Synthèse de presse

Espace
  • Espace
    ArianeGroup participe à la surveillance de l'espace européen
    La Commission européenne a sélectionné ArianeGroup pour participer à trois projets de surveillance de l'espace et d'alerte précoce dans le cadre du programme européen de développement industriel de défense (EDIDP). Les trois projets sont appelés SAURON (« Sensors for Advanced Usage and Reconnaissance of Outerspace situation »), INTEGRAL (« Innovative and iNteroperable Technologies for spacE Global Recognition and Alert ») et ODIN'S EYE (« Multi-natiOnal Development INitiative for a Space-based missile EarlY-warning architecture »). Ils ont une valeur totale de 22,5 millions d'euros. « Ces projets permettront à l'Europe d'améliorer ses capacités de détection des menaces spatiales et balistiques », a précisé ArianeGroup. Dans le projet SAURON, ArianeGroup prend la tête et coordonne un consortium de 24 partenaires. ODIN'S EYE sera dirigé par OHB et INTEGRAL par Vitrociset, a précisé OHB. Airbus Defence and Space, l’Onera et Thales Alenia Space sont également partie prenante pour les trois programmes.

    Air & Cosmos et SpaceWatchGlobal du 2 juillet
  • Espace
    Arianespace met en orbite 36 nouveaux satellites OneWeb
    Le 1er juillet, le vol ST33, cinquième mission commerciale réalisée par Arianespace et sa filiale Starsem depuis le cosmodrome de Vostochny, a placé 36 des satellites de OneWeb sur une orbite quasi polaire à une altitude de 450 kilomètres. La flotte totale de OneWeb est ainsi portée à 254 satellites, un nombre suffisant pour lancer des premiers services commerciaux dès cet automne, afin d'apporter de la connectivité Internet au pôle Nord, et de manière plus élargie au Royaume-Uni, à l'Europe du Nord, l'Alaska, ou encore le Canada. Le groupe indien Bharti a par ailleurs annoncé qu'il levait une option pour 500 millions de dollars supplémentaires dans la constellation de satellites OneWeb. Avec 2,4 milliards de dollars, l'opérateur spatial est à présent complètement financé et peut commercialiser ses premiers services Internet.

    Les Echos du 2 juillet
  • Espace
    Le milliardaire Richard Branson veut aller dans l'espace avant Jeff Bezos
    L’homme d’affaires britannique Richard Branson prévoit de se rendre dans l'espace à bord du SpaceShipTwo Unity de sa société Virgin Galactic dès le 11 juillet. « Après plus de 16 ans de recherche, d'ingénierie et de tests, Virgin Galactic est à l'avant-garde d'une nouvelle industrie spatiale commerciale », a déclaré le milliardaire. Cette mission, baptisée Unity 22, sera le 22ème vol d’essai du vaisseau, et le quatrième vol spatial habité de Virgin Galactic. La société prévoit d'effectuer trois autres vols d'essai avant d'accueillir ses premiers clients payants. Il y a quelques semaines, Jeff Bezos, le dirigeant d’Amazon, a annoncé qu’il participera, le 20 juillet, au premier vol spatial habité de son entreprise de tourisme spatial, Blue Origin.

    Ensemble de la presse du 2 juillet
  • Espace
    Militarisation de l’espace : entretien avec Michel Friedling et James Dickinson
    Le général Michel Friedling, commandant français de l’Espace, et le général James H. Dickinson, chef du commandement militaire américain de l’Espace, accordent une interview au Figaro. Les généraux évoquent les enjeux de défense dans l’espace, d’importance primordiale : « Un conflit entre deux puissances majeures aurait très certainement des implications immédiates dans l’espace, qui est ainsi devenu le cinquième domaine de confrontation, après l’air, la terre, la mer et le cyber », souligne le général Friedling. Evoquant un rapport de force avec la Chine, le général Dickinson précise :« Les États-Unis et leurs grands alliés comme la France ont toujours l’avantage. Nous devons conserver et même accroître cette supériorité ». Le Figaro revient par ailleurs sur le sommet annuel de l’OTAN, organisé le 14 juin dernier à Bruxelles, à l’occasion duquel les dirigeants de l’Alliance ont déclaré que leur politique de défense collective pourrait être revue pour inclure les attaques dans l’espace et le cyberespace. « De telles attaques [dans l'espace] pourraient conduire à l’invocation de l’article 5 », c’est-à-dire la clause de défense collective, ont-ils précisé.

    Le Figaro du 2 juillet
  • Espace
    Comment le CNES enquête sur les Ovnis
    Pour la journée mondiale des Ovnis, ce vendredi 2 juillet, Le Figaro consacre un article au Geipan, une branche du CNES, à Toulouse, qui enquête depuis 1977 sur les phénomènes aérospatiaux non identifiés, les PANs, ou Ovnis. En 2019, le Geipan a reçu près de 600 signalements. Un chiffre qui a doublé en 2020, sans doute en lien avec le confinement, fait savoir Roger Baldacchino, directeur de la structure.

    Le Figaro du 2 juillet

Industrie
  • Industrie
    La société Arelis rejoint le Groupe LGM
    Arelis, spécialiste de l'électronique à haute fréquence, rejoint le Groupe LGM, pour créer un leader français de l’étude et la production électronique, spécialiste des systèmes radiofréquences et hyperfréquences, de l’électronique de puissance, des réseaux embarqués et des bancs de tests, au service des grands groupes industriels technologiques. « Cette acquisition nous permettra de monter d'un cran l'offre que nous proposons à nos clients, en particulier dans les domaines du ferroviaire et du spatial, et ouvre des synergies à l'international », explique Eric de Tocqueville, président du groupe LGM. L'usine Arelis de Marville (Meuse) constituera la première unité de production de LGM et bénéficiera d'un investissement d'un million d'euros. Le repreneur maintiendra le directeur général, Christophe Parent, dans ses fonctions et conservera la marque Arelis.

