un problème technique
    Après une mission de sept heures, ponctuée par plusieurs contretemps, Thomas Pesquet et Shane Kimbrough sont rentrés à bord de la Station spatiale internationale (ISS), à l’issue d’une sortie extra-véhiculaire (EVA), « compliquée » selon Jenni Sidey, responsable de la NASA. Les deux astronautes avaient pour mission de positionner, fixer, brancher et déployer un panneau solaire nouvelle génération, appelé iROSA, le premier d'une série de six. La NASA doit maintenant décider si elle poursuit ce dimanche l’installation du panneau. Thomas Pesquet comptabilise désormais 19 heures et 47 minutes passées en sortie spatiale.

    Les Echos, 17 juin

international
  • international
    Droits de douane punitifs : accord entre le Royaume-Uni et les Etats-Unis
    A son tour, le Royaume-Uni a trouvé un accord avec les Etats-Unis pour mettre un terme au conflit commercial lié aux subventions accordées au secteur aéronautique. Comme avec l’Union européenne, l’accord prévoit une suspension pour cinq ans des droits de douane punitifs, qui touchaient significativement le whisky écossais mais aussi le cachemire, le porc, le fromage Stilton, l'aérospatiale ou les voitures, selon un communiqué du ministère britannique du Commerce international. Le règlement de ce conflit pourrait faciliter l’adoption d’un accord commercial post-Brexit avec les Etats-Unis.

    Ensemble de la presse, 18 juin

Environnement
  • Environnement
    France Air Expo : le pôle de compétitivité Aerospace Valley présente son programme MAELE (Mobilité Aérienne Légère et Environnementalement responsable)
    La mobilité durable est au centre du salon France Air Expo. L’initiative MAELE, présentée au salon, qui rassemble une communauté d’acteurs régionaux s’inscrit dans cette logique. Elle se concrétise par deux appels à manifestation d’intérêts (AMI) des régions Nouvelle-Aquitaine et Occitanie et sont dotées financièrement à hauteur de 10 millions d’euros de subventions. Plus d’une vingtaine de projets innovants ont été présentés. En ce sens, Aerospace Valley organisera mi-septembre 2021 une « semaine de la mobilité aérienne légère, verte et durable » précise Philippe Walter, le directeur délégué de MAELE.

    Aerobuzz, 18 juin

Innovation
  • Innovation
    Kristal.aero et Michelin lancent l’application mobile Kristal.air dédiée à la pratique de l’aviation légère de loisir, de sport et de tourisme
    Dans le cadre de France Air Expo, Kristal.aero et Michelin ont présenté leur application destinée aux passionnés de l’aéronautique de loisir. « Le développement technologique des smartphones, véritables centrales de mesures et de calculs, connectées au monde, disponibles dans la poche de tous les pilotes, dans tous les avions, pour tous les vols permet l’accès aux fonctionnalités de l’application Kristal.air. » précisent les deux entreprises. Les principales fonctionnalités concernent l’enregistrement automatique des vols grâce aux données du GPS, du baromètre et de l’accéléromètre et la visualisation du vol en 3D.

    Aerobuzz, 18 juin

Aviation Commerciale
  • Aviation Commerciale
    L’Airbus A330neo pourrait équiper Air Belgium
    L’entreprise Air Belgium opérait déjà des Airbus A340-300 pour les vols passagers. Elle pourrait être prochainement équipée de deux Airbus A330-900 en location, initialement destinés à l’entreprise Air Berlin qui a déposé le bilan. Air Belgium n’a pas encore confirmé leur future intégration. Toutefois, en mars 2018, le CEO d’Air Belgium Niky Terzakis affirmait négocier avec Airbus « pour l’acquisition d’avions de la série A330-900 ou A350 ».

    Air-Journal, 18 juin
  • Aviation Commerciale
    Reprise du trafic aérien : les Français souhaitent voyager mais leur budget baisse
    Selon une étude d’Europ Assistance et réalisée par IPSOS, 67% des Français veulent partir en vacances cet été, dont plus de la moitié en France mais aussi 28% à l’étranger (Espagne (10%), Italie (6%), Portugal (4%)). Cette volonté les place les premiers en Europe avec les Italiens. Néanmoins, le budget alloué aux congés estivaux est en forte baisse (-26% par rapport à 2019) pour une durée de vacances similaire à 2019 (2,1 semaines). En Europe, la destination France est plébiscitée (16%) juste derrière l’Italie (17%) et devant l’Espagne (15%).

    Air-Journal, 17 juin