    Les Echos du 2 juillet
  • Industrie
    13 acteurs français, dont Airbus, Safran, Thales, Sopra Steria et Air Liquide, s’associent pour une IA de confiance dans l’industrie
    Le 1er juillet 2021, le programme Confiance.ai a été lancé avec pour objectif de relever le défi de l’industrialisation de l’IA. Treize entreprises industriels et partenaires académiques se sont réunis : Airbus, Safran, Thales, Sopra Steria, Air Liquide, Atos, Naval Group, Renault, Valeo, ainsi que le CEA, Inria, l’IRT Saint Exupéry et l’IRT SystemX. Ils forment un collectif qui entend répondre à l’objectif suivant : « Sécuriser, fiabiliser et certifier des systèmes fondés sur l’intelligence artificielle ». Le programme est doté de 45 millions d’euros pour la période 2021 – 2024. « Notre objectif est de devenir les meilleurs du monde en fédérant des industriels, des académiques et des startups », résume Michel Morvan, président de l’Institut de recherche technologique (IRT) SystemX, chargé d’animer et piloter le projet.

    L’Usine Nouvelle du 2 juillet
  • Industrie
    Airbus et Delta TechOps accueillent GE Digital au sein de la Digital Alliance
    La Digital Alliance, partenariat initié par Airbus et Delta TechOps en 2019, dans le domaine de l’aviation, s'élargit pour inclure GE Digital. L'ajout de capacités de maintenance prédictive profitera aux 140 compagnies aériennes commerciales de la plateforme de données Skywise Core. « La vision de l'Alliance numérique élargie est de poursuivre le développement de solutions réelles qui freinent les perturbations opérationnelles, font progresser les événements de maintenance non planifiés et, en fin de compte, profitent aux résultats financiers des opérateurs commerciaux mondiaux », précise Airbus.

    Le Journal de l’Aviation du 2 juillet
  • Industrie
    Air Belgium acquiert deux A330neo
    Air Belgium a confirmé l’acquisition de deux Airbus A330-900, qui seront initialement déployés sur la nouvelle liaison entre Bruxelles et l’île Maurice. Les appareils seront livrés à partir de cet automne. Ils viendront remplacer deux A340-300 de la compagnie.

    Le Journal de l’Aviation du 2 juillet
  • Industrie
    Socomore est élue Scale-Up 2021 par les « Victoires de la Croissance durable »
    Le prix « Victoires de la Croissance durable », ouvert aux startups, PME et ETI, récompense les entreprises ayant confirmé leur business model et qui, grâce à l’innovation, ont connu, ces dernières années, une forte accélération de leur activité, tous secteurs d’activité confondus. Socomore a été élue « Scale-Up de l’année 2021 » par le public et le jury, parmi 5 finalistes, lors d’une cérémonie organisée le 29 juin. Son dirigeant, Frédéric Lescure, a réagi : « Nous sommes très fiers de gagner ce prix des Victoires de la Croissance durable. Pour nous, c’est le plus fabuleux pied de nez que l’on peut faire à la Covid-19 ».

    Croissanceplus.com

Environnement
  • Environnement
    Carburants durables pour l’aviation : un projet de réglementation européenne dévoilé le 14 juillet
    La Commission européenne dévoilera, le 14 juillet, son projet de réglementation, baptisé « RefuelEU », pour stimuler la production et l'utilisation de carburants issus de sources non-fossiles. Le texte fixera un pourcentage d'incorporation obligatoire de ces carburants durables, qui permettront de réduire fortement les émissions de CO2 mais entraîneront des surcoûts. « Nous devons veiller à maintenir des conditions de concurrence équilibrées », a souligné Benjamin Smith, le directeur général d'Air France-KLM, lors du Paris Air Forum la semaine dernière.

    Les Echos du 2 juillet
  • Environnement
    ZeroAvia passe au « 19 places »
    La startup britannique ZeroAvia vient d’acquérir deux bimoteurs Dornier 228 de 19 places, afin d’entrer dans une nouvelle phase du développement de sa motorisation électrique à hydrogène, dans le cadre de l’HyFlyer II, son deuxième projet, soutenu par le gouvernement britannique. Avec son premier projet, l’HyFlyer I, ZeroAvia avait déjà fait la démonstration d’un groupe motopropulseur de 250 kW dans un avion de 6 places (Piper Malibu) au cours de trois campagnes d’essais en vol. Selon ZeroAvia « tous les objectifs techniques du projet, y compris le vol de croisière avec une pile à combustible » ont été atteints, et « tous les enseignements de l’HyFlyer I seront pleinement utilisés dans le développement d’un moteur de 600 kW pour un avion de 19 places dans HyFlyer II ».

    Aerobuzz du 2 juillet

Aviation Commerciale
  • Aviation Commerciale
    Nette reprise du trafic aérien
    Eurocontrol a publié jeudi 1er juillet des données démontrant une reprise nette d’activité pour le transport aérien en Europe. EasyJet a par exemple opéré mercredi 30 juin un total de 458 vols, soit une hausse de 125% sur les deux dernières semaines. Une dynamique également suivie par Air France (+20%), KLM (+28%), SAS (+52%) et Turkish Airlines (+16%). Depuis le début du mois de juin, le trafic aérien enregistre une croissance continue en Europe.

    L’Usine Nouvelle du 2 juillet